Feuilles de matches

Ligue 1, feuilles de matches de la saison 2005-2006. Pour chaque rencontre, la feuille de match, le film du match, les statistiques, les réactions et les échos du match.

Derniers articles de la rubrique

14 mai 2006
Une saison en “Rouge et Noir”

Au terme d'une saison surprenante, les Rennais, capables de perdre 6-0 à Nancy et de gagner 4-1 à Lyon, se classent septièmes, à un point du quatrième. Une place à la fois bien loin des ambitions affichées il y a à peine un mois, et inespérée il y a quatre mois.

13 mai 2006
Ça fait désordre !

Il y a encore quelques journées, Rennes rêvait de Ligue des Champions. La tête dans les étoiles, celles de la plus prestigieuse des coupes européennes. Aujourd'hui, les « Rouge et Noir » sont redescendus de leur nuage, celui même qui les avait portés vers une série de huit victoires consécutives. Et le réveil fait mal : Rennes ne disputera aucune compétition européenne la saison prochain. La soirée avait pourtant bien démarré. Alex Frei, le « revenant », ouvrait le score à la demi-heure de jeu (35e) puis doublait la mise en seconde période (65e). Les hommes de Bölöni se dirigeaient alors tout droit vers une victoire. Mais, comme à Nice, comme contre Paris, les « Rouge et Noir » craquaient en fin de match. Fauvergue (78e), puis Bodmer (85e), plongeaient le Stade de la Route de Lorient dans le chaos. Et permettaient à Lille d'assurer sa troisième place. Celle-là même que convoitaient leurs adversaires d'un soir voilà encore quelques semaines...

7 mai 2006
La frustration s'empare des “Rouge et Noir”...

Le Stade Rennais a perdu toutes ses chances d'accrocher la troisième place à cause d'un grand Janot, d'un peu de maladresse devant le but et...d'un Lyon qui n'a pas joué le jeu jusqu'au bout.

6 mai 2006
Les rêves de Ligue des Champions s'envolent...

Pour espérer, il fallait l'emporter. Mais, après un excellent Alonzo mercredi soir, c'est sur un très bon Janot que sont tombés les Rennais. Malgré une composition plutôt offensive - Utaka et Briand étaient titulaires -, les hommes de Bölöni n'ont pu trouver le chemin des filets. Des "Rouge et Noir" qui y croiront jusqu'au bout, à l'image des tentatives de Frei et Källström, repoussées par le portier stéphanois. Rennes aura tout donné devant les nombreux supporters bretons qui avaient fait le déplacement, mais en vain. Les ”Rouge et Noir” ont donc concédé leur quatrième match nul de la saison, trois jours après celui du PSG, et au pire des moments possibles. Désormais, la troisième place (synonyme de tour préliminaire de la Ligue des Champions) se disputera entre Marseille et Lille. La plus haute marche accessible aux Rennais la semaine prochaine sera la 4e place, et elle sera acquise dans les conditions suivantes : victoire du Stade Rennais face à Lille et défaite ou match nul de Marseille à Bordeaux. Dans le pire des cas, Rennes pourrait se retrouver 8e au classement.

4 mai 2006
Utaka bute sur Alonzo

Les occasions n'auront pas manqué. Souvent isolé, Utaka a réussi à s'en créer quatre, mais toutes non-converties en but, la faute à un Alonzo en état de grâce.

3 mai 2006
Une bonne occasion manquée...

Mercredi soir, au Parc des Sports de la Route de Lorient, les “Rouge et Noir” accueillaient les vainqueurs de la Coupe de France pour tenter de se maintenir dans le haut de tableau. Guy Lacombe a surpris en alignant quasiment une "équipe bis" avec Pauleta, Rothen, Dhorasoo et Kalou sur le banc. Laszlo Bölöni, lui, avait aligné une équipe "classique", sans Frei, et devait faire face à de nombreuses blessures. La rencontre a été plutôt équilibrée durant sa première période malgré quelques poussées vaines de la part du Stade Rennais. La seconde mi-temps fut, pour le moins, très engagée. Malgré un arbitrage très litigieux, souvent en défaveur des "Rouge et Noir", les Rennais ont su dominer la première moitié de la seconde période mais sans grande réussite. Utaka, sans réussite, a du faire face quatre fois au grand Alonzo, en grande forme pour son retour de blessure. Les hommes de Bölöni ont enfin trouvé le chemin des filets à la 82e minute de jeu : suite à une faute d'Armand dans la surface, l'arbitre siffle un penalty alors qu'il en avait refusé deux auparavant. Kim Källström le transforme en but en tirant sur la gauche du gardien parisien. Malheureusement les huit minutes qu'il restait dans le temps réglementaire ne furent que de l'attaque-défense, petit-jeu auquel les Parisiens ont su s'imposer en transperçant la défense bretonne grâce à un trio Dhorasoo-Kalou-Pauleta rentré en cours de jeu. À la grande déception des 30 000 supporters rennais présents, les hommes de Bölöni n'ont pu faire mieux que match nul face à une équipe parisienne qui a visiblement décidé de ne pas céder en championnat malgré sa qualification en Coupe de l'UEFA via la Coupe de France. Le Stade Rennais se retrouve à présent 5e au classement avec un point de retard sur l'OM et Lille. Rien n'est encore perdu pour les "Rouge et Noir" qui devront rattraper cette occasion manquée samedi face à Saint-Étienne.

16 avril 2006
Fin de série...

Après la victoire de Lille hier soir face à Bordeaux (3-2), les Rennais se devaient de ramener un résultat de la Côte d'Azur pour rester dans le trio de tête du classement. Autant dire que la partie démarrait plutôt mal pour les Bretons puisque Bellion, idéalement servi par Koné qui profitait d'une mauvaise passe d'Hadji, ouvrait le score (4e). Il fallait attendre le temps additionnel pour voir les Rennais égaliser par John Utaka, pourtant hors-jeu (46e). Les hommes de Bölöni, visiblement fatigués par l'accumulation des rencontres, n'ont jamais été en mesure d'accélerer le jeu. En fin de match, Nice poussait et l'emportait sur le fil grâce à Abardonado (94e). Un résultat logique, qui met fin à la série de huit victoires consécutives des « Rouge et Noir », désormais quatrièmes.

9 avril 2006
Les Rennais s'invitent sur le podium

C'est un record en Ligue 1 cette saison : les « Rouge et Noir » ont enchaîné leur huitième victoire consécutive, et montent ainsi pour la première fois sur la troisième marche du podium. Même si les Rennais n'y ont pas mis la manière, on retiendra ce soir cette troisième place, synonyme de tour préliminaire de la Ligue des Champions la saison prochaine. Avec ce but de Källström dès la 4e minute sur un coup franc de Monterrubio, les hommes de Bölöni étaient pourtant bien parti pour empocher cette victoire sans difficultés, mais c'était sans compter sur des Sochaliens très présents dans les duels et qui obtenaient quasiment tous les contres sur une grande partie du match. C'est Diawara qui est venu conclure cette domination de la tête à la 21e minute. Les Bretons, pressés par les hommes de Bijotat très présents physiquement, soulagés, ont exulté à la 81e minute après la transformation d'un penalty par Källström. La faute avait été commise par Calve qui a placé son bras au mauvais endroit sur une frappe puissante du Suédois.

2 avril 2006
La vie en rose

Dans le jeu des sept victoires, je demande le Stade Rennais. Bonne pioche ! Grâce à un but de Aubey contre son camp (73e), le club breton égale le record de sept succès d'affilée de Lyon et s'empare seul de la quatrième place avec 53 points, un point derrière Lille et un point devant Lens, Auxerre et Marseille. La réception de Sochaux dimanche prochain pourrait propulser les Rennais à la troisième place (de son côté, Lille se déplace à Nancy) synonyme de tour préliminaire de la ligue des Champions. On se prend à rêver.

25 mars 2006
Un John peut en cacher un autre

L'un enchaîne les buts à la pointe de l'attaque, l'autre les bonnes prestations en défense centrale. Tous deux buteurs samedi soir, John Utaka et John Mensah symbolisent la réussite et l'efficacité retrouvées d'un Stade Rennais auteur d'une série historique de six victoires consécutives et qui ne cache désormais plus ses ambitions européennes...

0 | 10 | 20 | 30 | 40