Effectif CFA

Gardiens de buts

- Romain Cagnon
- Théo Louis
- Victor Pelleray

Défenseurs

- Maxime Bernauer
- Lilian Brassier
- Namakoro Diallo
- Justin Gru
- Antoine Guiziou
- Matthieu Huard
- Alexandre Leroyer
- Gerzino Nyamsi

Milieux de terrain

- Stéphane Diarra
- Baptiste Gautier
- Jérémy Gélin
- Hugo Jacquemin
- Nicolas Janvier
- James Léa Siliki
- Isaac Matondo
- Billal Mehadji
- Denis-Will Poha
- Sabri Toufiqui
- Malo Verbeke

Attaquants

- Adama Diakhaby
- Maxime Fleury
- Antoine Héquet
- Tim Hervé
- Armand Laurienté
- Abderrahmane Yousfi

Staff technique

- Entraîneur : Julien Stéphan

Derniers articles de la rubrique

1er janvier 2005
Gerzino Nyamsi

Né à Saint-Brieuc, Gerzino Nyamsi a réalisé toute sa formation au Stade rennais. En effet, ce défenseur aux origines camerounaises a intégré l'école de foot du club à l'âge de six ans, et n'a pas quitté ensuite les couleurs rouges et noires. Capable d'évoluer sur le côté droit, ce joueur au physique solide a franchi une à une toutes les étapes, réussissant à intégrer le centre de formation, et progressant régulièrement jusqu'à atteindre le groupe espoir de Julien Stéphan. Concurrencé par plusieurs solides espoirs du club, dans l'axe comme à droite, il doit mettre à profit son apparition dans le groupe espoir pour démontrer ses qualités. En 2017, il est récompensé par la signature d'un premier contrat professionnel avec Rennes, d'une durée de trois ans.

1er janvier 2005
Malo Verbeke

Né à Rennes, Malo Verbeke a débuté à Montreuil-le-Gast avant d'intégrer rapidement l'école de foot du Stade rennais, dès 2004. Ce milieu de terrain a, dès lors, réalisé toute sa formation sous les couleurs stadistes. Rentré au centre de formation, il s'affirme comme l'un des bons éléments de la génération 1997, et réussit à rejoindre les rangs du groupe espoir à l'été 2015. Mais sa saison 2015-2016 est rendue compliquée par une longue série de pépins physiques.

1er janvier 2005
Antoine Héquet

À l'été 2014, le Stade rennais recrute un jeune attaquant de 17 ans, convoité notamment par Guingamp, Lorient et Vannes. Né dans les Alpes-Maritimes, mais ayant grandi dans la région de Ploërmel après un déménagement familial, Antoine Héquet décide ainsi de rejoindre Rennes pour appréhender, sur le tard, les exigences d'un club pro. Remarqué dès ses 13 ans par plusieurs clubs, dont le Stade rennais, l'adolescent ne se sent alors pas prêt à franchir le pas. Après Guer, c'est donc à Ploërmel qu'il continue de progresser, tout en pratiquant le futsal au niveau scolaire, étant étudiant en internat dans un lycée de Pontivy. Un parcours qui lui permet de devenir champion de France UNSS de futsal, et de participer à une Coupe du monde de la catégorie, en Italie. En 2014 finalement, Antoine Héquet et sa famille décident de céder aux sirènes rennaises, et l'attaquant démontre rapidement ses qualités en U19 nationaux, marquant 13 buts pour sa première saison. Fort logiquement, c'est ainsi qu'il intègre le groupe espoir de Julien Stéphan à l'été 2015.

1er janvier 2005
Maxime Bernauer

Originaire d'Hennebont, dans le Morbihan, Maxime Bernauer y fait ses débuts de footballeur à l'âge de quatre ans. Passé pendant quatre ans au sein des équipes de jeunes du FC Lorient, puis durant quatre saisons à l'US Montagnarde, il fait également ses classes au pôle espoirs de Ploufragan, dans les Côtes-d'Armor. Figurant parmi les meilleurs jeunes bretons de sa génération, Maxime Bernauer intègre le centre de formation du Stade rennais en 2013. Ses qualités techniques et son intelligence de jeu lui permettent de devenir un pilier des équipes de France de jeunes, au sein d'une génération qui remporte l'Euro U17 en 2015. Mais cette compétition, le jeune rennais doit la suivre à distance, une grave blessure au genou ayant freiné sa progression. Défenseur central, capable également d'évoluer côté droit, c'est logiquement qu'il décroche un contrat stagiaire à l'été 2016.

1er janvier 2005
Matthieu Huard

Né en région parisienne d'une famille originaire du Grand Ouest, Matthieu Huard emménage très jeune dans la région rennaise. Après avoir fait ses débuts à La Chapelle-des-Fougeretz, il intègre les rangs du Stade rennais à l'âge de huit ans, en 2006. Arrière gauche, il grimpe peu à peu les échelons au sein des équipes de jeunes du club, s'affirmant parmi les meilleurs jeunes bretons de sa génération. Après avoir intégré le centre de formation en 2013, il rejoint le groupe espoir de Julien Stéphan en 2015, année où il décroche son baccalauréat avec un an d'avance. Une saison plus tard, sa progression et son sérieux sont récompensés par la signature d'un contrat stagiaire pro.

1er janvier 2005
Tim Hervé

Né à Quimper, Tim Hervé grandit à Scaër, petite ville du Finistère. Son père est le capitaine de l'équipe locale, et c'est tout logiquement qu'il fait ses débuts avec l'En Avant Scaër à l'âge de six ans. Huit saisons plus tard, Tim Hervé intègre le centre de préformation de Ploufragan. Un changement qui s'accompagne rapidement de deux autres : le week-end, il évolue désormais sous les couleurs de l'ES Kerfeunteun, à Quimper, et, dès le printemps 2012, il s'engage avec le Stade rennais, dont il intègre le centre de formation en 2013. À Rennes, il se révèle lors de la saison 2015-2016, qu'il termine avec le statut de meilleur buteur de l'équipe des moins de 19 ans. Une progression récompensée par la signature d'un contrat stagiaire pro.

1er janvier 2005
Baptiste Gautier

Originaire de Rennes, Baptiste Gautier fait ses débuts à l'US Montgermont à l'âge de 6 ans. Repéré par le Stade rennais cinq saisons plus tard, il choisit pourtant de rejoindre... la TA Rennes, où il joue durant deux ans. Ce n'est que partie remise, puisque le jeune milieu de terrain rejoint enfin le club rouge et noir en 2011, recruté par Yannick Menu, alors en charge de la préformation au Stade rennais. Baptiste Gautier devient alors un élément régulier des équipes de jeunes du club. Rentré au centre de formation en 2013, ce milieu relayeur fait son chemin jusqu'au groupe espoirs, et signe un contrat stagiaire pro au printemps 2016.

1er janvier 2005
Armand Laurienté

Né dans le Val-d'Oise d'une famille originaire de Guadeloupe, Armand Laurienté fait ses classes avec l'US Roissy-en-France. En 2011, il intègre l'INF Clairefontaine, et s'engage rapidement avec le Stade rennais. Pendant ses deux années à l'INF, le jeune attaquant joue durant le week-end successivement à l'AAS Sarcelles, puis au Red Star. En 2013, finalement, Armand Laurienté quitte l'Île-de-France pour la Bretagne. Cet ailier, capable d'évoluer à droite comme à gauche, progresse régulièrement, jusqu'à atteindre le groupe espoir de Julien Stéphan en 2016. Il signe alors un contrat stagiaire pro avec son club formateur.

1er janvier 2005
Théo Louis

Théo Louis est originaire de Haute-Saône, en Franche-Comté. Il grandit à Jussey, petit village où il fait ses débuts de footballeur à l'âge de six ans. Ses qualités de gardien ne passent pas inaperçues, et il intègre à 12 ans le club de Vesoul, puis un an plus tard le pôle espoirs de Dijon pour y réaliser sa préformation. Repéré par le Stade rennais, il rejoint la Bretagne en 2014, et intègre le centre de formation. Sa grande envergure dans le but lui permet de s'imposer rapidement avec les moins de 17 ans, mais aussi d'être appelé en équipe de France de jeunes. En 2016, les espoirs que fonde le club sur lui sont concrétisés par la signature d'un contrat stagiaire anticipé de trois ans. De quoi lui permettre de commencer à approcher l'effectif professionnel, où figure un autre gardien haut-saônois, Paul Nardi.

1er janvier 2005
Lilian Brassier

Né à Argenteuil, dans le Val-d'Oise, Lilian Brassier débute le football avec deux clubs de sa ville. En 2013, repéré par le Stade rennais, il part finalement pour la Bretagne, et intègre le centre de formation des Rouge et noir. Défenseur gaucher, capable d'évoluer au centre comme sur le côté, Lilian Brassier s'impose rapidement dans les équipes de jeunes du club. Titulaire en moins de 17 ans, il est très vite surclassé en moins de 19 ans, dès 2015. Sa progression est par ailleurs récompensée par un premier appel sous le maillot bleu, sans que le défenseur rennais ne soit finalement utilisé par son sélectionneur. Signe que le club fonde de gros espoirs en lui, il signe à l'été 2016 un contrat stagiaire anticipé de trois ans. Une opportunité de poursuivre tranquillement son ascension vers le groupe espoirs.

0 | 10