Christian Schmidt

Christian Schmidt

En 1997, à l’âge de 26 ans, Christian Schmidt intègre le centre de biologie et médecine du sport de la ville de Nice. À peine quelques mois plus tard, en 1998, le Corse devient préparateur physique de haut niveau. Il prend en charge, dans un premier temps, l’équipe de France féminine de gymnastique lors des Championnats d’Europe 1998 et des Jeux olympiques de Sydney, avant de rejoindre le club de football de l’OGC Nice puis le Stade rennais en 2003, toujours dans le même rôle de préparateur physique du groupe professionnel. Durant son passage à Nice, Christian Schmidt s’occupe également de l’équipe nationale de football de Tunisie durant quelques années.
À Rennes, il occupe le rôle de préparateur physique du groupe professionnel durant six ans. Adjoint d’abord à Laszlo Bölöni, il reste en fonction lorsque Pierre Dréossi remplace le technicien roumain, puis est l’un des rares membres du staff technique à être conservé à l’arrivée de Guy Lacombe. Lorsque ce dernier quitte Rennes pour Monaco en juin 2009, Christian Schmidt le suit. Il reste deux saisons complètes sur le Rocher, conservant son poste six mois après le limogeage de Lacombe en janvier 2011.
Après un bref retour à Nice, en 2012, il est embauché en Arabie saoudite, où il intègre le staff d’Antoine Kombouaré. Une aventure qui se termine lorsque ce dernier est remercié, fin janvier 2013. Quelques mois plus tard, Schmidt rejoint le FC Lucerne, en Suisse, club dont le directeur sportif est alors Alexander Frei... qui l’avait côtoyé au Stade rennais.

Nom : Schmidt

Prénom : Christian

Nationalité : Française

Date de naissance : 05/05/1971

Lieu de naissance : Bastia (Haute-Corse)

Poste : Préparateur physique

Parcours :

Préparateur physique :
Équipe de France de gymnastique (1998-2000)
OGC Nice
Équipe nationale de Tunisie
Stade rennais FC (juin 2003 - juin 2009)
AS Monaco (juin 2009 - juin 2011)
OGC Nice (janvier 2012 - juin 2012)
Al Hilal Riyad (Arabie saoudite, juin 2012 - janvier 2013)
FC Lucerne (depuis juin 2013)

Diplômes : Maîtrise STAPS mention « physiologie de l’entraînement », Brevet d’État deuxième degré de musculation.