Jacques Castellan

Jacques Castellan

Jacques Castellan débute sa carrière professionnelle à Paris au milieu des années 1960, avec le Stade français. Après une saison de D1 qui se termine par une relégation, il est recruté par Bordeaux où il ne parvient pas à s’imposer.
Cet attaquant, catalogué « renard des surfaces », se relance avec Lorient en D2, marquant trente-deux buts en une saison et demie. Des performances qui lui rouvrent les portes de l’élite, avec Angoulême puis Metz. En 1973, il retourne en Division 2, où il fera l’essentiel du reste de sa carrière. Il joue ainsi à Ajaccio, Avignon (avec lequel il obtient une montée en D1), puis Quimper où il reste quatre saisons.
En 1980, âgé de 35 ans, il s’offre un dernier défi en signant au Stade rennais, mais l’aventure tourne court, Castellan ne disputant que quatre matchs avant de quitter le club un an après son arrivée.
Il entame alors une modeste carrière d’entraîneur qui débute au CEP Lorient puis au Stade quimpérois. Il officiera même brièvement au Brest Armorique après le départ de Slavo Muslin fin 1991.

Nom : Castellan

Prénom : Christian-Jacques

Nationalité : Française

Date de naissance : 17/10/1945

Lieu de naissance : Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire)

Taille : 1,74 m

Poids : 72 kg

Poste : Attaquant

International : néant

Carrière :

Joueur :
Stade français (1966-1967)
Girondins de Bordeaux (1967 - janvier 1969)
FC Lorient (janvier 1969 - 1970)
AS Angoulême (1970-1972)
FC Metz (1972-1973)
AC Ajaccio (1973-1974)
Olympique avignonnais (1974-1976)
Stade quimpérois (1976-1980)
Stade rennais FC (1980-1981)

Entraîneur :
CEP Lorient (1981-1982)
Stade quimpérois (janvier 1983 - septembre 1983)
Brest Armorique (décembre 1991)
La Roche-sur-Yon VF (février 2002 - 2003)
US Roye (2004-2006)
MC El Eulma (Algérie, 2009 - février 2010)

Palmarès : néant

Statistiques :

- Premier match avec Rennes : Châteauroux - Rennes (3-0), le 13 septembre 1980 (remplace Philippe Morin)

- Saison 1980-1981 :

Compétition Matches Buts
Division 2 3 0
Coupe de France 1 0
Total 4 0

- Source photo : oldschoolpanini.com

Jacques Castellan : ses dernières actualités