Raymond Keruzoré

Raymond Keruzoré

En 1967, le jeune Raymond Keruzoré prend une licence au Stade rennais. Alors qu’il vivait jusque-là dans son Finistère natal, il vient à Rennes pour poursuivre des études de physique-chimie à l’université. Alors qu’il joue au niveau amateur, il est repéré par Jean Prouff, qui décide de l’intégrer à l’équipe première.
Cette intégration se fait en douceur, jusqu’à la saison 1970-1971, celle de la révélation. Il impose sa finesse technique chez les professionnels, et participe grandement au succès en Coupe de France. Deux années pleines plus tard, son statut de grand espoir lui attire les faveurs de l’Olympique de Marseille, qui le fait signer en 1973. Mais les choses se passent mal sur la Canebière pour le jeune breton, qui y connaît des problèmes d’adaptation.
Un an plus tard, le président Lemoux parvient à le faire revenir à Rennes, mais l’idylle tourne court. Brouillé avec ses dirigeants, Keruzoré est poussé vers la sortie. En 1975, il signe à Laval, qu’il aide à monter de D2 en D1. Il devient l’idole du public mayennais, et parvient à intégrer l’équipe de France. Après deux autres saisons à Brest, il termine sa carrière de joueur à Guingamp où il débute sa reconversion comme entraîneur.
Disciple de Jean Prouff, il adopte ses principes de jeu offensif. Après plusieurs bonnes saisons à Guingamp, en D2, il permet au Brest Armorique de réaliser sa meilleure saison dans l’élite, mais une brouille avec le président Yvinec le pousse vers la sortie. En 1987, il retrouve le Stade rennais, cette fois comme entraîneur. Prenant en main un groupe relégué après une très mauvaise saison, il débute un nouveau cycle, et parvient à faire remonter le club trois ans après son arrivée. La saison suivante en Division 1 n’est pas bonne, et Keruzoré, fâché avec une partie de ses joueurs et des services du club, le quitte de nouveau en 1991.
Il entraîne alors Tours pendant un an, puis termine sa carrière d’entraîneur à Quimper et à Carhaix. Atteint par des problèmes de santé, il se retire alors du football, et vit désormais non loin de Rennes.

Nom : Keruzoré

Prénom : Raymond

Surnom : Kéru

Nationalité : Française

Date de naissance : 17/06/1949

Lieu de naissance : Châteauneuf-du-Faou (Finistère)

Taille : 1,73 m

Poids : 63 kg

Poste (joueur) : Milieu de terrain

Poste (technique) : Entraîneur

International : Équipe de France (2 sélections)

Carrière :

Joueur :
US Châteauneuf-du-Faou
Stade quimpérois (1966-1967)
Stade rennais FC (1967-1973, passe pro en 1970)
Olympique de Marseille (1973-1974)
Stade rennais FC (1974-1975)
Stade lavallois (1975-1979)
Stade brestois (1979-1981)
En Avant de Guingamp (1981-1984)

Entraîneur :
En Avant de Guingamp (1981-1986)
Brest Armorique FC (1986-1987)
Stade rennais FC (1987-1991)
FC Tours (1992-1993)
Quimper CFC (1994-1997)
DC Carhaix (1998-1999)

Palmarès :
Vainqueur de la Coupe de France en 1971 avec Rennes
Champion de France de Division 2 en 1981 avec Brest

Statistiques :

- Premier match en Division 1 et avec Rennes : Metz - Rennes (3-0), le 26 janvier 1969

- Saison 1968-1969 :

Compétition Matches Buts
Division 1 1 0
Coupe de France 0 0
Total 1 0

- Saison 1969-1970 :

Compétition Matches Buts
Division 1 2 0
Coupe de France 1 0
Total 3 0

- Saison 1970-1971 :

Compétition Matches Buts
Division 1 21 1
Coupe de France 7 0
Total 28 1

- Saison 1971-1972 :

Compétition Matches Buts
Division 1 34 1
Coupe de France 3 1
Coupe d’Europe 2 0
Total 39 2

- Saison 1972-1973 :

Compétition Matches Buts
Division 1 30 4
Coupe de France 1 0
Total 31 4

- Saison 1974-1975 :

Compétition Matches Buts
Division 1 19 0
Coupe de France 3 0
Total 22 0

- Total :

Compétition Matches Buts
Division 1 107 6
Coupe de France 15 1
Coupe d’Europe 2 0
Total 124 7

Buts pour le Stade rennais :

- 1 - le 03/04/71, Rennes - Angers (1-0), J27 Division 1 (à la 61e)
- 2 - le 30/01/72, Rennes - Laval (3-0), 32es Coupe de France
- 3 - le 06/01/72, Rennes - Angers (3-1), J22 Division 1 (à la 64e pour le 2-0)
- 4 - le 26/08/72, Rennes - Nancy (4-1), J4 Division 1 (à la 10e pour le 1-0)
- 5 - le 04/10/72, Rennes - Valenciennes (2-0), J9 Division 1 (à la 20e pour le 1-0)
- 6 - le 07/10/72, Angers - Rennes (0-2), J10 Division 1 (à la 76e pour le 0-2)
- 7 - le 28/10/72, Rennes - Ajaccio (1-1), J13 Division 1 (à la 37e pour le 1-0)

- Source photo : forum footnostalgie