9 juillet 2024 | à 16h27

Mercato / Massara : « C’est toujours le club qui décide »

Durant sa conférence de presse, Frederic Massara a dressé la feuille de route du Stade rennais, hormis les cas individuels liés au mercato. Extraits.

Mercato / Massara : « C’est toujours le club qui décide »

Pensez-vous recruter en Ligue 1 ?

Tous les directeurs sportifs du monde regardent, le football en général, pas un championnat plus qu’un autre. Personnellement la Ligue 1 je la regarde beaucoup, même la Ligue 2, depuis longtemps. Dans mon parcours j’ai pu signer des joueurs arrivant de Ligue 1 et Ligue 2. La Ligue 1 nous intéresse, c’est notre championnat, c’est là qu’on veut regarder en priorité. Puis, s’il y a des occasions à saisir sur le marché international, on essayera de le faire. Certainement quelques joueurs pourraient arriver de l’étranger oui.

Arrivez-vous avec d’autres personnes ? Avez-vous la volonté de tout changer ou de conserver des structures existantes ?

J’arrive tout seul et je vais connaitre une structure qui marche depuis longtemps. Le Stade rennais est un club extrêmement solide, tout le monde le sait, avec une grande réputation en Europe. Ce n’est pas moi qui dois changer le Stade rennais. Eventuellement c’est moi qui doit essayer d’épanouir et de m’épanouir aussi dans toute la structure qui marche, qui a toujours marché et continuera de marcher. Le Stade rennais est le meilleur centre de formation de France. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est le monde entier qui le reconnait. En ce moment dehors c’est le déluge. A la Piverdière les pelleteuses et les grues travaillent sans arrêt. C’était déjà un centre d’entrainement performant, et j’en ai visité de très haut niveau. Et il deviendra d’ici 6 mois un des meilleurs centres sportifs d’Europe. Ce qui veut dire qu’il y a un club qui travaille très bien, a envie de penser à l’avenir mais l’avenir on le fait avec le présent, aujourd’hui, sous le déluge. Ce n’est pas moi qui arrive pour tout changer, j’essayerai plutôt de faire de mon mieux. Pour que les choses marchent de mieux en mieux.

Sur le processus de recrutement, est-ce vous qui décidez, ou le coach valide t-il ?

Dans tous les clubs il y a des échanges entre la direction sportive, que ce soit le directeur sportif, le club, le président, Alban (Gréget), on échange tous les jours par rapport aux opportunités que le mercato offre. Bien entendu avec le coach de plus en plus. On est toujours ensemble à discuter pour savoir comment faire progresser l’équipe. C’est un travail d’équipe, on continuera dans ce sens, et de faire le mieux pour l’équipe.

(Suite à une question sur l’avenir de Theate, Massara ajoute)

J’ai une chose importante à dire. Je considère que personnellement c’est un privilège pour moi d’être ici. Et je sais que c’est un privilège pour plein de joueurs qui sont dans le Stade rennais ou voudraient venir. J’ai l’espoir, non plus que l’espoir, je voudrais que ce soit la même chose pour tous nos joueurs. On part de là. Et après on verra si on sera bon pour marquer des buts, et gagner des matchs. Je pense que oui.

Est-ce un moyen de dire à ceux qui ne sont pas contents d’être là que la porte est ouverte ?

Non. J’espère et je suis sûr que tous les joueurs sont contents d’être à Rennes. Je ne veux pas créer de malentendu. Après, même s’il peut y avoir des sollicitations parfois importantes, ça ne suffit pas pour partir. C’est toujours le club qui décide. Et il doit y avoir toutes les conditions réunies pour que ce soit une situation satisfaisante pour le club, l’équipe, et même pour le joueur.

Quel regard portez-vous sur Julien Stéphan ?

C’est un entraineur que je ne découvre pas car il a fait des choses intéressantes en France, dans son parcours, un entraineur que je connais depuis longtemps. En ayant un regard attentif sur la Ligue 1, je le connaissais bien. J’ai eu l’occasion d’échanger avec lui encore avant de trouver un accord avec le Stade rennais. Je me trouve tout à fait en ligne avec son idée. Depuis que je suis là, je le vois travailler, je trouve que c’est un excellent entraineur et je suis sûr qu’on aura des satisfactions ensemble.

Sous quel timing pensez-vous annoncer un recrutement ? Cette semaine ?

Malheureusement le marché nous donne tellement de surprises chaque année. Quand on croit avoir finaliser un dossier, il y a toujours des détails qui font avancer le timing ou vice versa. Je n’ai pas de timing. Je l’ai le 30 août à 23h, et on verra. Je suis sûr que pour cette date on aura une équipe forte, qui sera prête à tout donner comme je lis partout. Et ça commence par moi.

Commencez-vous à découvrir ce que peut être « la taxe Pinault » ?

Non. Tout du moins pas pour l’instant. Par contre, à l’inverse, oui, car on n’a pas besoin de vendre. Et je le vis vraiment comme une chance. Et on devrait tous le vivre comme une chance. Ça permet de ne pas avoir cette nécessité absolue de vendre les joueurs. Je pense que c’est l’une des raisons principales qui permettent au Stade rennais d’être aussi bons dans les transferts.

Est-ce une force au regard du problème des droits TV ?

La force je la ressens quand même. Le sujet des droits TV est sensible. Nous sommes solides. Mais dire que d’autres clubs souffrent et que nous pouvons en profiter, ce n’est pas mentalité du Stade rennais.

On vous sent déterminé. Voulez-vous amener plus d’exigence au club ?

Non, de l’exigence il y en a déjà beaucoup dans ce club. Ce n’est pas à moi d’en amener plus. Je veux simplement me mettre au niveau de ce club, de son exigence. J’ai ressenti tout de suite une grande ambition, une grande envie. On a beaucoup parlé des transferts. Mais la première chose qui intéresse le Stade rennais c’est d’être compétitif, et gagner les matchs. Ça c’est notre priorité. Si on arrive à le faire en ayant une politique qui nous permet même d’être « sustainable » (= durable), un mot un peu à la mode dans tous les secteurs dont le foot, c’est une chance. Mais la priorité c’est de gagner les matchs, c’est ce qu’on cherchera, et rendre fiers les supporters de Rennes et même la Bretagne. C’est quelque chose qui nous tient a à coeur.

Vos réactions (4 commentaires)Commenter
LeRageuxParleTrop9 juillet à 16h57

Il a les mots justes. nous attendons les actes.
Bienvenue et bon courage

Campesien35 9 juillet à 17h58

Bienvenue à Frédéric Massara. Il fera du bon boulot, c’est un travailleur, il connaît la Ligue 1, il a été adoubé par la famille Pinault et s’adaptera très rapidement aux arcanes du Club. On a compris qu’il ne fera pas du bling-bling pour le mercato . Il fait habituellement confiance aux jeunes et il insiste sur le Centre de formation...Espérons que le temps pluvieux est un bon signe !

CondateFan9 juillet à 18h33

Donc d’après le nouveau, Frédo, en ce qui concerne le mercato, dans le sens des arrivées comme dans celui des départs, c’est le club qui décide.
Massara mène sa fraise pour se faire tirer les oreilles, là, nan ?

Lolo 58 9 juillet à 18h33

Oui on n’a vu c’est le club qui décide
C’est pour ça que Le Fée est partit aussi vite

Selon le discours de joueurs partie jouer en Italie

L’entraînement en France et L’entraînement en italie il ny a rien de comparable

On va voir rapidement si ça bosse plus avec son arrivée

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.