2 août 2009 | à 19h27

Abonnements au stade de la Route de Lorient : retour sur 4 années de hausse

« Cette année, nous avons tenu à prendre en compte les difficultés économiques actuelles en bloquant nos tarifs », expliquait Frédéric de Saint-Sernin à propos du prix des abonnements Route de Lorient pour la saison 2009-2010. Faux, M. le président ! Et un simple coup d'œil aux prospectus des campagnes d'abonnement de ces deux dernières saisons suffit pour s'en rendre compte. Retour sur la hausse des tarifs pour les abonnés au stade de la Route de Lorient depuis 2005.

Abonnements au stade de la Route de Lorient : retour sur 4 années de hausse

Frédéric de Saint-Sernin n’a pas complètement tort. Entre les saisons 2008-2009 et 2009-2010, les prix des abonnements à plein tarif pour une saison au stade de la Route de Lorient n’ont effectivement pas évolué. Pourtant, il n’en est pas de même pour tous les abonnements : ceux à tarif réduit ont eux augmenté. Ainsi, si vous êtes étudiant ou avez moins de 16 ans, le prix minimum moyen pour un match avec un abonnement est passé de 5,26 euros à 5,79 euros, dans le cadre d’un abonnement en tribune Ouest-France ou Ville de Rennes bas. Soit une hausse de 10 euros de l’abonnement annuel, passé de 100 à 110 euros. Vous avez dit tarifs bloqués ?

JPEG - 19.2 ko

Une explosion du prix des abonnements à tarif réduit...

Certes, rapportée à 19 matches, l’augmentation est modique. Mais quand elle s’inscrit dans un mouvement de hausse générale et continue saison après saison, la facture devient un peu plus salée. Depuis la saison 2006-2007, le prix minimum à débourser pour aller voir un match du Stade Rennais est ainsi passé de 4,74 à 5,79 euros (prix moyen par match avec un abonnement à tarif réduit en tribune Ouest-France ou Ville de Rennes bas). Soit une hausse de 18,1 %.

PNG - 9.7 ko
Prix minimum moyen par match (tarif réduit)
Correspond à un abonnement à tarif réduit en tribune Ouest-France ou Ville de Rennes bas, rapporté à 19 matches

À certains emplacements, la hausse peut même dépasser les 25 % par rapport à la saison 2006-2007 ! En périphériques haut et bas de la tribune Super U, elle atteint par exemple 25,5 % (de 190 à 255 euros). Comptez au minimum 14,9 % de hausse relative (en centrale haut de la tribune Super U, de 315 à 370 euros), et jusqu’à 90 euros de hausse absolue (en présidentielle bas de la tribune Vilaine, de 420 à 510 euros, soit une augmentation relative de 17,6 %) ! En tribune Ouest-France et Ville de Rennes, la hausse se chiffre à 18,2 % en bas (de 90 à 110 euros), et 20 % en haut (de 140 à 175 euros).

... et des hausses très inégales des prix des abonnements à plein tarif

Si les prix des abonnements à tarif réduit ont tous (fortement) augmenté de manière relativement uniforme (15 des 19 tarifs ont enregistré une hausse relative comprise entre 18 et 23 %), la hausse du prix des abonnements à plein tarif est en revanche inégale et varie considérablement d’un emplacement à l’autre.

De la saison 2005-2006 à la saison 2009-2010, l’augmentation est ainsi minime dans toute la tribune Vilaine, comprise entre 6,3 et 7,4 % (soit, tout de même, de 20 à 40 euros de hausse en valeur absolue). Elle reste également raisonnable en tribune Ouest-France et Ville de Rennes : 7,1 % d’augmentation en bas (de 130 à 140 euros), et 9,1 % en haut (de 200 à 220 euros).

PNG - 11 ko
Prix d’un abonnement plein tarif en tribune Super U virage haut (2005-2006 à 2009-2010)

Toutefois, en tribune Super U [1], la hausse peut varier de 7,4 à 24,7 % selon l’emplacement ! Et certaines différences restent inexplicables : ainsi, alors que l’abonnement à plein tarif en virage bas a augmenté de 7,4 % (de 250 à 270 euros), la hausse atteint 20,5 % en virage haut (de 175 à 220 euros). La palme revient au prix de l’abonnement en centrale haut, qui connaît la plus forte augmentation relative et absolue : +24,7 %, de 350 à 465 euros (+115 euros), le gros de la hausse étant enregistré entre les saisons 2005-2006 et 2006-2007, l’abonnement passant de 350 à 450 euros. L’augmentation des tarifs reste élevée en latérale haut (+16,7 %, +60 €), latérale bas (+18,6 %, +80 euros) et périphériques haut et bas (+21,9 %, +70 euros).

Si ces prix ne tiennent pas compte des offres spéciales du club (offres « junior », « famille », « tarifs groupes »), ni des réductions offertes en passant par un groupe de supporters, la tendance générale est ainsi à la hausse, plus ou moins marquée selon l’emplacement.

Et ailleurs ?

Nous avons comparé le prix des abonnements dans les différents clubs de Ligue 1, en se basant à chaque fois sur les prix d’un abonnement derrière les buts et d’un abonnement en tribune latérale, à mi-hauteur, au niveau de la ligne médiane.

Avec un abonnement à 140 euros en tribunes Ouest-France et Ville de Rennes bas, le Stade Rennais se situe juste en dessous de la moyenne - fixée à un peu plus de 147 euros - du prix des abonnements pour ce genre de places. Le tarif semble donc raisonnable au regard du spectacle proposé.

En revanche, avec un abonnement à 585 euros en présidentielle haut, dans la tribune Vilaine, Rennes se classe au second rang des abonnements les plus coûteux pour une place en tribune latérale, située à mi-hauteur et au niveau de la ligne médiane.

À noter que plusieurs clubs mettent en place un tarif différencié selon qu’il s’agisse d’un abonnement ou d’un réabonnement, voire des tarifs dégressifs en cas d’abonnement pour plusieurs saisons. Une prime à la fidélité qui n’est pas pratiquée à Rennes.

- Tableau comparatif et évolution du prix des abonnements au stade de la Route de Lorient depuis la saison 2005-2006 (pdf)

- Tableau comparatif du prix des abonnements dans les clubs de Ligue 1 (pdf)

Notes

[1Certaines catégories de places dans cette tribune ont changé de dénomination entre les saisons 2005-2006 et 2006-2007. Il en a bien sûr été tenu compte.

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.