Effectif

- Récapitulatif des dates de fin de contrat professionnel des joueurs rennais

Gardiens de but

- 1 Benoît Costil
- Abdoulaye Diallo
- 30 Edvinas Gertmonas
- Paul Nardi

Défenseurs

- 22 Sylvain Armand
- 24 Ludovic Baal
- Ramy Bensebaini
- Dimitri Cavaré
- Séga Coulibaly
- 29 Romain Danzé
- Namakoro Diallo
- 25 Afonso Figueiredo
- Joris Gnagnon
- Ermir Lenjani
- 5 Pedro Mendes
- 4 Mexer
- 12 Steven Moreira
- 2 Mehdi Zeffane

Milieux de terrain

- 21 Benjamin André
- Christian Brüls
- 8 Clément Chantôme
- Stéphane Diarra
- 6 Gelson Fernandes
- Jérémy Gélin
- 28 Yoann Gourcuff
- Adrien Hunou
- Nicolas Janvier
- James Léa Siliki
- Alexandre Leroyer
- Denis-Will Poha
- Sanjin Prcić
- 27 Anthony Ribelin
- Sébastien Salles-Lamonge
- 20 Yacouba Sylla
- Sabri Toufiqui

Attaquants

- Adama Diakhaby
- 9 Kermit Erasmus
- 10 Kamil Grosicki
- Habib Habibou
- 7 Paul-Georges Ntep
- 18 Pedro Henrique
- Wesley Saïd
- 13 Giovanni Sio
- Ola Toivonen

Staff technique

- Christian Gourcuff (entraîneur)
- Michel Audrain (entraîneur adjoint)
- Bouziane Benaraïbi (entraîneur adjoint)
- Michel Troin (entraîneur adjoint)
- Christophe Revel (entraîneur des gardiens)
- Grégory Gaillard (préparateur physique)
- Jean-Luc Buisine (directeur du recrutement)
- Landry Chauvin (directeur de l’académie rouge et noir)
- Rolland Courbis (conseiller)

Derniers articles de la rubrique

1er janvier 2005
Adama Diakhaby

Adama Diakhaby vient renforcer la réserve du Stade rennais en cours de saison 2015-2016. Né à Ajaccio, formé au Stade Malherbe de Caen, il choisit de ne poursuivre son parcours avec le club bas-normand au printemps 2014. Sans club durant un an et demi, bloqué, par son ancien club, il réalise plusieurs essais à l'étranger. Finalement testé par le Stade rennais, il s'engage finalement avec le club breton pour un contrat amateur d'un an, en novembre 2015. Après avoir d'abord évolué avec l'équipe C en DSE pour retrouver du rythme, Diakhaby intègre l'effectif espoirs de Julien Stéphan, et fait quelques apparitions en CFA2. En juillet 2016, il signe avec Rennes son premier contrat professionnel, d'une durée de trois ans.

1er janvier 2005
Joris Gnagnon

Convoité par l'AS Saint-Étienne, avec qui il avait réalisé un essai quelques mois auparavant, Joris Gnagnon rejoint finalement le Stade rennais durant l'été 2014. Défenseur central au physique massif et puissant, ce Francilien aux origines ivoiriennes montre rapidement ses qualités en Bretagne : dès sa première saison, il participe activement au bon parcours rennais en Coupe Gambardella (titulaire jusqu'en demi-finale, perdue contre Lyon), et fait ses premiers pas en CFA2. Originaire de Seine-Saint-Denis, Joris Gnagnon avait auparavant débuté le football à l'âge de 8 ans, et évolué successivement à Clichy-sous-Bois puis Montfermeil. Un parcours qui le garde longtemps éloigné des centres de formation des clubs professionnels, ne souhaitant pas quitter trop jeune le cocon familial. C'est donc sur le tard, à l'âge de 17 ans, qu'il finit par rejoindre le Stade rennais. Un choix payant car, une saison et demie plus tard, le défenseur fait ses débuts en Ligue 1, avant de signer son premier contrat professionnel.

1er janvier 2005
Pedro Henrique

Brésilien aux racines allemandes, Pedro Henrique est originaire du Rio Grande do Sul, l'État le plus méridional du Brésil. Il réalise sa formation à Santa Cruz, à Florianopolis, puis enfin au sein du prestigieux Grêmio (club formateur de Ronaldinho), où il termine sa formation, mais où il ne parvient pas à passer professionnel. Pedro Henrique poursuit alors sa progression dans de modestes clubs brésiliens, en troisième division, mais réussit néanmoins à taper dans l'œil des recruteurs européens. En janvier 2012, comme beaucoup, il traverse l'Atlantique pour tenter sa chance sur le vieux continent, et signe au FC Zurich. Après une saison et demie moyenne, perturbée par une blessure, il réalise un très bon exercice 2013-2014, avec onze buts marqués et un succès en Coupe de Suisse. Suffisant pour convaincre les dirigeants rennais de miser sur lui, afin de renforcer le secteur offensif des Rouge et noir. En juin 2014, Pedro Henrique signe un contrat de quatre ans en faveur du Stade rennais. En concurrence avec Kamil Grosicki, ses débuts sont mitigés, mais il est l'un des rares joueurs rennais à surnager au cours d'une période hivernale peu brillante pour le collectif de Philippe Montanier. Au final, sa première saison se révèle correcte, avec trois buts et cinq passes décisives, mais l'ailier brésilien doit tenter d'avoir plus d'influence sur le jeu.

1er janvier 2005
Sylvain Armand

Transféré au Stade rennais en juin 2013, Sylvain Armand doit apporter toute son expérience à la défense bretonne. Révélé au grand public par son passage au FC Nantes, entre 2000 et 2004, Armand a été formé à l'AS Saint-Étienne, le club de sa ville natale, où il a fait toutes ses classes. En 1998, le jeune défenseur a même remporté la Coupe Gambardella avec les Verts, en compagnie notamment de Julien Sablé. Non conservé par l'ASSE suite à ce succès, Armand a alors dû passer par l'anonymat du club de L'Étrat avant d'être repéré par Clermont Foot. C'est là, en National, que le FC Nantes flaire la bonne affaire, et le recrute en 2000. Treize ans plus tard, à l'heure de signer au Stade rennais, Sylvain Armand a remporté toutes les compétitions nationales avec les Canaris puis le PSG, dont deux titres de champion, et cumulé plus de 400 matchs dans l'élite. Un vécu important qu'il tentera de transmettre à ses coéquipiers rennais.

1er janvier 2005
Adrien Hunou

Passé par l'école de l'INF Clairefontaine, Adrien Hunou a montré d'indéniables qualités depuis son arrivée au Stade rennais, en 2010. Élu meilleur joueur du centre de formation en 2012, ce milieu offensif possède de grandes qualités techniques, une belle vision du jeu, et un gros sens du collectif. Des qualités qui lui ont permis de réaliser une belle saison 2011-2012 et d'intégrer l'équipe de France de sa catégorie. Continuant sa progression, il s'impose comme l'un des piliers de l'équipe réserve durant la saison suivante, et frappe à la porte de l'équipe professionnelle. Séduit, Philippe Montanier l'intègre ainsi au groupe pro à l'été 2013, et Hunou fait alors ses grands débuts en Ligue 1 avant de signer son premier contrat professionnel en décembre de la même année. Malgré un temps de jeu assez conséquent, il ne parvient pas à convaincre totalement, et est principalement laissé à disposition de l'équipe réserve lors de la saison suivante. En manque de temps de jeu, il est prêté pour six mois à Clermont en décembre 2014, puis pour l'intégralité de la saison 2015-2016. Avec le club auvergnat, il s'impose comme l'un des meilleurs milieux de terrain de L2.

1er janvier 2005
Steven Moreira

Très performant lorsqu'il s'agit de sortir de bons arrières droit, le centre de formation du Stade rennais tient un nouvel exemple avec Steven Moreira. Repéré alors qu'il évoluait en région parisienne, ce joueur d'origine cap-verdienne montre de belles dispositions à son arrivée en Bretagne, au centre de formation, avec un bel apport offensif doublé d'un certain sérieux sur le plan défensif. Après quelques matchs avec la réserve, il fait ses premières apparitions dans le groupe pro, puis ses débuts en Ligue 1 à la fin de la saison 2012-2013, puis signe son premier contrat pro quelques mois plus tard, en décembre 2013. Défenseur polyvalent, il a toutes les qualités pour s'imposer au plus haut niveau.

1er janvier 2005
Edvinas Gertmonas

Edvinas Gertmonas est l'un des grands espoirs d'un football lituanien en pleine progression. Après avoir bénéficié de la formation de l'académie nationale, il fait ses débuts en première division lituanienne tout juste âgé de 17 ans. Un an plus tard, à la recherche d'un troisième gardien, le Stade rennais le met à l'essai, mais des problèmes administratifs l'empêchent de s'engager en Bretagne. Partie remise, puisque six mois plus tard, Edvinas Gertmonas signe finalement un contrat de quatre ans et demi en faveur des Rouge et noir. Dans la foulée, il est prêté à l'Atlantas Klaipėda, le club qu'il avait rejoint quelques mois auparavant, avec le projet de n'arriver à Rennes que pour le début de la saison 2015-2016. De quoi laisser le temps à cet international espoirs de passer son bac, conformément aux souhaits de sa famille, mais aussi de mieux préparer son grand saut vers l'étranger.

1er janvier 2005
Wesley Saïd

Depuis son plus jeune âge, Wesley Saïd a toujours été présenté comme un joueur très prometteur. Né en Île-de-France, il débarque en Bretagne en novembre 2006 quand son père, originaire de Rennes, y revient. Le Stade rennais récupère alors un mini-phénomène, qu'il surclasse systématiquement dans toutes les catégories d'âge. Né en 1995, il n'évolue quasiment jamais avec les joueurs de sa génération, faisant ses armes face à des joueurs âgés de deux ou trois ans de plus que lui. Forcément classé parmi les joueurs les plus prometteurs du centre de formation, il devient professionnel en 2013, à dix-huit ans. Après quelques maigres apparitions en Ligue 1 lors de la saison 2013-2014 (six matchs, dont deux titularisations), il est prêté à Laval (Ligue 2) en août 2014 afin de gagner du temps de jeu, et parvient à réaliser quelques bonnes performances à ce niveau. De retour à Rennes, il prolonge son contrat jusqu'en 2019, et rejoint à nouveau la L2, cette fois à Dijon, pour continuer sa progression. Malgré la montée dans l'élite du club bourguignon, sa saison est gâchée par une multitude de blessures.

1er janvier 2005
Sanjin Prcić

Né à Belfort dans une famille originaire de Bosnie-Herzégovine, Sanjin Prcić rejoint le FC Sochaux-Montbéliard à l'âge de sept ans. Doué techniquement, il s'impose au milieu de terrain dès ses débuts et domine les débats dans les catégories de jeunes, portant notamment le brassard de capitaine lors de la victoire du FC Sochaux dans le Championnat de France U17 en 2010. Avec Sochaux comme avec les équipes de jeune de la Bosnie-Herzégovine, Prcić monte les échelons à toute vitesse, tant et si bien que, professionnel depuis 2012, certains observateurs le voyaient déjà représenter son pays d'origine à la Coupe du monde 2014. Doué, précoce et ambitieux, doté d'une qualité de passe remarquable, le jeune milieu de terrain rejoint le Stade rennais en juillet 2014 pour continuer sa progression, en gardant un œil sur l'équipe de Bosnie en vue de l'Euro 2016. Toutefois, les choses ne se passent pas comme espéré pour lui au sein de l'effectif de Philippe Montanier. Après des débuts prometteurs, le jeune milieu de terrain peine à s'imposer, notamment en raison de la concurrence d'Abdoulaye Doucouré. Mécontent de son temps de jeu, il demande à quitter le club moins d'un an après son arrivée, et finit par être prêté avec option d'achat au Torino. Fin janvier, au mercato d'hiver, il fait l'objet d'un nouveau prêt au Pérouse Calcio, club de deuxième division italienne.

1er janvier 2005
Yacouba Sylla

Franco-malien, Yacouba Sylla grandit en région parisienne, à Étampes, sa ville natale dans l'Essonne. Pendant longtemps, ce milieu de terrain reste en-dehors du circuit traditionnel de formation, dans son club d'Étampes. En 2008, le Stade Malherbe de Caen le remarque alors qu'il joue dans le Loiret : Sylla boucle son apprentissage en Normandie. Malgré quelques entraînements avec le groupe pro caennais, le Stade Malherbe décide de ne pas lui proposer de contrat professionnel. Pour s'imposer, Sylla doit rejoindre les rangs de Clermont Foot. D'abord sous statut amateur, il finit par faire ses débuts en Ligue 2, et se voit vite proposer un contrat pro par le club auvergnat. Titulaire durant plus de deux ans, sa progression lui vaut une sélection en équipe de France espoirs, lors d'un match contre l'Espagne où il côtoie Vincent Pajot, Cheikh M'Bengue et Abdoul Camara. Repéré par Aston Villa, Sylla quitte la France pour l'Angleterre en janvier 2013, sans être passé par la case Ligue 1. Pour lui, c'est alors que les choses se compliquent : peu utilisé durant un an et demi, il ne dispute que 22 rencontres de Premier League. Indésirable, il est prêté en 2014-2015 à Kayseri Erciyesspor, où il côtoie John Boye, Georges Mandjeck et Kader Mangane. De retour en Angleterre, il est placé sur la liste des transferts. Désireux de le relancer et de compenser le départ de Vincent Pajot, le Stade rennais lui propose un contrat de quatre ans, et obtient son transfert.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50