Ligue 1

Toute l’actualité de la saison 2007-2008 de Ligue 1 du Stade Rennais :

- Classement

- Calendrier / Résultats

- Classement des buteurs

- Chiffres et statistiques du Stade Rennais

- Statistiques individuelles de chaque joueur

Derniers articles de la rubrique

18 mai 2008
Une soirée de folie

Au terme d'une soirée de Ligue 1 hors du commun (pas moins de 43 buts !), les hommes de Guy Lacombe sont parvenus à décrocher l'Europe. Pas par la plus prestigieuse des compétitions, certes, mais la coupe Intertoto pourrait permettre aux Rennais d'accéder à la coupe de l'UEFA.

11 mai 2008
Un au revoir réussi

Le Stade Rennais se devait de gagner ce dernier match à domicile et ce pour deux raisons : continuer à espérer une place qualificative en coupe d'Europe, que ce soit l'UEFA ou l'Intertoto, et donner du spectacle à son public venu en nombre pour le dernier match de la saison à domicile, et c'est chose faite.

5 mai 2008
Une dernière, pour une revanche ?

L’ironie du sort voudra que le match Rennes – Toulouse oppose deux équipes aux objectifs bien différents (la coupe d’Europe pour l’une, le maintien parmi l’élite pour l’autre) et aux relations tendues depuis la fin de saison dernière, où les Toulousains se sont vus attribués la 3e place qualificative pour la Ligue des Champions aux dépends du Stade Rennais, suite à une décision discutable de la Ligue de Football Professionnelle.

4 mai 2008
Ce n'est pas une défaite ...

Ne pas perdre pour continuer de rêver à l'Europe, tel avait été le credo de Guy Lacombe cette semaine avant le déplacement à Caen. Au vu de la fin de cette rencontre on peut être certain que ses joueurs avaient bien reçu le message.

27 avril 2008
Quinze minutes de folie !

Trois buts à zéro. Les hommes de Guy Lacombe pouvaient difficilement faire mieux pour conforter leur position au classement, et entrevoir une fin de saison palpitante en vue d'une qualification européenne. Face à une faible équipe strasbourgeoise, Mickaël Pagis, par deux fois, et Fabien Lemoine ont fait trembler les filets de Stéphane Cassard en première mi-temps. Une superbe victoire et une entrée remarquée d'Étienne Didot en fin de match...

19 avril 2008
Rennes aura mis le temps...

Devant une solide équipe de Valenciennes, le Stade Rennais a attendu le dernier quart d'heure de jeu pour faire la différence. À la 77e minute, à l'issue d'un une-deux avec Briand, Lemoine voyait sa frappe détournée par Penneteau. Rentré quelques minutes plus tôt, Sylvain Wiltord, à l'affût, n'avait plus qu'à pousser la balle au fond des filets. Il était temps ! Longtemps, les Rennais ont buté sur une bonne défense valenciennoise, gâchant plusieurs occasions. Des « Rouge et Noir » qui ont également pêché dans la dernière passe. L'essentiel est pourtant là : grâce à sa victoire, le Stade Rennais est désormais sixième, à deux points de la cinquième place.

13 avril 2008
Rennes, sur le fil

« Ce résultat est plus qu’équitable ». La petite phrase est signée Guy Lacombe, à l'issue de la rencontre. Il est vrai que les Rennais sont loin d'avoir volé leur match nul, samedi soir, sur la pelouse de Gerland. Après deux petites minutes de jeu, les "Rouge et Noir" se créaient la première occasion de la partie, une frappe de Mbia qui terminait sa course dans le petit filet de Coupet. Ce sont pourtant les Lyonnais qui, après un corner concédé par un Patrice Luzi loin d'être irréprochable sur le coup, ouvraient le score au quart de jeu. Les hommes d'Alain Perrin portaient ensuite à plusieurs reprises le danger devant les buts bretons, sur coups de pied arrêtés notamment. En fin de match, le Stade Rennais poussait et se montrait le plus menaçant. Dans les arrêts de jeu, sur un corner tiré par Pagis, Mbia plongeait au premier poteau et coupait la trajectoire de la balle. Coupet était battu, Gerland restait muait, le banc rennais exultait. À cinq journées de la fin, Rennes compte deux longueurs de retard sur la cinquième place, première à être européenne. Le sprint final s'annonce serré.

6 avril 2008
Bordeaux était plus fort...

Le Stade Rennais FC n'a pas réussi à faire tomber le dauphin de Lyon, l'équipe de Laurent Blanc a su faire preuve de réalisme durant les moments clés de la rencontre. Malmenés en première mi-temps par une solide formation girondine, les rennais encaissent un premier but dès la 13e minute de jeu sur un corner repris victorieusement par l'international français Alou Diarra. Les joueurs rennais vont pousser durant la seconde période afin de revenir au score, mais les tentatives de Briand et Pagis sur le front de l'attaque stadiste resteront vaines. Pire, c'est Fernando de la tête qui donne une victoire plus ample aux Girondins de Bordeaux à la 83e minute. Cette défaite des « rouge et noir » survient après une serie d'invincibilité de six rencontres, et compromet fortement l'avenir européen du SRFC. La prochaine journée de championnat propose un menu de choix aux coéquipiers de John Mensah, avec le déplacement chez le futur septuple champion de france, l'Olympique Lyonnais.

31 mars 2008
Un hold-up princier !

Les joueurs de Guy Lacombe se déplaçaient à Monaco avec la ferme intention de continuer la belle série actuelle. C’est chose faite, puisque le SRFC l’a emporté sur le score de 2 buts à 1 grâce au but magnifique de Pagis dans les arrêts de jeu de la rencontre. Cette nouvelle victoire permet au Stade Rennais de remonter à la cinquième place du classement avant de recevoir samedi prochain le dauphin de Lyon, en l’occurrence les Girondins de Bordeaux.

23 mars 2008
Et revoilà Rennes...

En s'imposant devant Lens sur le score de 3 buts à 1, le Stade Rennais poursuit sa série et est désormais invaincu depuis cinq rencontres. Seulement, à la différence des matches prédécents, les hommes de Guy Lacombe ont assuré le spectacle, notamment grâce à un Jérôme Leroy des grands soirs. Le milieu de terrain rennais est en effet directement impliqué sur tous les buts bretons : il inscrit le premier, centre pour Pagis sur le deuxième, et enfin offre un « caviar » à Thomert pour inscrire le troisième. Et c'est encore Leroy qui provoque le penalty frappé par Briand et repoussé par Runje. Si l'ex-Lensois aura donné du fil à retordre à son ancien club, Toifilou Maoulida ne s'est également pas privé de marquer Route de Lorient, suite à un cafouillage consécutif à un coup-franc... d'Olivier Monterrubio. Pas de quoi inquiéter une équipe rennaise globalement dominatrice qui, grâce à cette victoire, refait son apparition dans la première partie du classement. Les « Rouge et Noir » totalisent ainsi le même total de points, 41, que la saison dernière à la même époque.

0 | 10 | 20 | 30 | 40