28 octobre 2017 | à 19h57

N2 : La série noire continue

National 2, Stade rennais 1 - 2 Saint-Malo. Battue par Saint-Malo en ayant encaissé un but sur penalty dans les derniers instants de la partie, la réserve du Stade rennais poursuit sa série noire. Les hommes de Julien Stéphan n'ont plus gagné depuis la première journée de championnat.

N2 : La série noire continue

La série noire continue. Opposée samedi à Saint-Malo, la réserve du Stade rennais a chuté dans les derniers instants de la partie sur un penalty de Persico. Battu 2-1, Rennes n’a plus gagné depuis la 1e journée.

Dans une première période avare en occasions de but mais intéressante tactiquement, ce sont les visiteurs qui se montrent les premiers mais la tête de Persico (5e) puis la frappe de Creach (19e) ne s’avèrent pas décisives. Côté rennais, S. Diarra tente sa chance à deux reprises (35e puis 38e), en vain. Peu avant la pause, l’ex-Rennais Alexandre Even est proche de tromper l’arrière-garde stadiste mais sa frappe est contrée.

Au retour des vestiaires, l’USSM revient fort et va être récompensée sur un corner, perpétuel point faible rennais depuis le début de saison. Profitant d’une déviation au premier poteau, Boutantin traîne au second et n’a plus qu’à pousser le ballon au fond (0-1, 55e). Menés, les hommes de Julien Stéphan ont très vite l’occasion de revenir. À la faveur d’un excellent pressing, S. Diarra récupère le ballon dans les pieds du défenseur malouin et se présente face au portier. Vigilant, Lugier sort vainqueur de son duel.

À l’aube du dernier quart d’heure, Tattevin, après un bon relais avec Matondo, oblige le gardien à s’envoler pour détourner en corner. Ce n’est que partie remise. Sur un bon centre d’Huard, Matondo glisse le ballon à Leroyer qui égalise de près (1-1, 74e). Alors que Rennes semble se diriger vers l’obtention d’un bon point, le sort va s’acharner. Dans la dernière minute de temps additionnel, l’arbitre désigne le point de penalty suite à une faute de Bernauer. Persico ne tremble pas au moment de transformer l’offrande (1-2, 90e+4).

Avec cette nouvelle défaite, Rennes reste englué dans les profondeurs du classement avant de se rendre à Mantes, samedi prochain. Un adversaire direct dans la lutte qui attend la jeunesse rouge et noire.

Feuille de match

STADE RENNAIS FC B 1 - 2 US SAINT-MALO (score à la mi-temps : 0-0)

National 2, groupe D, 9e journée
Samedi 28 octobre 2017 à 16 h

La Piverdière

Arbitre : Loïc Mouton

Buts : Leroyer (74e) pour Rennes. Boutantin (55e), Persico (90e+4 s.p.) pour Saint-Malo.

Avertissements : Leroyer (21e), Touré (70e) à Rennes. Le Ho (48e), Even (58e), Persico (81e) à Saint-Malo.

- Stade Rennais FC B : Pelleray - Guiziou, Bernauer, Brassier, Huard - S. Diarra (Touré, 66e), Leroyer, Toufiqui, Matondo (Gautier, 82e) - Mehadji (Montaroup, 52e), Tattevin.

Entraîneur : Julien Stéphan.

- US Saint-Malo : Lugier - Oumaouche, Lahaye, Delalande, Njoh Eboa - Creach (Feqrache, 85e), Even, Le Ho, Diakité (Caroff, 80e) - Boutantin, Persico.

Entraîneur : Pierre-Yves David.

Réactions

- Julien Stéphan (entraîneur du Stade rennais) : « C’est cruel pour les joueurs, par rapport à la débauche d’énergie et par rapport au match. C’est une saison où il n’y a pas grand chose qui tourne pour nous. On doit continuer à travailler, à s’accrocher. On avait une équipe extrêmement jeune aujourd’hui mais elle m’a fait plaisir. On a su créer du jeu, des occasions, même s’il y a quelques séquences d’immaturité. Il y a des saisons où le sort s’acharne mais ça ne va pas nous abattre. Les joueurs méritent d’entendre des paroles positives avec ce qu’ils font. Ils terminent fatigués parce qu’ils vont au bout des choses. Il ne faut pas que la situation comptable devienne anxiogène pour eux. On travaille sur nos difficultés sur coups de pied arrêtés, ce ne sont pas des choses qui se corrigent en un claquement de doigts. Sur les six défaites, il y en a cinq qui sont consécutives à des coups de pied arrêtés. Pour relever la tête, il faut se réfugier dans le travail, en insistant sur ce qu’on a bien fait. Ils vont avoir ce qu’ils méritent. »

- Pierre-Yves David (entraîneur de Saint-Malo) : « Je voyais les jeunes rennais à la peine physiquement. Je me disais qu’en jouant un coup correctement, on allait pouvoir les surprendre. Je n’ai pas aimé le comportement de l’équipe après l’ouverture du score. On a laissé le ballon à l’adversaire, on a reculé. On est sorti de notre match alors que j’ai beaucoup aimé la première demi-heure. Notre deuxième mi-temps est très intéressante, jusqu’au but. On doit afficher plus de maîtrise quand on mène au score. On a une période palpitante pour le groupe. Il fallait s’imposer aujourd’hui pour qu’elle le soit complètement. »

Vos réactions (4 commentaires)Commenter
Louis G29 octobre à 02h31

La situation est incompréhensible pour moi...L’an dernier on devait jouer le maintien et on termine 1er...Aujourd’hui nous sommes dans les profondeurs du classement...L’équipe est jeune répète le coach...L’an dernier était-elle beaucoup plus âgée ?...Espérons que nos « jeunes » s’aguerrissent et puissent s’affirmer au cours des matchs retours ou se sera une relégation « inattendue » l’année prochaine...

10 votes
|
Kallcuff29 octobre à 18h02

Situation normale il y a moins de cadre que l’année dernière où jouait poha gelin et d’autres attaquants. Il faut que les nouveaux jeunes franchissent un cap. Pas d’inquiétude à avoir pour cette équipe avec la victoire à 4 points ce sera mieux l’année prochaine.

13 votes
|
yann1er novembre à 11h40

non ,non , c’est bien ....Ils suivent l’exemple de l’Équipe première

7 votes
|
Xavier1er novembre à 16h19

Poha manque énormément. Mais il faillait qu’il aille ailleurs ...oui il a le même poste que Yoann le fils de l’entraineur : faut pas gêner !

8 votes
|

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.