3 mai 2016 | à 09h50

Des comptes encore dans le rouge

Le Stade rennais a présenté des comptes déficitaires pour la saison 2014-2015, avec une perte de 15,8 millions d'euros quasiment identique à celle de la saison précédente. Si la masse salariale a très légèrement diminué, elle reste encore importante, alors que la balance des transferts est de nouveau négative. Analyse et mise en perspective sur les onze dernières saisons.

Des comptes encore dans le rouge

La Ligue de Football Professionnel a publié la semaine dernière les comptes individuels des clubs professionnels pour la saison 2014-2015. Avec une perte de 15,8 millions d’euros, légèrement supérieure à celle de la saison passée (15,2 millions d’euros), le Stade rennais fait partie des 11 clubs de Ligue 1 déficitaires au titre de cet exercice, et surtout des 4 clubs - avec Lyon, Bordeaux et Lens - affichant un niveau de pertes supérieur à 10 millions d’euros. Analyse et mise en perspective sur les 11 dernières saisons. Voir le lexique

Un chiffre d’affaires stable

PNG

Le chiffre d’affaires réalisé par le Stade rennais en 2014-2015 est identique à celui des deux saisons précédentes (42,6 M€). Rappelons toutefois qu’il s’agit du niveau de chiffre d’affaires le plus faible depuis 2005-2006 : entre 2011-2012, année record (54,4 M€), et 2012-2013, le chiffre d’affaires du club breton a chuté de près de 12 M€. Cette chute s’explique en très grande partie (70%) par la baisse des recettes liées aux droits audiovisuels, passées dans la même période de 34,2 à 25,8 M€, et qui ont continué de baisser en 2014-2015 pour atteindre leur plus bas niveau (25,8 M€) depuis 2005-2006.

En cause, bien sûr, les résultats sportifs du Stade rennais, passé de 6e de la Ligue 1 en 2010-2011 et 2011-2012 à une place de 13e puis 12e lors des saisons 2012-2013 et 2013-2014, et son absence de participation à une coupe d’Europe. Qualifié pour la Ligue Europa la saison passée grâce à sa victoire en finale de la Coupe de France en 2014 contre un certain Stade rennais, Guingamp, éliminé en 16es de finale de l’épreuve, a par exemple touché 6,7 M€ en droits audiovisuels européens.

PNG

Le montant perçu grâce aux droits TV, qui a donc légèrement reculé la saison passée (-0,54 M€), est déterminant dans le budget du club breton, puisqu’il représente un peu plus de 60% de son chiffre d’affaires. Rennes, qui peut - sauf miracle - tirer un trait sur la 6e place pour cette saison, serait ainsi bien inspiré de ne pas en plus se faire griller la 7e place dans les deux dernières journées de championnat. En 2014-2015, le SRFC se classait 9e pour les revenus audiovisuels perçus.

On notera au passage, comparativement aux autres clubs de Ligue 1, la faiblesse des revenus liés à la billetterie pour les matchs de championnat touchés par le Stade rennais. Rennes se classe en effet 11e sur les recettes des matchs de Ligue 1, derrière Nantes, Lens, Metz ou encore Reims. Nul doute que le spectacle proposé ces dernières saisons n’aide pas à remplir le stade.

Une masse salariale à la baisse, mais toujours très élevée

PNG

À 40,3 M€, la masse salariale du Stade rennais a très légèrement diminué (-0,89 M€) en 2014-2015 par rapport à la saison passée. Mais elle représente encore 95% du chiffre d’affaires du club ! Une proportion qui n’était que de 71% en 2010-2011, et a depuis considérablement augmenté jusqu’à atteindre 97% en 2013-2014. Or, en Ligue 1, ce ratio est en moyenne de 67%. Rappelons que, la saison dernière, Jean II Makoun - qui émargeait à plus de 100 000 € par mois - a été payé pendant un an par le club à s’entraîner (une seule titularisation, lors de la 1re journée). Même chose pour Jean-Armel Kana-Biyik (aucun match disputé), finalement transféré à Toulouse en janvier 2015.

Un léger redressement du résultat opérationnel

PNG

Le Stade rennais a présenté pour la dernière fois un résultat opérationnel hors mutation (c’est-à-dire excluant les transferts) positif en 2010-2011 (2,6 M€). Depuis, ce résultat opérationnel a plongé pour atteindre -12,9 M€ en 2013-2014. La saison dernière, il s’est légèrement redressé (à -10,8 M€), grâce comme le note le club à une « baisse des charges d’exploitation, notamment salariales ».

Les plus-values sur mutation ne compensent pas la perte opérationnelle

PNG

En 2012-2013, une balance des transferts positive (+9,4 M€) avait permis de compenser un résultat opérationnel négatif (-7,5 M€)... mais aussi de rétablir l’équilibre par rapport à la saison précédente, où Rennes avait plus acheté qu’il n’avait vendu (-10,9 M€). Cela n’a été le cas ni en 2013-2014, ni en 2014-2015, saisons pour lesquelles une balance des transferts négative est venue alourdir un peu plus la perte opérationnelle.

La saison passée, Rennes a ainsi encore acheté (16,8 M€) plus qu’il n’a vendu (12 M€), d’où une balance des transferts négative (-4,8 M€). Rappelons que seuls sont comptabilisés les transferts enregistrés entre le 1er juillet 2014 et le 30 juin 2015, Rennes n’ayant vendu dans cette période que Tiémoué Bakayoko et Jonathan Pitroipa. La vente cet hiver d’Abdoulaye Doucouré à Watford pour un peu plus de 10 M€ pourrait permettre de faire de nouveau basculer la balance dans le positif pour le prochain exercice.

Une nouvelle perte importante, mais un actionnaire toujours présent

PNG

Entre un résultat opérationnel déficitaire et une balance des transferts négative, le Stade rennais affiche un résultat de -15,8 M€ au titre de l’exercice 2014-2015, soit une perte légèrement supérieure à celle de la saison précédente (-15,2 M€).

On remarquera que, si les saisons précédentes, le club breton affichait des comptes à l’équilibre grâce à des abandons de créances consentis par l’actionnaire, ce n’est désormais plus le cas. Faut-il y voir pour autant un désengagement de la famille Pinault ? Non, s’est empressé de rassurer le Stade rennais à l’annonce fin mars par le quotidien L’Équipe de la perte de 15,8 M€ du club au titre de la saison passée. Seule la technique comptable a en effet changé. « Aujourd’hui, nous fonctionnons par augmentation de capital. La présence du groupe Pinault est toujours là », précisait ainsi à Stade Rennais Online Olivier Tomine, directeur général du club breton.

Un changement de pratique qui s’explique vraisemblablement par le vote par l’Assemblée nationale en 2012 de la non déductibilité des abandons de créance à caractère financier. Le groupe Pinault procède ainsi désormais par recapitalisation du Stade Rennais Football Club. En Ligue 1, le soutien financier des actionnaires « a cette année davantage pris la forme d’augmentations de capital que d’abandons de comptes courants », comme le note d’ailleurs la DNCG dans son rapport. De fait, depuis l’exercice 2012-2013, la part des capitaux propres dans le bilan a considérablement progressé pour s’établir à environ 10 à 11%.

PNG

PNG

Conclusion : Rennes à sa place ?

7e à deux journées de la fin du championnat cette saison, le Stade rennais ne se qualifiera une fois de plus pas pour la Coupe d’Europe cette année - sauf concours de circonstances extrêmement favorables. Mais, compte tenu de la très forte corrélation entre budget et classement sportif, le club breton pouvait-il vraiment espérer mieux ?

« La corrélation entre les classements budgétaire et sportif est encore plus forte qu’en 2013-2014 : les 4 clubs avec les plus gros budgets finissent dans le top 4 alors que les 3 clubs avec les plus faibles budgets sont relégués », note au titre de la saison passée la DNCG. 8e budget de Ligue 1 en 2014-2015 (et 8e masse salariale), Rennes avait terminé la saison à la 9e place. Cette année, le Stade rennais va ainsi de nouveau vraisemblablement finir à une place en cohérence avec son classement budgétaire.



- Lexique :
Le compte de résultat se divise en deux grandes parties :

1. La « contribution compétition », ou résultat opérationnel, qui comprend l’ensemble des recettes d’exploitation et subventions diminuées de la totalité des charges récurrentes d’exploitation. Les recettes d’exploitation, c’est-à-dire le chiffre d’affaires, comprennent les revenus issus des droits audiovisuels, des sponsors et de la publicité, des recettes des matchs et d’autres produits. Les charges d’exploitation comprennent la masse salariale chargée, c’est-à-dire les rémunérations brutes versées à tous les salariés du club (joueurs, entraîneurs, staff technique et médical, personnel administratif) avec les charges sociales, ainsi que les charges liées aux frais de déplacement, frais d’organisation de manifestations, etc.

2. La « contribution mutation », ou balance des transferts, qui est la différence entre les indemnités de mutations reçues (les revenus issus des transferts des joueurs vendus) et le coût des mutations (l’argent dépensé pour acheter des joueurs), honoraires inclus.

Le résultat net est la somme de la contribution compétition, de la contribution mutation, du résultat financier, du résultat non courant et de l’impôt sur les sociétés. Le résultat non courant, ou résultat exceptionnel, permet de repérer les interventions de l’actionnaire, qu’il s’agisse de combler un trou pour ramener le résultat net à l’équilibre ou, à l’inverse, de procéder à une remontée de trésorerie.

Vos réactions (42 commentaires)Commenter
yan3 mai 2016 à 10h04

On pourra toujours critiquer la famille pinault mais heureusement qu’il est là pour boucher les trous dans les caisses du stade ,nous serions depuis longtemps en ligue 2 voir plus bas . Mais jusqu’à quand......?

97 votes
|
marchandor3 mai 2016 à 10h37

Et cela correspond à l’arrivée de Ruello comme par hasard, il n’y connait rien en foot et valide des recrutements à outrance avec des joueurs dont personne ne veut, celà peut continuer longtemps ...ou pas, si la dncg met son veto, Pinault devra réagir et refaire son organigrame, en attendant il faut épurer l’effectif et la s’est pas gagné... et surtout ne pas brader notre pépite pour boucher les 30Me manquants.Gourcuff père a du souci à se faire...

62 votes
|
cadoudal3 mai 2016 à 11h18

Bravo à Nils pour cet article !
Oui merci à l’actionnaire principal d’être présent pour le Stade Rennais. Entièrement d’accord avec Yann. Je partage les craintes également de Marchandor, Ruello au vu de sa gestion humaine catastrophique, on peut aussi se dire que c’est un piètre gestionnaire financier. Et puis, moi un patron qui dément à tour de bras les « vraies-fausses » informations sortis dans la presse cela fait plus amateur de foot que professionnel. Vous aimeriez vous avoir un Chef d’entreprise qui agisse de la sorte ? Moi pas, je commencerai à me dire que l’on ne peut surtout pas croire en sa parole oui !

57 votes
|
l’étoile 3 mai 2016 à 11h28

Une goutte d’eau pour Artémis :
Abandon de créances et moins d’impots à payer
Début Juillet reprise avec le retour de toutes les chevres prétées (bon pour l’éco-paturages) (pardon Hunou)
Début aout recrutement hautement exotique :
Super on les reconnait à l’immatriculation de leur voiture
Début mai : Ouf on termine 6e,
Mince alors, c’est encore la place du cocu
Chouette on reste parmi l’élite
Début juillet 18 : déficit « une goutte d’eau...........
Ainsi, nous allons d’années en années

Et moi je chante » qu’il fait bon vivre, toujours en rouge et noir, sans stress et sans pression"
aller salut les amis à l’année prochaine, un nouveau maillot, une nouvelle écharpe et c’est reparti comme en 14 et comme toutes les autres années

59 votes
|
Louis G3 mai 2016 à 11h29

Comme anciens supporters du Stade Rennais nous avons connu des situations difficiles voire très difficiles dans le passé...Les chiffres que nous donnent Nils nous montrent que nous serions sans doute encore dans ce cas sans les actionnaires et notamment la famille Pinault...Je retiens que nous sommes 9e pour les recettes TV et 11e pour la billetterie...Si nous terminons 7e du championnat ce ne serait donc pas si mal pour cette année...Quant aux Coupes c’est maintenant le PSG qui rafle tout...Ce qui me parait le plus inquiétant c’est le pourcentage de la masse salariale par rapport au chiffre d’affaires...Dès lors , l’investissement dans le Centre de formation me parait primordial... Car acheter des joueurs qui ont un bon salaire et qui ne jouent pas beaucoup...Cela plombe les comptes...

59 votes
|
Stan3 mai 2016 à 11h53

Comme le Stade rennais n’est pas directement côté en bourse, il y a un déficit mais celui-ci est compensé par les augmentations de capital qui n’entrent pas dans le cadre budgétaire. Donc, la situation financière est toujours saine et maîtrisée grâce à l’actionnaire principal.

52 votes
|
BZH5763 mai 2016 à 14h02

Une politique sportive incohérente

D’abord oui merci M. Pinault pour l’investissement dans le club mais ne mettons pas tout sur le dos de Ruello, il ne décide pas de tout.

Moi ce qui me choque depuis quelques années ce sont les recutements incohérents de joueurs qui jouent très peu alors qu’on a soit-disant une cellule de recrutement « professionnelle ».
Mais attention : le stade rennais est un club qui cherche aussi à faire des « coups » financiers sur des joueurs méconnus (exemple Mexer, Mendès) pour les revendre plus chers avec plus value ; ça marche parfois mais c’est à risque.

Alors que, par exemple, Saint Etienne n’achète que de bons joueurs connus, de niveau national et pas international (plusieurs anciens rennais), et cherche à les conserver.

Ce que j’espère avec Ch. Gourcuff c’est qu’on fasse des recutements essentiellement sur des critères de potentiel footballistique, ce qu’il a brillamment fait à Lorient ; et comme Rennes a quand même des finances plus solides que Lorient, on peut espérer qu’il nous amène quelques bons joueurs, qui soient complémentaires entre eux et qui aient une motivation réelle à faire progresser l’équipe.

Et bien sur il faudra apurer le passif des joueurs encore sous contrat et inutilisés, mais ça c’est une autre histoire : moi seul le foot m’intéresse.

45 votes
|
x.henri3 mai 2016 à 14h40

Une chose est certaine « sans la famille Pinault » le club aurait explosé !
Donc Merci Monsieur Pinault.

Bon la CFA c’est bien aussi mais un stade de 30 000 pour un stade Rennais/Avranche ça craint un peu....haaaaa au fait sans la famille Pinault il n’y aurait jamais eu un si beau stade / un si beau centre d’entrainement.

Car côté « LA ville de rennes » à l’exception d’une certaine démagogie : il n’y à rien.Que DAL !

51 votes
|
ritoninho3 mai 2016 à 15h09

Les dirigeants locaux laissent tous les ans le déficit se creuser en total accord avec Pinault.
Après tout, un déficit qui est ensuite résorbé, soit par abandon de créances de l’actionnaire, soit par augmentation de capital, n’est ni plus ni moins qu’un moyen de financement du club.
Par exemple, les Qataris procèdent différemment et financent le Paris SG à l’aide d’un contrat de sponsoring mirifique via la Qatar Tourism Authority (200M€ en 2015-2016) ce qui leur permet d’être en conformité avec le fair play financier imposé par l’UEFA (et dont la règle principale est l’équilibre entre les recettes et les dépenses).
Si ce contrat n’existait pas, le club de la capitale aurait lui aussi un déficit abyssal.

Il serait d’ailleurs intéressant de se pencher sur la question du fair play financier.
Car si le Stade Rennais venait à se qualifier pour l’Europe (!), je crains que l’UEFA lui refuserait l’accès à ses compétitions en raison du déficit récurrent. Ce qui serait quand même ballot.
Pinault devrait peut-être songer à créer une « fondation pour la promotion de la Bretagne » (!) et en faire le sponsor principal du Stade Rennais. Cela lui permettrait d’anticiper et de se mettre à l’abri des représailles de l’UEFA.

Sinon, si François Pinault n’était pas propriétaire du Stade Rennais, il est bien évident que les dépenses du club seraient sérieusement rabotées en terme de masse salariale. Et que forcément, le club serait obligé de revoir à la baisse ses ambitions.
Le Stade Rennais serait alors taillé pour jouer... le maintien.

Dernière remarque en lien avec la faiblesse des revenus générés par la billetterie (11e de ligue 1). Celle-ci est en partie due à la politique commerciale agressive du Stade Rennais qui n’hésite pas à multiplier les invitations, le gel du prix des abonnements, la très faible inflation du prix des places...
Si le spectacle proposé ces dernières saisons n’aide effectivement pas à remplir le stade, il faut aussi signaler que le Stade Rennais se distingue des autres clubs par ses prix très attractifs pour le public. C’est même l’un des tous meilleurs dans ce domaine.

52 votes
|
Pepette3 mai 2016 à 17h22

Finalement le résumé de « ritoninho » est beaucoup plus explicite que la longue litanie de « Nils » sans doute obligatoire mais éprouvante à lire et à
comprendre .

Je suis aussi d’accord avec « BZH350 » sur la politique du recrutement
qui plombe littéralement le Stade Rennais.......elle est vraiment trop
mauvaise , faite pour faire des coups financiers mais tout cela au détriment de joueurs de qualité .

Ce que nous appelons , les bonnes recrues nous supporters c’est à dire les
Mexer , Gelson , etc etc , c’est à dire « presque tout l’effectif » sont des joueurs moyens qui sont tous en situation d’échec dans leur club respectif.

Ou ils sont remplaçants , ne jouant jamais ou presque , ou ont besoins de se refaire (on se demande bien de quoi ) , ils ne sont pas bons la bas et 1 sur 15 deviendra très bon au Stade Rennais ce qui donne un effectif « moyen », sans leaders que les médias en se marrant nous aident à avaler , ça fait des années que ça dure et nous supporters forcément nous accusons tous les présidents qui passent..........mais les recruteurs très bien payés aussi style Buisine , nous n’en parlons jamais.....ce mec est une arnaque
malgré quelques résultats très peu quand même à Lille et Monaco .

Donc comme le dit BZH , laissons Gourcuff s’occuper du recrutement , ça marchait pas mal à Lorient , prendre en mains toute la jeunesse Rennaise
et si nous devons finir 12em (ça c’est moi qui le dit lol) une saison , au lieu de 9em , 8em ou 7em, en ayant tout remis à plat, pour ensuite continuer toujours avec Gourcuff ( sans que nous gueulions déja , c’est un coach de fin de classement ) mais bien sur en progressant , ce ne sera pas mortel au contraire ça nous rappellera les années Cueff , Boloni , Dreossi , les meilleures depuis 18 saisons .

Peut être reverrons nous du jeu comme avec Lazlo et que nous arriverons
à rentrer dans le top 5 POUR Y RESTER .

Il faut essayer quelque chose : 45 joueurs dont 35 moyens , un coach tous les deux ans ou six mois , ça fout les finances du club dans le rouge et c’est sportivement sans apport , l’ambiance est morose , les supporters
veulent du jeu , on le comprend trois bons matchs dans une saison c’est
léger , même si le résultat est un moment flatteur............au bout du compte on fait de la m.....au Stade depuis le départ de Cueff, Boloni et notre manager pas mauvais finalement ........mais pas aimé , encore un .

40 votes
|
kangourou3 mai 2016 à 17h25

Excellent article !
Tout ce que j’attend de SRO : c’est documenté, clair, précis et surtout exclusif.

Ca permet aussi de délégitimer certains commentaires qui prétendent que la famille Pinault n’apporte rien au Stade Rennais.

J’ai même l’impression qu’elle donne de plus en plus de marge de manoeuvre au club ces 3 dernières années à en juger par l’explosion de la masse salariale, le déséquilibre régulier de la balance des transferts et du nombre de licenciements actés dernièrement (plus de 4 millions d’euros de frais rien qu’à la suite du grand remue ménage instauré à l’arrivée de Montanier + celles de Montanier et de Courbis qui risquent de faire très mal aux caisses).

Donc moi aussi ça me fait mal de voir François Pinault claquer sa thune dans des tableaux qui ne ressemblent à rien au lieu d’investir davantage dans le Stade mais au fond que peut-on lui reprocher ? C’est son argent et même si ça n’est pas le mécène attendu, il est toujours là, prés à tendre sa main invisible.

35 votes
|
damithedog3 mai 2016 à 19h38

Trés bon article et d ailleurs en parlant oseille personne ne tilt sur les « 15, 20 millions » pour Démbélé a Dortmund ? C est trop peu !!! ..... Amavi a ètè vendu 15 en Angleterre . Si cette story est vraie c est dommage pour notre déficit car le lien avec Puma moi perso je m en tape ! ...J’aime que les nike

34 votes
|
sterennmor3 mai 2016 à 21h30

La clarté et la précision de la « longue litanie de Nils » vs. Pépette ont suscité mon intérêt, en revanche j’ai, pour ma part, regretté de la part de son détracteur une certaine difficulté à maîtriser concision et structuration argumentaire...enfin tout cela ne concerne que le sport...
Allez vive le stade.
Sterennmor.

25 votes
|
3 mai 2016 à 22h04

un peu brouillon tout çà, mais en tout cas bel effort. merci de nous renseigner sur ce sujet.

25 votes
|
rocheteau353 mai 2016 à 22h56

Bonsoir à tous
Cet article vous explique juste pourquoi nous sommes obligés de vendre Dembelé plutôt que de le garder 1 an !
Manipulation de l’information ou mauvaise gestion ?
Le nombre de prêts de joueurs invendables ! départ de l’entraîneur qui avait ressigné 3 ans ça c’est la cause du déficit !
Faut rien dire chuuuuuuuut !
Au fait MR PInault devrait mettre dans son nouveau musée les seuls trophées du stade rennais nous ne sommes pas Leiceter !
Juillet démarrage de la nouvelle comedia del arte !

40 votes
|
fred19724 mai 2016 à 10h12

Bon je vais être encore à charge mais :
- faire prolonger moreira, danzé, Montanier....
- faire signer cavaré bléssé qui n’a jamais joué
- la gestion du cas Dembélé, je pars, je reste ? j’ai une clause à 5M ?
- les ptits gars de l’équipe B sont nuls, aucun ne peux prétendre à jouer en équipe A, résultat combien de signature de contrats pros ?
- 43 contrats pros, combien de joueurs vraiment fiables ?
- gestion Montanier/Courbis
- gestion Gourcuff père et fils.....
- déficit 15M
et j’en oublie.....

Comme déjà préssenti en début de saison on retrouve une gestion Ruello des années 90. Pas glop.

L’arrivée de Gourcuff, je m’interroge, ça n’a pas marché une fois, et de mémoire ça ne s’était pas bien passé avec le joueurs (Arribagé, Monterrubio ?? je ne sais plus qui serait parti si Gourcuff était resté).
On verra, de toute façon c’est Ruello qui décide ( à priori Pinault voulait un autre entraineur que Gourcuff, ça commence bien !)

Et après l’opération dégraissage comme tous les ans, Gourcuff va rappeller ses hommes : ecuele, mvuemba ? Si il peut nous négocier Aboubakar !

37 votes
|
galettes saucisses4 mai 2016 à 11h59

nils , tres bel article , tres interréssant et tres détaillé , merci Mr pinaut , d’etre notre actionnaire , on comprend mieux maintenant , que la vente de dembélé soit obligatoire , tu as oublié BASTIA qui as un déficit cette annéé ,a plus de 10 millions et qui a comme actionnaire ..... Napoléon . G.S.

25 votes
|
BZH5764 mai 2016 à 12h08

On ne peut pas tout critiquer non plus !

Certes nous n’avons pas des joueurs de niveau des championnats anglais ou espagnols ou allemands, mais on n’a pas les moyens de les conserver.

Leicester, oui, mais ils ont quand même un budget du niveau de l’OM en France ; mais ce qu’ils faut surtout retenir ce sont les joueurs qui n’ont pas été retenus en France : Mahrez (Quimper), Kante (Caen), et dans le jeu leur envie de réussir.

Je prétends, à tort ou à raison, que des entraineurs ou des joueurs issus de la région ou du grand ouest auront plus envie de faire réussir le stade rennais que d’autres, ça me parait logique.
Donc à partir de là il faut faire avec ce qu’on a ; travailler beaucoup plus, construire un foot collectif et dynamique (Gourcuff sait faire), créer une culture footballistique commune à toutes les équipes du club, et dans ce contexte à nous aussi de défendre nos couleurs tout le temps.

Alors pour moi, Danze n’est pas critiquable : il est breton, il est fidèle au club, ne fait pas la tête quand il ne joue pas, fait ses matches, et bien sur il a ses limites, sinon il serait à Lyon ou à Arsenal. Il faut comparer au niveau L1 France.

Pour moi une des priorités est aussi de ré-orienter la politique de recrutement vers l’Ouest quand c’est possible, puis France, puis étranger.

45 votes
|
x.henri4 mai 2016 à 18h27

Avec Frédéric de St Sernain , il n’y avait pas de déficit : tout était clean !

Il ne faudrait pas que le stade devienne un nouvel OM...

Sinon Ruello que serait il venu re---- faire ?

20 votes
|
tregeriz4 mai 2016 à 19h50

Bonjour ! Le bilan à la fin du mot. J’ai d’abord une petite histoire à raconter.
Invité, en tant qu’abonné, à la présentation du maillot 2016-2017 et à l’entraînement du groupe pro, je me suis déplacé cet après-midi jusqu’au ROAZHON PARK. Que n’ais-je pas fait : c’était la fête ou l’anniversaire d’Erminig qui invitait ses ami(e)s. Je n’ai rien contre mais je m’en serais bien passé : ambiance piaillante et bon enfant d’une cour de récréation, loin d’un cadeau aux abonnés qui s’usent.(Un justificatif d’abonnement était soit disant nécessaire pour accéder) Bref, j’ai tenu 1h dans l’aire de jeu d’Erminig et vu le pauvre Yohan quitter l’entrainement avant l’heure : 2e déception, mais la pire ! Enfin le bilan financier du stade ne m’intéresse pas ! Parlons plutòt du bilan sportif de l’ère Pinault : 16 saisons, 3 finales de coupes ratées et 7 chutes dans le sprint final vers l’europe ! Aïe, aïe,aïe 10 de chute ! kenavo

31 votes
|
l’étoile4 mai 2016 à 21h18

trégériz
Merci de l’avoir écrit, j’ai vécu la meme chose, je suis entré, mais parti très vite, trop décu.
L’entrainement était totalement public, pas de justification d’abonné demandé
Je me suis fait avoir comme d’habitude
Je n’ai rien contre les enfants, mais la communication « réservé aux abonnés » est une belle fumisterie

20 votes
|
4 mai 2016 à 21h53

BIBI 35
On n’attire pas les mouches avec du vinaigre déçu pour cet aprés midi
Abonnés.Merçi pour l’accueil ,une vraie garderie d’enfants.
Ce n’est pas de cette façon que les abonnés reprendrons gout a reprendre
des abonnements.LES COMPTES SERONT TOUJOURS DANS LE ROUGE...

20 votes
|
4 mai 2016 à 22h15

Il n’y a que les joueurs qui ne sont pas dans le rouge !

22 votes
|
rocheteau354 mai 2016 à 22h40

Bonsoir à tous
Je me délecte de vos j’aime pas !
Pauvre supporters naifs ! Ekoko le meilleur de toute génération dixit Antonetti il devient quoi au fait !
Oliveira, Hosiner, Quintero, Habibou, Toivonen........
Je continue ?
Ruello c’était 1 échec la première fois, vous savez des couples qui se remettent ensembles ça fini par échec nous ce sera la ligue 2 !
Mais ça ne vaut pas 1 article de Nils à commenter le forum est devenu complaisant !

40 votes
|
vincent4 mai 2016 à 23h40

Rocheteau et tu en oublies....Gourcuff fils, il aura apporté quoi au stade rennais ? a part encore et toujours un salaire pharaonique vu son temps de jeu...
Ruello qui s’entoure de conseillers.....qui fait signer des entraineurs...Vire des entraineurs....recrute Quintéro puis le fait partir...c est une gestion catastrophique...qui va mener le club dans la zone rouge et la saison prochaine c est Courbis ? Gourcuff ? les deux ? et Dembélé il part grauit ? 5 millions ? quel gestion...
IL était parti pourquoi la 1er fois Ruello du stade rennais ? M. Pinault avait été appelé a la rescousse pour sauver le club des années Ruello....

32 votes
|
Korrigan5 mai 2016 à 09h40

Delecte toi rocheteau...va supporter marseille tu seras plus a ton aise. Facile de critiquer, beaucoup plus compliquer de supporter
Merci M. Pinault... que certains sont ingrats, vous lachez des millions dans ce club, mais ils en voudraient encore plus. J’ose penser qu’il ne sont que minorité...
Merci nils. Super article. Dommage que tu ne mettes pas en evidence les sommes apportees par M. Pinault depuis ces dernieres années.
Kenavo

29 votes
|
vincent5 mai 2016 à 10h21

Pour remettre le club sur les rails, il faudrait un départ de Ruello...évidemment en premier.
Apres il faut laisser un entraineur du style Gourcuff ou Gourvennec sur plusieurs années déja pour cela il faudrait que les « supporters » arrêtent de s’acharner sur un entraineur surtout quand il est 5e au classement....et oui MOntanier était 5e...et éviter de s’emballer quand Ruello recrute son conseiller pour le mettre entaineur, il suffit qu’il parle façon marseillais et tous le monde croit tout ce qu’il dit...bien naifs les « supporter bretons »... et éviter d’avoir conseillers qui conseille tout et n’importe quoi.
Donc un peu tout le contraire de Ruello qui vire entraineur sur entraineur...et qui se fait conseillers un peu par tous le monde tant qu’il leur donne un salaire....

31 votes
|
artmorik5 mai 2016 à 10h51

seule et unique question aux vues de ces constats :
Qui a fait venir , qui a embauché ces joueurs ( à deux ou trois exceptions ) si moyens ???

Le reste n’est que commentaire !
Si on ne se sépare pas de ce groupe - faire table rase - on est 10e fin de prochaine saison

Soyez réalistes - zut , zut et reu- zut !!

20 votes
|
Vincent355 mai 2016 à 11h11

Tout à fait d’accord sur la mauvaise gestion de RUELLO. Ce que je ne comprends pas c’est que PINAULT accepte sans broncher la venue de C.GOURCUFF après lui avoir versé 3 à 4 M d’euros d’indemnités de licenciement. Quel chef d’entreprise accepterait cela ?
C.GOURCUFF est certainement un bon entraineur mais pourquoi réussirait-il cette fois ci après avoir échoué une première fois ?
C.GOURCUFF ou un autre, peu importe tous les entraineurs échouent au SR,
le problème est ailleurs.......

29 votes
|
BZH5765 mai 2016 à 12h12

Qui décide des recutements ? qui décide du jeu ?

Ce sont les 2 seules questions à se poser ; vous avez une enveloppe financière et vous devez recruter tant de joueurs, puis ces joueurs vous les faites jouer. Point barre.

Donc durant la période Montanier, c’était son rôle, ce n’est pas Ruello qui a choisit les joueurs, sauf peut-être Quintero et Y. Gourcuff ; et pourquoi a-t-il décidé de le faire c’est parce qu’il y avait un énorme déficit de contruction de jeu au milieu. Donc responsabilité Montanier.

Durant la période précédente ce fut le rôle du duo Dréossi-Antonetti, qui construisait une équipe très physique, type rouleau-compresseur, qui marchait pas si mal mais il y avait aussi des problèmes dans la construction à domicile et il a manqué un avant-centre malgré l’apport de Feret (+ les ratés Brahimi - Sow). Donc responsabilité du duo cité.

Gourcuff est parti de Lorient à partir du moment où on son président lui a imposé des joueurs sans son aval : c’est de l’honnêteté ; Montanier n’avait qu’à en faire autant.
Et je fais un peu plus confiance à Gourcuff qu’à Montanier pour construire une équipe, maintenant chacun en pense ce qu’il veut.

20 votes
|
ritoninho5 mai 2016 à 12h12

@ Vincent35

En 2001, lorsqu’il signe au Stade Rennais, l’expérience de Christian Gourcuff se limitait à une seule saison à son actif dans l’élite plus 6 ou 7 saisons de division 2.
Il n’avait alors connu qu’un seul terrain d’expression, le FC Lorient.
Bilan : deux montées (en 1998 et 2001) pour une relégation (1999).

Depuis, outre sa saison rennaise de 2001-2002, il a enrichi sa palette de technicien en connaissant une expérience exotique au Qatar (2002-2003), 3 nouvelles saisons en ligue 2 avec Lorient récompensées par une nouvelle montée en 2006.
Ensuite, stabilisation du club avec 8 saisons consécutives en ligue 1 jusqu’à 2014 (dont une 7e place en 2010, meilleure place historique du FC Lorient).
Puis expérimentation ultime à la tête de la sélection algérienne pendant 2 ans.

Depuis son premier passage au Stade Rennais, Gourcuff a donc particulièrement emmagasiné de l’expérience. Il s’est confronté à diverses situations, styles de joueurs et autres compétitions diverses.
Il en a certainement retiré beaucoup d’enseignements sur la gestion d’un groupe, le management humain.
Je suis persuadé qu’aujourd’hui, il sait parfaitement comment s’y prendre pour faire passer le plus efficacement possible son discours auprès des joueurs et gagner leur adhésion.
Il a aussi gardé en mémoire son premier passage à la tête du Stade Rennais et connait les erreurs à ne pas faire.

Bref, ce n’est plus du tout le même homme.
Certes, cela ne garantit pas des succès immédiats mais il est grand temps à Rennes, de faire place nette aux valeurs du jeu, de faire reposer la politique sportive du club sur une méthode de développement cohérente.

J’entends par là que le Stade Rennais est un club de foot et il est grand temps de s’y mettre à PARLER DE FOOT.

32 votes
|
neilyoung5 mai 2016 à 12h54

Visiblement la situation financière n’est pas brillante, l’instabilité sportive qui entoure notre club adoré depuis quelques saisons ( environ 80% d’échec dans le recrutement depuis 3 ans !) explique peut être en partie ce constat.
N’en déplaise à certains, heureusement que la famille Pinault est toujours là !
Par ailleurs on ne peut que constater la communication ( ou l’absence ?) qui entoure le club depuis quelques temps ! Entre les mensonges de Ruello et les altermoiments compréhensibles de Courbis, la gestion problématique du cas Dembelé,pas étonnant de voir cette fin saison pourrie !
Malgré tout Allez Rennes !

15 votes
|
5 mai 2016 à 13h58

Tous les feux semblent au vert pour l’arrivée de Gourcuff, mais tant que ce n’est pas signé, patience.

Riotonthino :
- que c’est agréable de te revoir sur ce forum, des posts toujours construits, réfléchis et argumentés, ca fait du bien !!! continue

Vincent :
Je suis aussi critique sur Ruello, mais je ne te suis pas sur le cas Gourcuff
- il fallait tenter le pari ... et le pari est toujours en cours, on fera le bilan lorsqu’il sera parti, soit cet été ou dans un an !!!
- concernant le cas Dembele, vu le bras de fer engagé l’été dernier par l’entourage du joueur, le fait de l’avoir fait signé est déjà très bien et il ne partira pas à 5 millions ... il partira entre 20 et 30 ... et avec des bonus en cas de revente ...)
Et sinon :
- arrête de dire que le club était 5e quand Montanier est parti (ce n’est pas la première fois ...) le club était 6e et non 5e

Fred 1972
Comme toi je ne suis pas un grand fan de Ruello, ceci dit je ne te rejoins pas sur 2 points
- quand Cavaré a signé, il n’était pas blessé, il s’est blessé pendant la fin de saison ou il avait été prêté au RCL (donc pas de chance)
- si on ne signe pas Moreira, il part libre et tout le monde aurait crié au scandale ... donc moi ca ne me choque pas

Recrutement
Pour ce qui est des différents posts sur le recrutement :
- la personne qui décide est celui qui signe, donc à priori Ruello
- l’entraineur souffle des noms de joueur ou des profils à la cellule recrutement, ensuite les décisions peuvent être prises collégialement entre staff et direction ... ou unilatéralement par la direction (le cas de Quintero et Boga cette année que l’entraineur ne souhaitait pas ; il souhaitait doublé le poste d’attaquant de pointe) ... concernant Gourcuff, je pense que Monty était OK
- Dire que le recrutement est pourri me fait bien rire : on recrute pas cher, donc il y a des risques, mais Mexer, Mendes, Ball, Grosicky, Ntep, voire Diagné c’est pas de la merde et arrivé pour un cout faible... effectivement Sylla, Henrique, c’est moins bon, mais ils sont arrivés gratuits il me semble.
- le problème est de sortir des pousses du centre de formation. Il y a eu un trou d’air et il a donc fallu recruter ces second couteaux pour assurer le banc ... dans les prochaines années, avec Hunou, Said, Poha Gnagnon, Janvier Salles Lamonge, ce sera peut être différents, meme si certains devront commencer par aller se faire de l’expérience en ligue2

Mort de rire

26 votes
|
BZH5765 mai 2016 à 14h18

J’approuve intégralement le post de ritoninho.

A celui-ci on peut ajouter que :

- lors de la saison précédente de Le Guen les caisses du club avaient été plus que vidées (achats pour 53 M€) pour un résultat un peu identique à cette année alors que les objectifs étaient très élevés, ce qui a sans doute conduit M. Pinault à revoir sa politique vis à vis du club
- donc Gourcuff ne put acquérir que Monterrubio (été) et dut composer avec Delaye, Lucas et se heurta - par manque d’expérience ou par l’opposition de certains cadres de l’époque Le Guen - à la résistance du groupe pour mettre en place son système de jeu
- mais la saison suivante fut bien pire : le « manager » Bergeroo choisit par le nouveau président Cueff faillit envoyer directement le club en L2 et Halidozic appelé d’urgence eut toutes les peines du monde à éviter la rétrogadation lors du dernier match.

Il est clair qu’un entraineur qui arrive dans un club et qui veut changer les méthodes doit avoir l’appui total du président et de l’ensemble des dirigeants sinon, dès les premières difficultés, et il y en a toujours, il se trouve isolé et n’est plus crédible.

Mais déjà on n’aura pas Girard car il semble qu’il aille à Nantes : c’est déjà ça.

17 votes
|
5 mai 2016 à 16h03

Comment peut on parler d’instabilité sportive du Stade Rennais quand depuis un long moment Rennes voyage entre la 5em et 10em place , suivant les années , sans problèmes de relégation récurent comme ce fut le cas la majeur partie de son existence .

C’est un modèle de club moyen d’accord , mais parfaitement stabilisé et sans problème financier , malgré le déballage du moment .

« des comptes encore dans le rouge » ça fait sourire quand on connait le propriétaire.......même si c’est exact , pas de quoi fouetter un chat .

Que l’on parle de Club aux ambitions assez modestes par rapport à l’immense fortune de François Pinault c’est déjà plus compréhensible , mais c’est aussi son affaire s’il se suffit d’un Stade Rennais dans le premier
tiers du classement..........

Ca mécontente les supporters , il n’oblige personne à aimer le Stade Rennais ,un Stade tel qu’il le veut lui le propriétaire et le financier .

Il apporte assez d’argent pour que son club reste dans les sept premiers.......ensuite c’est au sportif ,aux joueurs , entraineurs etc.
d’apporter par leurs efforts sur le terrain , leur jeu , leur conscience
professionnelle , qui remplace l’amour du club.......oui c’est à eux de gagner les 2 ou 3 places , qui mettraient Rennes au pied du podium , qui apporteraient l’Europe , une Coupe nationale ( si c’est encore possible le Qatar ayant envahi la L1 ) .

Chacun apporte sa part à l’édifice que nous voudrions : Mr Pinault les finances pour un premier tiers de tableau, au sportif ( ça englobe pas mal de monde ) de faire le reste pour grignoter quelques places .

Au total nous aurons un bon Stade Rennais , sur la durée .

Trop simpliste de gueuler sur les dirigeants , le propriétaire en premier ,
alors que sur le terrain vous avez une bande de mecs millionnaires , qui en font le minimum ou qui tout simplement n’ont pas la qualité requise
pour faire gagner quelques places à leur club .

Ca vaut pour ceux qui les entrainent au quotidien et le week end nous sortent une bouillie sans saveur ......ça va un petit moment et on se remet
en question...........il faut aussi que les supporters leurs laissent un peu de temps , je lis déjà que Gourcuff a échoué à Rennes qu’il avait des problèmes avec les joueurs , c’est exact pour les deux meneurs qu’étaient
Reveillére et Escudé absolument ingérable et à ce moment Gourcuff ne pesait pas lourd vis à vis de ces deux « vedettes ».......bref Rennes a quand
même terminé 12em......gros échec pour une première saison !

Ruello ! il a juste fait UNE très grosse erreur : la prolongation de Montanier avec un recrutement monstrueux en nombre et en pauvreté .

Il ne rêve que de bosser avec Gourcuff , il a pris la présidence pour ça :
ça peut être un coup gagnant , génial........ou un échec !
mais attendons avant de gueuler que c’est couru d’avance , ça nous mène
en L2..................c’est un raccourci stupide .

Je souhaite voir ce duo fonctionner quelques années , je n’ai pas d’apriori
mais je suis curieux .
Je pense que si Gourcuff ne convenait vraiment pas à François Pinault , comme je le lis , il n’aurait eu besoin de personne pour dire « René c’est non pour Goucuff , ta démission ni changera rien » .

25 votes
|
vincent5 mai 2016 à 16h38

Le bilan yohan Gourcuff...est assez rapide à faire, il a signé en novembre...il a joué quelques matchs, n’ a pas apporté grand chose, aucun but, pas de passe décisive...et la plupart il ne joue pas car il est blessé....Il a plus passé de temps à l’infirmerie que sur le terrain...Par contre on le voit sur les magasines people...

38 votes
|
5 mai 2016 à 16h51

Anonyme de 16h03 ! Pepette

15 votes
|
REDSTARS5 mai 2016 à 17h44

Vincent tu es très sévère avec yoyo, déja il a marqué 2 fois à Marseille, ensuite il apporte quand mème une touche technique incontestable, dans une équipe ou il y en n’a pas beaucoup ! J’était au parc des princes, et contre Paris, il à fait du bien quand il est rentré, malgré l’ampleur de la défaite...Pour moi il va se bonifié dans l’avenir avec une montée en puissance !

24 votes
|
anonyme355 mai 2016 à 18h05

Des comptes encore dans le rouge par anonyme35
ritonhino :
« Bref, ce n’est plus du tout le même homme.
Certes, cela ne garantit pas des succès immédiats mais il est grand temps à Rennes, de faire place nette aux valeurs du jeu, de faire reposer la politique sportive du club sur une méthode de développement cohérente.

J’entends par là que le Stade Rennais est un club de foot et il est grand temps de s’y mettre à PARLER DE FOOT. »

déjà lu à la virgule près cette phrase là , sous ta plume ou celle d’un autre supporter sur SRO pour saluer de part d’anto et l’arrivée de Montanier.....

Mort de rire , toi qui es si sourcilleux vis a vis des autres forumers, il serait agréable que tu fasses un inventaire complet des vingt ou trente joueurs qui ont signé à Rennes depuis 3 ans et qui sont a ranger dans la case " déception "et ne pas retenir que la dizaine qui a donné "satisfaction"...
Les oliveira , hosiner , bruls etc etc
pour le coup il est indéniable que la quantité a été privilégiée à la qualité
et encore heureux que dans le lot , certains ont été des bonnes pioches , mais c’est plus du au hasard qu’au nez creux des gens en charge du recrutement depuis 3 ans !!!
combien de joueurs ont été revendus ou prêtés apres n’avoir joué que quelques bouts de match ????

14 votes
|
Funtastik5 mai 2016 à 18h09

Vincent....tu oublies son doublé contre Marseille. Mais effectivement on a pas retrouvé le « grand » Yoann Gourcuff !

16 votes
|
the miz7 mai 2016 à 16h24

Petit budget,petit classement et des pertes.

En gros supporter un club comme ça c’est absolument ennuyant.

Aucune ambition !

Pinault bouche les trous et après ?

RIEN !!!!!!!!!! LE NÉANT !!!!!!!!!!!

ça empile des joueurs moyens au lieu de tenter des coups en resserrant le groupe et en incorporant des jeunes.

Sinon excellent article,bravo.

5 votes
|
Srfcallezlalalalalala7 mai 2016 à 16h47

et bah moi j’arrête de suivre de trop près le stade rennais, ça me permettra de ne plus regarder cette triste ligue 1 et de plus regarder des clubs comme Séville qui occupe sensiblement le même classement que Rennes mais produit du beau jeu et gagne des trophées grâce à une mentalité autre alors que les joueurs ne sont pas des top players !! Sans être un footix, marre de voir de la m.... 1 fois sur 2 quand on regarde le stade rennais. C’est franchement frustrant et décevant. La temps qu’on consacre à notre club n’est que peu rarement récompensé. Le ressort est cassé, je demande le divorce pour tromperie.
Pour en revenir à l’article, dans le rouge comme le maillot. Heureusement que Pinault est là pour renflouer les caisses.

4 votes
|

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.