Mahi

Mahi

Après avoir commencé à jouer dans les rues de sa ville natale de Mascara, Mahi Khennane (qui deviendra vite « Mahi » tout court, ou par erreur « Khennane Mahi », lors de sa carrière) prend sa première licence au Gallia Club de Mascara, l’un des deux clubs de sa vie. Rapidement, ses qualités sautent aux yeux de ses entraîneurs, et Mahi est surclassé jusqu’en équipe fanion.
En 1956, conseillé par son président - qui avait fait ses études de pharmacie dans la capitale bretonne - Mahi débarque à Rennes. Là encore, le jeune attaquant algérien met peu de temps à convaincre son monde. Après une première saison passée sur l’aile droite, il est promu avant-centre titulaire par Henri Guérin lors de la saison 1957-1958. Une sage décision au vu du sens du but dont fait preuve Mahi, également doué de grandes qualités techniques et d’une solide constitution physique.
À Rennes, Mahi explose littéralement, enfilant les buts comme des perles (88 au total, ce qui fait de lui à l’époque le deuxième meilleur marqueur de l’histoire du club derrière Jean Grumellon). Des performances qui lui ouvrent les portes de l’équipe de France, et lui permettent d’obtenir le titre de meilleur joueur français de l’année 1961.
En 1962, finalement désireux de voir autre chose après six années en Bretagne, Mahi signe à Toulouse, où ses qualités de buteur ne sont pas démenties (22 réalisations en 1962-1963). Dans la foulée, il fait également quelques apparitions en équipe d’Algérie, représentant son pays qui vient tout juste d’accéder à l’indépendance. Malheureusement, sa carrière suit ensuite une trajectoire descendante. Après de courts passages à Nîmes, au Red Star puis à Lorient, Mahi rentre en Algérie en 1968 pour retrouver le maillot du GC Mascara. Ayant passé - et brillamment obtenu - ses diplômes d’entraîneur, il devient entraîneur-joueur.
La suite de sa carrière se résumera à des aller-retours entre son Algérie natale et la Bretagne qui l’a adopté. Entraîneur-joueur, il l’est aussi à Saint-Malo puis aux Cormorans de Penmarc’h, avant de retourner invariablement vers Mascara, auquel il offre son unique titre de champion d’Algérie en 1984. Désormais, Mahi vit installé en Bretagne, et est un spectateur fidèle du stade de la route de Lorient.

Nom : Khennane

Prénom : Mahi

Surnom : Tête d’Or

Nationalité : Franco-algérienne

Date de naissance : 21/10/1936

Lieu de naissance : Mascara (Algérie)

Taille : 1,74 m

Poids : 73 kg

Poste : Attaquant

International : Équipe d’Algérie (3 sélections, 1 but) ; Équipe de France (2 sélections)

Carrière :

Joueur :
Gallia Club Mascara (Algérie, 1951-1956)
Stade rennais UC (1956-1962)
Toulouse FC (1962-1965)
Nîmes Olympique (1965-1966)
Red Star FC (1966-1967)
FC Lorient (1967-1968)
Ghali Club Mascara (Algérie, 1968-1971)
US Saint-Malo (1972-1973)
Cormorans de Penmarc’h (1974-1978)

Entraîneur :
Ghali Club Mascara (Algérie, 1968-1971)
MC Oran (Algérie, 1971-1972)
US Saint-Malo (1972-1973)
Cormorans de Penmarc’h (1974-1978)
Ghali Club Mascara (Algérie, 1979-1981)
Ghali Club Mascara (Algérie, 1982-1984)
Ghali Club Mascara (Algérie, 1989-1990)

Palmarès :
Champion d’Algérie en 1984 avec Mascara

Statistiques :

- Premier match en Division 1 et avec Rennes : Sochaux - Rennes (3-1), le 28 octobre 1956

- Saison 1956-1957 :

Compétition Matches Buts
Division 1 24 5
Coupe de France 2 1
Coupe Drago 1 0
Total 27 6

- Saison 1957-1958 :

Compétition Matches Buts
Division 2 29 14
Coupe de France 2 2
Coupe Drago 3 2
Total 34 18

- Saison 1958-1959 :

Compétition Matches Buts
Division 1 37 23
Coupe de France 5 4
Total 42 27

- Saison 1959-1960 :

Compétition Matches Buts
Division 1 32 8
Coupe de France 1 0
Coupe Drago 0 0
Total 33 8

- Saison 1960-1961 :

Compétition Matches Buts
Division 1 38 9
Coupe de France 1 0
Coupe Drago 1 0
Total 40 9

- Saison 1961-1962 :

Compétition Matches Buts
Division 1 33 18
Coupe de France 1 0
Coupe Drago 1 2
Total 35 20

- Total :

Compétition Matches Buts
Division 1 164 73
Division 2 29 4
Coupe de France 12 7
Coupe Drago 6 4
Total 211 88

Buts pour le Stade rennais :

- 1 - le 13/01/57, Rennes - Roubaix (3-2), 32es Coupe de France
- 2 - le 24/02/57, Rennes - Angers (4-1), J25 Division 1 (à la 38e pour le 2-0)
- 3 - le 24/02/57, Rennes - Angers (4-1), J25 Division 1 (à la 81e pour le 4-1)
- 4 - le 10/03/57, Nice - Rennes (0-2), J26 Division 1 (à la 87e pour le 0-2)
- 5 - le 01/05/57, Rennes - Sochaux (2-0), J32 Division 1 (à la 25e pour le 1-0)
- 6 - le 17/06/57, Rennes - Lille (1-2), Barrages D1-D2
- 7 - le 15/08/57, Rennes - Grenoble (1-1), J1 Division 2
- 8 - le 18/08/57, Rennes - CA Paris (3-1), J2 Division 2
- 9 - le 15/09/57, Rouen - Rennes (0-2), J7 Division 2
- 10 - le 22/09/57, Rennes - Besançon (5-0), J8 Division 2
- 11 - le 06/10/57, Roubaix - Rennes (2-2), J10 Division 2
- 12 - le 03/11/57, Rennes - Nantes (4-2), J15 Division 2
- 13 - le 03/11/57, Rennes - Nantes (4-2), J15 Division 2
- 14 - le 01/12/57, Le Havre - Rennes (1-2), J19 Division 2
- 15 - le 15/12/57, Rennes - RU Alger (8-0), T6 Coupe de France
- 16 - le 15/12/57, Rennes - RU Alger (8-0), T6 Coupe de France
- 17 - le 05/01/58, Rennes - Sète (4-2), J23 Division 2
- 18 - le 06/04/58, Le Havre - Rennes (0-3), 8es Coupe Drago
- 19 - le 06/04/58, Le Havre - Rennes (0-3), 8es Coupe Drago
- 20 - le 04/05/58, Strasbourg - Rennes (2-2), J37 Division 2
- 21 - le 15/05/58, Rennes - Le Havre (3-0), J39 Division 2
- 22 - le 25/05/58, Grenoble - Rennes (1-4), J41 Division 2
- 23 - le 01/06/58, Rennes - Stade français (7-0), J42 Division 2
- 24 - le 01/06/58, Rennes - Stade français (7-0), J42 Division 2
- 25 - le 17/08/58, Lille - Rennes (4-4), J1 Division 1 (à la 48e pour le 1-3)
- 26 - le 07/09/58, Rennes - Sochaux (4-0), J5 Division 1 (à la 78e pour le 3-0)
- 27 - le 14/09/58, Marseille - Rennes (1-3), J7 Division 1 (à la 55e pour le 0-2)
- 28 - le 14/09/58, Marseille - Rennes (1-3), J7 Division 1 (à la 77e pour le 1-3)
- 29 - le 05/10/58, Rennes - Monaco (2-1), J11 Division 1 (à la 50e pour le 2-0)
- 30 - le 19/10/58, Rennes - Lyon (2-4), J13 Division 1 (à la 80e pour le 2-4)
- 31 - le 02/11/58, Rennes - Nancy (3-1), J14 Division 1 (à la 50e pour le 1-1)
- 32 - le 02/11/58, Rennes - Nancy (3-1), J14 Division 1 (à la 56e pour le 2-1)
- 33 - le 11/11/58, Valenciennes - Rennes (1-1), J15 Division 1 (à la 14e pour le 0-1)
- 34 - le 07/12/58, Rennes - Alès (4-2), J19 Division 1 (à la 64e pour le 3-1)
- 35 - le 07/12/58, Rennes - Alès (4-2), J19 Division 1 (à la 88e pour le 4-2)
- 36 - le 14/12/58, Nancy - Rennes (2-1), J20 Division 1 (à la 90e pour le 2-1)
- 37 - le 21/12/58, Rennes - Valenciennes (4-0), J21 Division 1 (à la 71e pour le 3-0)
- 38 - le 28/12/58, Rennes - Lille (3-0), J22 Division 1 (à la 44e pour le 1-0)
- 39 - le 28/12/58, Rennes - Lille (3-0), J22 Division 1 (à la 73e pour le 3-0)
- 40 - le 04/01/59, Saint-Étienne - Rennes (2-2), J23 Division 1 (à la 51e pour le 1-1)
- 41 - le 04/01/59, Saint-Étienne - Rennes (2-2), J23 Division 1 (à la 62e pour le 1-2)
- 42 - le 11/01/59, Rennes - Sidi-Bel-Abbès (1-0 a.p.), 32es Coupe de France
- 43 - le 22/02/59, Rennes - Troyes (2-0), 8es Coupe de France
- 44 - le 22/03/59, Rennes - Lyon (3-2), Quarts Coupe de France
- 45 - le 22/03/59, Rennes - Lyon (3-2), Quarts Coupe de France
- 46 - le 29/03/59, Limoges - Rennes (2-4), J30 Division 1 (à la 67e pour le 1-3)
- 47 - le 26/04/59, Rennes - Sedan (3-1), J33 Division 1 (à la 1re pour le 1-0)
- 48 - le 26/04/59, Rennes - Sedan (3-1), J33 Division 1 (à la 12e pour le 2-0)
- 49 - le 26/04/59, Rennes - Sedan (3-1), J33 Division 1 (à la 71e pour le 3-1)
- 50 - le 24/05/59, Sochaux - Rennes (4-3), J37 Division 1 (à la 72e pour le 2-2)
- 51 - le 31/05/59, Rennes - Marseille (2-2), J38 Division 1 (à la 36e pour le 2-0)
- 52 - le 16/09/59, Reims - Rennes (2-1), J6 Division 1 (à la 8e pour le 0-1)
- 53 - le 20/09/59, Rennes - Valenciennes (2-1), J7 Division 1 (à la 51e pour le 1-0)
- 54 - le 18/10/59, Rennes - Angers (2-3), J12 Division 1 (à la 88e pour le 2-3)
- 55 - le 29/11/59, Nice - Rennes (3-1), J19 Division 1 (à la 22e pour le 0-1)
- 56 - le 20/12/59, Sochaux - Rennes (2-2), J21 Division 1 (à la 41e pour le 0-1)
- 57 - le 31/01/60, Rennes - Toulon (3-3), J26 Division 1 (à la 82e pour le 3-3)
- 58 - le 20/03/60, Bordeaux - Rennes (0-1), J31 Division 1 (à la 58e)
- 59 - le 22/05/60, Rennes - Stade français (2-3), J37 Division 1 (à la 38e pour le 2-0)
- 60 - le 15/09/60, Troyes - Rennes (2-3), J5 Division 1 (à la 87e pour le 2-3)
- 61 - le 18/09/60, Rennes - Limoges (3-2), J6 Division 1 (à la 21e pour le 2-1)
- 62 - le 02/10/60, Angers - Rennes (1-1), J8 Division 1 (à la 71e pour le 0-1)
- 63 - le 23/10/60, Saint-Étienne - Rennes (1-3), J11 Division 1 (à la 51e pour le 1-2)
- 64 - le 06/11/60, Rennes - Sedan (2-0), J14 Division 1 (à la 59e pour le 2-0)
- 65 - le 13/11/60, RC Paris - Rennes (0-2), J16 Division 1 (à la 38e pour le 0-1)
- 66 - le 13/11/60, RC Paris - Rennes (0-2), J16 Division 1 (à la 49e pour le 0-2)
- 67 - le 19/02/61, Rennes - Valenciennes (1-2), J27 Division 1 (à la 24e pour le 1-0)
- 68 - le 14/05/61, Rennes - Lyon (6-1), J35 Division 1 (à la 77e pour le 3-0)
- 69 - le 20/08/61, Stade français - Rennes (2-2), J1 Division 1 (à la 22e pour le 0-1)
- 70 - le 03/09/61, Metz - Rennes (0-1), J4 Division 1 (à la 75e)
- 71 - le 17/09/61, Rennes - Nîmes (4-2), J6 Division 1 (à la 89e pour le 4-2)
- 72 - le 08/10/61, RC Paris - Rennes (3-1), J11 Division 1 (à la 13e pour le 1-1)
- 73 - le 22/10/61, Rennes - Saint-Étienne (1-1), J13 Division 1 (à la 43e pour le 1-0)
- 74 - le 01/11/61, Rennes - Lyon (2-0), J16 Division 1 (à la 23e pour le 1-0)
- 75 - le 01/11/61, Rennes - Lyon (2-0), J16 Division 1 (à la 31e pour le 2-0)
- 76 - le 23/11/61, Rennes - Sedan (1-0), J18 Division 1 (à la 40e)
- 77 - le 26/11/61, Rennes - Metz (1-2), J19 Division 1 (à la 14e pour le 1-0)
- 78 - le 28/01/62, Cannes - Rennes (4-2 a.p.), T1 Coupe Drago
- 79 - le 28/01/62, Cannes - Rennes (4-2 a.p.), T1 Coupe Drago
- 80 - le 04/02/62, Rennes - Reims (2-2), J25 Division 1 (à la 53e pour le 1-1)
- 81 - le 25/03/62, Angers - Rennes (1-1), J30 Division 1 (à la 83e pour le 1-1)
- 82 - le 08/04/62, Rennes - Stade français (2-3), J33 Division 1 (à la 78e pour le 2-3)
- 83 - le 15/04/62, Saint-Étienne - Rennes (2-1), J34 Division 1 (à la 51e pour le 0-1)
- 84 - le 19/04/62, Rennes - Sochaux (2-1), J35 Division 1 (à la 83e pour le 2-1)
- 85 - le 22/04/62, Rennes - Nancy (3-0), J36 Division 1 (à la 81e pour le 2-0)
- 86 - le 22/04/62, Rennes - Nancy (3-0), J36 Division 1 (à la 90e pour le 3-0)
- 87 - le 20/05/62, Rennes - Nice (2-2), J38 Division 1 (à la 29e pour le 1-1)
- 88 - le 20/05/62, Rennes - Nice (2-2), J38 Division 1 (à la 81e pour le 2-2)

Synthèse :
- 49 buts marqués à domicile, 33 à l’extérieur, 6 sur terrain neutre
- 1 triplé, 16 doublés

- Source photo : srfc.frenchwill.fr