21 mai 2005 | à 21h24

Les avis strasbourgeois

Si Strasbourg, déjà sauvé, n'a plus rien à espérer de ce championnat, le Stade Rennais est lui toujours en course pour une place en coupe de l'UEFA. A quelques heures de ce Rennes - Strasbourg, retrouvez les impressions des supporters du Racing sur les « Rouge et Noir »...

L’équipe

Partout en France, de Monaco à Strasbourg en passant par Lens, le secteur offensif rennais fait forte impression : l’actuel sixième de Ligue 1 est « impressionnant dans l’animation offensive avec des joueurs de grande classe » atteste ce supporter. « Selon moi, vient-on ajouter, les Rennais semblent les plus forts dans la création offensive avec notamment Källström et le meilleur passeur du championnat » [NDLR : Monterrubio avec onze passes décisives]. « Grand luxe ! » s’enflamme un Strasbourgeois en référence à la doublette Frei-Maoulida (« la troisième meilleure paire d’attaquants derrière Wiltord-Govou et Pagis-Niang ») et à ses passeurs que sont Sorlin et Källström. Avec Monterrubio, que ce supporter a étrangement omis, c’est tout le potentiel offensif “Rouge et Noir” qui est revisité.

L’équipe dirigée par Lazslo Bölöni peut également s’appuyer sur un « un bloc très compact, difficile à prendre en défaut, que ce soit défensivement où Isaksson a parfaitement suppléé Cech, au niveau du milieu qui est très solide, ou offensivement, où Frei brille de mille feux » analyse ce membre du forum de Racingstub. « C’est une équipe équilibrée et donc sans grosses lacunes » résume-t-on.

Mais il faut se rendre à l’évidence, le Stade Rennais a ses faiblesses et il serait malhonnête de ne mentionner que ses qualités. « J’en vois peu » flatte ce supporter avant de se raviser : « Peut-être une défense perfectible ». Un autre [« connaît] trop mal l’équipe de Rennes pour mettre en exergue ses faiblesses » mais considère malgré tout que « cela paraît moins fort, sur le papier tout du moins, derrière, notamment en défense centrale ». Même remarque chez ce Strasbourgeois : « Je ne connais pas bien cette équipe mais la défense semble être à l’abandon ces derniers temps ». « Peut-être bien la défense » estime ce supporter. « Adailton est venu avec un CV prometteur mais sans se montrer intraitable. Je ne sais même pas qui jouent sur les côtés... Perrier-Doumbé ? Je crois qu’il faudra insister là-dessus ». Vous l’aurez constaté, l’arrière-garde rennaise peine à séduire les Alsaciens.

Enfin, comment ne pas relater des problèmes à l’extérieur lorsque l’on critique la saison des “Rouge et Noir” ? Les supporters de la quinzième équipe à l’extérieur connaissent ce problème. « Je pense que le plus gros problème du Stade Rennais est son mental. Comment expliquer que cette équipe, presque invulnérable à domicile soit aussi faible à l’extérieur ? » s’interroge ce Strasbourgeois avant de faire une comparaison avec le Racing qui a le même défaut. Le constat est le même chez ce supporter “ciel et blanc” : « ce qui frappe quand on observe les résultats de Rennes, c’est évidemment ses mauvais résultats à l’extérieur qui tranchent avec ses performances à domicile. Mais comme pour le Racing, le problème se situe sans doute plus au niveau mental que des qualités ». Des qualités, les Rennais en ont mais seront-elles suffisantes pour accrocher l’Europe ? « Ca risque d’être très compliqué pour l’UEFA » prévient ce Strasbourgeois. Même si « Marseille risque de perdre des plumes face à l’OL ». « L’Europe, par l’intertoto » pense-t-on de l’autre côté de la France. « Auxerre devrait se qualifier par la coupe de France et je vois bien Marseille vous piquer la place qualificative par le championnat. Donc je dirais Rennes sixième pour le classement final » pronostique ce supporter. « Je crains fort que cette année, Rennes ne doive se contenter que de la coupe à Toto », « Je pense qu’au mieux, le Stade Rennais peut avoir l’intertoto ». Pas grand monde ne voit donc Rennes rejoindre Strasbourg en coupe UEFA, tout du moins par un accès direct via le championnat. « Le problème de Rennes, c’est une profonde inconstance, notamment hors de ses bases. Le début de saison était moins bon que la fin et il y a eu un retard préjudiciable pour espérer encore accrocher l’Europe » analyse fort justement ce Strasbourgeois avant d’affirmer que malgré cela, une qualification européenne reste possible et comme « Auxerre ne m’inspire pas grand-chose (très irrégulier aussi), je verrais bien Rennes cinquième ». Bref, les “Rouge et Noir” sont loin d’être favoris pour accrocher la quatrième place. « La cinquième place est, cependant, jouable, mais pour cela, il vous faudra déjà prendre trois points contre Strasbourg ».

Les joueurs

D’une semaine à l’autre, les “hommes forts” de l’équipe bretonne ne changent pas. Strasbourgeois comme Lensois “élisent” Frei. « Incontestablement, Frei est le grand bonhomme de la saison à Rennes », « Evidemment Frei », « Frei forcément », « Frei inévitablement », « Frei bien sûr, un joueur qui marque 19 buts dans une saison est forcément précieux ». Et les dix autres alors ? « Peut-être que l’on en parle moins » explique ce supporter à propos de Jeunechamp. Exceptés Faty et Isaksson qui ont « réalisé une très belle saison », seuls les joueurs offensifs sont mentionnés. « Maoulida est un attaquant sous-estimé, moins buteur que Frei mais plus utile dans un autre registre » estime-t-on près de la frontière allemande. « Mention particulière à Källström », un joueur « très technique, complet ». « Les joueurs qu’on attendait on été au niveau résume un Strasbourgeois ». A l’ouest, rien de nouveau.

En revanche, les Alsaciens ont-ils été déçus par les mêmes joueurs que les Nordistes ? La réponse est oui. A Lens comme à Strasbourg, Adailton est évoqué dans les joueurs décevants : « je pensais qu’il allait mieux faire ». Surprenant. Le portier de la défense rennaise n’est pas moins épargné par les critiques : « la grosse déception vient d’Isaksson, je le voyais dans les cinq meilleurs gardiens à son arrivée, surtout après son Euro, et j’ai vu quelques séquences où il n’a pas vraiment été impérial ». Isaksson ? « Je ne l’aime pas du tout, trop attentiste » répond ce supporter strasbourgeois. Et bien évidemment, Mornar, « le fantôme » de la Bretagne a été cité : « il joue vraiment à Rennes Mornar ? » ironise-t-on sur le forum. Dans l’ensemble, les supporters des Pagis & Co ont survolé cette étape de l’entrevue. Plutôt bon signe.

A l’inverse, lorsque nous demandons s’ils aimeraient voir venir un Breton en Alsace, les réponses affluent. « Källström avec grand plaisir » choisit ce supporter avant d’ajouter que « ça ferait plaisir à notre petit Alex [NDLR : Alexander Farnerud] ». « Le numéro dix rennais est un excellent meneur de jeu, et c’est justement un poste où le Racing, malgré l’émergence de Farnerud, pêche souvent ». « En raison des prochains départs au milieu, je pense que je choisirais Kim Källström ». Mais le Suédois est « trop cher » réalise l’un des Strasbourgeois. « Frei pourrait être un ersatz de Niang » fait-on remarquer. « De même qu’il serait bien sympathique de réunir la famille Faty à Strasbourg [NDLR : le petit frère de Doudou Jacques joue en équipe de jeunes là-bas] ». Malheureusement pour eux, toutes ces belles propositions ne restent que chimériques.

Le match

Il y a une semaine, nous demandions aux Lensois si le Stade Rennais allait déplacer les foules. Pour ce Rennes - Strasbourg, nous continuerons de chercher à savoir si les supporters adverses se mobiliseront pour le match du samedi. Mais quand il y a près de mille kilomètres, la donne n’est plus la même. « A mon avis, peu de supporters strasbourgeois pour ce match qui est désormais sans véritable enjeu pour nous » déplore ce supporter alsacien. « Vu que le Racing a assuré son maintien, je crains une petite démobilisation pour ce match » nous explique-t-on avant d’ajouter que « du coup, si on atteint la centaine de supporters, ce sera un bon résultat ». Chez les supporters rennais, en tout cas, on se tient prêt puisque le match se jouera à guichets fermés.

Avant de refermer cette entrevue, passage obligé vers la traditionnelle séance de pronostics. « Je crains que le Racing ne décompresse après avoir brillé ces dernières semaines. De plus Rennes est très fort sur son terrain. Je parierais donc sur une victoire de Rennes ». Méfiance tout de même, un Strasbourg libéré pourrait être tout aussi dangereux. « J’espère que le Racing saura rester mobilisé comme Duguépéroux et les joueurs l’ont assuré. Si tel était le cas, le point du match nul serait jouable ». « 2-2, match débridé, équilibré » propose ce Strasbourgeois. Plus optimiste, l’un d’entre eux voit une « victoire 2-0 pour le Racing club de Strasbourg mais un match qui aura du mal à se débrider jusqu’à ce qu’un déclic ne fasse tout changer ». Mais dans quel sens ? Réponse dès ce soir...

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.