30 avril 2017 | à 09h41

CFA : Rennes repris au score en fin de match

CFA, Stade rennais 2 - 2 Saint-Malo. Une semaine après avoir décroché un match nul à Bergerac (1-1), l'équipe réserve du Stade rennais a de nouveau partagé les points samedi après-midi à la Piverdière (2-2). Les Rennais, malgré une avance de deux buts à cinq minutes de la fin de la rencontre, ne profitent pas du nul de Cholet pour prendre seuls la tête du championnat.

CFA : Rennes repris au score en fin de match

Pour son dernier match de la saison à la Piverdière (la rencontre comptant pour la dernière journée étant délocalisée), Rennes n’aura pas livré sa meilleure prestation. Et pourtant, le début de match est à l’avantage des locaux. Homme en forme du moment, Matondo s’élance de son côté gauche et déclenche une lourde frappe qui va se loger sous la barre du portier malouin. L’attaquant rennais inscrit là son troisième but en autant de rencontres (1-0, 5e).

Suite à ce but, Rennes va doucement laisser Saint-Malo revenir dans le match. Bien lancé sur la droite, Caroff croise sa frappe mais Gertmonas est vigilant pour capter en deux temps. Quelques minutes plus tard, c’est la tête de Lahaye qui fait frissonner le portier lituanien. Au-dessus. En difficulté, Rennes a pourtant l’occasion de faire le break. Sur un centre d’Hunou, Mehadji est trop court pour reprendre convenablement. Bis repetita quelques minutes plus tard avec un centre de Leroyer, toujours sans réussite. À la pause, les hommes de Julien Stéphan rentrent aux vestiaires avec un court mais précieux avantage.

Dès le début de la seconde période, les visiteurs se montrent dangereux sur une double occasion. Creac’h bute d’abord sur Gertmonas, puis Jous croise trop sa frappe. Malmené, Rennes va profiter de l’entrée de Nkada pour doubler son avantage. Parti sur le côté droit, le jeune attaquant croise sa frappe et, en embuscade, Hunou n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but vide (2-0, 73e). Dès lors, les locaux vont perdre le fil de la partie. Sur un coup franc, Nyamsi se met à la faute et concède un penalty. Creac’h transforme sans trembler (2-1, 85e).

À force de camper dans le camp rennais, Saint-Malo va être récompensé au bout du temps additionnel. Sur une perte de balle de Bernauer dans ses 30 mètres, les Malouins adressent un centre parfait pour la tête de Sadio qui égalise (2-2, 90e+4). Cholet accroché à Romorantin, Rennes avait là une occasion en or de faire un petit break en tête. Avec six points d’avance sur leurs poursuivants, les deux premiers du championnat sont probablement connus. Reste à savoir dans quel ordre. Premier élément de réponse pour les Rennais dans quinze jours, à Chartres.

Feuille de match

STADE RENNAIS FC B 2 - 2 US SAINT-MALO (score à la mi-temps : 1-0)

CFA, groupe A, 28e journée
Samedi 29 avril 2017 à 18 h

La Piverdière

Arbitre : Olivier Esneu

Buts : Matondo (5e), Hunou (73e) pour Rennes. Creac’h (85e), Sadio (90e+4) pour Saint-Malo.

Avertissements : N. Diallo (90e +2) à Rennes. Lahaye (63e) à Saint-Malo

- Stade Rennais FC B : Gertmonas - Bernauer, Nyamsi, Gru, N. Diallo (cap.) -
Leroyer, Poha, Toufiqui, Matondo (Gélin, 58e) - Hunou (Fleury, 88e), Mehadji (Nkada, 73e).

Entraîneur : Julien Stéphan.

- US Saint-Malo : Barbe - Delalande, Messiba, Lahaye (cap.), Njoh Eboa - Le Ho (Sadio, 79e), Boubaya - Vermet (Attye, 58e), Creac’h, Jous (Leblanc, 88e) - Caroff.

Entraîneur : Pierre-Yves David.

Réactions

- Julien Stéphan (entraîneur du Stade rennais) : « Quand on ne maîtrise pas trop les événements, notamment sur la fin de match, on s’expose à ça. C’est une immaturité incroyable sur la fin de match. Il faut que les jeunes joueurs apprennent parce que ça peut leur pendre au nez de temps en temps. C’est le lot quand on a une équipe très jeune. Mon discours aurait été le même si on avait gagné parce qu’on laisse beaucoup trop d’opportunités sur la fin de match. C’est logique, quand on fait des erreurs, qu’on soit puni. On a fait une bonne entame, on a les opportunités d’alourdir le score en première mi-temps. En deuxième mi-temps, on a la chance de mener 2-0. En terme de maîtrise, c’est nettement insuffisant sur le match. On n’a pas affiché l’image d’une équipe conquérante. C’est aussi nos limites du moment à force de rajeunir l’effectif. On a eu un relâchement coupable après notre premier but, on s’est mis à l’économie. Les joueurs vont devoir gommer cette immaturité sinon ce sera un facteur limitant pour eux. »

- Pierre-Yves David (entraîneur de Saint-Malo) : « Le scénario est cruel. Sur la première action, ils marquent. Nous, on a pas mal d’opportunités sur des séquences avec du jeu posé mais on manque de justesse et de détermination dans les un contre un offensifs. En deuxième mi-temps, on offre le but. Malgré notre saison difficile par rapport aux objectifs fixés, le groupe ne lâche pas. On peut rater une saison en terme d’objectifs et avoir un comportement digne. Je crois que Rennes était en souffrance à la fin, peut-être parce qu’ils sont jeunes. On a eu beaucoup d’opportunités mais, à l’image de notre saison, on a du mal à concrétiser. »

Vos réactions (3 commentaires)Commenter
Louis G1er mai à 04h21

On peut dire que Le Stade Rennais B aura réussi sa saison contrairement à Saint-Malo qui est loin des ambitions affichées en début de championnat...Des jeunes se sont révélés dans notre Club de coeur...Si une certaine immaturité leur sera préjudiciable certains matchs, le bilan est nettement positif...

30 votes
|
Xavier1er mai à 15h30

J’aime bien voir les matchs des ces jeunes, on y voit du foot ! rien à voir avec le foot calculé des pros.

22 votes
|
Ploemeur 2 mai à 14h47

Suggestion ;

Un signe fort pour les jeunes de la CFA ; si on les récompensait de leur excellente saison en les faisant jouer à Caen à l’occasion du dernier match à l’extérieur !
Après tout, difficile de faire pire que leurs « glorieux » aînés...

16 votes
|

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.