Jeunes

Toute l’actualité de la saison 2012-2013 du Championnat de France Amateur du Stade Rennais et des équipes de jeunes du club.

Derniers articles de la rubrique

1er janvier 2005
Baptiste Gautier

Originaire de Rennes, Baptiste Gautier fait ses débuts à l'US Montgermont à l'âge de 6 ans. Repéré par le Stade rennais cinq saisons plus tard, il choisit pourtant de rejoindre... la TA Rennes, où il joue durant deux ans. Ce n'est que partie remise, puisque le jeune milieu de terrain rejoint enfin le club rouge et noir en 2011, recruté par Yannick Menu, alors en charge de la préformation au Stade rennais. Baptiste Gautier devient alors un élément régulier des équipes de jeunes du club. Rentré au centre de formation en 2013, ce milieu relayeur fait son chemin jusqu'au groupe espoirs, et signe un contrat stagiaire pro au printemps 2016.

1er janvier 2005
Armand Laurienté

Né dans le Val-d'Oise d'une famille originaire de Guadeloupe, Armand Laurienté fait ses classes avec l'US Roissy-en-France. En 2011, il intègre l'INF Clairefontaine, et s'engage rapidement avec le Stade rennais. Pendant ses deux années à l'INF, le jeune attaquant joue durant le week-end successivement à l'AAS Sarcelles, puis au Red Star. En 2013, finalement, Armand Laurienté quitte l'Île-de-France pour la Bretagne. Cet ailier, capable d'évoluer à droite comme à gauche, progresse régulièrement, jusqu'à atteindre le groupe espoir de Julien Stéphan en 2016. Il signe alors un contrat stagiaire pro avec son club formateur.

1er janvier 2005
Théo Louis

Théo Louis est originaire de Haute-Saône, en Franche-Comté. Il grandit à Jussey, petit village où il fait ses débuts de footballeur à l'âge de six ans. Ses qualités de gardien ne passent pas inaperçues, et il intègre à 12 ans le club de Vesoul, puis un an plus tard le pôle espoirs de Dijon pour y réaliser sa préformation. Repéré par le Stade rennais, il rejoint la Bretagne en 2014, et intègre le centre de formation. Sa grande envergure dans le but lui permet de s'imposer rapidement avec les moins de 17 ans, mais aussi d'être appelé en équipe de France de jeunes. En 2016, les espoirs que fonde le club sur lui sont concrétisés par la signature d'un contrat stagiaire anticipé de trois ans. De quoi lui permettre de commencer à approcher l'effectif professionnel, où figure un autre gardien haut-saônois, Paul Nardi.

1er janvier 2005
Lilian Brassier

Né à Argenteuil, dans le Val-d'Oise, Lilian Brassier débute le football avec deux clubs de sa ville. En 2013, repéré par le Stade rennais, il part finalement pour la Bretagne, et intègre le centre de formation des Rouge et noir. Défenseur gaucher, capable d'évoluer au centre comme sur le côté, Lilian Brassier s'impose rapidement dans les équipes de jeunes du club. Titulaire en moins de 17 ans, il est très vite surclassé en moins de 19 ans, dès 2015. Sa progression est par ailleurs récompensée par un premier appel sous le maillot bleu, sans que le défenseur rennais ne soit finalement utilisé par son sélectionneur. Signe que le club fonde de gros espoirs en lui, il signe à l'été 2016 un contrat stagiaire anticipé de trois ans. Une opportunité de poursuivre tranquillement son ascension vers le groupe espoirs.

1er janvier 2005
Isaac Matondo

Né en République démocratique du Congo, Isaac Matondo arrive en France à l'âge de dix ans. Avec ses parents, il emménage ainsi à Rennes, et prend sa première licence à l'AS Chantepie, en 2009. Après avoir joué au CPB Villejean, il intègre les rangs du Stade rennais en 2011. Chez les Rouge et noir, Isaac Matondo montre rapidement de grandes qualités, qui le propulsent parmi les meilleurs espoirs du club. Attaquant, il est repositionné progressivement en milieu offensif, voire relayeur, et y fait apprécier ses qualités techniques et sa vision du jeu. Régulièrement surclassé, il signe un contrat stagiaire pro dès l'été 2016, avec un an d'avance.

1er janvier 2005
Julien Stéphan

Fils de Guy Stéphan, Julien Stéphan nait à Rennes, alors que son père dispute son unique saison sous les couleurs du Stade rennais. Suivant les déplacement familiaux au gré des postes occupés par son père, il fréquente successivement les centres de formation de Lyon, Bordeaux, avant d'intégrer le Paris Saint-Germain en 1998. Milieu de terrain, il y termine sa formation, et dispute quelques rencontres en CFA. En 2001, il quitte la capitale pour rejoindre Toulouse, tout juste relégué en National. Coéquipier de Christophe Revault, il dispute quelques rencontres avec les « Pitchouns », et est marqué par la catastrophe d'AZF, qui perturbe la saison des Violets. Passé ensuite par le Racing Club de France et par le Stade briochin, Julien Stéphan comprend rapidement qu'il ne fera pas carrière en tant que joueur. Au FC Dreux, en continuant à jouer en CFA2, il commence à passer ses diplômes, tout en entraînant les U19. Une voie qu'il poursuit à Châteauroux, auprès des U15, puis au FC Lorient, dont il dirige les U17 durant deux saisons. En 2012, Julien Stéphan retrouve sa ville natale, et devient l'entraîneur des U19 du Stade rennais, succédant à Régis Le Bris parti... au FC Lorient. Il fait rapidement ses preuves et, à l'été 2015, il succède à Laurent Huard au poste d'entraîneur de l'équipe réserve. Une promotion couronnée de succès, car son équipe remonte en CFA dès sa première saison à ce niveau.

1er janvier 2005
Billal Mehadji

Joueur d'origine algérienne, Billal Mehadji grandit en Seine-Saint-Denis. Après avoir fait ses débuts à Clichy-sous-Bois, il porte les couleurs de Montfermeil, sa ville de naissance. En 2014-2015, il connaît une première expérience au sein d'un club professionnel, en intégrant le centre de formation de la Berrichonne de Châteauroux. Mais l'aventure tourne court, et ce milieu offensif retourne un an plus tard en région parisienne. C'est finalement en 2015-2016, sous les couleurs de la JA Drancy, qu'il se révèle, et est repéré par le Stade rennais. Ainsi, il rejoint la Bretagne, et intègre le centre de formation après avoir signé un contrat aspirant.

1er janvier 2005
Abderrahmane Yousfi

Après avoir fait ses débuts dans plusieurs clubs d'Oran, sa ville natale, Abderrahmane Yousfi tente sa chance à l'âge de seize ans de l'autre côté de la Méditerranée. Après plusieurs essais infructueux dans des clubs professionnels, il est repéré par l'Olympique de Marseille alors qu'il évolue avec l'ES Parisienne, un club amateur d'Île-de-France. Arrivé sur la Canebière durant l'hiver 2012, il parvient à intégrer l'équipe réserve de l'OM, et fait même une apparition avec les professionnels, appelé par José Anigo, mais reste sur le banc lors d'un match de Ligue 1 joué contre l'Olympique lyonnais. Non conservé en 2015, il rejoint l'AS Saint-Ouen-l'Aumône en région parisienne, l'ancien club d'un certain Axel Ngando. Auteur de prestations convaincantes, il est recruté à l'été 2016 par le Stade rennais, pour renforcer son équipe réserve promue en CFA.

1er janvier 2005
Romain Cagnon

À l'été 2012, le Stade rennais recrute Romain Cagnon, qui intègre alors les rangs du centre de formation du club. Après avoir débuté à Mûrs-Erigné, dans la banlieue angevine, ce gardien de but à la grande stature évolue durant trois ans sous les couleurs du SCO. C'est là que les recruteurs du Stade rennais le repèrent, avant de parvenir à le débaucher. Sous les couleurs rennaises, Cagnon poursuit sa progression. Tant et si bien que le club lui propose un contrat de stagiaire pro dès l'été 2012, avec un an d'avance. De quoi lui laisser le temps de s'imposer avec les U19 nationaux, et - pourquoi pas - de faire quelques piges avec la réserve.

1er janvier 2005
Antoine Guiziou

Pur produit de la formation rennaise, Antoine Guiziou a débuté à Bédée, avant de rejoindre l'école de foot du Stade rennais à l'âge de 8 ans. Il a ensuite patiemment franchi les étapes jusqu'à l'effectif de l'équipe réserve. Défenseur polyvalent, capable d'évoluer au centre ou à droite, sa fiabilité a toujours convaincu les éducateurs du club de lui faire confiance, malgré l'imposante concurrence de Séga Coulibaly. En CFA2, sa polyvalence lui permet de gagner en temps de jeu durant la saison 2015-2016, mais toujours essentiellement dans un rôle de remplaçant. Après la montée du club à l'étage supérieur, Antoine Guiziou choisit de continuer sous les couleurs stadistes, sous la forme d'un contrat amateur, ne s'étant pas vu proposer de contrat pro.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50