21 juillet 2022 | à 10h04

Badé, Terrier, Mandanda... : ce qu’il faut retenir de SM Caen - Stade rennais

Rennes a remporté son deuxième match amical de cette préparation. Quels sont les enseignements de la rencontre ?

Badé, Terrier, Mandanda... : ce qu’il faut retenir de SM Caen - Stade rennais

Mandanda tout en sérénité, Alemdar déjà décisif

Il y a eu une alerte au bout de quelques secondes lors d’un face à face avec Vandermersch, et puis le calme après la tempête. Hier, la nouvelle recrue du Stade rennais était titulaire en première période et s’est montré sérieux pour une première. Une intervention donc, et des consignes données à tout va pour mettre en place sa charnière en manque d’expérience. Une première réussie, comme le confirme Bruno Genesio. « Il a amené de la sécurité, de la sûreté. C’est un plus pour nous, aussi dans son jeu au pied, l’assurance qu’il amène à sa défense"

La seconde période a vu Dogan Alemdar occuper la cage rennaise. Lorsque son équipe a eu le ballon (la large partie du temps), le portier a fait office de troisième défenseurs central sur les phases de possession, montant d’un cran pour faire circuler le ballon. Mais le numéro 2 chez les gardiens a également été décisif, en sortant un penalty d’El Abdi (86e), avant de s’incliner quelques minutes plus tard sur une frappe de Kyeremeh.

Terrier, évidemment

Qui d’autre pour ouvrir le compteur à buts cette saison au Stade rennais ? Avec ses 21 buts la saison dernière, Martin Terrier a remis ça pour marquer le premier but de la préparation, sur une passe décisive d’Hamari Traoré. En prime, l’attaquant a rassuré sur son avenir, lui qu’on annonce dans le viseur de clubs anglais. « Je me sens bien ici. Quand on fait une bonne saison, c’est sûr que c’est flatteur après de voir de grands clubs qui s’intéressent à soi, mais je suis bien ici. »

Badé rassure

En attendant du renfort, et notamment que le dossier Kim Min-Jae trouve enfin un épilogue, la charnière était composée par Badé et Belocian, puis Françoise et enfin Guela Doué. Loic Badé a donc été le seul joueur à disputer l’entièreté de la rencontre, et a incarné l’une des satisfactions de ce match. Solide, propre dans ses interventions, celui qui a déçu par sa première saisons au SRFC a affiché un bon niveau à l’heure où son secteur inquiète les supporters. « J’ai beaucoup aimé son match. » a analysé Genesio « Ça ne reste qu’un match de préparation face à une Ligue 2, donc à confirmer, mais c’est de bon augure. J’ai toujours dit qu’on ne pouvait pas juger un joueur qui signe 4-5 ans dans un club uniquement sur la première année. C’est encore un jeune joueur, à nous de le faire progresser. »

Désiré Doué, le coup de coeur

Titulaire face à Fribourg d’entrée, le milieu relayeur est entré à la pause face à Caen. Auteur d’une préparation remarquée chez les pros à laquelle il participe avec son frère ainé Guela. En jambes, le joueur de 17 ans a affiché une aisance déconcertante, disposant facilement de ses vis-à-vis, trouvant les bons solutions, et à deux doigts de concrétiser sa bonne prestation par un but, sur un lointain coup-franc qu’il avait lui-même obtenu. S’il s’est un peu effacé durant le dernier quart d’heure, ça promet.

Genesio alerte déjà

Mais Bruno Genesio a également voulu apporter un bémol à cette victoire. Le résultat (2-1) est là certes, mais Rennes a pêché techniquement en début de rencontre, offrant une première demi-heure compliqué face à un bon bloc de Caen. Certaines erreurs et certaines percées individuelles n’ont pas plu au coach.

« Ce que je regrette c’est quelques pertes de balles dans des zones où on doit beaucoup plus sécuriser notre jeu et qui auraient dû nous couter beaucoup plus cher en première mi-temps, puis surtout notre fin de match. Elle n’a pas été ce que j’attends de mon équipe, une équipe qui joue collectivement. On s’est enferré dans des raids individuels, des multitudes de touche de balles alors qu’il y avait plus de simplicité à trouver. On a encaissé un but et on aurait pu en encaisser un deuxième. Il faut en tirer les enseignements, c’est tôt dans la saison mais il faut vite apprendre de nos erreurs et bien se remettre dans l’humilité qui a fait en grande partie notre force l’année dernière. »

Vos réactions (5 commentaires)Commenter
Francois5921 juillet 2022 à 10h10

Nyamsi/Gelin : Pourquoi les a-t-on laissé partir ? incomprehensible

tatoon21 juillet 2022 à 10h19

Etant au match hier soir, je confirme la très bonne impression laissée par Mandanda, rassurant et véritable patron de la défense. La charnière Badé-Belocian a présenté des gages pour la saison qui va commencer avec Loïc en taille patron sur ce match. Ces deux joueurs avaient en face d’eux le très bon attaquant caennais Alexandre Mendy qui par son impact physique, ses déplacements est difficile à marquer. Traoré a évolué dans son registre et délivré une passe décisive pour son pote Terrier qui a donc retrouvé le chemin des filets. Désiré Doué a été l’attraction de la seconde mi-temps : nous tenons en ce joueur une nouvelle pépite. A 17 ans, ce joueur rayonne déjà sur le terrain et il devrait à mon sens s’installer rapidement dans un rôle de titulaire en milieu de terrain. Au chapitre des déceptions en ce qui me concerne, Birger Meling, maladroit, coupable de plusieurs mauvaises relances, Ugochukwu et Guirassy dans des registres différents toujours aussi lents, Tait excessivement brouillon. L’équipe semble déjà au point physiquement et cohérente dans son animation offensive. Vivement les renforts attendus ! Pour info, nous étions entre 50 et 60 ultras dans le parcage à donner de la voix, ce qui est plutôt bien pour un deuxième match de préparation. C’est aussi sur ce genre de détails que l’on peut observer que le club grandit...

marchandor21 juillet 2022 à 12h58

J’ai cru comprendre que le SRFC voulait miser sur les jeunes du centre de formation , alors comme le stade forme pas mal de pépites il serait peut être bon de les « blinder » à fin de faire comme les grand d’Europe et d’éviter ainsi de se les faire "chiper à la moindre occasion.
Leur apprendre à ces jeunes ce que s’est que l’amour du maillot et du club n’est ce pas Tel ?
Former oui,mais pas pour les autres .A bon entendeur.

Doudha Love SRFC21 juillet 2022 à 13h49

Super cette article qui résume bien le match, merci !
Ravi de voir que Désiré Doué est le nouveau chouchou de ce début de saison.
Le nom j’adore, le voir joué en ligue 1 j’ai hâte.
Allez Rennes

un supporter 22 juillet 2022 à 14h26

Ce qui est génial sur le but de Terrier, c’est qu’il est estampillé de la même touche technique et collective qu’une bonne partie des buts marqués la saison dernière.
Espérons vraiment que Terrier, Traoré, Bourigeaud continuent l’aventure.
Désiré Doué on dira le bien nommé. Un nouveau DD pour les intimes ça sent la sélection nationale. il y est déjà et déjà champion d’Europe.

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.