28 septembre 2006 | à 19h23

John Mensah, homme providentiel

18 matches joués, 12 victoires, 5 nuls, et une seule défaite, pour ses débuts à Bordeaux (0-2). Le bilan de John Mensah est impressionnant, lui qui fut recruté par le Stade Rennais le 31 janvier, soit le dernier jour du dernier mercato d'hiver. Quasi inconnu à son arrivée, le Ghanéen s'est imposé extrêmement rapidement au sein de la défense centrale rouge et noire, et fait figure d'homme-clé au sein de l'effectif de Pierre Dréossi.

John Mensah, homme providentiel

Est-ce un hasard si le retour de blessure de John Mensah a coïncidé avec le réveil du Stade Rennais cette saison ? On pourra arguer que le Ghanéen était la dernière pièce manquante d’une défense qui tient désormais plus du coffre-fort que de la passoire ayant encaissé huit buts lors des quatre premiers matches de la saison. Avec Mario Melchiot, Erik Edman et Grégory Bourillon, Mensah a grandement sécurisé l’arrière-garde rennaise, au point que tous les regards se portent désormais sur l’animation offensive. Pas beaucoup plus inspirés lors des matches précédents, les Briand, Utaka ou Moreira se retrouvent désormais sous le feu des critiques, tandis que le jeune Pouplin peut continuer sa saison avec plus de sérénité. Plutôt significatif.

11 février 2006. Voila la date de la première et de la dernière défaite de John Mensah avec le Stade Rennais. La date de son premier match aussi. Fraîchement arrivé en provenance d’Égypte où il disputait la Coupe d’Afrique des Nations avec le Ghana, Mensah devait tout de suite trouver ses marques dans une défense qu’il découvrait totalement, bombardé titulaire par Laszlo Bölöni. Dans une équipe en plein doute, battue une semaine auparavant par l’AS Monaco au Stade de la Route de Lorient (1-3), et face à une formation bordelaise en pleine bourre dans son antre de Chaban-Delmas, le défenseur ghanéen pouvait rêver de débuts plus faciles. La défaite qui s’ensuivit, la cinquième d’affilée pour des Rennais flirtant dangereusement avec la zone de relégation, avait cette fois quelque chose de logique et d’inéluctable.
La rédemption du Stade Rennais eut lieu à l’occasion de la rencontre entre Mensah et son nouveau jardin. Le RC Lens fut sa première victime, bien aidé par un John Utaka en feu ce soir là (4-1). La suite on la connaît, avec ces dix victoires consécutives, dont huit en championnat, les rêves de Ligue des Champions qui s’emparent des supporters, etc...

À ce titre, le quart de finale de Coupe de France contre Montpellier sonne comme une rupture. Si le Stade Rennais l’emporte et se qualifie, il perd son meilleur défenseur à l’heure de jeu sur une élongation. John Mensah sera forfait l’espace de deux matches, juste le temps pour le Stade Rennais de perdre son invincibilité à Nice (1-2) avant de se faire éliminer de la coupe à Marseille (0-3). De retour, Mensah reprend son rôle de porte-bonheur. Les trois derniers matches se solderont par autant de matches nuls, la dynamique de victoires s’étant brisée sur les bords de la Méditerranée.

Fort d’un intéressant parcours prenant fin lors d’un huitième de finale de Coupe du Monde face au Brésil, John Mensah a encore prouvé tout son talent face à quelques uns des meilleurs attaquants de la planète. Logique donc qu’il suscite l’intérêt de plus en plus de clubs, notamment anglais (Reading, etc...). Il ne serait donc guère surprenant de le voir partir en fin de saison.
D’ici là, on ne peut que se féliciter de son apport à la défense des « Rouge et Noir », et lui souhaiter de porter « son » invincibilité le plus longtemps possible, pour qu’il emmène avec lui le Stade Rennais vers une place plus respectable au classement.

Le Stade Rennais depuis le 11 février 2006 avec John Mensah :
- 18 matches, 12 victoires, 5 nuls et 1 défaite, pour 12 buts encaissés (plus 4 alors qu’il ne se trouvait plus sur le terrain), soit 0.66 par match
Le Stade Rennais depuis le 11 février 2006 sans John Mensah :
- 6 matches, 0 victoire, 1 nul et 5 défaites, pour 13 buts encaissés, soit 2.16 par match.

- La fiche de John Mensah
- En discuter sur le forum

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.