10 décembre 2017 | à 09h58

N2 : Rennes lanterne rouge

National 2, Stade rennais B 2 - 2 Le Havre B. Pour son dernier match à domicile de l'année 2017, la réserve du Stade rennais n'a pu faire mieux qu'un match nul contre son homologue du Havre. L'égalisation tardive de Séga Coulibaly - exclu par la suite - n'empêche pas le Stade rennais de tomber à la dernière place au classement.

N2 : Rennes lanterne rouge

Rennes entre bien dans son match. Dès la 4e minute, Bensebaini voit sa reprise passer à côté. Puis, sur un très bon centre de Baal, Salles-Lamonge manque le cadre de la tête. À force d’attaquer, les Rennais vont prendre l’avantage. Après une percée dans l’axe, Bensebaini envoie une lourde frappe sous la barre de Sissoko (1-0, 10e). Si Leroyer tente bien sa chance à la 21e minute, les hommes de Julien Stéphan vont baisser le pied. Diaby tout d’abord voit sa frappe passer de peu au-dessus pour le Havre (22e). Peu avant la mi-temps, sur un coup franc plein axe, Gueye surprend tout son monde et frappe à ras-de-terre. Gertmonas est battu (1-1, 41e).

Au retour des vestiaires, les visiteurs obligent Gertmonas à être vigilant. Sur une percée de Soula, le Lituanien se détend bien pour repousser en corner. Quasiment dans la continuité, la tête d’Antoine passe de peu à côté de la cage. Peu après l’heure de jeu, Le Havre va reprendre l’avantage. Lancé sur la gauche, Okou dépose Coulibaly et sert Gory qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets (1-2, 67e). Menés, les joueurs de Julien Stéphan réagissent par Isidor qui voit sa frappe être trop croisée.

Après la blessure du portier havrais, l’arbitre indique 7 minutes de temps additionnel. Un coup de pouce du destin que les Rennais vont parfaitement saisir. Sur un coup franc de Salles-Lamonge, Coulibaly est seul au second poteau et marque de la tête (2-2, 90e+5). Une fin de match paradoxale pour le capitaine rennais, qui sera ensuite exclu peu avant le coup de sifflet final. Sur un dernier corner, la tête de Passi aurait pu permettre aux Normands de repartir avec les trois points mais c’est finalement sur un score de parité que les deux équipes se quittent. Un point gagné qu’il faudra faire fructifier la semaine prochaine à Boulogne-Billancourt pour les hommes de Julien Stéphan. Avant d’aborder 2018 avec un seul objectif : le maintien en National 2.

Feuille de match

STADE RENNAIS FC B 2 - 2 LE HAVRE AC B (score à la mi-temps : 1-1)

National 2, groupe D, 13e journée
Samedi 9 décembre 2017 à 16 h

La Piverdière

Arbitre : Matthieu Bonnetin

Buts : Bensebaini (10e), Coulibaly (90e+5) pour Rennes. Gueye (41e), Gory (67e) pour Le Havre.

Avertissements : Bensebaini (34e), Leroyer (60e) à Rennes. Gueye (24e) au Havre.

Expulsion : Coulibaly (90e+9) à Rennes.

- Stade Rennais FC B : Gertmonas - Coulibaly (cap.), Nyamsi, Brassier, Baal (Huard, 60e) - Bensebaini (Trouillet, 60e), Janvier, Leroyer, Salles-Lamonge - Matondo, Isidor (Tattevin, 73e).

Entraîneur : Julien Stéphan.

- Le Havre AC B : Sissoko (Marfaing, 81e) - Ozdemir, Diop, Passi, Antoine - Danger, Gueye, Soula (cap.) - Alfarela, Diaby (Okou, 35e), Gory.

Entraîneur : Abasse Ba.

Réactions

- Julien Stéphan (entraîneur du Stade rennais) : « On a fait une excellente entame de match. On peut regretter de ne pas avoir su tuer le match dans les vingt premières minutes. Malheureusement, notre déficit d’efficacité s’est encore vérifié aujourd’hui. Je regrette qu’on ait nous-mêmes relancé nos adversaires en libérant des espaces, en ne défendant pas intelligemment. Ils sont revenus sur un coup de pied arrêté, qui est assez regrettable. En deuxième mi-temps, ce qui m’a un peu irrité, c’est que j’attends une révolte plus importante. J’aurais aimé entrer sur le terrain pour donner une gnaque supplémentaire. L’égalisation montre qu’ils ne lâchent pas. On est parti à l’assaut de leur but sur le dernier quart d’heure, en mettant beaucoup de monde, en changeant de système. C’est la moindre des choses d’égaliser mais j’ai le sentiment qu’on a perdu deux points. On a eu 4-5 situations assez claires, on doit mener 2 ou 3-0 au bout de 25 minutes. Il ne leur a pas fallu grand chose pour marquer. C’est le résumé de notre saison. Je retiens l’abnégation et le courage de mes joueurs. Cette égalisation est peut-être un déclic, un point arraché au mérite et au courage. On perd Coulibaly de manière ridicule, ça va nous faire mal pour notre prochain match à Boulogne-Billancourt. C’est un caillou supplémentaire dans ma chaussure. »

- Abasse Ba (entraîneur du Havre) : « On a le regret d’être rejoint dans les arrêts de jeu. On voit le manque d’expérience car la faute est évitable. L’objectif était de laisser Rennes à distance. L’objectif a été atteint. Dans le contenu, il y a eu des choses intéressantes. On a été constant dans la maîtrise. On manque encore de maturité et à cet âge-là, on fait des erreurs qu’on paye cash. Il faut retenir l’état d’esprit des garçons qui se sont ressaisis après l’ouverture du score. En négociant mieux certaines situations, on aurait pu tuer le match avant. Sur la fin, on a subi, on leur a laissé plus le ballon. C’était pour mieux exploiter l’espace dans leur dos. Il faut être meilleur dans ces situations. On va essayer de rester sur cette dynamique dans nos deux prochains matchs contre Le Mans et à Chartres. »

Vos réactions (8 commentaires)Commenter
un supporter10 décembre 2017 à 12h13

Il y a un vrai problème d’attaquants au Stade Rennais et cela à tous les niveaux..
Quelle erreur d’avoir laissé partir Said l’un des seuls formé au club ces dernières années...
Et Dembele on voulait pas le faire jouer...
Mr Létang il est grand temps de s’y intéresser..
Née et Audrain se sont cassé les dents...
Peut-être faut-il sauter une génération et lancer les plus jeunes...

20 votes
|
solos10 décembre 2017 à 13h44

tout va très bien madame la marquise au stade rennais...

29 votes
|
Pepette10 décembre 2017 à 17h12

L’époque Landry Chauvin est révolue .
A cette époque la CFA était un vrai championnat ou se formaient vraiment les réserves pro.
Rennes a eu de vrais beaux résultats en Cfa avec énormément de joueurs
qui ont fait ou font encore de bonnes carrières pros.
De Wiltord à Dembelé il en est passé de vrais bons .
Rennes gagnait la Gambardela aussi à cette époque .

15 votes
|
Sacchi10 décembre 2017 à 19h21

Du coup on le vire car il est nul comme Gourcuff ? Pourtant certain souhaitait sa promotion à la tête de l’équipe première.
Maintenant il faut savoir, il est nul ou il est bon cet entraineur de N2 ?

23 votes
|
philiplt11 décembre 2017 à 14h34

Tout à fait d’accord avec Sacchi ; mais comme le laisse entendre OT c’est de la faute à Gourcuff qui prenait tous les bons joueurs de la N2 !!
Mais vous allez voir qu’on va bientôt le regretter notre valeureux Gourcuff, quand Lamouchi aura fait oublier aux joueurs ce qu’est une circulation de balle.
Et là on fera appel à Galtier ou à Heinze.
Mais ce sera pour la saison prochaine.

25 votes
|
Menfin11 décembre 2017 à 15h05

Vite un 9 ou fabriquer des attaquants au centre de formation... Mais les buteurs n’existent que si ils ont des occasions et des occasions il n’y en a pas beaucoup dans les matchs du stade rennais... où on courre après le ballon. Il faudrait un fond de jeu maitrisé et une identité de jeu... Mais alors pourquoi avoir lynché C.Gourcuff qui était l’homme de la situation ?...

25 votes
|
fred197211 décembre 2017 à 20h20

et allez, retour de Gourcuff après un nul à Metz.....
bien cachés dans les post de l’équipe B.
Aucun regret pour Gourcuff pour ma part. C’est fait c’est fait. c’est le passé. Et après Lamouchi il y en aura un autre.
Passez à autre chose les gars

18 votes
|
Jeremy11 décembre 2017 à 21h54

*Okou dépose Coulibaly (pendant ce temps Brassier fait n’importe quoi) et sert Gory qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets*

Et oui Stephan est un bon entraîneur, il suffit de voir les matchs.
Et oui il manque de poids devant. En espérant que Tell revienne avec les retours dans le groupe pro, on aimerait revoir Nkada aussi.

9 votes
|

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.