Coupe de l’UEFA

Derniers articles de la rubrique

22 décembre 2007
Le miracle n'a pas eu lieu

Contraints de gagner par trois buts d'écart, le Stade Rennais comptait sur un effet « Guy Lacombe » pour réaliser son exploit : obtenir une qualification en 16es de finale. Manqué ... Sur un terrain qui ressemblait plus à une patinoire qu'à une pelouse, les 22 acteurs ont mis du temps à prendre leurs marques, rivalisant de glissades et de dérapages, même l'arbitre du soir se montrait à la hauteur.

30 novembre 2007
Le Stade Rennais dit (presque) adieu à l'Europe

Pour des Rennais peu rassurés par leur série d'insuccès actuel, le déplacement à Hambourg s'annonçait périlleux. Et c'est avec des valises bien pleines que les « Rouge et Noir » sont repartis d'Allemagne, étrillés 3 buts à 0 par les actuels troisièmes de Bundesliga. Un score cependant très (trop ?) lourd au vu de la physionomie du match. Hambourg ouvre le score à la demi-heure de jeu, Olic profitant d'une erreur de Guillaume Borne pour filer au but, et servir sur un plateau van der Vaart (30e). Le Stade Rennais tient le coup sur la majeure partie du match, mais ne parvient pas à inquiéter Rost, le portier hambourgeois, malgré les entrées successives de Thomert, Emerson et Badiane. Les Hanséatiques donnent un peu plus d'ampleur au score en fin de match, grâce au jeune Choupo Moting lancé dans la profondeur (83e) et à l'Égyptien Mohamed Zidan sur un penalty qu'il avait lui-même obtenu, crocheté par Leroy en pleine surface (90e). Avec un point en trois matches, le Stade Rennais a quasiment dit adieu à la Coupe de l'UEFA. Seul un véritable miracle pourrait désormais le qualifier.

8 novembre 2007
Le Stade Rennais frise la correctionnelle

Mené 1-0 à la mi-temps après un but de la tête marqué par Karadas sur corner, le Stade Rennais a sauvé les apparences en toute fin de match. Un but de Cheyrou sur penalty, consécutif à une faute sur le remuant Kembo Ekoko a permis aux Rennais de revenir au score, à quelques minutes de la fin du match. Un match nul qui oblige les « Rouge et Noir » à obtenir un résultat à Hambourg pour leur prochain rendez-vous européen. Un match qui marquait également les adieux de Cyril Jeunechamp avec « son » public de la Route de Lorient. Un émouvant tour d'honneur aura mis fin à la page rennaise de la carrière du Nîmois.

25 octobre 2007
Rendez-vous manqué face à Bâle

C'est une défaite qui va laisser un goût amer au Rennais. Maîtrisant leur match comme ils ont l'habitude de le faire à l’extérieur cette saison, les hommes de Dréossi se sont fait surprendre sur une tête de Streller au retour des vestiaires. Cette défaite chez l'un des favoris de la poule n'a rien de dramatique, mais Dréossi devra une nouvelle fois se passer de Mbia durant quelques semaines, victime d'une blessure à la cuisse...

9 octobre 2007
Quatre adversaires passés au crible

Qualifié pour la seconde fois de son histoire pour la phase de poules de la Coupe de l'UEFA, le Stade Rennais retrouve des adversaires plus ou moins connus. Le FC Bâle, le Dinamo Zagreb, le Hambourg SV et le SK Brann ont une histoire qui leur est propre, des forces, des faiblesses. Stade Rennais Online vous propose de mieux les découvrir, avant de les voir confrontés aux « Rouge et Noir ».

4 octobre 2007
Une qualification dans la peur

Le Stade Rennais s'est fait peur, mais s'est quand même qualifié pour la phase de poules de la Coupe de l'UEFA. L'introduction de certains jeunes était censé leur donner du temps de jeu et de l'expérience, elle n'aura fait que mettre l'avenir européen du Stade Rennais en péril. On croit la qualification acquise lorsque Marveaux ouvre le score, mais c'est pour mieux laisser le Lokomotiv s'installer en fin de première mi-temps. Par deux fois les Bulgares marquent, et le doute s'installe d'autant. Les rentrées de Leroy et Thomert à la mi-temps finissent par rééquilibrer l'équipe, et permettent au Stade de gérer son avantage acquit à l'aller. Une défaite au final, mais une défaite insuffisante pour empêcher les Rennais d'accéder au tour suivant.

20 septembre 2007
Rennes prend une sérieuse option

Pierre Dréossi et ses hommes se sont sortis brillamment du traquenard bulgare en allant s'imposer face au Lokomotiv Sofia 3-1, dès le match aller. Meilleurs techniquement, les « Rouge et Noir », en blanc pour l'occasion, peinent à se montrer dangereux en première mi-temps, tandis que les Sofiotes tentent d'inquiéter Pouplin sur des frappes de loin. Sur un contre pourtant, Rennes ouvre le score. Thomert doit s'y reprendre à deux fois face au portier Golubovic, qui repousse sur Leroy en embuscade. L'ancien sochalien conclut et ouvre la marque (39e). Au retour, le Lokomotiv met la gomme et égalise sur coup-franc par Davchev (51e). Mais dans le dernier quart d'heure, le coup d'accélérateur breton aura raison des Bulgares. Un coup-franc de Marveaux freiné par le mur est repris victorieusement par Cheyrou qui a bien suivi (75e), avant que Leroy n'accroisse encore le score sur un très bon service de Briand (90e). Emerson rentré en jeu et ses coéquipiers peuvent savourer : ils ont d'ores et déjà fait un grand pas vers la phase de poules de l'UEFA.