3 janvier 2009 | à 23h18

Ça passe pour Rennes

La trêve hivernale n'a pas mis fin à la belle série des Rennais. Les hommes de Guy Lacombe, qui retrouvaient la compétition après une interruption de deux semaines, ont passé le cap des 32es de finale de la Coupe de France en s'imposant à Sochaux (0-1) grâce à un but de Moussa Sow. L'attaquant « Rouge et Noir », devançant son ancien coéquipier Jacques Faty, ouvrait le score en reprenant de la tête un centre de Pagis, juste avant le retour aux vestiaires (42e). Le même Sow aurait pu doubler la mise en seconde période, profitant d'une mauvaise relance de la défense sochalienne, mais sa frappe heurtait la barre transversale des buts de Gavanon (58e). Faute de se mettre à l'abri en inscrivant un second but, les Rennais se procuraient quelques frayeurs, et Sow sauvait sur sa ligne une reprise de Erding en fin de rencontre (80e). Comme l'an dernier, Rennes se qualifie finalement pour les 16es de finale de la Coupe de France, dont le tirage au sort aura lieu ce dimanche, à partir de 19h30, au siège d'Eurosport.

Ça passe pour Rennes

Feuille de match

FC Sochaux-Montbéliard 0 - 1 Stade Rennais
Coupe de France, 32es de finale
Samedi 3 janvier 2009 à 21h00

Stade Auguste Bonal
Affluence : 4 546 spectateurs

Temps froid
Pelouse en mauvais état

Arbitre : M. Laurent Duhamel

But : Sow (42e) pour Rennes

- FC Sochaux-Montbéliard : Gavanon - Afolabi (Tulasne, 82e), Carlao (Birsa, 46e), Jokic, Faty - Perquis, Martin, Isabey (cap) - Erding, Boudebouz, Santos (Butin, 73e).

- Stade Rennais FC : Douchez - Fanni, Hansson (cap), Mangane, Bocanegra - Sow (Echiejile, 82e), Cheyrou, Lemoine, Leroy (Danzé, 71e) - Pagis, Briand.

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.