18 septembre 2016 | à 13h04

CFA : 11 professionnels titulaires pour un match nul

CFA, Stade rennais 2 - 2 Trélissac. Une semaine après avoir décroché sa première victoire de la saison, la réserve du Stade rennais - qui alignait onze joueurs professionnels au coup d'envoi - a obtenu un bon point face à Trélissac, en revenant deux fois au score grâce à Habibou et Gnagnon.

CFA : 11 professionnels titulaires pour un match nul

Au coup d’envoi, Julien Stéphan aligne un onze composé exclusivement de joueurs sous contrat professionnel. Ainsi, devant Gertmonas, on retrouve Cavaré, Gnagnon, N. Diallo et Figueiredo. Au milieu, de retour après son transfert avorté, Grosicki prend place à droite alors que Lenjani est son pendant à gauche. Dans l’axe, Gélin et Poha reforment le duo efficace de l’an dernier. Devant, Habibou est épaulé par Janvier.

L’entame de match est à l’avantage des visiteurs, qui se mettent les premiers en valeur. Au deuxième poteau, Petrilli bénéficie d’un bon centre mais échoue sur Gertmonas, vigilant. Le portier rennais ne pourra rien sur l’ouverture du score girondine peu avant la demi-heure de jeu. Sur un coup-franc parfaitement botté par Papin, Chevalier de la tête permet à son équipe de prendre les devants (0-1, 26e). Un but qui, paradoxalement, va faire plus de bien que de mal aux Rennais. Dans les minutes qui suivent, le duo d’attaquants se trouve à la perfection. Habibou profite du bon service de Janvier pour battre Rucard de près (1-1, 30e). Revenus au score, les joueurs de Julien Stéphan gardent le contrôle du ballon et font reculer leur adversaire, sans pour autant réussir à se montrer dangereux.

En seconde période, si Grosicki oblige d’abord Rucard à une belle envolée sur un coup-franc, les Rennais vont connaître de grandes difficultés. Les Rouge et Noir ne parviennent plus à ressortir proprement les ballons et vont être punis. Sur une action initiée par Chehata, Gertmonas repousse la frappe de Petrilli mais le même Chehata a bien suivi et vient libérer le banc visiteur (1-2, 73e). Dos au mur, les Rennais vont revenir dans le match en forçant la décision. À la suite d’un corner, le ballon revient au deuxième poteau sur Gélin qui centre pour la tête de Gnagnon. Un peu court, le portier de Trélissac ne peut que constater les dégâts (2-2, 81e). Rennes prend ainsi un point qu’il faudra bonifier dès mercredi prochain face à Romorantin, dans un match en retard comptant pour la 4e journée. Au classement, les Rennais sont désormais 12es avec 5 points, et sortent ainsi de la zone rouge.

Feuille de match

STADE RENNAIS FC B 2 - 2 TRÉLISSAC FC (score à la mi-temps : 1-1)

CFA, groupe A, 6e journée
Samedi 17 septembre 2016 à 18 h 00

La Piverdière

Arbitre : Nicolas Jouffrey

Buts : Habibou (30e), Gnagnon (81e) pour Rennes. Chevalier (26e), Chehata (73e) pour Trélissac.

Avertissements : Poha (51e) à Rennes. Gauthier (90e+1) à Trélissac.

- Stade Rennais FC B : Gertmonas - Cavaré, Gnagnon, N. Diallo (cap.), Figueiredo - Grosicki (Léa Siliki, 69e), Poha, Gélin (Jacquemin, 84e), Lenjani - Janvier, Habibou.

Entraîneur : Julien Stéphan.

- Trélissac FC : Rucard - Burgo, Chevalier (cap.), Desenclos, Eglin - Cavaniol (Gassama, 67e), Gnaleko, Badin, Chehata (Gauthier) - Papin (Elaz, 58e), Petrilli.

Entraîneur : Živko Slijepčević.

Réactions

- Julien Stéphan (entraîneur du Stade rennais) : « C’était un match assez fermé, avec peu d’occasions. Je retiendrai la force de caractère de l’équipe, qui est revenue deux fois au score. Dans la maturité de nos jeunes joueurs, ça avance. Notre charnière centrale par exemple a été solide, il y a des signaux rassurants. On peut toujours faire mieux mais c’est aussi la difficulté d’avoir des joueurs qui n’ont pas l’habitude de s’entraîner ensemble la semaine. Le match contre Romorantin peut nous faire basculer dans la bonne partie du tableau en cas de bon résultat. L’état du terrain n’a pas favorisé le jeu. En plus de cela, il nous a manqué de la coordination dans les mouvements même si la volonté de bien faire était là. On va forcément s’améliorer mais je retiens l’état d’esprit du groupe. Le premier but de Trélissac nous a bien réveillés. Il faut laisser du temps au temps pour se connaître. »

- Živko Slijepčević (entraîneur de Trélissac) : « Notre objectif en deuxième mi-temps était de ne pas prendre de but et de jouer à fond nos opportunités. On a réussi à marquer le deuxième but, je pensais garder ce résultat mais il y avait une belle équipe en face. C’était un beau match de CFA avec beaucoup de percussion et de duels. Il nous a manqué un peu de vigilance sur le deuxième but. Je suis content de ce point, c’est un match nul équitable. On a essayé de jouer bas pour ne pas laisser d’espace. Je pense que mon équipe progresse, notamment sur la puissance. On travaille beaucoup sur le plan athlétique. Il y a aussi beaucoup de nouveaux joueurs à intégrer. »

Vos réactions (1 commentaire)Commenter
BONNET ROUGE18 septembre 2016 à 20h54

Il y a beaucoup de joueurs pros dans de nombreux clubs qui refuseraient d’évoluer en réserve, même l’espace d’une rencontre.
A RENNES, cela ne semble pas être le cas et je trouve cela positif notamment au niveau d’un GROSICKI qui pourrait jouer les « divas » et se dire que lui, international polonais, il n’a rien à faire en CFA.
Je peux me tromper mais cela est plutôt le signe que l’ambiance est bonne dans le club et entre les joueurs !

14 votes
|

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.