15 mai 2016 | à 12h45

CFA2 : Rennes a encore faim de victoires

CFA2, Stade rennais 3 - 1 Laval. Championne et promue en CFA depuis la semaine dernière, la réserve du Stade rennais n'a guère tremblé pour se défaire de son homologue de Laval. Les hommes de Julien Stéphan ont décroché leur succès grâce à des buts de Léa Siliki, Coulibaly et Sané.

CFA2 : Rennes a encore faim de victoires

Par rapport à l’équipe victorieuse à Guingamp samedi dernier, un seul changement est à noter dans le onze de départ rennais pour affronter le Stade lavallois : Héquet retrouve une place de titulaire et remplace Diakhaby. Pour le reste, la composition est classique, dans un 4-4-2 en losange toujours efficace et immuable.

Bien rentrés dans le match, les protégés de Julien Stéphan sont les premiers à se mettre en avant. Si la première tentative de Sané échoue dans le petit filet extérieur, Rennes va ouvrir le score sur un sublime mouvement. Initiée en une touche de balle depuis le milieu de terrain par Gélin puis Poha, l’action se termine par un centre en retrait d’Héquet pour Léa Siliki qui vient battre Lesec de près (1-0, 7e). Quelques minutes plus tard, les néo-champions doublent la mise. Sur un centre de Poha, Coulibaly devance la sortie - plus qu’hasardeuse - du gardien lavallois pour placer sa tête (2-0, 15e). Avec ce break, Rennes va reculer et subir pendant une vingtaine de minutes sans pour autant être réellement mis en danger. Au contraire, Sané a même l’opportunité d’inscrire le troisième but mais le Sénégalais est trop gourmand sur un contre et oublie totalement deux coéquipiers venus en soutien.

Au retour des vestiaires, Pattier puis Gru doivent s’employer pour empêcher les Mayennais de revenir dans la partie. À l’aube des vingt dernières minutes, la volée de Launay passe au-dessus de la cage. Dans la minute qui suit, Sané, très actif bien que maladroit, profite d’un ballon par-dessus la défense pour aller remporter son face-à-face et inscrire son 13e but cette saison (3-0, 70e). Dans les dernières minutes, Laval profite d’une légère décompression rennaise pour réduire l’écart par Maloisel sur une frappe touchée par Pattier (3-1, 86e). Sur le coup d’envoi, Sané est tout proche du doublé mais sa frappe échoue sur la base du poteau. Dans deux semaines, Rennes ira à Saint-Brieuc avant de recevoir Granville une semaine plus tard.

Feuille de match

STADE RENNAIS FC B 3 - 1 STADE LAVALLOIS MFC B (score à la mi-temps : 2-0)

CFA2, groupe A, 24e journée
Samedi 14 mai 2016 à 16 h 00

La Piverdière

Arbitre : Pierre Lixon

Buts : Léa Siliki (7e), Coulibaly (15e), Sané (70e) pour Rennes. Maloisel (86e) pour Laval.

- Stade Rennais FC B : Pattier - Leroyer (Guiziou, 46e), Coulibaly (cap.), Gru, N. Diallo - Gélin, Poha, Léa Siliki (Jacquemin, 62e), Janvier - Sané, Héquet (Diakhaby, 75e).

Entraîneur : Julien Stéphan.

- Stade Lavallois MFC B : Lesec - Betton (Couvry, 60e), Mendes, Parada, Mabussi - Billy (cap.), Mukiele (Paillard, 75e), Boumous (Rousselet, 56e) - Launay, Etinof, Maloisel.

Entraîneur : Bernard Mottais.

Réactions

- Julien Stéphan (entraîneur du Stade rennais) : « On fait vingt premières minutes de très bonne facture avec beaucoup de rythme et d’intensité. Je regrette un peu les vingt dernières minutes de la première mi-temps où on s’est trop reposé sur notre acquis en défendant bas sans réussir à ressortir les ballons. En deuxième mi-temps, on a repris la maîtrise du jeu avec de meilleurs mouvements offensifs et un troisième intéressant. C’est bien de continuer à gagner, on a envie de ne pas fausser le championnat. Ce groupe là a très faim et veut remporter le maximum de matchs. On aimerait être l’équipe qui remporte le plus de matchs sur tous les groupes confondus, finir avec le plus grand nombre de points, qu’Abdoulaye Sané finisse meilleur buteur pour sa dernière saison chez nous. On a plein de petits objectifs entre nous. Il faudra être sérieux sur les deux derniers matchs. »

- Bernard Mottais (entraîneur de Laval) : « On a un début de rencontre délicat qui s’est traduit par deux buts dont un sur une grosse erreur de notre gardien. On n’a pas su maîtriser nos opportunités pour recoller à 2-1. On prend un troisième but sur une erreur défensive. La réduction du score est anecdotique mais je pense méritée. La victoire du Stade rennais ne souffre d’aucune contestation. J’espère que l’on aura encore les cartes en main après les matchs du soir. Il va falloir aller chercher notre maintien. »

Vos réactions (6 commentaires)Commenter
Louis G15 mai 2016 à 14h05

Abdoulaye Sané aura marqué beaucoup de buts (13) et largement contribué à la bonne tenue de l’équipe toute la saison...J’apprends qu’il va quitter le Stade rennais cette année...Je ne comprends pas très bien que l’on puisse faire venir des joueurs de France ou d’étrangers qui servent très peu et qui coûte en achat et parfois avec un bon salaire alors qu’il y a des joueurs en réserve qui peuvent en apporter largement autant...

47 votes
|
marchandor15 mai 2016 à 18h30

Totalement d’accord, Louis G

25 votes
|
RV2916 mai 2016 à 09h03

D’accord aussi avec Louis G.

Bien sûr, il fallait faire monter la CFA2, mais je ne peux pas croire qu’il n’y ait pas parmi ces jeunes un avant de pointe, Sané ou un autre, qui n’ait pas été moins maladroit que Sio en deuxième partie de saison dans la formation de L1.

Les coaches en ont pensé différemment, mais il leur arrive d’être frileux. Sinon ils n’auraient pas attendu autant pour faire apparaître Dembelé au niveau supérieur et ils auraient alors évité le regrettable et préjudiciable conflit que l’on connait avec lui.

17 votes
|
16 mai 2016 à 09h43

RV29
« attendu autant » pour Demebelé ?

... il me semble que Dembele a joué ses premiers matchs amicaux avec l’équipe 1 en juillet 2015 alors qu’il avait tout juste 18 ans !
Par ailleurs il ne devait avoir qu’une dizaine de matchs avec la Cfa2
Le staf ne pouvait pas le faire passer directement des -de 19 a l’équipe non plus

La critique est facile, mais pour moi le problème ne vient il du staff mais de l’environnement du joueur qui voulait se faire des couilles en or (a priori il en a changé depuis...)

En attendant cette montée en CFA est une très bonne nouvelle et va réduire les écarts pour faciliter les passerelles entre équipe 1 et 2

mimiche

16 votes
|
RV2916 mai 2016 à 12h08

A Mimiche

Je ne sais pas et peu savent ce qui s’est passé exactement lors du problème Dembelé et effectivement on a beaucoup parlé du comportement de ses « conseillers ».

Sans vouloir polémiquer, pourquoi ne pouvait-on le faire jouer avant ses 19 ans ou même ses 18 ans en Ligue 1 ?

D’une part, il y en a quelques-uns qu’on a fait jouer dès leurs 16 ans à ce niveau, les Rabiot, Maupay etc, davantage encore à 17 ans, et d’autre part, les qualités qu’il a prouvées dès qu’il a joué avec l’équipe de L1 sont telles qu’il ne venait pas subitement de les acquérir en quelques semaines. Il devait les posséder depuis au moins le début de la saison.

C’est certainement arrivé à plusieurs d’entre nous (personnellement j’ai encore ce mauvais souvenir), il devait piaffer d’impatience en se disant qu’il pourrait faire mieux que certains titulaires sur le terrain.

Enfin, ce n’est que mon impression. Je ne veux pas polémiquer, chacun, à défaut d’être au plus près ou dans les petits secrets, pense ce qu’il veut et je respecte les divers avis.

En tout cas, nous devons semble-t-il savoir gré à Mickaël Sylvestre de l’avoir conservé un peu....

11 votes
|
fada2916 mai 2016 à 12h42

Bonjour. Bravo pour ce résultat, bonne mentalité, ne pas fausser le championnat, et encore Bravo pour cette montée. Un mot sur Julien STEPHAN qui doit disposer de grandes qualités pour réussir en si peu de temps. Bonne chance à SANE......de votre avis Louis G pour ce joueur et ALLEZ les JEUNES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

11 votes
|

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.