André Guy

André Guy

André Guy restera à jamais comme le joueur qui a donné au Stade rennais sa deuxième Coupe de France, marquant l’unique but de la finale en 1971. Pourtant, ce véritable renard des surfaces, sacré meilleur buteur de D1 en 1969 et sélectionné à huit reprises en équipe de France, n’aura joué que durant six petits mois à Rennes, un court séjour où ce trentenaire ne se sera pas révélé d’une efficacité folle.
Guy est alors sur la pente descendante. Formé à Sochaux, où il débute en D1, il s’affirme au début des années 1960 sous les couleurs de Saint-Étienne, où il force un caractère un brin nonchalant pour devenir un vrai chasseur de buts, qui tourne à plus de quinze réalisations par saison (il marquera 159 buts en onze saisons de D1, quinzième meilleur total de l’histoire du championnat). Après trois saisons chez les Verts, il exporte son talent à Lille, puis surtout à Lyon où il reste trois ans et demi.
En 1970-1971, alors qu’il s’apprête à signer à Rennes, André Guy n’a plus le même rendement avec l’OL. Mais les « Rouge et Noir » manquent d’un avant-centre, et Guy a le profil adéquat. Malgré sa réussite en Coupe de France (en plus du but en finale, il marque les deux réalisations qui qualifient le Stade rennais contre Marseille en demie), son bilan en championnat est beaucoup moins flatteur, et l’ancien lyonnais a toutes les peines du monde à s’adapter au schéma de jeu de Jean Prouff.
En juin 1971, malgré son statut de « héros de la coupe », c’est logiquement qu’il plie bagages. Trentenaire, il termine alors sa carrière en D2, avec deux saisons sous les couleurs de Toulon, puis une dernière avec Nevers. Il prend alors sa retraite sportive, puis devient adjoint au sports à la mairie de la Seyne-sur-Mer, sur la Côte d’Azur.

Nom : Guy

Prénom : André

Nationalité : Française

Date de naissance : 03/03/1941

Lieu de naissance : Bourg-en-Bresse (Ain)

Taille : 1,78 m

Poids : 78 kg

Poste : Attaquant

International : Équipe de France (8 sélections, 2 buts)

Carrière :

Joueur :
FC Sochaux-Montbéliard (1959-1962)
AS Saint-Étienne (1962-1965)
Lille OSC (1965-1967)
Olympique lyonnais (1967 - décembre 1970)
Stade rennais FC (janvier 1971 - juin 1971)
SC Toulon (1971-1973)
JGA Nevers (1973-1974)

Palmarès :
Champion de France en 1964 avec Saint-Étienne
Vainqueur de la Coupe de France en 1971 avec Rennes
Champion de France de Division 2 en 1963 avec Saint-Étienne
Meilleur buteur de Division 1 en 1969 avec Lyon

Statistiques :

- Premier match avec Rennes : Rennes - Bastia (3-2), le 31 janvier 1971

- Saison 1970-1971 :

Compétition Matches Buts
Division 1 14 5
Coupe de France 7 6
Total 21 11

Buts pour le Stade rennais :

- 1 - le 06/02/71, Rennes - Quevilly (4-1), 32es Coupe de France
- 2 - le 14/02/71, Metz - Rennes (2-1), J21 Division 1 (à la 23e pour le 0-1)
- 3 - le 21/02/71, Nîmes - Rennes (3-2), J22 Division 1 (à la 43e pour le 2-1)
- 4 - le 21/02/71, Nîmes - Rennes (3-2), J22 Division 1 (à la 77e pour le 3-2)
- 5 - le 27/02/71, Rennes - Fontainebleau (2-0), 16es Coupe de France
- 6 - le 24/03/71, Strasbourg - Rennes (3-4), J26 Division 1 (à la 27e pour le 0-2)
- 7 - le 05/05/71, Rennes - Monaco (4-0), Quarts Coupe de France
- 8 - le 01/06/71, Rennes - Marseille (2-1 a.p.), Demies Coupe de France (à la 44e pour le 1-1)
- 9 - le 01/06/71, Rennes - Marseille (2-1 a.p.), Demies Coupe de France (à la 61e pour le 2-1)
- 10 - le 20/06/71, Rennes - Lyon (1-0), Finale Coupe de France (à la 63e s.p.)
- 11 - le 23/06/71, Rennes - Lyon (2-3), J37 Division 1 (à la 36e pour le 1-2)

Synthèse :
- 4 buts marqués à domicile, 4 à l’extérieur, 3 sur terrain neutre
- 2 doublés

- Source photo : camantes.iougs.com