21 août 2016 | à 13h16

CFA : Rennes entre frustration et espoir

CFA, Stade rennais 1 - 1 FC Mantois. Une semaine après la lourde défaite encaissée à Paris (7-1), la réserve du Stade rennais se devait de réagir ce samedi face au FC Mantois. Menés au score, les hommes de Julien Stéphan auront finalement réussi à arracher le match nul dans le temps additionnel grâce à un but signé Nicolas Janvier sur un joli coup-franc.

CFA : Rennes entre frustration et espoir

Dans un dispositif en 4-4-2 à plat qui aspire à être le dispositif attitré à toutes les équipes de l’Académie, Julien Stéphan alignait une défense composée de Cavaré, Gnagnon, Figuereido et N. Diallo, replacé dans l’axe pour l’occasion. Au milieu, Poha et Toufiqui étaient dans l’axe alors que Janvier et Hunou prenaient place dans les couloirs. Devant, Yousfi était associé à Héquet.

D’entrée de match, les Rennais mettent le pied sur le ballon et sont les premiers à se mettre en évidence. Légèrement décalé sur la gauche de la surface, Janvier tente sa chance mais sa frappe est trop écrasée. Dans la foulée, les visiteurs obtiennent leur seule opportunité de la mi-temps mais le centre de De Oliveira ne peut être repris par Tabue. Au quart d’heure de jeu, Toufiqui fait passer un frisson dans le dos des Mantais mais sa frappe ne fait que flirter avec le poteau gauche de Gueye. À force de persévérance, les locaux pensent pouvoir être récompensés lorsque l’arbitre désigne (généreusement) le point de penalty pour une main de Diabira. En capitaine d’un jour, Hunou prend ses responsabilités mais manque totalement sa frappe (23e). On retrouve l’ex-Clermontois peu avant la mi-temps. Après un bel échange avec Toufiqui, il remet le ballon dans l’axe sans que Yousfi ni Héquet ne puissent pousser le ballon au fond.

Au retour des vestiaires, Toufiqui sert idéalement Yousfi à l’entrée de la surface mais le néo-Rennais écrase trop sa frappe. Tout doucement, les joueurs de Robert Mendy sortent le bout de leur nez. D’abord par Talla qui ne cadre pas, puis peu avant l’heure de jeu, par De Oliveira. Après une faute bêtement concédée par la défense rennaise, le milieu mantais se charge de déposer son coup-franc sous la barre de Cagnon (0-1, 58e). Menés, les Rennais n’ont d’autre choix que de réagir. Une réaction qui intervient quatre minutes après l’ouverture du score. Sur un corner, la tête de Gnagnon est sauvée sur la ligne par un défenseur mantais. Après quelques timides tentatives rennaises, il faut attendre le temps additionnel pour voir la situation se décanter. Après une grossière faute sur Gélin, Janvier se voit offrir un coup-franc aux 20 mètres. Encouragé par son entraîneur, le Malouin envoie sa frappe dans le petit filet de Gueye, totalement impuissant (1-1, 90e+2). Après une défaite et un match nul, le Stade rennais tentera de trouver le chemin de la victoire samedi prochain à Cholet.

Feuille de match

STADE RENNAIS FC B 1 - 1 FC MANTOIS 78 (score à la mi-temps : 0-0)

CFA, groupe A, 2e journée
Samedi 20 août 2016 à 17 h 00

La Piverdière

Arbitre : Sébastien Crampon

Buts : Janvier (90e+2) pour Rennes. De Oliveira (58e) pour Mantes.

Avertissements : Yousfi (77e), Poha (81e) à Rennes. Lelevé (75e) à Mantes.

- Stade Rennais FC B : Cagnon - Cavaré, Gnagnon, N. Diallo, Figueiredo - Hunou (cap.) (Leroyer, 67e), Poha (Gélin, 81e), Toufiqui (S. Diarra, 71e), Janvier - Yousfi, Héquet.

Entraîneur : Julien Stéphan.

- FC Mantois 78 : Gueye - M. Diabira, B. Diabira (cap.) (Talla, 36e), Hanffou, Coulibaly - Lacen, Lelevé, Babinga - Tabue (Preira, 54e), De Oliveira, Ajroudi (Nchobi, 70e).

Entraîneur : Robert Mendy.

Réactions

- Julien Stéphan (entraîneur du Stade rennais) : « Il y a un peu de frustration mais aussi de l’espoir. Quand on voit ce qu’on est capable de faire en première mi-temps, c’est le jour et la nuit par rapport à la semaine dernière. Il nous manque de l’efficacité et de l’agressivité pour terminer les actions. Même si on a été trop désordonnés en deuxième mi-temps, il y a eu la volonté d’aller jusqu’au bout chercher quelque chose. Je vais retenir le côté positif en étant conscient que l’on a des manques. On doit encore progresser dans plusieurs domaines pour être constant sur un match. On va prendre ce point comme le point de l’espoir. On deviendra mature quand on aura réussi à plier ce genre de matchs à la mi-temps. »
Sur Afonso Figueiredo : « Il est bien dans l’esprit collectif, il nous apporte beaucoup par la variété de ses courses. C’est un joueur très contre-attaquant, qui aime apporter offensivement. C’est une première positive. »

Vos réactions (2 commentaires)Commenter
Louis G21 août 2016 à 14h47

L’équipe du Stade Rennais alignait une majorité de jeunes professionnels...Ces derniers ont encore pas mal de pain sur la planche pour être sélectioonés en Ligue1...la prestation de Fiqueiredo semble intéressante et pourra être utile à C.Gourguff d’ici quelques mois...Il va falloir s’accrocher pour rester en CFA...

9 votes
|
kamikaze_BZH23 août 2016 à 17h58

je pense que malheureusement , ils vont jouer le maintien car je connais bien ce groupe de CFA car je supporte US SAINT MALO et il y a beaucoup trop d equipes qui jouent pour la montee en NATIONAL . j espere me tromper pour le STADE RENNAIS 2 et qu ils vont vite faire leurs apprentissage a ce niveau

2 votes
|

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.