25 mars 2017 | à 22h29

CFA : Première défaite à domicile pour les Rennais

CFA, Stade rennais 1 - 4 Lorient. Lourdement battu par Lorient, l'équipe réserve du Stade rennais a concédé samedi sa première défaite de la saison à domicile. Les Rennais, menés 4 à 0 à la mi-temps, ont réduit l'écart en seconde période par Léa Siliki. Rennes n'est désormais plus premier de son championnat.

CFA : Première défaite à domicile pour les Rennais

Battue la semaine dernière à Vitré et retombée à la deuxième place cette semaine [1], la réserve du Stade rennais a lourdement chuté (1-4) face à son homologue du FC Lorient samedi en fin d’après-midi.

Pour la première fois de la saison, la réserve rennaise accueillait une de ses homologues samedi après-midi avec la réception du FC Lorient. Rennes - Lorient, ou le match des ex. D’un côté, Julien Stéphan, ex-entraîneur des U17 du FCL. De l’autre, Régis Le Bris, ancien joueur du Stade rennais et ancien entraîneur des U19 du SRFC, mais aussi Maxime Étuin, Maxime Pattier et Pierre-Yves Hamel, tous les trois formés dans la capitale bretonne.

Pour ce match, Julien Stéphan déplorait l’absence de plusieurs cadres. Avec Nyamsi et Yousfi blessés, Gélin et Poha en sélection U20, Janvier toujours suspendu, ce sont pas moins de cinq titulaires habituels qui manquaient à l’appel. Des absences forcément préjudiciables au moment d’affronter une équipe en forme.

Dès le début du match, les Lorientais prennent le dessus sur la partie. Leur pressing haut gêne considérablement les Rennais qui peinent à ressortir les ballons et à se montrer dangereux. Si Léa Siliki tente sa chance après dix minutes de jeu, ce sont bien les visiteurs qui frappent les premiers. Parti de la droite, Yaisien passe en revue une partie de la défense rennaise avant de tromper M’Bolhi d’une frappe du gauche à l’entrée de la surface (0-1, 12e). Piqués au vif, les Rennais se remettent dans le bon sens, reprennent la possession du ballon et investissent la moitié de terrain adverse. Mais, sur un coup franc offensif, Zeffane se voit subtiliser le ballon. Opportunistes, les visiteurs se projettent vite et en nombre vers l’avant et Guel sert idéalement Claude-Maurice qui n’a plus qu’à doubler la mise dans le but vide (0-2, 28e).

Dans la minute qui suit, Lecoeuche déborde sur son côté gauche et sert parfaitement Ben Khémis qui loupe totalement sa frappe. La deuxième opportunité sera la bonne pour le FCL. Servi dans le dos de la défense par Guel, Hamel élimine le portier rennais pour inscrire le troisième but des siens (0-3, 31e). Rennes tente bien de sortir la tête de l’eau mais la frappe de Mehadji est sans danger pour Pattier. Au contraire, les Merlus vont même alourdir la marque. Sur un corner, la reprise -
quelque peu chanceuse - de Claude-Maurice lobe M’Bolhi (0-4, 45e+3).

En seconde période, les locaux montrent un meilleur visage. Sur un coup franc, Zeffane oblige Pattier à se détendre. Largement devant, les visiteurs se contentent de contres plus ou moins bien menés. Un centre de Claude-Maurice passe dans la surface rennaise sans réussite. Dominateur, le SRFC va être récompensé sur un corner parfaitement tiré. Dans les six mètres, Léa Siliki se démarque bien pour réduire l’écart et redonner un léger espoir à son équipe (1-4, 71e). Quelques minutes plus tard, Zeffane voit Pattier avancé et tente un lob du milieu de terrain qui échoue de peu à côté du but. Une initiative qui aurait sûrement mérité meilleure issue. Malgré la bonne entrée de S. Diarra, le score ne changera pas et le Stade rennais concède sa première défaite de la saison à domicile. Dans deux semaines, Rennes se rendra à Granville avant de recevoir Nantes une semaine plus tard.

Feuille de match

STADE RENNAIS FC B 1 - 4 FC LORIENT B (score à la mi-temps : 0-4)

CFA, groupe A, 24e journée
Samedi 25 mars 2017 à 17 h

La Piverdière

Arbitre : Emmanuel Esneu

Buts : Léa Siliki (71e) pour Rennes. Yaisien (12e), Claude-Maurice (28e, 45e+3), Hamel (31e) pour Lorient.

Avertissements : Conté (17e), Hamel (43e), Ben Khémis (79e), Mazikou (84e) à Lorient.

- Stade Rennais FC B : M’Bolhi - Zeffane, Gru, N. Diallo (cap.), Huard - Leroyer (S. Diarra, 70e), Toufiqui, Léa Siliki, Jacquemin - Mehadji (Gautier, 82e), Nkada.

Entraîneur : Julien Stéphan.

- FC Lorient B : Pattier - Koffi (Henry, 80e), Conté (Lavenant, 73e), Mazikou, Lecoeuche - Claude-Maurice, Étuin (cap.), Ben Khémis, M. Guel (Julloux, 71e) - Yaisien, Hamel.

Entraîneur : Régis Le Bris.

Réactions

- Julien Stéphan (entraîneur du Stade rennais) : « Je n’ai pas vécu ce match comme un cauchemar. Sur le score, oui. Le score à la mi-temps est très lourd. Ils ont eu le mérite d’être archi-efficaces, ils ont marqué quatre fois. Je sors de ce match avec beaucoup de motifs d’espoir. On avait une ligne d’attaque de 17 ans, on est en train de préparer l’avenir. On a certains joueurs qui étaient en reprise et en retour de compétition, notamment sur notre ligne défensive. Ça faisait un moment que je n’avais pas vu mon équipe enchaîner autant de situations offensives, être aussi dominante dans la possession. Comme on est un peu plus immatures, on se fait punir. On a été en difficulté défensivement. Le motif d’espoir, c’est aussi que les gars n’ont pas lâché en deuxième mi-temps. On peut avoir le regret de pas revenir à 3-1. On va se servir de ce match pour avancer. Mon rôle de formateur m’incite à préparer la saison prochaine. Aujourd’hui, on a eu beaucoup de péripéties. Il faut accepter ça, c’est le foot. »

- Régis Le Bris (entraîneur de Lorient) : « C’est un sentiment de satisfaction. Une première mi-temps très réussie avec les réponses qu’il fallait apporter aujourd’hui. On a vite vu que les espaces à utiliser étaient sur le côté et dans le dos de la défense. On s’est créé des occasions franches. La deuxième mi-temps correspond à ce score, où Rennes essaye de jouer son va-tout. Une deuxième mi-temps plus anecdotique. On a saisi toutes les opportunités qu’ils nous ont données. Les événements qu’ont connus les joueurs cette saison les ont forgés. Depuis douze matchs, on est revenu dans le coup. C’est tout le mérite de ces jeunes joueurs qui ont su se construire un caractère dans la difficulté. Aujourd’hui, on est capable d’apporter des réponses quelle que soit la situation. »

Notes

[1Cette semaine, le SO Cholet a récupéré deux points sur tapis vert aux dépens de Bergerac, prenant ainsi la place de leader du groupe A.

Vos réactions (7 commentaires)Commenter
Louis G26 mars à 06h25

Le Stade Rennais B « dévisse » depuis quelques semaines mais leur entraîneur reste néanmoins optimiste compte tenu de la jeunesse des joueurs...L’objectif du Club n’est pas que le classement...Ce qui compte avant tout c’est la formation de ces jeunes très prometteurs pour l’avenir de notre Club de coeur...

25 votes
|
mobylette 5026 mars à 23h17

bien jouer cher louis g tout a fait d accord avec vous ;moi aussi j ai le coeur rouge et noir (depuis 45 ans) mais pourquoi priver notre magnifique centre de formationd elements majeurs avec des journees de championnat alors que les equipes nationnales sont reunnies

12 votes
|
un supporter27 mars à 12h18

POHA absent
Une explication ?
Vu son dernier but il est temps où lui de prendre la place de PRCIC...

19 votes
|
ILF27 mars à 12h38

@Un supporter : Poha est tout simplement en sélection actuellement.

15 votes
|
Morbraz29 mars à 10h54

Bonjour
Concernant les jeunes , beaucoup avait critiqué C Gourcuff pour n’avoir pas voulu de Martin Oodergard .
Avait il tort ?

Après huit apparitions en Eredivisie, Martin Ødegaard ne fait pas l’unanimité à Heerenveen, néanmoins, il continuera à jouer.
En effet, le Real Madrid a laissé partir son jeune joueur norvégien en prêt à Heerenveen en incluant une clause de remplaçant non-utilisé. Une clause qui n’est pas étrange dans le football mais qui peut néanmoins poser quelques problèmes comme c’est le cas pour Heerenveen puisque le joueur n’a pas actuellement le rendement que l’on attend de lui.
Selon le quotidien espagnol El Confidencial, le club néerlandais doit payer 40000 euros au Real Madrid à chaque fois que Martin Ødegaard n’entre pas en jeu. En d’autres termes, le joueur doit obligatoirement joué au moins une minute par match sous peine de « sanction ».
Le fait est que durant les huit matches disputés par Martin Ødegaard, le club a concédé cinq défaites pour deux victoires et un nul.

13 votes
|
Xavier31 mars à 09h15

Curieux de voir si C Gourcuff intègre W.Poha au sein de l’équipe pro...après les prestations avec les -U20 équipe de France...

9 votes
|
marc1er avril à 10h08

tombé tout à l’heure sur la fiche de farès Bousdira, quel joueur quelle élégance & quelle finesse, les jeunes de CFA, inspirez vous d’un type comme çà, ce serait cool pour nous spectateurs

2 votes
|

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.