22 mai 2014 | à 14h57

René Ruello, retour vers le futur

Le Stade rennais a officiellement confirmé l'arrivée de René Ruello à la présidence du club pour ce qui sera son troisième mandat, après les périodes 1990-1998 et 2000-2002. Mais, outre son retour aux fonctions, Ruello fait son entrée au capital du Stade rennais aux côtés de la famille Pinault, jusqu'ici actionnaire unique. Un changement de stratégie signe d'un désengagement ?

René Ruello, retour vers le futur

René Ruello, le passionné

« Présider à Paris, gouverner à Rennes ». Ce mardi 7 mai 2002, François-Henri Pinault présente devant la presse la nouvelle organisation du Stade rennais. Une organisation bâtie autour du tandem composé par Emmanuel Cueff, secrétaire général d’Artémis (la holding de la famille Pinault), qui « présidera de Paris », et de Pierre Dréossi, manager général, chargé de « gouverner » à Rennes. Douze ans plus tard, la stratégie mise en place par l’actionnaire du club vient de prendre un virage à 180 degrés. Après le départ de Pierre Dréossi l’été dernier, Frédéric de Saint-Sernin va aussi laisser sa place à la présidence du Stade rennais. Emmanuel Cueff, lui, est déjà loin, parti en 2006. Mais ses successeurs auront été à son image : celle d’un président gestionnaire, à Paris la semaine, et manquant d’implication au sein du club. Cueff, qui ne connaissait pas grand chose au football, s’était fait expliquer la règle du hors-jeu par un journaliste à l’occasion de l’un de ses premiers matchs à la tête du club. Saint-Sernin, qui lui succédera, n’avait pas plus d’attache à Rennes que son prédécesseur. Quant à Patrick Le Lay, il brillera par son absence entre 2010 et 2012.

Ironie du sort, c’est René Ruello, prédécesseur d’Emmanuel Cueff, qui va désormais remplacer Frédéric de Saint-Sernin. La nouvelle a été officialisée mercredi par le Stade rennais. Déjà président du club de 1990 à 1998, puis de 2000 à 2002, Ruello, âgé de 65 ans, va ainsi connaître son troisième mandat à la tête des « Rouge et Noir ». « C’est un passionné. C’est un homme qui a joué au football, qui connaît le football, et qui aime le Stade rennais. Pour moi, il a plein de qualités pour redevenir le président du Stade rennais », raconte le journaliste Philippe Delacotte, qui l’a longuement côtoyé au moment où il suivait le club pour France Bleu Armorique. Footballeur, Ruello l’a été sous les couleurs de l’ES La Rochelle, lorsque le club évoluait en Division 2 au début des années 1970. Quelques années plus tard, on le retrouve à l’UCK Vannes, alors en D4. Il entraînera le club pendant deux ans, entre 1978 et 1980. Mais c’est surtout en tant qu’industriel que René Ruello va connaître le succès. Banquier de formation, il crée Panavi en 1985. L’entreprise, basée à Torcé (Ille-et-Vilaine), est spécialisée dans le domaine de la boulangerie - viennoiserie industrielle en surgelé. En 2008, il revend sa société - qui réalise alors plus de 300 millions d’euros de chiffre d’affaires - au groupe belge Vandemoortele, avant de se reconvertir dans l’hôtellerie.

Stabiliser le club, assainir les finances

En octobre 1990, alors que le Stade rennais appartient encore à la ville de Rennes, le maire Edmond Hervé lui demande de remplacer Jean-Raphaël Soucaret à la tête du club. « Quand j’ai pris la présidence, en 1990, le club était en situation de dépôt de bilan. On ne pouvait même plus payer les salaires » [1], raconte Ruello des années plus tard. Rennes accuse alors un déficit de 23 millions de francs. Le club termine la saison 1990-1991 à la dernière place. « Des erreurs ont été commises, nous ne descendons pas sur notre vraie valeur et nous retrouverons la D1 si le club n’est pas pillé en termes d’effectif » [2]. Le Stade rennais échappe cependant à la relégation du fait des rétrogradations administratives de Bordeaux, Nice et Brest. Un an plus tard, il est relégué en Division 2, manque de peu la remontée l’année suivante, puis finit par retrouver la Division 1 en 1994, qu’il n’a jamais quitté depuis. « On est descendu en L2 et on s’était alors fixé trois objectifs : rétablir les comptes, ancrer le club régionalement avec une formation solide et installer durablement l’équipe en L1. A partir de 1994, avec Michel Le Milinaire, on n’est plus redescendu. On a même fait l’Intertoto ! »

La présidence de René Ruello marque aussi la naissance des projets de modernisation des infrastructures. Durant l’hiver 1995-1996, la question de la rénovation du stade est posée. Ruello appelle alors de ses voeux « un nouveau stade de 25 000 places, comme celui de Caen, sur l’emplacement actuel ». Un souhait partagé par la municipalité et l’entraîneur d’alors, Michel Le Milinaire. Dans une interview donnée à Ouest-France en juillet 1996, le président annonce également une augmentation du budget du club, de 54 à plus de 60 millions de francs. Les finances du Stade rennais sont saines, et le club peut ainsi annoncer des bénéfices quelques mois plus tard. « La première génération de joueurs comme Gourvennec, Wiltord ou encore André a contribué au rétablissement de l’équilibre sportif et financier. Celle qui est arrivée derrière, en 1997, avec les Bigné, Réveillère, Heurtebis, Brinquin, Silvestre, Dabo a permis d’adosser le club à des valeurs sûres. Ce qui a permis à M. Pinault de reprendre le Stade Rennais. En L2, il ne serait pas venu ». La Ligue 2, Rennes n’en passe pas loin lors de la saison 1996-1997 (16e), de même que l’année suivante (14e, dans un championnat à 18 clubs), sauvé à la dernière journée. François Pinault rachète alors le club quelques mois plus tard.

Amoureux du beau jeu

C’est aussi le moment que choisit René Ruello pour quitter son poste. « J’avais fait mon temps. Huit années de présidence dans de telles conditions, sans argent, c’était assez. Pierre Blayau est alors arrivé ». L’homme, resté membre du conseil d’administration, reviendra pourtant à la présidence fin septembre 2000, juste après le désastreux mercato qui a vu Rennes dépenser sans compter pour recruter les flops Lucas et Turdo. « À la demande de François Pinault, je suis revenu dans un club que je n’ai pas reconnu. Il y avait eu, en deux ans, une inflation énorme des salaires. J’ai découvert, aussi, un effectif hétéroclite avec des Brésiliens, un Argentin et, surtout, des joueurs formés au club sur le départ car ils sentaient qu’ils n’avaient plus leur place. J’avais l’impression d’arriver dans une sorte de Paris SG déclassé avec les Lama, Cesar et compagnie ». « La charrue a été mise avant les boeufs, comme disent les paysans bretons. Il y a eu de la précipitation. Cette politique de recrutement a sans doute été mal menée, même s’il m’est difficile d’en parler puisque je n’officiais pas alors au club. Tout s’apprend. Rennes n’a pas été capable de résister à la tentation de monter une équipe en achetant des joueurs chers, et vite. Pourtant, on sait bien que ce genre de démarche réussit très rarement » [3], poursuit Ruello.

René Ruello passe pour un amoureux du beau jeu. Fin octobre 2000, alors qu’il est président du club depuis quelques jours, il fait le point après une défaite à Nantes (1-0). « Pour réussir dans le football, il faut être capable d’installer son jeu. Il faut que l’on ait un style. Nantes en a un, pas nous » [4], explique-t-il. C’est d’ailleurs en ce sens qu’il tente d’attirer à Rennes un ancien de la maison jaune et verte pour épauler Paul Le Guen : Jean-Claude Suaudeau. « Il nous manque actuellement quelqu’un d’indiscutable de par ses compétences et son expérience, capable de nous apporter un style. Et franchement, je ne vois pas mieux que Jean-Claude Suaudeau. C’est la référence. Il a marqué de son empreinte le football français. Je m’arc-boute autour de cette solution car c’est l’homme qu’il nous faut. Nous voulons qu’il soit la conscience sportive du Stade rennais » [5], déclare le président du club en novembre 2000. Une arrivée qui ne se fera finalement pas. Mais Ruello maintient son obsession du jeu. Elle coûtera notamment son poste d’entraîneur à Paul Le Guen en 2001, remercié après trois ans passés au club, soit deux années avant la fin de son contrat. « Au début, je n’étais pas partisan de m’en séparer. J’ai d’abord cherché à créer un couple, car l’exercice seul du pouvoir n’est pas une bonne chose. Pendant des semaines, j’ai travaillé à la venue de Coco Suaudeau. Je souhaitais qu’il vienne apporter à Le Guen ce qui lui manquait et l’aider à traverser une passe difficile. Malheureusement, cela ne s’est pas fait et j’ai alors su que Paul n’échapperait pas à un départ, car les résultats n’étaient pas conformes aux gros investissements qui avaient été consentis l’été d’avant », s’en expliquera Ruello quelques mois plus tard.

Le Guen out, Gourcuff in

Le Guen, qui termine à la sixième place du championnat en 2000-2001, paie des résultats insuffisants au regard des dépenses effectuées l’été précédent. « Dans un club, il doit y avoir une cuisine interne. Les gens doivent travailler ensemble et rester solidaires, quels que soient les résultats. Je ne dis pas qu’il ne faut pas critiquer, mais ça ne doit pas sortir au dehors. J’ai toujours respecté cette ligne et j’ai été étonné de voir des attaques venant de l’intérieur du club, remettant en cause le travail de techniciens respectables » [6], commentera le Finistérien. Il se verra proposer un poste de manager général, qu’il déclinera. « On m’a dit de partir, je pars. On m’a proposé autre chose, mais cela ne correspond pas à ce que je veux faire. Je suis triste ».

Le Stade rennais veut alors grandir par le jeu. Finies, les folles dépenses des années précédentes. Rennes mise désormais sur la formation, et veut s’ancrer localement. « On tourne le dos à une politique hasardeuse en matière de recrutement qui n’est pas dans la culture du club. Nous allons, au contraire, enraciner Rennes dans la formation avec, si possible, des joueurs de l’Ouest et tourner le dos, partiellement, aux investissements lourds comme cela se pratique à PSG ou Marseille. Il y a eu beaucoup d’argent investi au Stade rennais, comme jamais dans l’histoire du club. Nous disposons de moyens considérables et il faut désormais des garanties de résultats. Mettre des millions sur la table sans le ciment du jeu n’est pas la bonne solution » [7]. Pour remplacer Paul Le Guen, René Ruello fait ainsi venir de Lorient Christian Gourcuff. Les objectifs sont clairs, affichés à la veille de la reprise du championnat par le président : « L’ambition du club et de ses actionnaires est d’être Européen dès cette année » [8].

Révolution plutôt qu’améliorations

On connaît la suite. Rennes termine à une décevante douzième place, bien loin des ambitions de début de saison. Christian Gourcuff, qui avait signé pour cinq ans, est débarqué dès la fin de sa première année. Outre ses résultats, il paie également ses relations avec ses joueurs. Quant à René Ruello, il fait les frais du nouvel organigramme du club décidé par François Pinault. « Il y a, tout d’abord, un problème d’organisation globale du club, avec une direction un peu trop dispersée. René Ruello donnait, à titre bénévole, un tiers de son temps au club. Il était en prise directe avec le secteur sportif, alors que Hubert Guidal s’occupait des finances, de l’administration et du commercial. Cette organisation n’était plus assez efficace et il fallait la changer. La deuxième cause est d’ordre sportif. Il y a une difficulté à transformer les individualités en une équipe solidaire, efficace et prenant du plaisir à jouer ensemble. Et ce malgré le travail de Christian Gourcuff dans les domaines technique et tactique. On a senti des améliorations au niveau du fond de jeu mais nous ne pouvions pas ignorer les problèmes relationnels entre l’entraîneur et les joueurs » [9], expliquera Pinault fils devant la presse pour justifier cette réorganisation.

René Ruello, pourtant, avait travaillé à un autre projet, qu’il défendait avec Hubert Guidal et Gérard Lefillatre, manager général : conserver Christian Gourcuff « en essayant de compléter l’encadrement avec un manager général qui soit aussi un technicien. Nous avions pensé à Alain Perrin avec qui nous étions en contacts. En plus de ce manager, on aurait mis à côté de Christian un adjoint capable d’apporter cette relation avec les joueurs que lui n’a pas. J’avais contacté Loïc Amisse car il correspondait au profil. Et pour finir, il fallait nommer un président permanent au club. Depuis six mois, avec M. Pinault nous étions d’accord sur ce principe. Ce projet permettait un changement dans la continuité. Pas de révolution, simplement des améliorations » [10]. Une solution que ne choisira pas François Pinault, qui opte donc pour l’arrivée du tandem Emmanuel Cueff - Pierre Dréossi. René Ruello reste alors vice-président du club, au même titre que Hubert Guidal. Des postes qui seront supprimés près d’un an plus tard. En août 2003, René Ruello n’occupe plus aucune fonction au sein du Stade rennais.

Les dangers de la passion

Le journaliste Philippe Delacotte en garde l’image d’un passionné, avec aussi tous les « dangers de la passion », et notamment le « danger de s’emporter. Je me souviens de quelques portes de vestiaires d’arbitre... », se rappelle-t-il. En janvier 2002, René Ruello s’en va en claquant de rage la porte du vestiaire de M. Coué à la mi-temps de Rennes - PSG. Le président n’en était pas à son coup d’essai, puisqu’il était alors déjà sous la menace d’une suspension de six mois de vestiaires d’arbitre. En mars, il est une nouvelle fois convoqué devant la Commission d’éthique de la Ligue de Football Professionnel pour des propos tenus à l’égard de l’arbitre du match entre Nantes et Rennes. « C’est quelqu’un qui était très clair, qui n’était pas langue de bois. Il disait les choses », poursuit Philippe Delacotte. En 2001, Ruello ne mâche pas ses mots à l’encontre de Bernard Lama. Dans L’Équipe, le gardien a qualifié les dirigeants rennais « d’incompétents qui sont aux ordres et qui ne souhaitent pas la réussite de Paul Le Guen pour pouvoir le virer plus facilement », visant en particulier Hubert Guidal « qui ne connaît rien au football et n’assume rien », et René Ruello, « qui en connaît un peu plus mais qu’on ne voit jamais et qui n’a aucune influence et aucun moyen de faire passer ses idées ». « Certains ont besoin des micros et des caméras pour exister. Je ne suis pas surpris [...]. On savait qu’il pouvait manquer de sang-froid [...]. Lama n’a pas la connaissances des réalités économiques du football », réagira le président du Stade rennais.

Philippe Delacotte se souvient aussi des « très longues discussions qu’on pouvait avoir quand on faisait ensemble les déplacements en train. C’était de très longues discussions sur le football et notamment le Stade rennais. Il était très ouvert à ce que mon confrère d’Ouest-France et moi-même pouvions dire ». « Il vit un match avec autant d’intensité que peut le vivre un entraîneur ou un joueur. Avec le danger qui est que comme c’est un fin connaisseur du football, il y a une tendance naturelle à aller un peu sur les plate-bandes du manager ou de l’entraîneur », prévient l’ancien journaliste de France Bleu Armorique. « C’est l’un des présidents qui m’a le plus marqué. Malheureusement, il n’a pas eu les succès escomptés ». Passionné de football, René Ruello est aussi un amateur de littérature. « Un jour, je viens à Panavi, à son bureau. Il me dit “Attends”, et il me lit La mort du loup d’Alfred de Vigny. Puis il me demande : “Qu’est-ce que tu en penses ?”. On a parlé poésie avant de parler football », raconte Philippe Delacotte. « C’est quelqu’un d’entier. On ne parlait pas que football avec lui. Il savait aller au-delà. Il est brillant intellectuellement, doté d’une grande culture générale ».

Vers un désengagement des Pinault ?

Désormais de retour à la présidence du Stade rennais pour un troisième mandat (une première dans l’histoire du club), René Ruello « ne pensai[t] pas revenir. Mais il y a quelques années, j’avais pris un engagement auprès de François Pinault : si un jour il avait besoin de moi pour mettre tout ça d’équerre, je serais là » [11]. « Il a beaucoup d’admiration pour François Pinault. L’un et l’autre aiment l’art moderne, c’est ce qui les lie, avec la Bretagne », note Philippe Delacotte. Les deux hommes ont également l’occasion de se croiser à Dinard, puisque la villa de François Pinault est voisine de l’hôtel-restaurant de la Vallée, dont René Ruello est propriétaire. Mais, outre son retour au poste de président, c’est surtout la prise de participation au sein du capital du club du natif de Merdrignac qui marque sans doute un tournant. « Ce qui est surprenant, c’est que Pinault ait ouvert l’actionnariat. Ils se sont bagarrés il y a dix ans pour être actionnaire unique. Cela faisait partie de leur volonté forte, d’être actionnaire unique dans le club, pour avoir les mains libres. Qu’ils lâchent des parts - je ne sais pas dans quelle mesure -, est-ce une volonté de s’ouvrir pour aller chercher des capitaux supplémentaires ? Se sont-ils dit que ramener des personnalités locales et intéresser le président dans la gestion pouvait être une solution intéressante ? En 1998, quand les Pinault ont racheté le club, il y avait deux propositions qui s’étaient formées : celle d’une fédération d’entrepreneurs locaux, et celle de Pinault. Là, on est un peu dans un mélange des deux », observe Benjamin Keltz, journaliste et auteur du livre Supporters du Stade rennais.

Ni le montant du capital investi, ni la hauteur de la participation de René Ruello n’ont pour l’instant été dévoilés. Mais son entrée comme actionnaire aux côtés d’Artemis pourrait être progressive, et sa participation au sein du capital du club monter en puissance. De là à ce que la famille Pinault, actionnaire unique du club depuis 1998, s’en retire ? « Perdre encore en finale a été une grosse désillusion. Ils se sont peut-être dit qu’il fallait complètement changer de stratégie pour que cela fonctionne. Cela a dû demander aux Pinault une certaine réflexion intellectuelle. Cela a dû leur coûter de se dire “On n’a pas réussi à notre manière, on va peut-être essayer quelque chose d’autre. On n’est pas assez fort tout seul, on va s’ouvrir”. C’est surprenant, pour une famille qui a quasiment toujours réussi et s’est construite elle-même. Est-ce un début de désengagement ? C’est encore trop tôt pour le dire », nuance Benjamin Keltz. René Ruello, qui prendra officiellement ses fonctions après une réunion du conseil d’administration du club dans les prochains jours, aura sans doute l’occasion d’en dire plus. Son arrivée est en tout cas le signe que, désormais, le Stade rennais doit être présidé et gouverné à Rennes.

Chronologie

- 10 octobre 1990 : René Ruello remplace Jean-Raphaël Soucaret au poste de président du Stade rennais, à la demande du maire de Rennes, Edmond Hervé (le club appartient alors à la ville).

- Juin 1998 : Pierre Blayau succède à René Ruello à la présidence du Stade rennais.

- Octobre 2000 : René Ruello retrouve le poste de président du Stade rennais.

- Mai 2002 : François-Henri Pinault annonce une restructuration du club, avec l’arrivée d’Emmanuel Cueff à la présidence et de Pierre Dréossi au poste de manager général. Philippe Bergeroo remplace également Christian Gourcuff au poste d’entraîneur. René Ruello passe de président à vice-président.

- Août 2003 : les postes de vice-présidents du Stade rennais, occupés par Hubert Guidal et René Ruello, sont supprimés. Ce dernier n’occupe plus aucune fonction au sein du club.

- 21 mai 2014 : René Ruello est officiellement nommé président du Stade rennais, et entre au capital du club.

Crédit photo : Pymouss44 / Wikimedia Commons

Notes

[1René Ruello : « L’essentiel a été assuré », Ouest-France, 17 juin 2003

[2Claude Loire. Le Stade rennais, fleuron du football breton. Volume II. 1991-1997

[3France Football, 11 décembre 2001

[4Ruello : « Rennes doit avoir un style », Ouest-France, 28 octobre 2000

[5Suaudeau contacté par le Stade rennais, Ouest-France, 1er novembre 2000

[6Le Guen : « Je n’en sors pas dégoûté du foot », Ouest-France, 18 mai 2001

[7Christian Gourcuff est désormais rennais, Ouest-France, 22 mai 2001

[8Ruello : « L’objectif ? L’Europe par le jeu », Ouest-France, 27 juillet 2001

[9Une nouvelle direction au Stade Rennais, Ouest-France, 8 mai 2002

[10« M. Pinault a choisi une autre voie », Ouest-France, 6 mai 2002

[11Rennes : René Ruello prend la main, Le Télégramme, 22 mai 2014

Vos réactions (102 commentaires)Commenter
l"étoile 22 mai 2014 à 15h11

Sincèrement, Ruello, ca me plait. Lui au moins sera présent : sur le terrain, dans le vestiaire, à l’entrainement. Ce qui manquait cruellement à ses prédécesseurs nommés par l’actionnaire, pour combler le trou de la fonction.
Quant au désengagement de l’actionnaire actuel, c’est possible, mais imaginons que les résultats suivent, vous verrez qu’il n’y aura pas de désengagement.
Pour moi Ruello est un patron !! un vrai, en espérant ne pas me tromper. C’est un conscrit il ne peut etre que bon (lol)
Beaucoup se sont félicités de la qualité de ce site, je confirme pleinement.

62 votes
|
ritoninho22 mai 2014 à 15h30

Superbe article ! il rétablit beaucoup de vérités contredites dans la journée d’hier.
Continuez comme ça les gars !
Comme benjamin keltz, j’espère que pinault ne lâche des parts que pour laisser venir des capitaux supplémentaires. En somme, que le stade rennais conserve une certaine capacité financière lui permettant de construire une bonne équipe.

Maintenant faudrait lancer un appel au public rennais : laissons notre club travailler dans le calme. Nous aussi tournons la page et soyons plus unis que jamais derrière le stade rennais.

67 votes
|
mimidu3522 mai 2014 à 15h33

bon choix ,peut etre !!!
en même temps ce n’est pas lui qui est sur le terrain,
pardon pour l’expression mais ils joueraient un peu plus
avec leurs coui....,on aurait eu un classement bien meilleur.

prions pour un recrutement judicieux,
gardons,costil,houtandji,kondrasen,doucouré,bakayoko,pajot,ola,grosiki,n’tep,moi je garde aless(ne partira pas a l’OM),tentons de faire prendre la mayo avec moreira,said,n’gando.

bon mercato a tous,et a bientôt

39 votes
|
tréyan22 mai 2014 à 16h04

Enfin j’espère que la famille pinault restera actionnaires

43 votes
|
BONNET ROUGE22 mai 2014 à 16h05

Quoiqu’il en soit et cela dit pour ceux qui sont déjà critiques, cela ne pourra pas être pire qu’avec des pseudo-présidents qui ne connaissaient rien au football, pas même la règle du hors-jeu !!
Au moins, RUELLO connaît tout cela et il est et sera capable de parler football avec n’importe qui. Même avec Pierre MENES, c’est pour dire !
Maintenant que le club a un dirigeant digne de ce nom, l’important c’est le recrutement à venir.
C’est BUISINE qui est à la baguette et, le moins qu’on puisse dire, est qu’il tient ses engagements. En effet, on ne l’a pas vu de la saison et il est à 100% dans la prospection de futurs joueurs.
Tout cela, c’est bon signe. En janvier, il a déniché TOIVONEN et GROSICKI que peu de monde connaissait en France et à des tarifs très abordables.
Alors, faisons lui confiance pour nous avoir déniché quelques perles rares en Espagne ou au Portugal.
Ce qui est certain et sans être trop optimiste, c’est que le ménage va être terminé dans les semaines à venir (Pitroipa, KB, Makoun et même ALESSANDRINI qui ne joue que pour lui et pas pour l’équipe) et, qu’avec les jeunes qui ont montré des qualités certaines, le club devrait pouvoir aligner une équipe performante la saison prochaine.
On peut toujours se tromper mais l’arrivée de RUELLO m’a redonné un peu d’optimisme !

40 votes
|
REDSTARS22 mai 2014 à 16h21

Je pense qu’ Aless restera au club, car bcp de choses vont changer. De nouvelles arrivées prometeuses, nouvelle ambiance, tout cela il le ressent peut-ètre ? Il est peut-ètre dans l’expectative, donc la réflexion ; Il sait aussi que sa valeur a chuté. Il suffit que Ruello désire le garder avec des arguments d’avenir pour que tout cela prenne une autre tournure !!! C’est un joueur de calibre qui n’a certes pas été au niveau cette année, mais qui peut retrouver tout son potentiel au club !

34 votes
|
Roazhon_parisien22 mai 2014 à 16h22

Ah enfin ! On change ce qui ne va pas dans ce club depuis des années.
Finalement, le président est un investisseur du club, vivant à Rennes et président à temps plein. Je crois sincèrement, que le problème de mentalité dans le club venait de là.

Je ne pense pas qu’il y aura un désengagement des Pinault, ils cherchent simplement à faire grossir le capital du club et je pense que Ruello voulait entrer dans le capital depuis longtemps.

Enfin, fini le CLUB MED.
Enfin, un sanguin, présent tous les jours à Rennes pour pousser les joueurs.

44 votes
|
Ablaay22 mai 2014 à 17h00

NILS tu es trop bon dans ton domaine
Vivement que l’équipe suive ton exemple
BRAVO

32 votes
|
domiche3522 mai 2014 à 17h02

Très bon article sur c’est 20 dernières années du stade Rennais. Où l’on voit que M. Ruello a été une personne importante au club. Un président passionne par son club, pour apporter peut être et je l’espère une présence et une voie qui manquaient au club. Et, j’espère aussi que la famille Pinault restera l’actionnaire du club car, même si certaines personnes s’en plaignent. Je pense que sans leurs apports financier, peut-être que le stade Rennais ferait encore l’ascenseur entre la L1 et la L2.
Ne faisons pas les erreurs des années précédentes. Faisons confience au staff qui est en place et avec un recrutement subtil le stade Rennais peut reconquérir les supporteurs déçus de ces dernières années.
Allez les rouges et noirs

28 votes
|
22 mai 2014 à 18h38

Un désengagement à terme de la famille Pinault deviendra obligatoire, même en restant dans le capital , pour la simple raison que je ne vois
pas une cohabitation René Ruello et François Henri Pinault durable , si ce dernier en temps qu’actionnaire majoritaire , vient se mêler de la direction
et de la gestion du club .

Ca j’en suis certain Ruello ne l’acceptera pas longtemps , je vais même
dire même pas du tout.......donc les choses doivent être clarifiées
à l’heure qu’il est .

Ruello va s’entourer faire « son » ménage , ensuite la ligne directrice sera
la sienne et rien d’autre , la famille Pinault devra suivre , comme nous
en supporters lambda .

Notre nouveau président ne serait jamais revenu, si financièrement il
n’avait pas eu la certitude de ne pas devoir mendier , auprés des Pinault .

Je ne sais à quelle hauteur il rentre dans le capital Rennais , mais je suis sur qu’il est le nouvel actionnaire du Stade Rennais que tout est acté
pour que cela fonctionne ainsi dès maintenant et se fasse à terme.

27 votes
|
Louis G22 mai 2014 à 18h50

Merci Nils , pour ce rappel de la présence et des activités de René Ruello au Stade Rennais depuis plusieurs années...le management Pinault n’a pas donné les résultats escomptés...maintenant nous faisons confiance au nouveau « patron » du Stade Rennais...pour moi c’était la priorité des priorités et je le dis depuis quelques semaines... avec la prolifération des médias la tâche du Président d’un Club de foot se situe aussi au niveau de la communication bien plus qu’il y a 12 ans...je pense que le nouveau responsable saura s’adapter et faire face tant en interne qu’en externe !...

23 votes
|
x.henri22 mai 2014 à 18h54

Wait and see !

Franchement je ne comprends rien au stade rennais, club bizarre quand même.

26 votes
|
kikibreton22 mai 2014 à 19h13

Enfin un vrai président avec beaucoup de caractère. Il ne reste plus qu’à trouver un entraîneur à sa hauteur

42 votes
|
ritoninho22 mai 2014 à 19h50

Un entraineur à sa hauteur ?
ça tombe bien ruello apprécie beaucoup le profil de montanier ;)

35 votes
|
un supporter22 mai 2014 à 20h01

L’union fait la force.
L’arrivée ou le retour de René Ruello le confirme, qui plus est au capital c’est la meilleure façon de compter sur son implication dans le conduite du club, René Ruello a dès lors le statut de patron qui manquait peut-être à Frédéric de Saint Sernin le bon président, parfois un peu trop bon quand on se souvient des recrutements opérés par Pierre Dréossi et Fred Antonetti lors de la trève hivernale 2012/2013.
L’avantage aujourd’hui l’entraineur et son son équipe est en place, le recruteur a prouvé sa compétence le recrutement de la trève hivernale 2013/2014 n’a rien à voir avec celui de la saison passée et le club est toujours en Ligue 1.
Alors bon vent, on l’espère tous, on parle d’un directeur général mais pas de directeur sportif. Cela aurait pu être intéressant pour renforcer le travail de PM and Co et de Mr Buisine, peut-être à eux de coopter la personne avec qui ils pourraient s’associer et compléter leur travail de construction d’un projet de jeu.
La volonté de Ruello d’associer Suaudeau il fut un temps montre qu’il est important de ne pas laisser un entraineur seul sur le terrain mais certains y parviennent cf Wenger à Arsenal alors pourquoi pas ainsi.
Pour les joueurs j’aimerai voir Aless resté, il est jeune a prouvé sa volonté d’un retour en grâce auprès du public rennais. Il a marqué et délivré quelques bonnes passes, souvent impliqué dans les actions qui amenaient les buts dans les matchs importants qui nous ont apporté les points nécessaires pour le maintien. Durant une saison difficile il n’a pas sombré et s’est accroché ;
Et puis s’il a prouvé ses capacités sur le côté gauche, il lui reste à beaucoup travailler pour être aussi propre et lucide techniquement que des joueurs tels que Monterrubio, Thibault Giresse ou encore Yann Jouffre.
Il peut enrichir son jeu en travaillant pour devenir une fausse patte comme peut le faire un joueur comme Robben ou Di Maria.
Beaucoup de travail.
Aless est un bon footballeur, un vrai en espérant qu’il s’intéresse plus à sa progression sur le terrain et au jeu de son équipe qu’aux sirènes des agents.
Le Stade Rennais est un club où il peut encore grandir, le meilleur exemple Benoît Costil et tous nos joueurs actuellement dans les équipes nationales U18 U20 et espoirs.
ALLEZ RENNES

19 votes
|
22 mai 2014 à 20h08

Ritoninho !

Il faudrait vraiment que ton appel , soit entendu et appliqué par tous
pour que ça marche avec Ruello .

Certains attendent le moindre faux pas Rennais , pour relancer la critique,
c’est un classique de groupes qui n’aiment pas le Stade Rennais .
Si ILS l’aiment quand rien ne va , la coupe leurs a permis de tirer leurs
feux d’artifice du dénigrement .

Car franchement nous supporters nous gueulons , critiquons , nous payons
nous pensons avoir tous les droits , en vérité c’est faux , un club ce n’est
pas un million de décideurs , donneurs d’avis ..........c’est d’abord un
groupe de personnes , qui doit tout gérer et que ça plaise ou non , eux
seuls doivent décider........sinon rien n’est possible .

Je suis étonné vraiment que René Ruello ai un tel acceuil , il semble
faire une certaine hunanimité , les jeunes ne le connaissent pas sans doute. Lol .

C’est juste un brave homme mais qui déteste être emmerder , surtout
quand il fait pour le mieux et que les résultats ne suivent pas et ça ce
comprend .

Alors si l’ambiance public , supporters doit être celle de cette saison ,
ça ne marchera pas avec le Président , mais pas du tout .

S’il sent que le club est soutenu il fera des « petits miracles » peut être .
D’ailleurs nous n’en demandons pas tant......juste une bonne équipe avec
des joueurs volontaires , ensuite la L1 reste d’abord une compétition avec
tous ces aléas .

20 votes
|
Lulu Berlu22 mai 2014 à 20h09

Bienvenue au Stade rené !! Enfin un président digne de ce nom dans la lignée
des Nicollin, Triaud et consorts. Un homme qui saura au besoin taper sur la
table et que les joueurs craindrons ou respecteront contrairement à son prédécesseur qui peut du coup retourner à son domaine pour lequel il est plus taillé ;celui de la politique.
Et en ce qui concerne le franc parler on devrait etre servi .Je me rappelle
de l’avoir entendu , quand il présidait le club, critiquer ouvertement sur radio france armorique l ’entraineur de l’époque (Notheaux pour ne pas le citer )
au sujet de sa tactique très frileuse à l ’extérieur !
Satisfait aussi de voir aussi que les retours sont bons à lire les premiers commentaires. Bon maintenant de mémoire ils l’étaient aussi au retour de FdSS. Donc petit bémol quand meme.

17 votes
|
22 mai 2014 à 20h26

Ruello...
du pour, mais aussi du contre ! il connait la boutique, mais on ne fait pas du neuf avec du vieux...

Je me souviens d’une interview de notre Mythique Stephane Grégoire qui disait que Gourcuff était une erreur. il le disait sans animosité aucune, mais a l’époque, on avait des joueurs de caractère, et Gourcuff n’a jamais eu d’équipe avec des mecs ayant du répondant (lorient n’est pas réputé avoir des aboyeurs !).

revenons à un des principale problème du club, le centre de formation ; une réorientation du recrutement (plus ancré chez nous avec des mecs qui veulent ce maillot !) et produire plus de très bon joueurs plutot que beaucoup de bons joueurs !

sinon, on a un joueur parti cette saison, qui a le profil pour etre Le renfort défensif, il s’agit de Kevin Théophile-Catherine ! ce serait sympa de l’avoir !

21 votes
|
the miz22 mai 2014 à 20h55

Content que Mr Ruello revienne et qu’il entre dans le capital du club.

La famille Pinault est tellement radine qu’elle a besoin d’argent mdr.

Place a un vrai passionné contrairement aux Pinault et notamment le fiston.

Allez Rennes !!!!!!!!!!!!!!!

47 votes
|
takac22 mai 2014 à 21h13

laissons tous ces gens travailler en paix. nous jugerons ensuite sur le terrain
allez rennes

19 votes
|
rocheteau3522 mai 2014 à 22h37

Bonsoir à tous
1 post pour ceux qui n’ont cessés de cracher leur venin sur la famille Pinault, vous verrez dans 2 ans plus de famille Pinault et Rennes en National comme Strasbourg !
Cette arrivée c’est la fin de l’investissement de la famille Pinault
2e année de transition mais cette fois vous n’aurez plus en Janvier 1 président pour acheter 3 joueurs pour sauver le club !
Vous serez content contents vous n’aurez pas à pleurer d’une défaite en finale de coupe de France puisque nous ne pourrons même pas passer 1 tour !
Rendez vous dans 2 ans ok on fera le bilan et vous regretterez votre jugement sur la famille Pinault !
A bon entendeur.....

44 votes
|
tenma22 mai 2014 à 23h14

Eh bé les choses sont claires ... Ruello il est génial ... ou ... Ruello c’est la fin du SRFC !!! Y’a pas de demie mesure ce soir !!!

20 votes
|
Korrigan22 mai 2014 à 23h22

C’est une periode importante pour le stade rennais. Je vous avoue que cela me fait peur, car j’ai l’impression que ca va être « quitte ou double »...

18 votes
|
Tonton4623 mai 2014 à 00h59

http://www.footmercato.net/liga/transferts/info-fm-brahimi-cartonne-cote-europe_130426

Si on reprend mes qqs posts sur le sujet, à l’époque où on a poussé Brahimi et Lemoine vers la sortie, on lira que j’étais un farouche partisan de conserver ces 2 joueurs.
Tout simplement parcequ’ils ont du talent (dans des styles très différents). Ca n’était pas très compliqué de s’en rendre compte !
Au SRFC, c’était à qui de le voir et d’apprécier leur marge de progression ?
Eh oui... bravo Anto, bravo Dréo...
C’est ce qui s’appelle « passer à côté ».
Ces 2 joueurs là voulaient jouer, tout simplement, et avaient quelques références sur le terrain, pour y prétendre. Le tandem Anto/Dréo a complètement failli dans la gestion humaine de ces 2 talents et les oiseaux ont quité le nid pour des clopinettes...
Anto, après l’accident de Lemoine, a installé Doumbia (plus grand, plus fort, plus physique donc bien dans la tendance du SRFC de l’époque) et n’a jamais redonné sa chance au fougerais... qui est devenu inamovible, chez les verts.
Dréossi s’est payé Brahimi publiquement par voie de presse, en oubliant qu’il avait affaire à un môme. A Grenade, il a pris une valeur marchande qui doit filer des boutons à la famille Pinault. (ce n’est pas usurpé quand on voit des images des matchs de Grenade sur Bein).
Question management des ressources humaines, ce sont 2 exemples « top » de ce que savait faire l’ex-équipe technique. Bravo messieurs. Au regard de vos probables émoluments, vous auriez pu mieux faire !
Pour un supporter assidu, ça met les boules : 2 joueurs formés au club, l’un emblématique de par ses origines, gros travailleur, l’autre artiste capable de gestes techniques « total régal ».
On peut espérer que le nouveau Président du SRFC saura éviter ce genre de « couac » !

33 votes
|
lary2923 mai 2014 à 01h08

rochetaux25, qui ta parlé que les pinaults se retiraient dans 2 ans ?

S’ ils souhaitent passer la main, eh bien ils le vendraient au plus offrant.
Comme lille essaye de le faire en ce moment comme Paris la fait,monaco,lens ect...
Et quand bien meme c’était le cas. Crois tu que tout les actionnaires de ligue 1 sont multi_milliardaires ??

Ya une chose qui ma bien fait rire avec cet article ( good job) c’est « rennes mise sur son centre de formation pour installer au fur et a mesure des jeunes du cru, comme bordeau ou marseille peut le faire »
Mais ils sont ou, mais ils sont ou...?

Les 3/4 des jeunes issues du centres sont natifs de panam.
Je n’ais rien contre ca mais c’est juste qu’au bout de 2,3 ans (voire des semaines) ya untel et untel qui souhaite rejoindre son club de coeur.

c’est pas demain à la veille ou l’on entendra un jeune (bordelaix par exemple) dire quil souhaite rejoindre son club de coeur « Les Rouges et Noirs ».

10 votes
|
francky3523 mai 2014 à 08h15

Korrigan pour une fois je te rejoint tout cela me laisse perplexe , j’attend avec impatience de connaitre le budget du club et les intention des uns et des autres pour réellement commenté ce retour en espérant être agréablement surpris , après tout ce n’est pas la première fois qu’une entreprise ouvre son capitale afin de faire rentré des liquidité supplémentaire donc a voir

13 votes
|
REDSTARS23 mai 2014 à 08h18

C’est une chance pour le Club d’avoir Ruello, comme je l’ai dit precédement, c’est un choix Cohérent, tant pour son caractère, sa façon de procéder, sa connaissance du milieu et du stade, et ce n’est pas un LOOSER, il s’approche du tempérament d’AULAS, NICOLLIN !!!! il est disponible sur place, a Rennes Evidemment on peut aussi émettre des réserves, il a commis des erreurs mais il y a une décennie, et l’homme est très intelligent ....Objectivement c’est un choix cohérent......en plus il va investir, et je ne vois pas Pinault retiré ces billes mème à long terme car je pense que les résultats arriveront, et Pinault adore Rennes

23 votes
|
tréyan23 mai 2014 à 08h21

Rocheteau35 je suis tout à fait d’accord avec toi certains ne comprennent pas que si la famille pinault part c fini et bien fini ..au mercato d’hiver pour sauver le club 8 millions d’euros combien de clubs en France ont mis autant d’argent... je répète il faut absolument que la famille pinault reste majoritaire. allez Rennes

32 votes
|
marcoo23 mai 2014 à 11h07

Salut,

Waas, Jallet on peut dire que les cibles du mercato sont plutôt bonnes.

Mais bon, vu la méthode Buisine, je crois que l’on va avoir un tas de fausses pistes pour masquer les joueurs véritablement ciblés. Cet hivers qui avait prévu les arrivées de Toivonen et Grosicki ?

La phase 2 du grand ménage est commencé avec le débarquement de St Saturnin et l’arrivée de Ruello. On a enfin un vrai président, c’est à dire une personne lié au club, concrètement, à travers ses investissement.

20 votes
|
Bibi peau de chien23 mai 2014 à 12h13

Je suis atterré , lorsque je découvre les critiques de certains - pas trop nombreux d’ailleurs - à l’encontre de la Maison Pinault : radin & j’en passe .
On a la mémoire courte , c’est vraiment oublier que sans son arrivée providentielle on barboterait dans le marécage de la L2 ou pire du National .
Pensez aux clubs qui ne reverront jamais le jour ou en tous cas qui mettent un temps fou à réapparaître au plus haut niveau .
Notre chance fut celle d’intéresser un passionné Breton qui a investi dans une entreprise du milieu foot , alors qu’il faut convenir qu’il s’agit d ’un terrain pas facile à stabiliser , car trop dépendant de facteurs humains , financiers , bien souvent incontrôlables & aléatoires .
Non , François Pinault ne venait pas pour arrondir sa fortune ; celle - ci était déjà faite .
Bien entendu , certaines erreurs - ( par exemple , dans le choix de délégations pas toujours heureuses ) - n’ont pas permis d’atteindre tous les objectifs espérés - quoique 2 coupes de France & des finales atteintes ; beaucoup de concurrents envieraient un tel palmarès - .
.
Pour ma part , plutôt que d’opposer les 2 principaux investisseurs / dirigeants , il serait préférable - en bonne complicité - de CONSTITUER UN ATTELAGE DANS LEQUEL CHACUN EVOLUERAIT DANS SON DOMAINE SPECIFIQUE : finance d’un côté , présence & gestion sportive & humaine avec tous les pouvoirs de l’autre , sans courir le risque d’un télescopage mortel !
Ne pas perdre de vue que tout en ayant maintenant une surface financière respectable , celle de cet autre Breton René Ruello , fait figure de naine par rapport à la puissance du groupe Pinault ; & ce n’est pas péjoratif de rappeler cette évidence .
Enfin , le Stade va surement repartir vers d’autres aventures qu’on espère euphorisantes pour notre plus grand bonheur !
.
P.S. : Petit rappel , au diable les anonymes : ce serait si simple de finir ne serait - ce que par des initiales faciles à repérer pour cibler des réponses éventuelles !

23 votes
|
Korrigan23 mai 2014 à 14h21

Franchement, ceux qui crachent sur Pinault sont pitoyables et n’ont rien compris au monde de l’entreprise... s’il quitte le navire, il va tanguer trés sérieusement (j’espère que ces supporters ingrats resteront supporters et iront se les cailler contre Niort, Le havre and co...). Ruello, je n’en sais rien, objectivement, je ne le connais pas bien mais je sais que ce ne sont pas forcément ceux qui aboient le plus qui font le meilleur boulot... Franchement c’est « facile » de faire son show devant la presse (Nicollin et consort) moi j’en ai rien à foutre du show, ce qui compte ce sont les résultats...

Une association Pinault/Ruello serait l’idéal, la force du groupe Pinault et un président passioné et à poigne (autrement dit capable de gérer les égo des joueurs, de motiver les troupes etc..) = je dis génial

L’amorce d’une sortie progressive de Pinault, pour être remplacé par Ruello = je dis c’est mort.

la fortune des deux protagonistes n’a rien à voir. Si pinault prête 7M€ au stade cet hiver c’est rien pour lui, à mon avis pour Ruello c’est une autre paire de manche.

On est peut être en train de faire une « Lens » (un actionnaire ultra riche, et un président passionné...).

Je vous le dit c’est quitte ou double !

Quand Anto est parti, j’avais dit on sais ce qu’on perd, on ne sait pas ce qu’on va avoir. Même si j’étais POUR le départ de Anto.
La c’est un peu pareil : le début d’une superbe aventure avec un nouveau Rennes, qui va venir taquiner les plus gros tous les ans, ou la descente aux enfers ???

18 votes
|
Maxsrfc23 mai 2014 à 14h42

C’est bien tout ca, le changement redonne un peu confiance en cette équipe, en esperant retrouver certaines valeurs de combativité qu’il nous manquait, de la part des joueurs mais aussi des dirigeants !!!! on verra avec le temps si ce choix était le bon !!! a part ca je viens de lire que le club s’interesse à Jallet...si on est à la recherche d’un arriere droit d’experience, Reveillère ne renouvelle pas son contrat a Naples, en voilà une solution qu’elle est bonne si la mode est aux retours en ce moment !!!

13 votes
|
tréyan23 mai 2014 à 15h17

Je m’aperçois qu’il y a encore des supporters qui réfléchissent et ce rende compte que ruello seul c impossible aujourd’hui et en travaillant comme ça à deux ca pourrais être une bonne chose ( peut être ) mais sans pinault j’aurais l’impression de revenir dans les années 80/ 90..on vois bien les difficultés des équipes comme Nantes interdit de recrutement Montpellier même avec nicollin joue pour pas descendre et bien d’autres ont bien du mal à avancer ou à s’en sortir .

17 votes
|
SAUVEE23 mai 2014 à 15h23

Felicitations à l’auteur : trés bonne retospective qui m’a permis de combler quelques lacunes sur le Stade Rennais que je soutiens depuis 60 ans (j’ai commencé assez jeune...) et de comprendre à posteriori certaines situations. Merci
L’arrivée de R.Ruello marque sans aucun doute le debut du commencement du retrait de l’engagement d’Artemis ! Pour ma part je ne suis pas surpris de la part de celui qui a succédé à son père, moins passionné mais plus lucide sans doute . Si les premiers résultats de l’ére Ruello/Montanier sont encourageants, le processus devrait s’accelerer, le monde bouge, les hommes changent et le financement se diversifie,...c’est la vie !!!

14 votes
|
Sianner23 mai 2014 à 15h50

Attention Monsieur Ruello, le supporter rennais est versatile. Aujourd’hui vive Ruello, on s’enflamme mais dans six mois.... comme pour Montanier ?
Comme quelques uns, je crains que Pinault ne passe la main dans peu de temps et alors...plus dure sera la chute ?
Je n’imagine pas un seul instant que Pinault continuera à payer sans être décisionnaire. Vous voyez Pinault simple fric ?(oui je sais elle était facile).
Pour d’autres, vous êtes passéistes. Vous reparlez sans cesse des Lemoine, Brahimi et autres. Lemoine voulait être titulaire à son retour d’une grave blessure, Brahimi et son état d’esprit déplorable, bref tout pour pourrir un vestiaire. Allez on regarde devant.

19 votes
|
anonyme3523 mai 2014 à 16h14

et bé

deux coqs dans la basse cour....

deux capitaines sur le même navire .....

En tous cas deux personnalités

Pinault plaçait des hommes de paille comme président car même s’il n’assistait pas au match qu’on le veuille ou non le stade rennais est ( ou était ) son club , là on lui demande de s’effacer davantage pour laisser le réel pouvoir à Ruello......

Hum hum

plutôt enclin à penser que cela sent le retrait d’Artemis et non la création d’un tandem ....

Mais ce n’est bien sur que mon avis .....

16 votes
|
Bibi peau de chien23 mai 2014 à 16h24

Je constate que certains - pour l’instant pas encore assez , mais çà va surement progresser - sont pour la continuité avec le groupe Pinault & donc pour une association de ces 2 principaux actionnaires qui pourront - dans des domaines différents , mais complémentaires - tirer l’attelage Stade Rennais vers le haut & surtout dans une stabilité indispensable pour éviter le yoyo mortel !
Hélas , bien sùr ce n’est qu’un voeu pieux , mais il est vital que François Pinault and C° poursuive le chemin encore longtemps , & ce n’est pas faire injure à René Ruello .
Que les contempteurs de base réfléchissent un tantinet & reconnaissent que le sauvetage n’a eu lieu que par cette arrivée providentielle : combien de Clubs doivent se dire , « si seulement nous avions la chance d ’ être adossés à une des plus grandes fortunes Européenne » & ceci sans obligation absolue de résultat financier !
.
P.S. : Cà & là , je lis des souhaits d ’ arrivées plus ou moins possibles ; entr’autres on cite Reveillère , je crains que certains restent sur des images du passé , mais l’âge est là , inexorable .
On regrettera aussi indéfiniment les départs de Didot & Lemoine , mais hélas , il faut se faire une raison !
Même avec la meilleure motivation - un garçon comme Armand par exemple tout sérieux qu’il soit , lui aussi aura un an de plus dans les jambes & l’USURE PHYSIQUE & MENTALE qui va avec - .

16 votes
|
yves9323 mai 2014 à 16h35

Je ne ne pense pas qu’il faut en tirer des conclusions hâtives depuis la nomination du retour de monsieur René Ruello à la présidence du Stade Rennais et son entrée comme actionnaire au sein du groupe d’Artemis.
Je vois plus un actionnariat ou un partenariat, qu’autre chose.
Cela m’étonnerait beaucoup quand même que la famille pinault se désengage à court terme ou à long terme ! en temps que propriétaire du Stade Rennais ! mais, quelque fois,il peut arriver des surprises.
Cependant, René Ruello ne pèse pas suffisamment en fortune comme la famille Pinault ! il est très intelligent et pas absurde à ce point, pour s’engager dans une telle aventure !
On ne connaît pas pas encore le montant du capital investi.
On en saura certainement plus, dans les prochains jours à venir.
Si, les deux parties sont d’accord ! pourquoi pas !
Ce serait un plus pour notre club, afin d’envisager un avenir plus serein sportivement, financièrement et médiatiquement.

18 votes
|
LahmTHEtriple23 mai 2014 à 17h40

et c est reparti pour un tour...comme a chaque inter saison..on change les joueurs on change l entraineur on change le president....et on attends toujours.......les beats restent beats les optimistes restent optimistes les autres , ceux qui attendent depuis 43 ans...et bien ils attendent encore....

39 votes
|
Louis G23 mai 2014 à 18h34

Je suis bien d’accord avec ceux qui souhaiteraient un ticket Pinault-Ruello surtout pour l’aspect financier...maintenant nous devons avoir un à priori positif pour le nouveau Président qui aura la charge de conduire la barque du Stade Rennais dans les semaines qui viennent...c’est comme pour un changement d’entraineur ou de nouveaux joueurs ; il faut leur laisser le temps de prendre leur marque et nous pourrons juger ensuite...pour ma part le tandem Ruello-Montanier me plait pour préparer au mieux la saison à venir et pour obtenir de bons résultats...

26 votes
|
23 mai 2014 à 19h50

@lahm : tu as oublié et les chougneuses continuent de chougnier non ?

7 votes
|
marcelaubour6423 mai 2014 à 20h20

« Laisser les prendre leurs marques »

Si ils pouvaient le faire avant la trêve, ce serait mieux, histoire de rester compétitifs pour une place européenne ou une....coupe qui sait, un championnat c’est 38 matches avec des points, combien de matches se donne-ton alors ?
Seuls les points comptent, la preuve ? rappelez vous tous nos commentaires sur les 10 dernières journées, quand les points ne sont pas au rendez vous, y’a plus de temps pour les « marques » à laisseret on demande vite la peau de DREOSSI, MONTANIER, ANTONETTI, PINAULT ou peut être même RUELLO à l’avenir........5e à la trêve et on ne parle plus de problèmes.......
je ne suis pas négatif simplement REALISTE....ALLEZ RENNES de toute façon A VIE quoiqu’il arrive !!!!!!!!!!

8 votes
|
Korrigan23 mai 2014 à 21h59

LamTHEtriple, que te faut il pour que tu esquisses l’ombre d’un sourire de satisfaction ?
pas de changement : tu râles, changement : tu râles...
Peux tu me dire quel club en L1 te semble vraiment mieux géré que le SRFC ? (évidemment en excluant PSG et Monaco). (du style y’a pas photo )
Allez Lille Ok, Sainté pas sûr même s’ils ont fait une bonne saison... Lyon ? je parie une chose : tu serais supporter de tous les autres clubs de L1 tu aurais le même discours.
Peut être un peu plus virulent si tu étais Ajaccien, Valenciennois, ou Sochalien... :)
Tout cela pour dire que à part « râler » et « pleurer », tu n’apportes pas grand chose au débat. Je ne dis pas que tu dois penser comme moi, mais plutôt que tu puisse être un peu plus constructif, critiquer oui, mais avec arguments. critiquer systématiquement pour se défouler, cela ne fait du bien qu’à toi, mais franchement je ne crois pas que cela intéresse les autres.. j’apprécie de lire certains forumeurs avec qui je ne suis pas d’accord, dés lors que c’est un peu argumenté, mais franchement le lynchage pour le lynchage c’est nul, enfin c’est mon avis. Désolé si cela te blesse...

28 votes
|
vincent23 mai 2014 à 22h47

Ruello 3...le retour c est une suite sans fin , les suites ne sont que rarement réussi..
Sous sa présidence , Rennes a beaucoup végété et sur sa dernière année on se sauve de la relégation sur le dernier match de championnat...
Arpes niveau investissement, Ruello à ce que je sache, ça va etre du niveau de Nantes ou Valenciennes...et niveau entraineur , il dure une année et dehors...

16 votes
|
vincent24 mai 2014 à 09h49

Sur cette saison, ce n etait pas vraiment un problème de président...c est juste que Montanier a hérité d’un groupe ou les sois disants cadres n ont pas répondu présent, Montanier n a du s appuyer que sur des jeunes, il a quand meme sorti, Hountonji, Moreira, Bakayoko, Doucouré et en a essayé d autres Said..
Les Pitroipa...Féret qui lui meme a reconnu que depuis 16 mois, il n avait plus le niveau...Kana Biyik, Alessandrini, Boye, Makoun ...ils ont été quasi absent dans le jeu , pour MOntanier ça faisait quand meme beaucoup et les prets de Kadir ,Roméro ou Oliveira c etait pas ça non plus.
La saison qui arrive, il faut que tous ces joueurs s en aillent et les jeunes auront un an de plus, si il y a un bon recrutement, on devrait voir un bon Rennes.

17 votes
|
vincent24 mai 2014 à 09h51

Je vois que REnnes s intéresse a Jallet...encore une fois, pourtant ça ne marche que tres peu a REnnes, les anciens qui viennent a Rennes avec des salaires mirobolant et qui en fait n apportent que tres peu.

22 votes
|
hamonti24 mai 2014 à 09h59

a tous les supporters du stade rennais

arrêter d’encenser le nouveau président RUELLO ce n’est qu’un président avec quel pouvoir !!

Et j’entends par la : le tandem Pinault Ruello puis Montanier Ruello mais on sent fou l’important pour moi c’est le terrain et les joueurs et le prochain mercato
gros chantier pour le recrutement c’est l’essentiel .

17 votes
|
francky3524 mai 2014 à 10h57

a Vincent , a l’époque de Ruello Rennes s’est sauvé bien avant la dernière journée a l’avent dernière plus précisément victoire a Auxerre a la dernière journée bon sa change pas grand chose tu me diras , plus sérieusement quel âge as tu car a te lire tu critiques systématiquement un joueur dès qu’il a plus de 30 ans pour toi a cette âge la un joueur est fini ? parce que des joueur a plus de 30 très bon y’en a un paquet qu’on aimerait avoir a Rennes sérieux j’ai 42 ans et a chaque fois que je te lis j’ai l’impression que je ne peux plus faire grand chose car je suis trop vieux . Les jeunes ok mais avec des joueurs d’expériences c’est bien aussi

20 votes
|
vincent24 mai 2014 à 11h44

A francky , je ne critique pas les anciens, je dis qu a REnnes depuis quelques années maintenant on fait venir des joueurs dit anciens ou cadre avec de tres bons salaires et sur le terrain, ils n apportent rien, je peux citer plusieurs joueurs et des échecs pour moi, il y a eu Dalmat...Diarra et Mensah au mercato d hiver d’antonetti...puis Makoun...et la Armand , lui c est pas un échec mais a son niveau de salaire, un autre joueur aurait pu prendre sa place, il n a pas non plus booster l’équipe.

19 votes
|
Dirk diggler24 mai 2014 à 11h54

Vincent, pour te rassurer,Christophe Jallet a encore quelques belles années avant le déambulateur.. il a 30 ans.
C’est très « français » t’enterrer les joueurs de 30 ans et plus.
Je m’intéresse plus aux performances d’un joueur qu’a sa date de naissance.

33 votes
|
24 mai 2014 à 12h57

le problème avant ? Pinault avec des présidents qui n’avaient aucune billes dans le club, donc au final qui ne prenaient aucun risque personel... la ce ne sera pas la même, puisqu’il met de l’argent !.

attention je ne suis pas fan de Ruello, mais la, avec ce compromis, Pinault ne passe pas (en tout cas encore !) la main, mais quelque part il oblige le nouveau président à être concerné par l’aspect financier et performance, qui sont lié tout les deux !

je pense que c’est un e manière d’experimenter une nouvelle façon de gouverné pour Pinault.

Pinault fils ne se sent pas concerné ? il était a chaque fois au stade de france, et à consenti une grosse aide cette hiver, sans y être obligé !

la valeur du club depuis son arrivé a plus qu’explosé (nouveau centree de formation, stade renové, centre de formation pas mal). donc si il voulait vendre, il le pourrait d’autant que je pense que depuis 2001, il a recuperé pas mal des investissement « raté » (turdo, lucas...) avec l’argent des transferts qu’il recupérait ensuite (Cech, Kallstrom, frei, gourcuff, briand, mbia, Mvila,..) soit quand même 58 millions d’euros rien que pour ces joueurs, alors que le club achetait pas pour autant d’argent !

le club tourne bien, il manque juste plus de pression sur les joueurs pour qu’ils se sentent obligé de se donnera fond sur le terrain !

23 votes
|
24 mai 2014 à 13h34

euh pourquoi la photo de Pinault, Cueff et Villepin pour illustrer un article sur René Ruello ??

12 votes
|
BONNET ROUGE24 mai 2014 à 13h37

Vincent, ne tourne pas autour du pot concernant JALLET.
Ce joueur a seulement 30 ans et était en EDF il y a encore 1 an.
Ton souci mais il ne faut pas avoir peur de le dire est que JALLET va reléguer DANZE sur le banc des remplaçants.
Tu parles de salaires élevés, DANZE qui est quand même un joueur très, très moyen (et je pèse mes mots) émarge quand même à 85.000 euros par mois.
MONTANIER n’est pas un imbécile. Il a certainement ciblé les manques rennais et, désolé de te le dire, au poste d’arrière-droit il y a un sacré manque.

32 votes
|
24 mai 2014 à 14h08

Difficile à dire, le degré d’implication des PINAULT, un patron non impliqué et distant c’est pas bon pour une boite quelque soit le domaine, après il peut très bien s’entourer pour déléguer...
Alors OK, AULAS, MARTEL et d’autres sont souvent dans les tribunes, où ils aiment plus le foot, où le challenge sportif est tel qu’une non atteinte d’objectif peut faire mal, PSG, LYON, MARSEILLE, et MONACO doivent viser la C1 sinon, c’est moins de rentrée d’argent et des stars qui coûtent toujours le même salaire à payer.
A RENNES, on a jamais entendu depuis quelques années parler d’un objectif ambitieux pour lequel on aurait investi généreusement et à court terme avec résultats rapides en retour.
On parle de « projet de club » pas d’objectifs !!
C’est toujours vague, en construction ou en re-construction, bref un flou dans lequel personne ne sait où aller et se motiver....
AULAS à LYON ou SEYDOUX à LILLE te disent dés AOUT que l’objectif c’est les 3 premiers, et les médias les suivent toute l’année : « et ben M.AULAS vous êtes 6e après 7 journée, il y a un problème ? » article dans l’Equipe etc...........
Je ne parle même pas du PSG qui n’a pas le droit d’être 2e........Par contre RENNES, 15e c’est « début de saison difficile », 4e c’est « très bon début de saison » et puis c’est tout....Avec les entraineurs qui sont pas plus ennuyés que ça, qui ne parlent que du dernier match ou de celui à venir et des présidents jamais interviewés.......Comme tout le monde s’en branle, et bien les joueurs aussi, jusqu’au jour où on arrive en finale de Coupe et d’un coup, tous les projecteurs dans la gueule, quand t’es pas habitué, t’as du mal à comprendre et c’est le gros trac.......Dés RENNES-LORIENT juste avant la finale, ils se faisaient dessus, on avait dit que c’étaient les esprits qui étaient déjà au stade de France, je pense plutôt que c’étaient les tripes qui descendaient déjà dans les chaussettes.....
Bref une majorité de jeunes joueurs un peu paumés.....
Plutôt que de leur trouver un préparateur mental, il faut leur trouver quelqu’un qui leur donne un objectif à la trêve, ou au quart du championnat, j’en sais rien je suis pas assez calé en foot mais dans une boîte, les gens qui travaillent contre une concurrence ont des objectifs à tenir avec des types qui te le rappellent régulièrement et qui sont sensés te donner les moyens d’y arriver...
ALLEZ RENNES..........

27 votes
|
vincent24 mai 2014 à 14h20

Je ne suis pas un fan de Danzé que je trouve tres moyen aussi et quand on perd trois finales de coupe en étant capitaine ça montre aussi son peu d’importance dans l’équipe.
Apres pour Jallet, pourquoi pas, mais il va émarger a combien...des fois il y a de bon jeunes joueurs aussi bon, à Reims il y a de bon latéraux.
Armand il a apporté quoi ?

17 votes
|
vincent24 mai 2014 à 14h24

Sur les derniers matchs, j ai trouvé Huntounji bien meilleur que Boye et Kana Biyik....
Au milieu je trouve Doucouré et Bakayoko bien meilleur que Makoun....et j’espère qu’il ne restera pas a Rennes.
comme quoi aller chercher des joueurs avec des expériences ça paye pas tant que ça.

23 votes
|
x.henri24 mai 2014 à 15h51

STOP les Gros salaire et souvent mauvaise ambiance, en général dès que l’argent arrive le « merdier » n’est plus très loin.
Cette année j’ai été satisfait des jeunes formés au club, bien plus que les rentiers venus se faire de somptueux chèques avant la dégringolade.

Alors place aux « jeunes » et jeunes bretons formés au club .

20 votes
|
x.henri24 mai 2014 à 15h54

Jallet mais qu’est ce qu’on va faire avec ce genre de pieds carrés, autant garder Danzé.
Je suis persuader que dans de nombreux clubs de CFA ou ligue 2 en latéral droit il y en a des biens meilleurs ou alors le niveau est bien faible.

Y’en a on se demande comment ils sont arrivés au poste de professionnel quand on « ose » les regarder sur le carré vert !

40 votes
|
vincent24 mai 2014 à 15h58

IL faut espérer que Pinault reste au club...sinon l’avenir va s assombrir, si on a recuter cet hiver c est grace a l’actionnaire, je ne sais pas, mais je ne pense pas que Ruello est pret a investir sur ses fonds personnels des millions d euros...

16 votes
|
BONNET ROUGE24 mai 2014 à 17h25

Par contre VINCENT, d’accord avec toi pour MAKOUN.
Il est vraiment en fin de carrière (cela s’est vu cette année) mais il sera difficile à transférer avec un salaire à 100 ou 120.000 euros (merci DREOSSI).
Une solution dans ce cas : résilier son contrat. Il part avec un chèque et tout le monde est content.
Sinon, bonne nouvelle : responsabilités élargies pour MONTANIER. Il devient le grand patron du secteur sportif et, comme cela, les choses sont claires.
Si cela fonctionne, cela sera très bien pour lui. Dans le cas contraire, il devra assumer.
C’est sans doute la 1re décision de RUELLO et elle va dans le bon sens.

19 votes
|
vincent24 mai 2014 à 17h31

Quand on voit la ligue 1, sochaux est a vendre, a Lille seydoux veut vendre aussi..Nantes interdit de recruter, Lorient qui vend tous ses joueurs d ou le départ de Gourcuff...Valenciennes qui risque le dépot de bilan... le bilan n est pas fameux, il y a une inflation sur les salaires des joueurs beaucoup trop fortes, quand on voit qu a Rennes il y avait 8 joueurs qui gagnent plus d un million d euros par an...ça laisse songeur vu le niveau affiché.

25 votes
|
24 mai 2014 à 17h56

bonjour,a brest il y a un lateral qui est tres bon ,c est moinbe , pourquoi aller cherche des gros salaires quand il y a moins cher en d2

16 votes
|
REDSTARS24 mai 2014 à 18h12

@ x.henri, Je ne suis absolument pas d’accord avec toi, et je ne peux pas te laisser dire cela, c’est à dire que Jallet est un « pied carré  ». Pour jouer au PSG, autant d’années, c’est que tu serais très bon « Ailleurs ». j’ai souvent vu Jallet à l’oeuvre, c’est un joueur, rapide à la relance, technique, précis, régulier, qui mouille le maillot.......tout le contraire d’un pied carré, qui ne serais jamais resté au PSG autant d’années s’il n avait pas été à la hauteur ; Alors oui, oui c’est le niveau supérieur à Danzé. Rennes ne possède pas actuellement pas de joueurs de ce calibre à ce poste !!

26 votes
|
REDSTARS24 mai 2014 à 18h33

@ Xhenri, tu dis " Place uniquement aux jeunes formés au Club de formation "Le résultat, ce sera la ligue 2 Directe, puis National. Au compte gouttes on peut les faire jouer , avec l’équipe première pour les meilleurs. Quant aux salaires, c’est comme cela partout dans tous les clubs du monde, la loi de l’Offre et de la Demande. Si t’as pas de capital, ben tu reste amateur. Regarde la finale ce soir, additionne le fric Réal + Atlético = CHAMPION D’EUROPE

14 votes
|
RV2924 mai 2014 à 19h53

Bonsoir à tous.

Je lisais gentiment comme tous les jours, tous les commentaires ici et sur le forum, et je ne pensais pas intervenir car tout est dit, plutôt bien, sauf si parfois des originaux, probablement pour faire un peu de provoc’ et s’amuser des réactions, prennent des positions amusantes comme de soutenir que faire venir Jallet (trop vieux, trop cher, trop mauvais esprit, etc.., tout est bon) ne serait pas une bonne affaire pour le Stade, quand soudain je lis ces trois lignes d’un intervenant sans pseudo à 17h56 suggérant qu’on s’intéresse à Moimbé, latéral gauche à Brest.

Bravo. Il faut que j’apporte aussi mon grain de sel. Pour moi, recruter ce Wilfried Moimbé, si cela est possible, serait une formidable affaire, et j’avais déjà écrit ici il y a quelques jours combien je l’avais trouvé brillant en voyant le dernier ou l’avant-dernier match du Stade Brestois.

Je me demandais comment un latéral gauche de ce talent n’évolue qu’en Ligue 2. Mystère ! A ceux qui pourraient revoir ce match (je ne sais pas si c’est possible), faites-le je vous en prie, et je suis persuadé que vous serez aussi enthousiasmés.

Bien sûr, je me dis que je n’ai pas la compétence de jugement des recruteurs professionnels. Mais, avec un peu de vantardise, je me dis que , comme ici pour Moimbé, je m’étais étonné lors des premiers matches où j’avais vu jouer Koscielny à Guingamp en 2004, qu’il ne soit pas déjà dans le collimateur des grands clubs (conduite de balle, technique des deux pieds et de la tête, très bonne vision du jeu, ...). Eh bien, il a ensuite végété à Guingamp, puis à Tours (en National), avant que Gourcuff ne le récupère à Lorient en 2009. Cinq ans après. Et vous savez où il est aujourd’hui. Je me vante donc d’avoir prévu cette réussite.

Eh bien, comme l’ami de 17h56 probablement, je pense que Moimbé sera enfin reconnu comme un très bon latéral gauche.

Enfin, ce n’est que mon avis.

16 votes
|
vincent24 mai 2014 à 20h47

Pour moi , Montanier est compétent, il l’a démontré, lui donnner tous les pouvoirs au niveau sportif est une tres bonnes décision, il faut espérer que le budget de rennes soit toujours important... mais quoi qu’il arrive plusieurs joueurs vont partir ça devrait clore l’ère antonetti/dréossi , Montanier va pouvoir batir une équipe qui lui correspond.

17 votes
|
zabou24 mai 2014 à 20h57

Bonsoir
vous parlez d’arriere, mais j’ai lu quequepart qu’on avait un tres bon U18, sega coulibaly et des gros clubs europeens seraient dessus, comme chelsea. Pourquoi ne pas le faire jouer en ligue 1 s’il est si bon, Pogba, Varane ont démarré à quel age ?

28 votes
|
24 mai 2014 à 22h54

@ x.henri,pas du tout d’accord avec toi également mais chacun son avis.

Je vois que Montanier a désormais les pleins pouvoirs,pas con sur le fond mais quand on voit son bilan,ses carences tactiques et sa gestion de l’effectif (Feret et Romero) je suis plutôt étonné d’une telle promotion alors que dans d’autre club c’était DEHORS MONSIEUR.

La prime a la défaite lol

Enfin,étonné ....pas si sur car le Stade rennais est déjà tellement bizarre :

Actionnaire radin obligé de cohabité avec un autre gars tellement il est rapia mais aimé de 80% des supporters.

Supporters non ambitieux visant la 10e place tout comme les dirigeants oups ouhawwwwww !!!!!!!! ;) génial on sera dans l’histoire !!!

Toujours favoris dans les finales mais jamais gagnants...

Présidents « fantôme » se succédant mais aussi charismatique qu’un huître cancalaise (Cueff,Le Lay,St Sernein)

Ridicule sur le plan national,forum de sites nationaux + journalistes

et maintenant une promotion pour Montanier ah ah ah.

Petite note positive de ma part je suis pour le retour de Ruello,un mec a poigne contrairement aux 3 mecs cité plus haut.

Déchaîné vous aux étoiles j’ai moi même un record a battre dans le négatif a l’image de mon petit club.

69 votes
|
Fab3525 mai 2014 à 00h46

pour l’anonyme de 22h54, déjà pour commencer trouve un pseudo et tu pourra ensuite nous apporter toutes tes solutions que nous attendons avec impatience... et n’oublies pas ton chequier...
La piste Jallet n’est à mon avis qu’un leurre même si je pense que cela ne serait pas une si mauvaise affaire, comme au mercato d’hiver beaucoup de noms de joueurs vont apparaître et ceux qui seront recruter nous ne l’apprendrons qu’au dernier moment. PM avec les pleins pouvoirs c’est une bonne chose, il aura une obligation de résultat par rapport à ses choix.
Toujours un plaisir de vous lire (pour la plus grande majorité)
Allez les Rouges et Noirs

21 votes
|
SAUVEE25 mai 2014 à 07h27

A l’inconnu de 14h08 du 24.05 : ton explication est pertinente...Je suppose que le staff aurait pu avoir la même idée ! quant aux objectifs, il ne fait aucun doute qu’en interne ça circule ! alors...??? alors, c’est a minima le rôle de Montanier ; la gestion du collectif, c’est lui ! la motivation individuelle des joueurs, c’est lui ! les objectifs à court terme, c’est lui ! bref, il ne fait aucun doute que sa responsabilité est engagée cette année. Espérons que l’histoire se repetera pour lui et qu’il va montrer autre chose au Stade Rennais pour la saison à venir ! sinon, il faudra bien admettre que dans le football, il peut y avoir aussi des erreurs de casting...!!! Mais j’espère de tout coeur qu’il reussira car il me semble etre un gars bien. Mais est-ce suffisant dans ce milieu du football où se cotoyent passion, affection, ambition, fric, technique et ...la chance !!! Voyez hier soir l’égalisation du Real dans les ultimes secondes du temps additionnel et au Stade Rennais, on est bien placé aussi pour avoir vecu ce type de situation, comme beaucoup d’autres en sens contraire...il faut le reconnaitre. Pour mémoire, cette tête assassine de Fauvergues à Lille, privant les Rouge et Noir d’une qualification pour la Coupe d’Europe justement...!

7 votes
|
Le pertinent du 3525 mai 2014 à 08h12

A 80% du même avis que le post du 24 Mai à 22h54 . Que nous réservetons pour la suite des évènements ? je suis perplexe ! , mais toujours fidèle au SFRC . Ceci jusqu’à quand ? D ’autant que bon nombre d’équipes de ce championnat offre un jeu plus allèchant . KENAVO !

14 votes
|
RV2925 mai 2014 à 11h46

Je trouve que celui qui depuis de longues semaines poste ici sans pseudo a des opinions très contradictoires.

Il est très curieux cet étonnant supporter ou anti-Stade Rennais qui souvent défend ce qu’il a attaqué dans un message précédent.

Je crois que l’homme (ou la femme) sans pseudo n’est, de ce fait, absolument pas crédible dans ses opinions.

Sont-ce ses convictions qui le font vivre masqué ? Ou bien veut-il nous faire croire qu’ils sont à plusieurs ?

J’ai quelques suppositions : c’est peut-être un Nantais, ou quelqu’un qui cherche à nuire au site, concurrent peut-être, etc...

17 votes
|
tenma25 mai 2014 à 14h46

A l’anonyme de 22h54 :

quelques réflexions pêle-mêle :

- Tu dis actionnaire radin ... tu en connais d’autres actionnaires qui ont déboursé 8 millions d’euros au mercato hivernal ? - aimé par 80% des supporters ... tu parles de quel sondage ou de quelle étude d’opinion pour donner ce chiffre ?

- « supporters visant la 10e place » ... je fais parti des supporters et je peux t’affirmer que je ne me contente pas d’espérer une 10e place ou un maintien pour la ligue 1 ni même pour les autres équipes du stade rennais ... et je côtoie de nombreux supporters puisque je vais à tous les matchs ... eux non plus ne s’en contentent pas ... tu dois confondre « résultat visé ou espéré » et « résultat réaliste vu l’effectif et les moyens » ... on est à la fois idéaliste (espérer les étoiles) et réalistes (escompter le minimum) !!!

- Ruello devrait être présent ... ça changera donc « tout » ... on en reparle dans 1 an !!! Moi aussi je l’espère !!!

- ton jugement sur Montanier est bien du niveau de ton post ... un avis perso non ettayé et sans référence ... Montanier a les résultats qu’on lui connait avant d’arriver à Rennes .. il fut même désigné meilleur entraineur de liga par ses pairs l’an passé ... Il obtient les pleins pouvoirs sportifs ... ça changera donc « tout » ...on en reparle dans un an également !!! Là aussi , moi je l’espère !!! (note bien l’inversion intentionnelle du moi et du aussi )

Et une question me vient à l’esprit :
- Quelle équipe de ligue 1 supportes tu ?

Allez SRFC !

31 votes
|
x.henri25 mai 2014 à 15h54

Le Stade rennais suit Mounir Obbadi (31 ans) :

vu dans les colonnes de stade rennais online : encore un qui vient en maison de retraite. Complet y’a plus de place !

Raz le bol d’accueillir ce genre de personnages cherchant les derniers bons chèques.

17 votes
|
maoubab25 mai 2014 à 17h13

de maoubab
Bonjour à tous j’avais décidé de ne plus intervenir avant la saison prochaine mais le changement de présidence , retour de monsieur Ruello , me fait penser que ce serait peut-être le moment de renégocier tous les contrats et de partir sur de nouvelles bases :

en établissant une grille des salaires en fonction des résultats du club

en transférant tous les joueurs non d’accord avec cette grille.

Je ne vois pas d’autre moyen pour assainir les esprits de tous ces gamins qui n’ayant rien prouvé touche déjà des salaires pharamineux.

Qu’en pensez-vous les uns et les autres ??

de maoubab du 78

20 votes
|
francky3525 mai 2014 à 22h03

a vincent , cela fait plusieurs mois que je lis chacun de tes postes , je les trouve souvent très pertinent et très intéressant je te rejoins sur le fiasco des joueurs recruté par le duo anto dreo mais beaucoup de joueurs trentenaire apporteraient leur expérience a rennes et il n’y a pas u que des échecs ferets même si il était moins bien cette année plus une partie de la saison dernière a beaucoup apporté et je ne te parle pas de pagis et leroy qui ont beaucoup donnés a rennes et qui sont arrivés a plus de 30 ans des joueurs comme ça j’en voudrais tous les ans

13 votes
|
maoubab25 mai 2014 à 22h22

de maoubab

désolé pour la faute d’orthographe ,il faut lire : touchent et non pas touche ..excusez moi..
de maoubab du 78

11 votes
|
marcoo25 mai 2014 à 23h07

Salut,

vous me faite marrer à parler de « retraités » pour Jallet et Obbadi en les cmparant à Makoun et Armand !!!

Pour Jallet on parle d’un mec qui a perdu sa place de titulaire suite à une blessure. Place qu’il a regagnée en fin d’année grace à ses très bonnes performances. Il était titulaire en 1/4 de final de la LDC. Rien à voir avec Armand. Il a 30ans, est en forme.

Pour Obbadi on parle d’un mec qui était régulièrement titulaire aux côté de Moutinho et Toulalan et coaché par Ranieri. Rien à voir avec Makoun qui était allé s’enterrer en Turquie.

Il faut comparer ce qui est comparable

Il faut comparer ce qui est comparable. Et puis ce ne sera pas plus mal d’avoir des personnes d’expérience qui pourront cadrer Doucou et Baka.

27 votes
|
Roazhon_parisien26 mai 2014 à 04h21

Complétement d’accord avec toi Marcoo, il faut de l’expérience à Rennes. Avec ce nouveau président (fort caractère et de plus actionnaire), fini la maison de retraite. Je vois bien une défense avec Morel - Armand - Hountondji - Jallet Et pourquoi pas recruter Isimat-Mirin ou Lindsay Rose des anciens rennais plein d’espoir ?

Ce qui me pose question pour l’année prochaine, c’est la gestion de nos jeunes : Moreira, hountondji, Hunou, Allée, kourouma, Saïd et Hamel. Il va falloir en prêter certains, mais lesquels ?

18 votes
|
Dirk diggler26 mai 2014 à 11h08

Garry Bocaly intéresse Rennes ?? Euh..
A la base c’est pas un foudre de guerre. Si on ajoute à ça le fait qu’il n’a joué que 10 matchs en 2 ans.
Je suis perplexe sur cette idée.

25 votes
|
Weedos26 mai 2014 à 11h11

Très bon match de Hunou , Saïd et Bakayoko avec les U 20 Français ...

14 votes
|
the miz26 mai 2014 à 15h16

Toivonen veut se casser !! oh zut la tuile !!!

Dommage de perdre un si bon joueur mais bon il est « réaliste » pas comme les chauvins adorateur de Pinault mdr.

En 6 mois il a compris ;)

Le stade rennais et la L1 ne font pas les efforts nécessaire" pour donner envie,résultats pitoyables en coupe d’Europe et que dire de notre club.

En somme Toivonen trop ambitieux pour un club comme Rennes qui souhaite rester a vie un tout tout tout tout tout petit club.

47 votes
|
David3526 mai 2014 à 16h01

Envie de départ de Toivonen... rien d’étonnant. Quel pouvait bien être son objectif en venant à Rennes ?
Simple : se faire connaître et.. se barrer dans un club huppé comme Lyon, Marseille ou Monaco.
Il réussira son pari je pense et Rennes fera une bonne plus value (3 ans de contrats à racheter, ça devrait monter dans les 10/15 millions) bref, tout le monde est content. Merci Ola de nous avoir en partie sauvé avec Costil et bon vent.

22 votes
|
26 mai 2014 à 16h51

c’est pas pinault qui lui donne envie de partir the miz
c’est Montanier et sa philosophie de jeu
comment jouer au foot quand on est attaquant si on n’a comme pourvoyeur de ballon uniquement des demis défensifs ( cf compo finale coupe par exemple au hasard)

toivoinen se fait ch....Sur le terrain et nous en tribune .....

33 votes
|
macfly3526 mai 2014 à 17h48

toivonen veut partir, le club n’est pas aveugle, il a trop de lacune physique.
pour ceux qui en doute regarder ses matchs, il est plus fait pour jouer en soutien d’un attaquant car il n’est pas non plus rapide. j’aimerai un joueur de style delort, un guerrier mort de faim.
pour moi ruello est une bonne chose, un mec avec des couilles qui sait de quoi il parle et qui met des pepettes, histoire de dire je vais prendre les choses en mains mais cette fois-ci ca se passera pas comme la dernière fois.
maintenant place au mercato, beaucoup de fausse piste vont circuler, le plus gros chantier est en défense.
J’ai lus plus haut morel, ah non merci, un mec sans ame qui avait souhaiter venir au stade rennais et qui deux jours plus tard était à marseille.
faisons confiance à busine, il est doué.
kenavo

29 votes
|
babar3526 mai 2014 à 19h18

Toivonen n’en ferait il pas expres d’exprimer des envies de depart pour convaincre les dirigeant de rennes a recruter des joueur du calibre de toivonen ? Par exemple ibrahimovic avai employer cette maniere il y a 1 an. C’est une facon de mettre la pression a rennes et d’investir pour le conserver.

19 votes
|
Dirk diggler26 mai 2014 à 20h04

Je ne suis pas d’accord dans cette histoire de possible départ de faire de Toivonen une pauvre victime du manque d’ambition du club.
D’abord,il savait au moment de signer ou il mettait les pieds,ce qui ne l’a pas empèché de signer jusqu’en 2017.
Il était content que le Stade Rennais le sorte de son impasse au PSV,ce qui lui permettait de rejouer et se remettre dans la lumière.
Toivonen n’a simplement pas le courage ou l’honnèteté de dire que cette demie saison à Rennes avec une place quasi assurée de titulaire devait lui servir de marche pied pour aller voir ailleurs dans la foulée.
C’est aussi simple que ça. Et puis ne soyons pas naifs,on s’en doutait que ça finirait comme ça.
Le Stade Rennais profite des performances de Toivonen pour le maintien et Toivonen profite du Stade Rennais pour se mettre en avant.
Je suis sur que l’agent de Toivonen s’est arrangé pour mettre dans le contrat des portes de sortie tout les 6 mois.
Si il y en a qui croient que Ola Toivonen veut partir à cause d’un présumé manque d’ambition du club,c’est qu’ils n’ont rien compris ou qu’ils prennent Toivonen pour un grand naif.

20 votes
|
the miz26 mai 2014 à 21h09

@ l’anonyme de 16h51 : oui Montanier mais aussi le niveau technique de ses coéquipiers et de la L1.

Mais je pense aussi qu’il c’est également aperçu du manque d’ambition de ce club qui recrute des « bras cassé » manquant justement de technique...

Il parle du PSV son ancien club qui a une culture de la gagne,un palmares aussi bien national et en Europe.

Notre club est bien loin de tout ça.

Par contre Toivonen devait bien se douter de tout ça en se renseignant un minimum donc ça se trouve il avait prévu le coup.

17 votes
|
Lulu Berlu26 mai 2014 à 21h49

A propos des envies d’ailleurs de Toivonen je ne pense pas une seule seconde
qu’il ait signé à Rennes pour se montrer et du coup pouvoir rebondir plus tard dans un club plus huppé.Comme tremplin vous ne pensez pas qu’il y a beaucoup mieux, non ?
Il est venu à mon avis pour le challenge et redonner une nouvelle impulsion
à sa carrière. Le problème est qu’il avait sans doute très mal évalué
le niveau de jeu de l’équipe stadiste et qu’il s’est fourré le doigt dans l’oeil et profond avec çà !! Du coup notre suédois n’a pas eu la progression escomptée
et s’est meme mis à déjouer,un comble quoi par rapport à l’objectif initial !!
Il lui est presque légitime de ne pas vouloir continuer dans cette galère sachant que l’entraineur reste en place et qu’il n’y a absolument aucune
garantie sur une quelconque amélioration du fond de jeu.
Cà en serait presque souhaitable tellement son mal- etre sur le terrain faisait peine à voir par moment mais en meme temps désolant aussi parce c’était un très joli coup de la part de la cellule de recrutement .

22 votes
|
rougénoir26 mai 2014 à 22h33

Mon avis sur Toivonen : tout cela était prémédité ! Le fait qu’il fallait qu’il trouve un club pour pouvoir rebondir au mercato suivant...ce qui a permis au passage au PSV de récupérer de l’argent car il arrivait en fin de contrat sur ce mercato... La seule chose qui aurait pu le faire rester à Rennes était une victoire en finale et une qualif’ en ligue europa...
Maintenant il part, et on récupère la mise (au minimum) et on recrute... y a pas de souci : merci à lui de nous avoir marquer qqs buts importants et on passe à autre chose. Mais personnellement je reste mitigé car je me demande si nous ne l’avons pas vu trop beau... C’est un avant centre (ou 9,5 !) élégant, jouant en déviation, souvent inspiré, souvent adroit devant le but...mais aussi ratant l’immanquable qq fois... Ce n’est pas un lion à la Gomis, ou à la Yatabaré, capable de se créer par sa force physique et son talent des occasions. Ce n’est pas non plus un joueur faisant des appels répétés comme Erding. C’est en cela que mon jugement reste mitigé...
Il savait très bien dans quelle équipe il arrivait et dans quel championnat il mettait les pieds. et d’ailleurs s’il va en Grèce : des équipes défensives il y en a aussi...
Tout cela c’est de la com’... et nous verrons bien dans quelle équipe il évoluera l’an prochain. la seule chose que j’espère est que puisque son désir est de vouloir partir, qu’il parte vite pour que nous puissions recruter relativement tôt...
Maintenant j’attends la première sortie de Ruello pour savoir à quelle hauteur ce dernier s’engage dans le capital du stade rennais et s’il ramène ou non une enveloppe pour le recrutement ! Pour moi l’actualité du moment se situe là !

28 votes
|
manila26 mai 2014 à 23h54

Pour Toivonen, il faut bien lire ce qu’il dit : « je ne suis pas contre un départ » il ne dit pas je pars.
Il savait, puisqu’il l’avait dit en arrivant à Rennes, qu’il voulait aider le club à rester en Ligue 1. On ne l’a pas trompé sur la marchandise.
Par contre, il a du être lui-même surpris par sa rapide intégration à la Ligue 1 et sa réussite immédiate.
Avec de tels débuts, c’est évident qu’il attirerait des clubs européens.
Maintenant il est sous contrat à Rennes et il restera sauf si on a à la fois une bonne offre et un bon avant-centre pour le remplacer.
Il n’est donc pas encore parti, surtout si c’est des clubs du calibre de l’Olympiakos qui se manifestent, ils n’ont pas un rond....

21 votes
|
le corsaire27 mai 2014 à 08h41

Perdre Toivonen serait vraiment dommageable et incompréhensible. Voici un joueur qui est physique et technique, qui a marqué d’entrée et qui peut jouer à l’avant, il l’a démontré et au milieu dans un rôle de distributeur qui lui irait mieux et pour lequel on ne l’a pas encore utilisé.Pour une fois qu’on recrute intelligemment voila qu’on va laisser partir une pépite, c’est hallucinant ! Et ça ne montre pas une grande ambition. Si on renforce notre ligne d’arrières mais qu’on s’affaiblit en attaque, on tourne en rond. Recrutons à partir de ce qui fonctionne pour une fois, à savoir Costil,Doucouré, Baka, Aless, N’tep, Grosicki et Toïvonen. Achetons un avant centre et des défenseurs, en incorporant nos joueurs formés au club, Houtondji, Moreira et N’Gando. L’équipe aurait de la gueule ! Montrons de l’ambition, montrons à des joueurs comme Toïvonen, qu’on peut leur adjoindre de bons joueurs. N’accréditons pas ce que l’on a trop entendu : « nous sommes une équipe modeste, nous ne pouvons pas faire mieux, je comprends que vous partiez !!! » On n’en peut plus de ce genre de propos. De l’ambition, de l’envie, de la joie, un esprit d’équipe, de club...C’est ce que nous voulons voir et entendre désormais. Kénavo

29 votes
|
27 mai 2014 à 10h37

De toute façon nous aurons un mercato à la Ruello ce qui connaissent pas encore verrons .

29 votes
|
David3527 mai 2014 à 10h43

babar35, selon toi, il y aurait une stratégie suédoise pour bien recruter ? Et bien pourvu que tu ais raison ... et que ça marche aussi à Rennes. Si c’est le cas, qu’on fasse à Toivonen une statue place de la mairie.

12 votes
|
foot panache27 mai 2014 à 14h27

Ouais je suis partagé sur ce cas Toivonen ... quand tout allait bien avant la finale je me rappelle d’une interview où il disait : « Avant de signer, j’ai vu le classement et je me suis dit : “J’y vais et je rétablis la situation” ».
(cf article suivant http://www.stade-rennais-online.com/+Toivonen-Je-me-suis-dit-J-y-vais+.html) ... bref ça donne un peu l’image du mec qui aime bien être la star de l’équipe pour se montrer mais est-ce pour autant que c’est un vrai gagneur motivé par ce club et prêt à être un vrai leader de groupe dans les matchs importants ???

17 votes
|
l"étoile 27 mai 2014 à 15h09

On annonce Kadir contre Alessandrini. Bon heureusement, il faut lire entre les ligne. Kadir pour 1.3 ME, il ne vaut pas plus, mais à ce prix c’est pas une mauvaise affaire. Mais RA, à quel prix ? Peut-on en espérer plus de 6 ME ?
J’aimerais que l’anonyme qui dit que ceux qui ne connaissent pas le recrutement à la Ruello, vont le savoir !!! J’aimerais bien que tu m’affranchisses sur ce commentaire ! Ironie ou autre ? Merci

11 votes
|
babar3527 mai 2014 à 17h38

Je ne dit pas que c’est une strategie suedoise mai pluto une strategie des bons joueur comme messi, ibra et autre ronaldo, biensur toute proportion garder par rapport a Toivonen.

5 votes
|
un supporter27 mai 2014 à 19h39

Bocaly, Jallet à Rennes alors que nous avons Danze et Moreira, M’Bengue sauf erreur ils ne sont pas gauchers, incompréhensible...
Par contre pas de nouvelles pour le gardien n°2 ?
Si Toivonen devait partir, garder Romero semblait être un moindre mal.
Toivonen va rester et au poste de n°9, il a tout pour réussir à ce poste au Stade Rennais...
ALLEZ RENNES

22 votes
|
tenma28 mai 2014 à 01h17

Le corsaire ... je rajoute Pajot à ta liste sinon ras t’as tout dit là !!!

5 votes
|
tenma28 mai 2014 à 01h19

et si l’an prochain on avait le milieu le plus jeune de France avec : Pajot Bakayoko Hunou et Doucouré ???

16 votes
|
Louis G28 mai 2014 à 08h35

L’interview de René Ruello dans OF de ce jour me convient...autrefois on s’intéressait peu aux Présidents des Clubs Professionnels qui étaient du reste aussi très discrets...aujourd’hui les choses ont changé avec l’omniprésence des médias mais aussi avec la dépendance de plus en plus grandes des équipes professionnelles des diffusions des chaines de TV...dès lors un Président si possible charismatique s’impose car on ne peut plus demander à un entraineur style Guy Roux à Auxerre d’assurer le tout !!...

10 votes
|
le corsaire28 mai 2014 à 09h08

Oui tu as raison Tenma, on peut ajouter Pajot qui a de l’engagement ; Il faut garder Aless si possible, n’oublions pas qu’il est revenu cette année d’une très grave blessure et que l’année prochaine le verra en pleine possession de ses moyens, avec une préparation complète dans un système de jeu qui (je l’espère) s’affirmera après cette année éprouvante. Système qui peut s’appuyer sur sa technique, sa frappe exceptionnelle et sa prise de risque...c’est si rare de voir un joueur qui ose (du moins à Rennes). Jallet a de bonnes années devant lui et une dose d’expérience au plus haut niveau, très appréciable, pour un club qui a besoin de stabiliser une défense. Kenavo

16 votes
|

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.