5 mars 2017 | à 14h52

CFA : Rennes concède des points mais reste en tête

CFA, Stade rennais 1 - 1 Châteaubriant. Battue il y a deux semaines à Trélissac (1-0), la réserve du Stade rennais a de nouveau laissé filer des points samedi en concédant le match nul face à Châteaubriant (1-1). Le but rennais a été inscrit peu avant la pause par James Léa Siliki.

CFA : Rennes concède des points mais reste en tête

Au coup d’envoi, Julien Stéphan était obligé de remodeler son équipe suite à la suspension de Janvier. Ainsi, Gélin, qui avait évolué en défense centrale lors des deux dernières journées, retrouvait sa place au milieu en compagnie de Poha. Derrière, Diallo prenait place en défense centrale après avoir évolué à gauche en Gironde. Autre changement en défense, l’apparition de Zeffane, non retenu par Christian Gourcuff pour le déplacement à Metz. Devant, Nkada, associé à Yousfi, était titularisé pour la première fois.

Le début de match est brouillon des deux côtés. Il faut attendre le quart d’heure de jeu pour voir Nyamsi réaliser une belle intervention défensive dans les pieds de Boukabous. Quelques minutes plus tard, Huard adresse un très bon centre pour Nkada qui contrôle et bute sur Douard, vainqueur de la Coupe Gambardella en 2003 avec le Stade rennais. On retrouve les deux mêmes acteurs rennais à la 24e minute quand, sur un nouveau bon centre de l’arrière gauche, Nkada frappe cette fois au-dessus. Alors que l’on se dirige tranquillement vers un 0-0 à la pause, Leroyer, lancé sur la droite, centre au point de penalty pour Léa Siliki qui conclut du droit (1-0, 42e).

Au retour des vestiaires, Leroyer a l’opportunité de marquer le but du break. Lancé dans le dos de la défense, il tergiverse trop avant de tirer et décide finalement de servir Nkada, qui se manque totalement. Une action que les stadistes vont regretter. Peu après l’heure de jeu, sur un coup-franc, Gaudiche se retrouve seul au second poteau et fusille Gertmonas pour ramener les deux équipes à égalité (1-1, 62e). Rejoint au score, le Stade rennais tente sa chance par Huard mais sans grande réussite. Au contraire, les Castelbriantais auront même l’opportunité de la victoire. Lancé en profondeur, Boukabous échoue sur Gertmonas, resté debout jusqu’au dernier moment.

Malgré ce match nul, Rennes conserve la tête du groupe A avant de recevoir Fontenay-le-Comte samedi prochain.

Feuille de match

STADE RENNAIS FC B 1 - 1 VOLTIGEURS DE CHÂTEAUBRIANT (score à la mi-temps : 1-0)

CFA, groupe A, 21e journée
Samedi 4 mars 2017 à 18 h

La Piverdière

Arbitre : Willy Bertolotti

Buts : Léa Siliki (42e) pour Rennes. Gaudiche (62e) pour Châteaubriant.

Avertissements : Zeffane (65e) pour Rennes. Binet (90e) pour Châteaubriant.

- Stade Rennais FC B : Gertmonas - Zeffane, Nyamsi, Diallo (cap.), Huard (Jacquemin, 71e) - Leroyer, Poha, Gélin, Léa Siliki - Yousfi, Nkada (Fleury, 60e).

Entraîneur : Julien Stéphan.

- Voltigeurs de Châteaubriant : Douard - Bomme, Bloudeau, Gaudiche, Goztepe - Le Gall, Guéguen, Binet (cap.), Vermet (Kreye, 72e) - Boukabous, Maïga.

Entraîneur : Stéphane Mottin.

Réactions

- Julien Stéphan (entraîneur du Stade rennais) : « On a mis un rythme insuffisant en première mi-temps. Il manquait de la continuité dans ce que l’on faisait, pas assez de dynamisme au pressing, des lignes trop loin les unes des autres. Ce que l’on peut regretter, c’est de rater le coche sur les quinze premières minutes de la seconde mi-temps. Il y a tout eu pour tuer le match. On a manqué de justesse offensive, dans la dernière passe et le dernier geste. L’adversaire a défendu crânement sa chance, a été valeureux. On a manqué d’équilibre. On aurait pu verrouiller mais ce n’est pas notre philosophie. On s’est exposé aux contres adverses. Je savais que l’on n’avait pas de marge, que l’on doit être au taquet tout le temps. On n’a pas le joueur qui va nous mettre 15 ou 20 buts dans la saison. Ce match me conforte dans l’idée qu’on n’a pas de marge, mais ce n’est pas illogique avec une telle moyenne d’âge. On a fait un nul et une défaite sur les deux derniers matchs, je ne vais pas m’arrêter sur ces deux matchs mais bien analyser les problématiques que l’on a eues aujourd’hui pour les régler dès la semaine prochaine contre Fontenay, qui est une équipe en pleine bourre. »

- Stéphane Mottin (entraîneur de Châteaubriant) : « En étant honnête, je pars presque avec des regrets parce que je trouve qu’ils étaient prenables aujourd’hui et qu’on a manqué d’ambition. Sur la première mi-temps, on s’est contenté du fait qu’en face ça manquait un peu de rythme. On s’est contenté de ce faux-rythme, comme si ce 0-0 nous satisfaisait. Finalement, on se fait cueillir à trois minutes de la mi-temps. On a manqué le dernier geste, le dernier centre, la dernière passe. C’est sûrement dû à notre position au classement avec un manque de confiance ou de la peur. On doit faire encore mieux que ça. Ce nul doit nous encourager à continuer ce que l’on fait. J’espère qu’en prenant des points le plus vite possible, on arrivera à refaire ce que l’on faisait la saison dernière. Ce point pris, c’est du bonus, un point de plus que le tableau de marche que je m’étais fixé. »

Vos réactions (1 commentaire)Commenter
Louis G6 mars à 04h08

A l’évidence , le Stade Rennais B va moins bien depuis quelque temps...Le remodelage constant de l’équipe , la suspension de Janvier n’arrangent pas les affaires...A cela s’ajoute la jeunesse de l’équipe : Nkada est un futur bon joueur mais on attend peut-être trop de lui en ce moment...Néanmoins l’équipe est toujours 1re et nous étions loin de penser à cela en début de saison...

19 votes
|

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.