Carlos Volante

Carlos Volante

Originaire de Lanús, Carlos Volante fait ses débuts dans divers clubs de sa ville natale, mais passe professionnel à Platense, en 1928. Il joue ensuite à San Lorenzo puis à Vélez Sarsfield, et honore une première sélection en équipe d’Argentine en 1929. Comme beaucoup de ses compatriotes, il quitte l’Argentine au début des années 1930 pour tenter sa chance dans le Calcio italien, et signe à Naples, où il découvre la Série A. Après un passage à Livourne, où il est sacré champion d’Italie de Série B, il joue durant un an avec le prestigieux Torino.
C’est là que le Stade rennais le recrute, en 1934. Titulaire au milieu de terrain dans l’effectif entraîné par « Pépi » Schneider, il participe à l’excellent parcours rennais en Coupe de France, qui se termine par une défaite en finale contre Marseille.
Sa carrière en France ne s’arrête pas là, car Volante est transféré à l’Olympique lillois, avec lequel il termine second du championnat de France la saison suivante, puis au CA Paris en Division 2. En 1938, lors de la Coupe du monde disputée en France, il est engagé en qualité de masseur par la sélection brésilienne, emmenée par son « diamant noir » Leônidas, qui termine troisième de la compétition. Fuyant la guerre qui s’annonce, et ayant sympathisé avec les joueurs auriverde, Volante choisit alors de quitter l’hexagone pour rentrer en Amérique du sud, et s’engage avec le club carioca de Flamengo.
Bien lui en prend, car Carlos Volante remporte à trois reprises le championnat de Rio, et devient une figure extrêmement populaire au pays où le football est roi. Son omniprésence dans l’entrejeu lui vaut même de rentrer dans la culture populaire, l’expression « jouer à la Volante » désignant au Brésil le rôle du milieu défensif, et le nom de « Volante » étant devenu, au fil du temps, synonyme de milieu de terrain dans le reste de l’Amérique du sud.
Installé au Brésil, il y devient entraîneur, et prend la direction de l’Internacional Porto Alegre, de l’EC Vitória, et enfin de l’EC Bahia, avec lequel il remporte le premier championnat du Brésil. Exilé de nouveau en Italie, il meurt à Milan en octobre 1987.

Nom : Volante

Prénom : Carlos Martín

Nationalité : Argentine

Date de naissance : 11/11/1910

Lieu de naissance : Lanús (Argentine)

Date de décès : 09/10/1987

Lieu de décès : Milan (Italie)

Poste : Milieu de terrain

International : Équipe d’Argentine (2 sélections)

Carrière :

Joueur :
Argentino de Lanús (Argentine)
Lanús Central (Argentine)
Argentino de Lanús (Argentine)
CA Lanús (Argentine, 1923-1926)
CA General San Martín (Argentine, 1926)
CA Platense (Argentine, 1928-1929)
San Lorenzo de Almagro (Argentine, 1929-1931)
- Prêté à Vélez Sarsfield (Argentine, 1930-1931)
SSC Naples (Italie, 1931-1932)
AS Livourne (Italie, 1932-1933)
Torino Calcio (Italie, 1933-1934)
Stade rennais UC (1934-1935)
Olympique lillois (1935-1937)
CA Paris (1937-1938)
CR Flamengo (Brésil, 1938-1943)

Entraîneur :
SC Internacional (Brésil, 1946-1948)
EC Vitória (Brésil, 1953-1955)
EC Bahia (Brésil, 1959-1960)

Palmarès :
Champion du Brésil en 1959 avec Bahia
Champion de l’État de Rio en 1939, 1942 et 1943 avec Flamengo
Champion d’Italie de Série B en 1933 avec Livourne
Vice-champion de France en 1936 avec l’Olympique lillois
Finaliste de la Coupe de France en 1935 avec Rennes

Statistiques :

- Premier match en Division 1 et avec Rennes :

- Saison 1934-1935 :

Compétition Matches Buts
Division 1 22 1
Coupe de France 6 1
Total 28 2

Buts pour le Stade rennais :

- 1 - le 06/01/35, Rennes - AS Brest (4-2), 16es Coupe de France
- 2 - le 24/02/35, Rennes - Fives (3-1), J23 Division 1

- Source photo : srfc.frenchwill.fr

Carlos Volante : ses dernières actualités