9 mai 2009 | à 10h37

La journée à suivre en direct et en photos

En cette journée historique pour le football breton, Stade Rennais Online de suivre le fil de la journée en direct, minute par minute. L'occasion également de découvrir, pour ceux qui n'auraient pas la chance d'aller au Stade de France, les photos de l'un de nos correspondants, qui fait le voyage en car jusqu'à Paris.

La journée à suivre en direct et en photos

Le fil de la journée

- 20h30 :
Alors que le match commence dans un quart d’heure et que le speaker égrène les noms des joueurs rennais alignés par Guy Lacombe, nous terminons ici ce direct.
La finale, vous pourrez la voir sur l’antenne de France 2 et sur le site internet de la chaîne, en Français (voir ici, et même en Breton (voir ici).
Nous vous souhaitons une bonne finale.

Et ALLEZ RENNES !

- 20h25 :
Sur la pelouse, Jean Djorkaeff présente la Coupe de France aux supporters des deux équipes.
Les deux équipes sont rentrées au vestiaire depuis quelques minutes.

- 20h22 :
À un peu plus de 20 minutes du coup d’envoi, l’ambiance est folle dans les travées du Stade de France. Au milieu des cris et des chants d’encouragement, le public entame une "ola".

- 20h16 :
Interrogé sur les ondes de France Bleu Armorique, Frédéric de Saint-Sernin annonce que François et François-Henri Pinault seront dans les tribunes pour suivre la rencontre.

- 20h04 :
Sur l’Esplanade Charles-de-Gaulle, ils sont maintenant près de 15.000 à attendre fébrilement le début de la rencontre, annonce France Bleu Armorique. L’ambiance risque d’être aussi chaude devant l’écran géant qu’à Saint-Denis !

- 19h58 :
Un peu moins de dix minutes après les Guingampais, les joueurs rennais font leur apparition sur la pelouse, aussitôt salués par le virage rennais (photo 16). Les joueurs ne manquent pas de saluer leurs supporters.

- 19h49 :
Les joueurs de l’En Avant Guingamp font leur apparition sur la pelouse du Stade de France. Ceux du Stade Rennais ne devraient pas tarder à les rejoindre pour l’échauffement d’avant-match.

- 19h35 :
L’hymne breton Bro Gozh ma Zadoù a retenti dans le Stade de France. Il est chanté de façon inégale par les supporters présents, mais acclamé à sa fin. Les Gwenn ha Du et les drapeaux aux couleurs du Stade Rennais sont de sortie (photo 14). Les bagadoù rentrent en action à sa suite (photo 15).

- 19h32 : Hansson titulaire !
Incertain avant la rencontre, le capitaine rennais Petter Hansson est bien titulaire au coup d’envoi ! Les deux équipes annoncées sont sans surprise.
Stade Rennais : Douchez - Fanni, Mbia, Hansson (cap), Bocanegra - Lemoine, Cheyrou - Danzé, Leroy, Sow - Thomert.
Remplaçants : N’Diaye, Echiejile, Aubey, Dembélé, Kembo Ekoko, Gyan, Pagis.
EA Guingamp : Gauclin - Deroff, Bassila, Koné, Felipe - Gelson Silva, Mathis, Colleau, Soumah - Oruma - Eduardo.
Remplaçants : Trévisan, Vergerolle, Sène, Bellugou, Ogunbiyi, Liabeuf, Rivière.

- 19h26 :
Un journaliste de France Bleu Armorique ayant fait le voyage en train, décrit l’ambiance lors de ce voyage. « Sur la place de la gare, puis pendant le voyage, on sentait les supporters un peu timorés, mais tout le monde s’est réveillé lors de l’arrivée en Gare Montparnasse. Les supporters ont été accueillis par le Bagad de Paris, tous se sont mis à chanter. Les Parisiens qui ont croisé leur route ont pu apprendre qu’ils étaient en Bretagne ce samedi, et les rares guingampais ont été copieusement chambrés. Dans le métro, tous ces supporters rennais sautaient, d’où quelques frayeurs dans les virages ».

- 19h18 :
Les supporters rennais qui ont fait le voyage en car ont enfin débarqué leurs passagers. Ceux-ci se dirigent désormais vers les tribunes du stade (photo 13).

- 19h05 : Montpellier l’emporte logiquement
Montpellier remporte la Coupe Gambardella 2009 en s’imposant logiquement face au FC Nantes (2-0). Un succès logique, l’équipe héraultaise ayant copieusement dominé les Canaris. Seul le début de deuxième mi-temps aura vu les Nantais réagir, mais un but montpelliérain à la 54e minute mettait fin à tout suspens. Montpellier remporte ici la deuxième Coupe Gambardella de son histoire.
Ce lever de rideau aura également été l’occasion de se mettre en voix pour les supporters des deux camps.

- 18h58 :
Les supporters des deux camps continuent de mettre l’ambiance au Stade de France alors que la finale de Coupe Gambardella touche à sa fin. Guingampais et Rennais donnent de la voix, et les drapeaux sont de sortie. Avec l’arrivée des supporters qui ont pris le train, le Stade de France est déjà bien plein, deux heures avant la rencontre.

- 18h56 :
À Rennes, l’Esplanade Charles-de-Gaulle se remplit peu à peu. Selon Ouest-France, des milliers de supporters rennais l’ont déjà envahie, alors que débutent les animations d’avant-match.

- 18h30 : les cars sont au Stade de France !
Partis six heures plus tôt, les cars de supporters rennais ont le Stade de France en ligne de mire ! (photo 12).

- 18h22 : le programme des Guingampais
Le site officiel de l’EAG a également dévoilé le programme suivi par les Guingampais ce samedi. À 10h00, les joueurs de Victor Zvunka ont eu le droit à une séance vidéo, avant d’effectuer un réveil musculaire puis de déjeuner ; à 17h00, les Costarmoricains ont eu une petite collation, avant la traditionnelle causerie. Enfin, l’effectif guingampais est parti de son hôtel à 18h05 pour rejoindre Saint-Denis.

- 18h18 : les Rennais en route pour Saint-Denis
Le SRFC annonce que l’effectif rennais a quitté son hôtel il y a quelques minutes. Direction le Stade de France où il est attendu pour 18h30.

- 18h15 :
Avant que ne soit annoncée la présence - finalement - de Nicolas Sarkozy au Stade de France, son absence supposée avait fait des vagues. « Est-ce qu’il a peur de se faire siffler parce qu’il avait été désagréable à l’égard de la Bretagne durant la campagne présidentielle ? », avait questionné la député finistérienne Marylise Lebranchu. Des propos rapportés par l’AFP qui faisaient référence à un « Je me fous des Bretons » qu’aurait prononcé le futur Président de la République.
De son côté, Le Télégramme avait qualifié cette absence de "véritable faute politique" à travers un éditorial.

- 18h02 :
La mi-temps est sifflée pour ce lever de rideau. Les Montpelliérains rejoignent les vestiaires avec un but d’avance sur leurs homologues nantais. Un avantage mérité pour les Héraultais qui ont globalement dominé cette première mi-temps.

- 17h57 : l’ambiance monte d’un cran au SDF
Alors que l’on approche de la mi-temps pour la finale de la Gambardella, l’ambiance monte au Stade de France. Alternativement, supporters guingampais et rennais se font entendre.

- 17h48 :
Les cars de supporters partis de Rennes à midi sont désormais au Sud de Paris. À la périphérie de la capitale comme sur toute la route, les klaxons d’encouragement des autres automobilistes sont nombreux.

- 17h44 : Sarkozy sera bien là !
La polémique aura duré une journée. La FFF a annoncé que Nicolas Sarkozy devrait finalement être présent pour la Finale de la Coupe de France ce soir. Le Président de la République devrait donc remettre la coupe au capitaine de l’équipe victorieuse.

- 17h37 : les Rennais à leur tour à Montparnasse
Quelques heures après ceux des Guingampais, les TGV des supporters rennais sont arrivés en Gare Montparnasse, rapporte Ouest-France. Là aussi, l’ambiance était au rendez-vous.

- 17h29 :
La finale de Gambardella a débuté au Stade de France. Le score est toujours vierge malgré une légère domination montpelliéraine. Les tribunes sont diversement garnies, et quelques chants de supporters rennais se font entendre, généralement hostiles au FC Nantes.
À noter que quelques supporters des Canaris ont également fait le déplacement. Avant la rencontre, la pluie est tombée au-dessus de Paris, mais elle s’est maintenant arrêtée.

- 17h09 : la Gambardella va commencer
Dans quelques toutes petites minutes, à 17h15, débutera la finale de la Coupe Gambardella, en lever de rideau de la finale de la Coupe Gambardella. Elle opposera le FC Nantes au Montpellier HSC.
Retransmission en direct sur France 4. Le match est également diffusé en streaming sur le site internet de la chaîne (voir ici).
Le vainqueur succèdera au Stade Rennais, vainqueur l’an dernier devant les Girondins de Bordeaux (3-0).

- 16h24 :
Les cars partis de Rennes font une deuxième halte après celle du Mans. Ils sont à environ 80 km de Paris (photo 11).

- 16h07 :
Au petit jeu des comparatifs, FranceFootball.fr liste les joueurs ayant déjà disputé des finales de coupe nationale dans les deux camps. Wilson Oruma, Yves Deroff et Lionel Mathis sont cités côté guingampais ; Mickaël Pagis, Jérôme Leroy et Rod Fanni côté rennais.
On notera qu’aucun des vainqueurs de la Coupe Gambardella 2008 n’est présent côté rennais. Idem pour la Coupe Gambardella 2003, son seul rescapé, Jimmy Briand, étant bien sûr blessé.

- 15h53 :
Bro Gozh ma Zadoù ne résonnera pas qu’au Stade de France. Le bagad de Rennes a prévu de le jouer sur l’Esplanade Charles-de-Gaulle. Il accompagnera une chorale improvisée qui se prépare depuis plusieurs jours Place du Parlement de Bretagne. Le rendez-vous pour cette interprétation est prévu à 18h45.

- 15h44 : Chauvin invité
L’Équipe rapporte dans son édition d’aujourd’hui que Landry Chauvin sera présent dans les tribunes ce samedi. L’entraîneur de Sedan, qui a passé de nombreuses années au centre de formation rennais (il y a remporté une Coupe Gambardella, et deux titres de champion des réserves), a été invité par le Stade Rennais.
En Avant Guingamp a de son côté invité quelques uns des anciens finalistes de la Coupe de France en 1997. Seul absent du lot, le Grenoblois Daniel Moreira.

- 15h20 :
Les premiers TGV sont partis de Rennes il y a quelques minutes. Parmi les supporters, quelques personnalités, dont Jean-Yves Le Drian, Président de la Région Bretagne, Jean Daubigny, Préfet de région, et plusieurs anciens vainqueurs de 1965 et 1971, rapporte Ouest-France.

- 15h18 : revue de presse (suite)
Continuons notre revue de presse, entamée avec la une spéciale concoctée par L’Équipe (voir à 11h03).
De son côté, Ouest-France fait sa une sur un "Fest-Noz au Stade de France", et oppose Bruno Cheyrou et le Guingampais Eduardo.
Le 10 Sport, se veut presque intimidant : "Breton : la France te regarde", lance t-il.
Aujourd’hui Sport célèbre la Bretagne en laissant les clés de sa rédaction à Yoann Gourcuff et en annonçant "10 pages 100% Breizh".
France Football a préféré mettre hier vendredi Didier Deschamps à sa une, mais a réservé plusieurs pages à la finale, parlant lui aussi d’un "Fest-Noz à Saint-Denis", et réservant deux portraits à Stéphane Mbia et Eduardo.
Enfin, Le Télégramme parle lui du "Grand soir du foot breton", avec la photo d’un jeune supporter en une.

- 14h59 : Guingamp met le feu à Montparnasse
La Gare Montparnasse est en ébullition : les premiers supporters guingampais viennent d’y arriver. Bruyants, les Costarmoricains ont également allumé quelques fumigènes sur les quais, devant les yeux de Franciliens médusés, rapporte Ouest-France. Le ton de la finale est donné.

- 14h21 :
Les cars rennais se sont arrêtés sur une aire d’autoroute près du Mans (photo 10). Quelques guingampais sont là également.

- 14h07 :
Sur la route du Stade de France, l’ambiance est à la fête. Ouest-France rapporte que la chanson "Allez Rennes" écrite en 1971 par Alain Barrière, est diffusé dans le car des Socios. Le président de l’association, Bernard Gouédo, l’a spécialement enregistrée sur CD pour l’occasion.

- 13h36 :
Partis en fin de matinée, les trains guingampais foncent vers Paris. Le site internet de Ouest-France rapporte qu’ils viennent de passer Le Mans. Les supporters de l’EAG l’auraient redécoré avec de nombreux drapeau, et dans les rames, on se chauffe la voix.

- 13h32 : FH. Pinault fan de Pagis
Dans une interview accordée à Ouest-France, François-Henri Pinault se dit grand admirateur de Mickaël Pagis. « C’est un joueur exceptionnel, beau à voir jouer. Il a une esthétique du jeu qui est remarquable », affirme le fils de François Pinault. Peu utilisé par Guy Lacombe ces derniers temps, l’attaquant risque de rester sur le banc ce soir. « Même si on ne se mêle pas des choix tactiques, j’ai un souhait de supporter : voir entrer Mickaël Pagis », concède François-Henri Pinault.

- 13h26 : Malouda pro-Guingamp
Alors que Yoann Gourcuff supportera Rennes (voir à 11h20), Florent Malouda sera lui du côté des Guingampais. L’ancien joueur de l’EAG, aujourd’hui à Chelsea, espère que le club costarmoricain battra le Stade Rennais.
« Ce serait vraiment chouette que Guingamp aille jusqu’au bout de l’aventure, déclare Malouda dans les colonnes de L’Équipe. Je garde un magnifique souvenir de mon passage là-bas ». L’international français évoque cependant « un match très particulier et sentimental, entre l’entraîneur qui m’a fait venir en métropole (Victor Zvunka) et celui qui m’a fait débuter en L1 (Guy Lacombe) ».

- 13h13 : les départs en train s’organisent
4.000 supporters rennais sont attendus en Gare de Rennes dans les prochaines minutes. Le site internet de Ouest-France prévient cependant que ceux-ci devront rester sur le parvis, côté Avenue Janvier. En effet, la gare n’est pas prévue pour accueillir 4.000 personnes en même temps, et le première étage de l’édifice risquerait même de s’affaisser si toutes ces personnes s’y regroupent en même temps.
À l’extérieur donc, les supporters seront rassemblés selon leur numéro de TGV, puis appelés par mégaphone. Le départ des trains est prévu entre 14h25 et 15h03. L’heure du rassemblement est fixée à 13h45.

- 13h06 :
Alors que les cars passent à hauteur de Vitré, ils croisent une banderole déployée en haut d’un pont. Inscription ? "Allez Rennes", évidemment.

- 12h47 :
Les cars partis de Saint-Jacques sont actuellement sur la rocade de Rennes. Depuis plusieurs ponts, des supporters rennais saluent le départ de leurs homologues en leur faisant de grands signes. Une voiture double les cars, un de leurs passagers agite un drapeau aux couleurs du Stade Rennais par la fenêtre.

- 12h43 : de l’animation en centre-ville
Dans le centre-ville de Rennes aussi, les animations se mettent aussi en place. Le site internet de Ouest-France rapporte que les vendeurs de galette-saucisses prennent peu à peu leurs marques autour de l’Esplanade Charles-de-Gaulle. À l’angle du Liberté et du multiplexe Gaumont, l’écran géant de 84 m² vient d’être mis en place.
Un avant-match y est organisé à partir de 18h45. Seront diffusés des images de France 3, un retour sur le parcours rennais en coupe cette année, et des images d’archive sur les victoires de 1965 et 1971.

- 12h32 :
À Saint-Jacques, l’heure du départ a sonné ! Un à un, les cars commencent à prendre la route. Direction : le Stade de France ! (photo 9)

- 12h29 :
À quelques minutes du départ, "Gwenn ha Du" et écharpes sont de sortie (photo 8) ! Tout le monde dans les cars a reçu un exemplaire du journal Ouest-France d’aujourd’hui, et un "bam-bam" pour faire du bruit dans le stade.

- 12h25 :
Le célèbre supporter rennais surnommé "Ouin-Ouin" est bien présent. Il a pour l’occasion fabriqué un panneau pour célébrer l’événement (photo 6). Ont été distribués aux supporters des kits de maquillage afin de se grimer en rouge et en noir (photo 7).
Le programme du trajet est annoncé : il faudra 5h30 à 6h00 pour rallier Paris. 20 minutes d’arrêt sont programmées au Mans, et 30 minutes juste avant l’arrivée dans la capitale.

- 12h15 :
De nouvelles photos de l’embarquement nous parviennent (photo 4, photo 5).

- 12h06 :
À Saint-Jacques, l’embarquement des supporters dans les cars commence (photo 3).

- 11h49 : ça s’agite à Saint-Jacques !
Les premières photos nous parviennent depuis le Parc des expositions de Rennes Saint-Jacques. La foule est déjà très nombreuse alors que le départ des cars est prévu à 12h30 (photo 1, photo 2).

- 11h34 : écrans géants
Plusieurs écrans géants seront déployés ce soir en Ille-et-Vilaine et dans les Côtes d’Armor. Mis à part sur le Champ-de-Mars à Rennes, au moins six autres communes de la périphérie rennaise mettent en place ce genre de dispositif : Le Rheu, Bruz, Nouvoitou, Saint-Grégoire, Romillé, Servon-sur-Vilaine et Saint-Méen-le-Grand. Quelques autres communes diffuseront la finale sur grand écran : Meillac, Saint-Aubin-du-Cormier et Saint-Étienne-en-Coglès, où a grandi Fabien Lemoine
Dans les Côtes d’Armor, un écran géant est mis en place dans le jardin public de Guingamp, mais aussi aux Halles de Saint-Brieuc, à Lanvollon, Tréguier et Trédarzec.

- 11h20 : Gourcuff pour Rennes
Interrogé dans les colonnes d’Aujourd’hui Sport, Yoann Gourcuff annonce qu’il sera supporter rennais ce soir. « Rennes est mon club formateur, j’y ai joué cinq ou six ans, donc je serai forcément pour Rennes. Mais c’est bien que Guingamp soit en finale, c’est une équipe qui a aussi des atouts à faire valoir. D’ailleurs, si Guingamp avait été en finale contre un autre club, j’aurais été pour Guingamp ! Mais avant tout, j’ai envie de voir un beau match, de belles actions, du beau jeu », explique t-il.

- 11h13 : programme du Stade Rennais
Le club a communiqué le programme des joueurs pour cette journée. À 11h30, séance de vidéo et promenade des joueurs dans le parc de leur hôtel ; à 13h00, déjeuner puis sieste ; à 16h30, causerie ; à 17h00 départ pour le Stade de France.

- 11h10 : point météo
La météo pour la soirée ne devrait pas perturber la rencontre. Les prévisions annoncent un ciel nuageux mais sans pluie au-dessus du Stade de France. La température sera de 16°C.

- 11h08 :
Les moments majeurs de la soirée :
17h15 : début de la finale de la Coupe Gambardella entre Nantes et Montpellier, en lever de rideau de celle de la Coupe de France
19h30 : entrée des deux bagadoù de Cesson-Sévigné et Guingamp sur la pelouse, Bro Gozh ma Zadoù joué au Stade de France, début de l’avant-match
20h45 : début de la rencontre

- 11h03 : revue de presse
Cette finale 100% bretonne a les honneurs de la presse ce matin, et tout au long de la journée. Le quotidien L’Équipe innove en se renommant "Ar Skipailh" pour l’occasion. En une est titré "Gouel ar Gelted" que l’on peut traduire en "Festival interceltique". En fond, un grand Gwenn ha Du, entouré de supporters des deux camps.
Du côté de la radio France Info, des personnalités bretonnes s’exprimeront toute la journée à l’antenne : Raymond Keruzoré, l’écrivain Yann Queffelec, l’organisateur du Festival des Vieilles Charrues Jean-Philippe Quignon, l’artiste Alan Stivell, la romancière Irène Frain, le navigateur Nicolas Toussel, le chanteur Christophe Miossec, etc.

- 10h36 :
Côté guingampais, le dispositif est sensiblement le même. 75 cars ont été affrétés au total. Ceux-ci passeront par Avranches et Caen pour éviter la rocade de Rennes.
Pour les trains, trois partiront entre 10h50 et 11h50 et arriveront entre 14h10 et 15h20 à Montparnasse.

- 10h33 : des cars sont déjà partis
Les premiers cars de supporters rennais sont partis tôt ce matin, entre 8h30 et 9h30, annonce le site internet de Ouest-France. Il s’agissait des 9 cars affrétés par le RCK, des 10 affrétés par les Socios et des 11 affrétés par les Allez Rennes.
Quand aux quatre TGV spéciaux, ils partiront vers 13h45 en direction de la capitale.

- 10h26 :
Bonjour à tous, et merci de suivre ce direct sur Stade Rennais Online.
Actuellement, nous sommes toujours en attente des premières nouvelles de notre envoyé sur place. Celles-ci devraient intervenir aux alentours de midi, les cars de supporters affrétés par le Stade Rennais devant partir vers 12h30 du Parc des Expositions à Saint-Jacques-de-la-Lande.

Photos

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.