Scores Rennes en direct
14 mai 2024 | à 12h01

DECRYPTAGE : Qu’est-ce qui n’a pas marché cette saison au SRFC ?

Alors que Rennes n’a plus rien à jouer cette saison, le temps du bilan est venu, et plusieurs facteurs peuvent expliquer la faillite du SRFC cette saison.

DECRYPTAGE : Qu’est-ce qui n’a pas marché cette saison au SRFC ?

D’un objectif Ligue des Champions à une saison prochaine sans Europe. Le contraste est énorme entre les ambitions affichées par le Stade rennais en juillet dernier, et la sentence tombée mi-mai : Rennes ne sera pas européen en 2024-2025. C’est un coup d’arrêt, une fin de cycle, et plusieurs facteurs peuvent expliquer cet épilogue. Liste non exhaustive.

Genesio / Matic, le tremblement de terre

La première partie de saison apocalyptique du Stade rennais aura été conclue par deux départs très importants. Celui de Bruno Genesio d’abord, qui suite à une défaite de trop choisissait de partir après un dernier volte-face au bout d’une semaine de doute. L’entraineur approché par l’OGC Nice avec qui il avait discuté l’été dernier, aurait-il dû être conforté dans son rôle par le SRFC ? Force est de constater que le coach a abordé la saison fatigué, peut-être hors du coup.

Son départ est le point de bascule de cette saison, l’équilibre chamboulé n’ayant jamais vraiment été retrouvé. Le second départ notable est davantage symbolique. Arrivé à l’été dans un beau costume, Nemanja Matic est reparti sur la pointe des pieds, direction l’Olympique Lyonnais. Pas d’école internationale à Rennes, et pas d’Europe non plus, l’expérimenté milieu de terrain aura trouvé les deux à Lyon, et Rennes aura vu son image écornée par le départ d’une pointure, quelques mois seulement après son arrivée.

Le défenseur central, le serpent de mer

Il est un manque que bon nombre de supporters et observateurs avaient pointé du doigt dès l’été, et dont ils se sont lamentés à l’hiver lorsque le Stade rennais a choisi, dans une bonne période sportive, de camper sur sa position. Au milieu des jeunes Omari, Theate, Wooh et Belocian, le défenseur central d’expérience n’aura jamais été trouvé. La saison aurait-elle été la même avec lui ? Au fil des semaines, les erreurs individuelles en défense se sont multipliées, difficile donc de ne pas afficher les manques de ce secteur. Nayef Aguerd (West Ham) l’été dernier, Victor Nelsson (Galatasaray) ou Stefan Savic (Atlético Madrid) cet hiver, le SRFC a peut-être visé trop haut pour tenter de renforcer son arrière garde, puisqu’aucun des deals tentés n’a abouti.

Les recrues pas au rendez-vous, les cadres intermittents

Le Fée, Blas, Rieder, Salah, Yildirim, puis Seidu et Matusiwa, difficile de dire que les recrues estivales et hivernales du Stade rennais auront tiré leur épingle du jeu. Le Fée et Blas notamment, arrivés dans la peau de numéros 1 en puissance, n’ont pas effectué la saison espérée, en blessures et contreperformances. À l’image de la dynamique de l’équipe cette saison, ils auront été sur courant alternatif.

Dans l’effectif aussi, tout comme la saison dernière par moments, les cadres n’auront pas pu relever l’équipe dans les moments difficiles. Auteur d’une seconde partie de saison aux bonnes statistiques, Benjamin Bourigeaud est passé à côté de sa première partie de saison. Décisif en seconde partie de saison, Steve Mandanda a lui aussi commis des erreurs dommageables, comme sa défense où aucun élément ne s’est révélé en cadre (Omari, Theate ou Truffert notamment). Parmi les plus expérimentés et âgés dans ce groupe, Baptiste Santamaria et Martin Terrier non plus n’ont pas eu la stature attendue.

L’échec du jeunisme

La fin de cycle du Stade rennais, c’est peut-être aussi la fin d’une stratégie sportive basée sur les jeunes joueurs. Féru de potentiels en devenir, Florian Maurice a donné les clés de l’équipe également à plusieurs jeunes joueurs dont on attendait la révélation, le passage de cap, l’évolution. Warmed Omari en charnière centrale concurrencé par Christopher Wooh, Arthur Theate par Jeanuël Belocian, Lorenz Assignon par Guela Doué, Adrien Truffert par Mahamadou Nagida, la défense est à l’image de cette stratégie ayant montré ses limites cette saison. Particulièrement car chacun d’entre eux ou presque se sont rendus coupables d’erreurs individuelles propres à leur condition de jeunes joueurs.

Un groupe constitué de jeunes joueurs du centre de formation, renforcé par de jeunes joueurs du même âge ou presque, peut-il performer au plus haut niveau ? Un groupe constitué pour tiers ou moitié de joueurs en post-formation peut-il aller chercher la Ligue des Champions ? C’était au départ de cette saison la croyance du Stade rennais, une croyance qui il faut le dire correspond à l’époque, où les jeunes talents ont révolutionné la constitution des effectifs en Europe. Avec toutefois un prix fort à payer, celui de passer complètement à côté de ses objectifs.

Vos réactions (27 commentaires)Commenter
Rodighiéro 6514 mai à 12h11

Tout le monde parle de la même chose depuis septembre , mais surtout qu’est ce qui ne marche pas dans ce club depuis plus de 120 ans ? ..... cherchons !!

Cyrille14 mai à 12h41

Tout est dans l’article, maintenant quelles décisions vont’etre prises, c’est la seule question qui m’intéresse. La saison est terminée, l’avenir du SRFC notre club de coeur. Pour éviter de reproduire une saison identique et évitable. Si cela sert de declancheur à un avenir meilleur, je signe.

pascalou 14 mai à 12h45

Tout est dit par contre après un tel échec ( était encore possible au retour de la dernière trêve de bien terminer cette saison mal embarquée ),il faut que les personnes aux manettes prennent leurs responsabilités et partent d’eux même(coach et son staff qui sont là depuis 6 mois).
Ils n’ont pas trouvé les ressources nécessaires en fin de saison et comme on ne va pas pouvoir se séparer de tout le monde (les meilleurs vont partir) je ne vois pas comment ils feront la saison prochaine.
Stephan n’a pas de style de jeu,cela va faire la même chose qu’à Strasbourg.

Dodo 14 mai à 13h25

Ça fait plus de 120 ans que ça ne marche pas je rejoins Rodighiero
La plupart des clubs historiques voire même tous ont eu au moins un titre à se mettre sous la dent, nous rien à part une coupe à la noix (comme Nantes qui vit sa pire période !)
Un club de losers pour l’éternité voilà la vérité !
Quand ton meilleur joueur actuel est Kalizero qui marque même pas 15 buts cette saison dont un quart sur penalty et qui a un melon plus gros qu’une pastèque ou peut on aller ? Quand ton entraîneur n’a jamais rien fait si ce n’est finir milieu de tableau voire même deuxième partie de tableau que voulez vous espérer ? Quand ton DS n’est pas foutu de trouver un défenseur digne de ce nom mais se permet de faire la leçon aux journalistes en conf de presse que vise t on ?
Au top de sa forme notre club finit 4e de ligue 1 c’est le maximum de ce que l’on peut avoir quand on supporte ce club avec ses tripes et son argent depuis tant de décennies…
C’est simple il n’y a pas de stratégie claire on ne sait pas ce que le club veut faire, quelles sont les ambitions. Le club comme toute entreprise devrait avoir un état major fort et stratège or ce n’est pas le cas n’en déplaise à Penven et à quelques âmes non lucides de ce site

Matambel 14 mai à 13h28

Ce club est un laboratoire à fric. Je forme, je vends. Je rachète (souvent très cher) je revend certaines fois à perte ? Aucune construction d’équipe sur le long terme, avec des joueurs costaud, intelligent et n’ayant pas peur du contact.
Affaiblir une équipe, est une erreur stratégique du staff.
C’est ce qui s’est passé à Rennes depuis 2 saison. Certaines équipes de notre championnat l’on bien compris. Voir le classement. Je ne crois pas que le propriétaire bougera beaucoup cette année ? Il a son chérubin comme entraîneur. Il mise sur la CDF. C’est ce qui l’intéresse.

Le porteur de babouches14 mai à 13h43

Très bon article Thomas !

Kerango 2914 mai à 13h46

Les jeunes en ligue 2 avant d être titulaire en ligue 1 ,voilà comment foutre une saison par terre avec des guignols qui croient que leurs jeunes joueurs sont des stars.

Marcogrossi 14 mai à 14h12

Les fondations n’étaient pas étayées dès le départ en raison de la valse hésitation de Genesio de répartir.
S’en est suivi la première partie de la saison qu’on connaît, couronnée d’atermoiements et revirements tragi-comiques.
Les causes de cette contre-performance sont bien identifiées dans cet article.
Beaucoup s’interrogeaient sur la solidité de l’arrière-garde et ce depuis le départ d’Aguerd. Il s’agissait bien du chantier prioritaire.
L’envie de s’appuyer sur les pousses du club est noble mais elle s’est avérée problématique bien que jugee perilleuse.
On avait pourtant salué les premières signatures laissant augurer des prestations pétillantes. Helas on a vite déchanté.
De plus, les tauliers ont aussi donné dans le registre de l’intermittence. Ils n’ont que trop peu tiré leurs coéquipiers vers le haut et n’ont pas insufflé le caractère nécessaire pour se sortir de parties mal engagées.
C’est la fin d’un cycle aussi bien au niveau comptable qu’au niveau humain.
Aux dirigeants de se remettre aussi en question afin de reconstruire, régénérer, redynamiser un Stade Rennais digne des attentes du peuple rouge et noir.

Antikons14 mai à 14h40

Voilà un article qui résume bien la saison du SRFC, ça change de la bouillie des intervenants chroniques qui disent tout et son contraire et à la veille du mercato pour construire l’avenir, se posent la question du siècle ; « Pourquoi ça ne marche pas depuis 120 ans » ???

Jeff Beck5614 mai à 14h52

Dodo, je vois que tu es le seul être « lucide » du microcosme stadiste, la melonite aiguë semble contagieuse, te permettant même de juger le pondéré Christophe Penven. Tu utilises des arguments fallacieux la plupart du temps. Que de temps perdu pour toi et ton ascendance depuis 120 ans ! il n’est ( peut-être) jamais trop tard pour toi de supporter un autre club avec un pareil état d’esprit. Dernier point, pose ta candidature, tu pourvoiras efficacement (?)au remplacement Florian Maurice et de Julien Stephan !
Plus sérieusement, tout comme toi je déplore un palmarès plus qu’indigent, néanmoins je mesure la chance de supporter ce club lorsque je vois où en sont les Nantais, Bordelais, Stéphanois.Merci la famille Pinault et Allez Rennes !

campesien3514 mai à 15h13

T. R a bien résumé la situation et les raisons de cet échec cuisant. Et sans user de noms d’oiseaux ou de termes plus qu’agressifs. Les critiques sont nécessaires et utiles. Au-de-là c’est déversement de fiel. Toujours par les mêmes auteurs d’ailleurs. Le chantier pour la saison prochaine est immense. Le projet comme on dit c’est a dire l’objectif devrait être le même, une place européenne en utilisant les compétences internes mais de façon intelligente et équilibrée. Contrairement à cette saison en particulier. Donc en trouvant les renforts expérimentés et physiques nécessaires au système de jeu voulu par J.Stephan que personnellement je souhaite voir rester au Club. Le jugement se fera en juin 2025. Il faudra cependant que la stratégie financière du trading en place depuis plusieurs années ne prenne pas le pas sur l’objectif purement sportif. Sinon cela signifierait que les dirigeants et l’actionnaire n’ont aucune considération pour les supporters.

Xavier14 mai à 15h27

Dès que le stade possède un excellent joueur...il est à vendre ! Pas étonnant de se retrouver le bec dans l’eau un jour.
Les recrues n’ont rien apporté mais absolument RIEN.

Amarouge14 mai à 15h34

Genesio soit disant rincé part en empochant un super chèque ? ?? une semaine après il postule pour Lyon. apparemment il était reposé.(on nous prend pour des billes).il faudrait arrêter de nous raconter des foutaises.

CondateFan14 mai à 15h38

Le 31 août dernier, quand l’auteur de l’excellent résumé ci-dessus arpentait encore les chemins escarpés et verdoyants d’Indochine, un ex-entraîneur passé par la Chine, sous la plume de Clément Gavard, assurait que le mercato de Rennes est terminé en défense centrale.
Cet article donna lieu à 32 commentaires. Tous unanimes quant à la nécessité de recruter un défenseur central. Tout le monde le savait. Sauf le Grand-Muet et le Grand-Mou. Étonnant, non ? Alors comme disait un humoriste célèbre, dont le sens de l’équilibre à moto n’était pas vraiment le point fort, à propos des politiciens : « jusqu’à maintenant on a essayé que des mecs compétants mais bon, vu les resultats, peut-être qu’il est grand temps de choisir des mecs qui n’y connaissent rien, hein ? »
Nan parce que mine de rien les Flo-Mo et les Genesio, au village sans prétention, les deux garçons ont très bonne réputation. L’un est décrit comme un gros bosseur avec un carnet d’adresse long comme le bras quand l’autre reçoit par ses pairs le titre de meilleur entraîneur de Ligue1. Deux mecs vraiment compétants, en somme. Sauf que ces deux Grand-Pro du foot ont, du fait de leur conduite, en laissant les clés du camion à la jeunesse, envoyé le Stade Rennais à sa perte.
À moins que le seul et l’unique responsable de cette déchéance ne soit l’actionnaire. Qui se comporte avec le SRFC comme il joue sur le marché de l’art. Et allez, un ballon de baudruche de chez Prisunic acheté 35 millions d’euros si il est signé Jeff Koons. Et allez, une croûte d’un artiste inconnu payée 10 fois sa valeur ça fera plaisir aux intermédiaires. Un Gouiri par ci, un Ibrahim Salah par là. Et puisque Pinault aime beaucoup l’art moderne et conceptuel, il insiste énormément auprès des curateurs, le Grand-Mou et Juju2.0, afin de pouvoir contempler tous les week-end son œuvre préférée, l’Omari.
Mais ça, nos yeux de béotiens ne l’ont pas compris. Qu’on est con. Mais qu’on est con.

Tutuaal 14 mai à 17h38

Compétents, jeune Condate, compétents…

Dingofoot14 mai à 17h59

Monsieur Pinault, 2è plus riche propriétaire au monde d’un club de foot, est là depuis 26 ans. N’est ce pas une anomalie, un bilan aussi ridicule.Je devine les réactions, des ’’ ultras’’ aveugles et sourds, pour être poli. Ouais, mais, on a la chance d’ avoir un club en L1, on a une coupe, on a vécu de super moments en coupe d’Europe, on a battu Milano AC,on a eu droit à un super spectacle pyrotechnique. Pas mal, aurait pu faire mieux,bien mieux avec autant de moyens. Alors oui, qu’est-ce qui ne marche pas depuis ces 26 années ?

Grrr14 mai à 18h27

Condate, c’est toujours un régal de te lire.

Dodo14 mai à 19h57

Pinault devrait vendre le club a des gens compétents dans leur domaine au lieu de le garder pour lui sans s’en occuper
Il prend le club pour un jouet dont il se fiche complètement
Les premiers lésés comme d’habitude les supporters
Pas d’inquiétude pour Salah, Omari et toute la clique

pertre14 mai à 20h37

Posons-nous plutôt la question ? : Qu’est-ce qui a marché cette année au Stade ?
Et bien objectivement l’équipe a bien marché pendant trois mois…Tous les voyants étaient au vert et nous étions aux anges… on avait retrouvé notre équipe et on commençait sérieusement à croire dans les capacités de STéphan pour effectuer une grosse remontada… Je suis franc… j’avais complètement revu mon jugement sur le coach et les capacités de l’équipe……
Et comme un château de sable ou comme un château de cartes tout s’est écroulé après la trève…
Alors…les raisons…et ben bien malin est celui qui peut m’expliquer ce qui s’est passé…Y’a-t-il eu des embrouilles dans le vestiaire ???? L’équipe était elle en surégime et a explosé en vol ???? Est- ce physique ? Psychologique ???? Un peu des deux…Et bien moi je n’en sais fichtre rien et je reste toujours avec mes interrogations et mon énorme déception…

solos14 mai à 21h18

Ce qui ne marche pas c’est de ne pas soutenir un entraineur comme génésio et de ne pas être capable de retenir un Matic. Quand on a des gens de qualité on les gardes, surtout s’ils ont de l’expérience ! Mainetnant on se retrouve avec un entraineur qui peut se déresponsabilisé. L’année prochaine il est prévu une refonte de l’effectif et on peut s’attendre à d’éternel : "c’est une nouvelle équipe patati patata. Ceux qui connaisse le foot savent que c’est une option très probable, ils savent aussi que la mayonnaise pourrait prendre, c’est déjà arrivé mais c’est beaucoup plus aléatoire...

solos14 mai à 21h20

mdr quand je lis ça fais plus de 120ans que ça ne marche pas. Vous dites ça pour rire on est d’accord ?

Capten14 mai à 21h57

Étonnant Thomas de dire que le départ de Matic n’est que symbolique même si j’imagine que tu veux dire que le SRFC a touché son plafond de verre. Sur un plan purement stratégique, on laisse partir Matic a un adversaire qui chipe une place européenne qu’on convoitaient. Pour moi une erreur de jugement à été commise, certes sans doute par esprit sportif.

Yann de Bretagne 2214 mai à 22h50

Il faut arrêter de ruminer, la saison est cuite, alors, on prepare, dès maintenant un bon mercato avec moins de joueurs, on se sépare au mieux d’une grosse partie des joueurs actuels, POUR remettre le sportif au cœur du jeu, en retrouvant les valeurs qui ont créé l’Europe, enthousiasme, fierté, combativité.
Un mixte de talent affirmé, et revanchard, avec une jeunesse prometteuse et surtout on remet dans l’organisation de MRS PINAULT du poids et du caractère ( a la place de CLOAREC), et on pousse dehors les obscures qui pèsent en coulisse et plombent le club, RUELLO et DELANOE.
On a toujours un bon matelas financier malgré les sommes astronomiques mises au mercato d’hivers sur les deux arrivants et je serai pour laisser MAURICE, une dernière année, car je pense qu’il doit être tellement déçu de ses achats !et des trahisons, alors...
Une solide défense, un neuf, un aillier droit, et un vrai meneur de jeu style SAVANIER, , les ventes de cet été devrait être conséquentes une nouvelle fois.
Mais ne surtout pas faire un mercato de dernière minute MAURICE.

Dodo 15 mai à 08h15

Solos j’aimerais bien être d’accord avec toi et dire que je rigole…malheureusement c’est vrai
Qu’est ce qui a marché en 120 ans au stade rennais ? Un titre, une coupe d’Europe ? 3 petites coupes de France, des AR entre la première et la deuxième division, des échecs monumentaux en coupe d’Europe, une seule participation en ldc…
Sincèrement…
Comparons nous a des villes de taille à peu près similaire, je mets de côté Paris Lyon Marseille Monaco
St Etienne 10 titres de champion de France 5 coupes de France
Reims 6 titres et 2 coupes de France
Lens 1 titre champion et plusieurs fois vice champion,
Lille 4 fois champion de France et 6 coupe de France
Strasbourg 1 fois champion 3 coupes de France
Montpellier 1 ligue 1 et 2 coupe de France
Ton argument c’est de dire regarde ou est St E Aujd regarde où est Nantes, ba oui mais plutôt passer du glorieux au triste plutôt que de vivoter dans la grisaille en permanence comme Rennes
En allant à Apigne il y a une peinture Bourigeaud qui représente bien le club : on idolâtre un joueur qui est cramé et n’a jamais su transcender le club pour progresser

CondateFan15 mai à 10h02

À Dodo,
Vos propos sont recevables mais tellement négatifs, car malheureusement vous faites l’erreur de comparer ce qui n’ est pas comparable. Et du coup, on a un peu l’impression d’avoir affaire à un club de louseurs.
Mais prenez Jeanne Calment, par exemple, c’est 122 ans d’existence et pas une seule Coupe de France à son palmarès. Pas une. Rien. Aucune participation à la Ligue des Champions. Que dalle.
Donc vous voyez bien que là, si on compare ce qui est vraiment comparable, on se sent tout de suite très très fier de l’histoire de notre Stade Rennais.

coyottebill16 mai à 10h51

Très bon article monsieur RASSOULI.

Cependant, il y a un aspect qui devrait être abordé de manière plus approfondi. Le lâchage de nos entraîneurs en pleine saison ?
Je ne connais aucun autre club où cela arrive. Il y a des licenciements, des virements (Nantes, marseille etc..), parfois des accords pour se séparer à l’amiable (Reims).

Au SRFC, les entraineurs se barrent en plein milieu de la saison...

Kerivel17 mai à 11h47

Après avoir suivi attentivement la dernière émission de « Pleine Lucarne » un constat m’a choqué : à aucun moment, aucun des interlocuteurs n’a osé prononcer le mot tabou de TALENT. Fermez le ban !

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.