Club

Informations utiles à propos du Stade Rennais Football Club : fiche du club, adresse, logo, maillots, histoire et moments forts, palmarès, stade, centre d’entraînement, centre de formation...

- Informations générales sur le club
- Palmarès du Stade Rennais

Infrastructures

- Le stade
- Le centre d’entraînement
- Le centre de formation

Histoire

- L’histoire du Stade Rennais
- L’histoire des stades du Stade Rennais

- Historique du Stade Rennais en Championnat
- Historique du Stade Rennais en Coupe de France
- Historique du Stade Rennais en Coupe de la Ligue

- La victoire en Coupe de France en 1965
- La victoire en Coupe de France en 1971
- Le match contre la Juventus Turin en 1999
- La victoire en Coupe Gambardella en 2003
- La victoire en Coupe Gambardella en 2008

Derniers articles de la rubrique

1er janvier 2005
John Verhoek

Rares sont les joueurs néerlandais à avoir porté le maillot rennais. Lorsque John Verhoek arrive au Stade rennais en janvier 2011, on pense évidemment à l'un de ses prédécesseurs, Erik van den Boogaard, qui avait laissé derrière lui un excellent souvenir en Bretagne. Mais Verhoek n'est pas « VDB » et peine à montrer qu'il a les qualités pour s'imposer en Ligue 1, lui qui sort tout juste de l'anonymat de la seconde division batave. Prêté dans son pays, en première division, avec l'ADO La Haye, il n'y réalise qu'une saison 2011-2012 mitigée, et est de nouveau prêté au FSV Francfort (D2 allemande) pour 2012-2013. À l'issue de ce prêt, il reste en Allemagne puisqu'il rejoint le FC Sankt-Pauli.

1er janvier 2005
Tongo Doumbia

Ce jeune milieu défensif formé à Châteauroux est la surprise du mercato rennais 2009. Tongo Hamed Doumbia évoluait jusqu'alors avec la réserve castelroussine en CFA2, et n'avait fait son apparition avec les pros berrichons qu'une seule fois pour cinq petites minutes de jeu en Ligue 2. En arrivant en Bretagne, il signe un premier contrat professionnel de trois ans, avec l'objectif de faire son trou avec la réserve avant de prétendre à une vraie place dans l'effectif pro. Au cours de sa première année au club, Doumbia étonne en CFA par son apport dans l'entre-jeu rennais et la régularité de ses performances. Du coup, Frédéric Antonetti lui offre un temps de jeu plus conséquent en équipe première lors de la saison 2010-2011, Doumbia obtenant notamment ses premières titularisations en Ligue 1. Peu à peu, il commence à exprimer son potentiel, mais montre aussi un manque flagrant de maturité. En juillet 2012, le club finit par le juger indésirable et le prête à Wolverhampton, en seconde division anglaise. Un nouveau décor où il se fond totalement, au point que les « Wolves » lèvent leur option d'achat quatre mois après son arrivée. Toutefois, son nouveau club descend de D2 en D3 anglaise à l'issue de sa première saison outre-Manche. À l'été 2013, Doumbia revient donc en France, sous la forme d'un prêt à Valenciennes. Un an plus tard, il est transféré à Toulouse.

1er janvier 2005
Pierre Garcia

Pierre Garcia évolue au Drapeau de Fougères lorsqu'il est recruté par le Stade rennais. Après deux années d'apprentissage à ne faire que de rares apparitions au milieu, il s'impose à partir de 1967 comme l'un des hommes de base de l'effectif de Jean Prouff. Clé essentielle dans l'entrejeu, il joue un rôle majeur dans la victoire en Coupe de France 1971. Après ce triomphe, Garcia reste encore deux ans au club, portant son nombre de matchs disputés à un total de 220, puis termine sa carrière au Stade briochin. C'est là également qu'il entame une reconversion comme entraîneur, restant aux commandes du club costarmoricain jusqu'en 1979. À cette date, il est nommé à la tête d'un Stade rennais qu'il a pour mission de redresser après la grave crise de 1977-1978. Resté entraîneur de l'équipe professionnelle durant trois ans, il ne parviendra pas à la faire remonter en D1. Parti en 1982, il entraîne ensuite Abbeville en D2, puis notamment Quimper, Angers et Brest. Sa carrière d'entraîneur prend fin en 1998 après une dernière expérience à la tête de Créteil.

1er janvier 2005
Michel Simon

Pourtant né à Fougères, Michel Simon évolue à Cholet lorsqu'il est recruté par le Stade rennais. Après avoir joué avec la section amateur, cet attaquant est incorporé à l'effectif pro à la fin septembre 1975. Il dispute une vingtaine de rencontres, parfois associé à Laurent Pokou dans l'axe, et marque dix buts. Malheureusement, Simon doit bientôt partir au service militaire, et est incorporé au Bataillon de Joinville. De retour durant la saison 1977-1978, il ne joue désormais plus qu'avec les amateurs, avant de rejoindre le Stade briochin par la suite.

0 | ... | 820 | 830 | 840 | 850 | 860 | 870 | 880 | 890 | 900 | 910