20 mai 2009 | à 21h05

Qui pour succéder à Moussa Sow ?

Prêté l'an dernier à Sedan, Moussa Sow a crevé l'écran cette saison. Lors des exercices précédents, les joueurs prêtés par le Stade Rennais n'avaient pourtant que rarement réussi à s'imposer lors de leur retour dans la capitale bretonne. En 2008-2009, ce sont pas moins de huit joueurs de l'effectif rennais qui ont dû chercher du temps de jeu loin de la Route de Lorient. Bilan et perspectives...

Qui pour succéder à Moussa Sow ?

Lhadji Badiane

- Prêté à Clermont Foot le 13 juin
- Sous contrat jusqu’en 2010

- Sa saison, son bilan :
Après une première saison mi-figue, mi-raison avec les pros rennais, l’attaquant alsacien avait choisi d’emprunter une voie similaire à celle de Moussa Sow en étant prêté en Ligue 2 pour acquérir du temps de jeu.
Onze mois plus tard, le bilan de Lhadji Badiane est contrasté. À comparer avec celui des autres joueurs rennais prêtés, c’est sans doute l’un des meilleurs. En revanche, Badiane connaît un certain creux depuis début 2009, avec un seul but inscrit et peu de titularisations (six seulement).
Pourtant, l’automne 2008 lui avait plutôt sourit, et Badiane s’était imposé comme un joueur de choix sur le front de l’attaque clermontoise, avec 5 buts inscrits entre août et novembre. Mais il fut l’une des victimes de l’effectif après la claque reçue à Schirrein en Coupe de France (face au petit poucet, Clermont menait 2-0 à l’heure de jeu avant de prendre quatre buts en 30 minutes).

JPEG - 44.1 ko
Kévin Bru

- Ses perspectives :
Doué techniquement, Badiane avait besoin d’épurer son jeu, fait de provocation et de dribbles plus ou moins utiles. Aux dernières nouvelles, cette année en Auvergne ne lui aura pas spécialement permis de mûrir cette partie de son jeu.
Face à la concurrence ardue induite par son poste, reste à voir quel sera son rendement lors de la préparation de la saison au mois de juillet, là où Moussa Sow avait montré sa progression... à moins qu’il ne soit de nouveau prêté avant cette date.

- Bilan en L2 : 32 matches, dont 19 comme titulaire ; 6 buts ; 1 passe décisive

Guillaume Borne

- Prêté au Stade Brestois le 20 août
- Sous contrat jusqu’en juin 2010

- Sa saison, son bilan :
Révélé au public rennais en décembre 2006, Guillaume Borne a vécu un véritable scénario catastrophe à Brest. Le défenseur central n’aura jamais réussi à s’imposer dans une équipe en constante difficulté cette saison.
Plus qu’à son tour, le jeune castrais aura dû évoluer avec la réserve brestoise... en CFA2, laissant vite au placard ambitions et temps de jeu. Bref, une saison à oublier pour Guillaume Borne

- Ses perspectives :
Lui qui était promis à un bel avenir a vu ses perspectives s’assombrir considérablement, au point que l’on est en droit de se demander si un transfert ou une résiliation de contrat ne serait pas à envisager. Alors que Mangane et Hansson semblent devoir rester l’an prochain et que quelques jeunes pousses émergent, Guillaume Borne n’aura que très peu de place pour réussir à s’imposer.

- Bilan en L2 : 9 matches, tous comme titulaire ; 1 but

Kévin Bru

- Prêté à Clermont Foot le 13 juin
- Sous contrat jusqu’en juin 2011

- Sa saison, son bilan :
Prêté en compagnie de Badiane à Clermont, Kévin Bru avait déjà été cédé le temps de six mois à Châteauroux l’an dernier.
Plus encore que Badiane, son bilan en Auvergne est très mitigé. Lui n’aura jamais vraiment réussi à s’imposer dans l’entrejeu clermontois, si ce n’est aux mois de janvier et février. Souvent reconnu comme étant très doué techniquement, Bru n’a pour l’heure jamais montré un état d’esprit se rapprochant de celui d’un compétiteur, et s’est régulièrement fait reprocher son manque d’implication dans le groupe clermontois.
Décevant pour un joueur somme toute brillant, et qui possède encore deux années de contrat à Rennes.

JPEG - 39.3 ko
Felix Katongo

- Ses perspectives :
Tout reste possible pour Kévin Bru, qui n’a toujours pas confirmé les espoirs placés en lui. Reste à savoir si le prochain staff technique du Stade Rennais voudra compter sur lui pour l’an prochain, ou si sa saison 2009-2010 se profilera une nouvelle fois sous d’autres cieux.

- Bilan en L2 : 24 matches, dont 12 comme titulaire ; 2 buts ; 3 passes décisives

Felix Katongo

- Prêté à Châteauroux le 7 octobre
- Sous contrat jusqu’en juin 2010

- Sa saison, son bilan :
Avec Borne, Felix Katongo est la grosse désillusion de ces prêts. Le petit zambien commence bien mal son séjour dans l’Indre puisqu’il s’occasionne une élongation aux adducteurs dès après son deuxième match de L2. De retour en décembre, Katongo joue quelques matches (dont un seul comme titulaire), puis disparaît totalement de la circulation, écarté par son entraîneur.
Depuis, l’international zambien ne s’entraîne plus avec les pros, ni même avec les réservistes castelroussins. Ses apparitions en compétition se résument aux matches avec l’équipe nationale de Zambie. Un triste bilan pour un joueur qui avait ardemment été courtisé par Châteauroux.

- Ses perspectives :
Là encore, on voit mal Felix Katongo revenir à Rennes pour y prétendre à une place avec les pros, chose qu’il n’avait pas réussi à obtenir lors de ses huit premiers mois en Bretagne. Un transfert ou une résiliation de contrat semble l’hypothèse la plus probable.

- Bilan en L2 : 5 matches, dont 1 comme titulaire ; 1 passe décisive

Daniel Moreira

- Prêté à Grenoble le 28 juillet
- Sous contrat jusqu’en juin 2010

JPEG - 43.3 ko
Daniel Moreira

- Sa saison, son bilan :
Le mal-aimé du Stade Rennais s’est refait une santé dans l’Isère, sans avoir convaincu pour autant. Titulaire tout au long de la saison, l’ancien international n’a pas aligné des statistiques extraordinaires, il est vrai dans l’équipe la plus pauvre offensivement de toute la L1.
Finalement, Moreira aura fait parler de lui le plus souvent par ses déclarations avant les trois confrontations entre Rennes et Grenoble, toujours hostiles, parfois ridicules. Sa saison se sera terminée en queue de poisson, suspendu pour avoir tenu des propos grossiers au trio arbitral de la demi-finale de Coupe de France disputée face à... Rennes.
De façon amusante, on notera que Moreira aura trouvé sa place sur les côtés de l’attaque façonnée par son entraîneur, lui qui clamait vouloir être aligné dans l’axe lorsqu’il jouait à Rennes.

- Ses perspectives :
À Rennes, elles sont inexistantes. On voit mal l’ancien lensois revenir dans un club qu’il a copieusement critiqué alors même que celui-ci continuait à payer une partie de son salaire. Aux dernières nouvelles, son contrat de prêt ne comprenait pas d’option d’achat, ce qui n’empêchera peut-être pas Grenoble de s’offrir son transfert.
Dans le cas inverse, Moreira devrait quand même partir sous d’autres cieux pour une somme modeste, ne possédant plus qu’une année de contrat à Rennes et ayant vu sa cote sérieusement baisser en l’espace de trois ans.

- Bilan en L1 : 31 matches, dont 29 comme titulaire ; 4 buts

Benjamin Moukandjo

- Prêté à Sannois-Saint-Gratien le 9 septembre
- Sous contrat jusqu’en juin 2010

- Sa saison, son bilan :
Invisible pour sa première année à Rennes, Benjamin Moukandjo n’a pas non plus fait parler de lui à Sannois-Saint-Gratien. Prêté à un club englué en fin de classement, le jeune camerounais avait pourtant - de l’avis général - fait de bons débuts. Aligné sur le côté droit, il n’avait pas marqué, mais ses premiers matches étaient prometteurs.
Et puis vint - comme à Rennes - une série de blessures qui l’éloigna durablement des terrains. Du coup, sa saison apparaît comme aussi terne que la précédente.

- Ses perspectives :
On voit mal Moukandjo aller au bout de son contrat, à moins d’un nouveau prêt. N’ayant rien prouvé en deux saisons, le Camerounais ne restera sans doute pas en CFA où son temps de jeu resterait également limité au vu de la concurrence. Bref, sauf surprise, Moukandjo ne devrait pas rester à Rennes la saison prochaine.

- Bilan en National : 11 matches, dont 10 comme titulaire

Fabrice N’Guessi Ondama

- Prêté à Créteil le 9 juillet
- Sous contrat jusqu’en juin 2010

- Sa saison, son bilan :
Le meilleur joueur de la CAN Juniors 2007 avait réalisé une première saison rennaise moyenne en CFA (25 matches, 13 titularisations, 4 buts). La suivante, à Créteil, aura été catastrophique.
Elle commence pourtant bien. Le joueur aligne de bonnes prestations sur son côté droit, où il est régulièrement titularisé. Et puis, comme Moukandjo, N’Guessi se blesse et ne parvient pas à revenir.

JPEG - 36.6 ko
Olivier Sorlin

_ Fin mars, c’est la rupture avec son club. Le joueur a multiplié les absences injustifiées depuis janvier et Créteil demande la rupture de son contrat de prêt.

- Ses perspectives :
Là aussi, bien sombres. Pour les mêmes raisons que Moukandjo d’une part, et à cause de son attitude à Créteil d’autre part. Son avenir semble être bien loin de la Bretagne désormais.

- Bilan en National : 8 matches, dont 5 comme titulaire

Olivier Sorlin

- Prêté avec option d’achat au PAOK Salonique le 2 janvier
- Sous contrat jusqu’en juin 2010

- Sa saison, son bilan :
Devenu indésirable à Rennes, Sorlin a reverdi dans le championnat grec. Le milieu de terrain s’est de suite imposé dans une équipe qui jouait les premiers rôles, s’offrant même le luxe de marquer un but, chose qui ne lui était pas arrivée depuis bien longtemps.
Déception cependant, puisque son club, deuxième de la saison régulière, est en train de s’écrouler en play-off. Candidat déchu à une place en Ligue des Champions, le PAOK Salonique disputera cependant la Ligue Europa la saison prochaine.

- Ses perspectives :
Convaincu par les performances de Sorlin, son nouveau club aurait finalement décidé de lever l’option d’achat, selon les derniers échos. Son avenir devrait donc se dessiner du côté de la Grèce pour encore quelques temps.

- Bilan en Superleague grecque : 12 matches, tous comme titulaire ; 1 but

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.