Coupe de France

Le Stade Rennais se qualifie en 16es de finale de la Coupe de France aux dépens de Corte.

32es de finale : USC Corte 2 - 3 Stade Rennais :

Derniers articles de la rubrique

20 avril 2006
Des illusions, désillusion

Rapidement dominés par un Marseille ultra-motivé, les Rennais n'auront jamais su inquiéter leurs adversaires. L'absence de certains joueurs, notamment dans le secteur défensif, cumulée à la pression imposée par les Marseillais, auront eu raison des espoirs bretons.

20 avril 2006
Les Rennais y auront cru 17 secondes...

Après Nice dimanche dernier et un but encaissé dès la 3e minute, le Stade Rennais aura fait pire face à Marseille. On jouait depuis seulement 17 secondes quand Ribéry ouvrait le score. Un missile de Taïwo sur coup-franc permettait aux Olympiens de creuser l'écart (19e) avant de définitivement enfoncer les Rennais juste avant la mi-temps, par l'intermédiaire de Niang. Définitivement, car plus rien ne sera marqué en seconde période. L'aventure s'arrête aux portes de la finale, à l'année prochaine.

12 avril 2006
Incroyables prolongations !

Il ne fallait pas arriver en retard au stade ou devant son poste de télévision : après seulement deux minutes de jeu, John Utaka débordait côté gauche et servait Jimmy Briand qui ouvrait le score. Un avantage de courte durée pour les Rennais puisque neuf minutes plus tard, Lafourcade, oublié par la défense rennaise, égalisait d'une belle volée (11e). Dans les prolongations, la partie s'emballait puisque qu'alors que Monterrubio donnait un double avantage à son équipe (96e, 101e), Lafourcade réduisait l'écart (102e) avant de signer un triplé (110e). Entre-temps, Utaka et Källström avaient corsé l'addition (104e et 109e) : 5-3 ! Six buts incrits en l'espace d'un quart d'heure ! Et Rennes, désormais dans le dernier carré, fait son petit bonhomme de chemin en Coupe de France...

21 mars 2006
Signé John Utaka !

Après cinq victoires consécutives en championnat, il ne fallait pas tomber dans la facilité face aux amateurs de Colmar (CFA2) pour ces 8es de finale de la Coupe de France. Mais les Rennais ont vite répondu présent puisqu'ils ouvraient le score dès la 3e minute de jeu par l'intermédiaire de John Utaka. Alors que les Colmariens égalisaient juste avant la pause (45e), Le Nigérian, incontestablement l'homme de ce match, plia la rencontre en seulement six minutes en seconde période en inscrivant trois nouveaux buts (66e, 69e, 72e). Par la suite, les Bretons se contentaient de gérer leur avance, ticket pour les quarts de finale en poche...

31 janvier 2006
Qualification logique pour les huitièmes...

Après l'élimination en Coupe d'Europe et Coupe de la Ligue, et un parcours plutôt décevant en championnat pour l'instant, les dirigeants rennais ont fait de la Coupe de France l'un des objectifs de cette saison. Une des étapes importantes qui peuvent mener les hommes de Bölöni vers le Stade de France était ce match face à Lens, qu'il ne fallait absolument pas manquer. Pari réussi puisque les « Rouge et Noir » se sont imposés sur leur pelouse. Qualification logique, avec un unique but sur un coup du sort ; c'est le défenseur nordiste Assou-Ekotto qui marque contre son camp à la 61e minute. Juste avant la mi-temps, Pouplin, une fois de plus, avait « sauvé la baraque » en stoppant un penalty de Cousin généreusement accordé par l'arbitre. Un arrêt qui « dopait » l'équipe « Rouge et Noir » qui parvint à se créer de multiples occasions grâce à Monterrubio et Edman en fin de match...

8 janvier 2006
Un Rennes à la peine mais qualifié

Un but, des insultes racistes, un pétard qui raisonne, un autre but, une expulsion : retour sur un match (trop) riche en rebondissements qui aura permis à Moussa Sow de s'illustrer de la meilleure des façons.

7 janvier 2006
Le Sow-veur !

En s'imposant 3 buts à 2 en Corse dans l'ambiance hostile - pétards, projectiles - du stade François Coty d'Ajaccio face au petit club de l'USC Corte (CFA2), les Rennais ont sauvé les apparences. Mais ils ne doivent pas oublier que leur adversaire d'un soir se présentait face à eux privé de quatre de ses titulaires, puis handicapé par la sortie sur blessure de deux Cortenais et l'expulsion d'un troisième à l'heure de jeu. Revenus par deux fois au score, les Rennais ont pris un avantage décisif en fin de match grâce à un doublé de Moussa Sow, et voient la route des 16es de finale de la Coupe de France - un de leurs objectifs cette saison - s'ouvrir à eux.