7 juillet 2016 | à 12h49

Ruello : « Le Stade rennais est un grand club »

Ruello : « Le Stade rennais est un grand club »

Le Stade rennais organisait mercredi soir sa « Piv Party » à la Piverdière, soirée réunissant notamment partenaires, journalistes et supporters du club breton, à laquelle assistaient également les joueurs, le nouvel entraîneur Christian Gourcuff, et le président René Ruello. Ces deux derniers ont ainsi pris la parole devant tout cet auditoire.

« Les charges sociales que le Stade rennais paie sur sa masse salariale sont supérieures à toutes les charges sociales payées par tous les clubs payés en Bundesliga. Commet voulez-vous lutter ? C’est impossible. Il faut donc raisonner différemment. C’est pour cela que j’ai demandé à Christian Gourcuff de nous rejoindre cette année. Je ne l’ai pas fait plus vite car il était engagé avec un autre club, donc on a un peu patienté. Je connais Christian depuis longtemps. Avec lui, pas de hasard, pas de chance. Il les remplace avantageusement par du travail, de la rigueur, de l’organisation, de l’ordre et du sérieux. Cela permet d’avancer vers une démarche collective. Je suis absolument convaincu que, lorsque vous montez le collectif à son meilleur niveau, vous pouvez contrebalancer tous les poids économiques que vous avez en face de vous. C’est ce que l’on va essayer de faire », a expliqué René Ruello.

« Le Stade rennais est un grand club. Je vois cela quand je suis avec les autres présidents. Je vois comment tous les présidents considèrent le Stade rennais. Je vois aussi comment les Nantais, qui nous ont snobés pendant des années, maintenant nous courtisent. C’est un changement de ton. Lorient et Guingamp, pourquoi croyez-vous qu’ils nous jalousent ? Ils nous jalousent parce qu’ils nous envient. Sans cela, ils n’auraient pas de raison de nous jalouser. Le Stade rennais est déjà un très bon club, déjà un grand club. On va essayer de le faire encore grandir, de faire un club avec une équipe dont vous serez fiers », a poursuivi le président du Stade rennais, qui a ensuite cédé la parole à Christian Gourcuff.

- Voir en intégralité sur Periscope