10 novembre 2004 | à 14h19

Rennes tombe face à sa bête noire...

Privé de Frei et de Monterrubio tous deux suspendus, l’occasion était bonne pour Laszlo Bölöni de lancer quelques jeunes dans le grand bain. C’est ainsi que l’on a pu voir les Rouges et Noirs démarrés avec une association offensive composée de Briand et Maoulida, et un côté gauche animé par Yoann Gourcuff, qui fut excellent pendant ce match. Après une première mi-temps bien terne néanmoins ponctuée de diverses actions de part et d’autres, les Rennais ouvraient le score en seconde période par celui qui signe son grand retour, Kim Källström (54’). Malgré une maîtrise du jeu à mettre à l’actif des Bretons, les Auxerrois revinrent en toute fin de match grâce à un but malheureux de Dudu, contre son camp donc (84’). Les Rouges et Noirs poussèrent dans les dernières minutes du match (l’arbitre accorda plus de 7 minutes de temps additionnel), Maoulida trouvant même le moyen de manquer l’immanquable (92’). On joua donc les prolongations, beaucoup moins intenses que ne le furent les 90 premières minutes, puis s’en suivit la terrible séance des tirs aux buts. M’Vuemba loupa le sien, les hommes de Guy Roux firent un sans faute. Cruel, pour des Rennais qui peuvent nourrir de gros regrets à l’issu de ce match. C’est la 6ème défaite consécutive toutes compétitions confondues pour le Stade Rennais face à Auxerre...

Feuille de match

Stade Rennais 1 - 1 Auxerre (3-5 TAB)
- 16èmes de finale de la coupe de la Ligue

Arbitre : M. Duhamel

Stade de la Route de Lorient
Affluence : 19 553 spectateurs

Les 11 titulaires : Isaksson - Faty, Ouaddou, Adailton, Jeunechamp - Dudu - Sorlin, Källström, Gourcuff (Mvuemba 89ème) - Maoulida (Mbia 112ème), Briand (Sow, 87ème).

Buts : Källström (54ème) pour le Stade Rennais. Dudu (csc 85ème) pour Auxerre.

Avertissements : Jeunechamp (66ème) pour le Stade Rennais. Lachuer (74ème) et Grichting (116ème) pour Auxerre.

Les réactions

Cyril Jeunechamp : « C’est difficile à accepter. A cinq minutes de la fin du temps réglementaire, on prend un but. On manque d’expérience et de rigueur. On avait adopté un système défensif qui a assez bien marché, mais à la fin, c’est encore Auxerre qui gagne. C’est vraiment notre bête noire. »

Laszlo Bölöni : « C’est le pire des scénarios pour nous, on mène, on prend un but contre notre camp, on joue 120 minutes et on perd aux penalties. C’est dommage, on avait fait jeu égal avec cette équipe d’Auxerre dont on connaît le potentiel, mais on perd encore. »

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.