10 mai 2016 | à 23h58

Christian Gourcuff, l’esthète breton

René Ruello a officiellement confirmé mardi dans une interview à Ouest-France que Christian Gourcuff serait bien l'entraîneur du Stade rennais la saison prochaine. À cette occasion, Stade Rennais Online vous propose de revisiter la carrière de celui qui a déjà entraîné Rennes pendant la saison 2001-2002.

Christian Gourcuff, l'esthète breton

Sans surprise, Christian Gourcuff sera l’entraîneur du Stade rennais la saison prochaine. L’information a officiellement été confirmée mardi à Ouest-France par René Ruello. À cette occasion, nous vous proposons de relire le portrait du technicien breton que nous avions publié en 2012.

Le plaisir du jeu

Fils d’enseignants, Christian Gourcuff est né le 5 avril 1955 au Hanvec, dans le Finistère. Il débute sa jeune carrière de footballeur aux Gâs d’Ys de Tréboul, un petit club de quartier de Douarnenez, mais excelle également en athlétisme où il est un prometteur coureur de demi-fond. À cette époque, il privilégie pourtant les études. C’est donc tout naturellement que le jeune Christian Gourcuff arrive à Rennes en 1972, pour y poursuivre ses études supérieures. Il y obtient finalement sa licence, avant de devenir plus tard enseignant en mathématiques. Rapidement, le gamin de Douarnenez se distingue par un caractère atypique dans le milieu. En effet, Christian Gourcuff est un Breton au tempérament bien trempé. Dans la foulée, il intègre petit à petit les équipes de jeunes du Stade rennais. Comme joueur, il remporte ainsi la Coupe Gambardella en 1973 avec le SRFC au côté de Jean-Luc Arribart notamment, et fait partie de cette belle génération qui verra naître une kyrielle de bons joueurs professionnels tels que Pierrick Hiard, Jean-Paul Rabier et consorts.

Malheureusement, Christian Gourcuff ne réussit pas dans un premier temps à franchir le cap du professionnalisme, et continue alors sa carrière au niveau amateur. C’est ainsi qu’il explose réellement à l’US Berné en D3, où il prend part à la fabuleuse et inégalée épopée du petit club morbihannais. À cette époque, le milieu de terrain créatif, formé dans les abysses de Douarnenez, évolue déjà sous la houlette du regretté Jean Prouff, et s’inspirera plus tard de ses conceptions en matière de football. Il confirme ensuite toute l’étendue de son potentiel sous les couleurs de l’En Avant de Guingamp, et ce, l’espace de deux saisons, entre 1978 et 1980. Dans les Côtes-d’Armor, il se distingue comme un joueur à la technique très fouillée, et à la vision du jeu au-dessus de la moyenne. Particulièrement élégant, ses qualités d’esthète font merveille sur le rectangle vert. Très habile dans la conservation du ballon, il est l’un des hommes-clés de la formation de Noël Le Graët.

Numéro dix « à l’ancienne », tous les ballons passent par lui. Il est la plaque tournante de l’entrejeu guingampais. Avec l’équipe costarmoricaine, il se forge une réputation de joueur particulièrement technique, qui aime le football léché et qui excelle dans le jeu de passes courtes. Malgré un manque de vitesse sur le terrain, il comble certaines de ses lacunes grâce à des gestes de grande classe. Véritable artiste des temps modernes, son toucher de balle de l’extérieur du pied est un véritable régal pour les spectateurs du stade Yves-Jaguin. Élégant mais teigneux, il tente ensuite deux nouvelles aventures, d’abord à Rouen en D1, puis à la Chaux-de-Fonds en Suisse. Après une éphémère période professionnelle hors de sa Bretagne natale, Christian Gourcuff rejoint le FC Lorient en 1982, et y effectue ses premiers galops vers son futur métier d’entraîneur.

À Lorient, il obtient la pleine confiance de son nouveau président. Au début des années 1980, le FCL est retombé en DSR (Division supérieure régionale) et souhaite retrouver une place au soleil. Le président des « Merlus », Georges Guénoum, va de ce fait avoir une idée de génie en faisant venir Christian Gourcuff. Sous sa coupe, le FC Lorient retrouve des ambitions et accède à la D3 dans un premier temps, puis en deuxième division au soir d’une belle victoire face à Évreux (4-2). Le tout, en l’espace de quatre saisons seulement (1982-1986).

Huit années après leur dernière saison en D2, les « Merlus » retrouvent enfin l’antichambre de l’élite. L’entraîneur-joueur Christian Gourcuff a déjà marqué de son empreinte le FC Lorient, grâce à un style et des principes de jeu totalement inventifs et soignés. Dans le Morbihan, Christian Gourcuff a carte blanche pour prôner ses idées en matière de jeu, celles héritées de son mentor Jean Prouff, mais surtout de la mythique école nantaise de José Arribas. Prendre du plaisir sur le terrain, accumuler les passes courtes pour accélérer le jeu en déviations, développer des passes sur les ailes, évoluer en mouvement perpétuel, et surtout jouer un football offensif sont le leitmotiv de ce Douarneniste d’origine. Le FCL est devenu son « laboratoire ». Mais les supporters des « Merlus » ne s’en plaignent pas, bien au contraire. Sous sa coupe, le FCL retrouve donc la D2 lors de l’exercice 1985-1986, mais n’y réussit pas une belle saison. Les Morbihannais sont de nouveau relégués en D3, malgré les sept buts de son « lutin » Willem Letemahulu.

JPEG - 132.9 ko
FC Lorient, saison 1983-1984

Un bâtisseur hors pair

À la suite de cet échec, Christian Gourcuff prend la direction du Mans, club qu’il fait aussitôt remonter en seconde division. Malheureusement, son entente avec l’équipe dirigeante n’est pas au beau fixe, si bien qu’il décide de tenter une aventure exotique à Montréal, avant de revenir finalement dans sa région natale, à Pont-l’Abbé, puis encore à Lorient en 1991. À cette époque, le club morbihannais se distingue toujours par un sempiternel « yo-yo » entre D2 et D3. Mais Christian Gourcuff va alors entrer en scène, et changer la face de l’histoire du FC Lorient. Le technicien breton reprend donc les rênes du FCL à l’orée de l’exercice 1991-1992, alors que le club végète en troisième division. Discret, raisonnable et modeste, l’homme n’a pas changé son fusil d’épaule et prône toujours le beau jeu. La seule alternative vers le succès, selon lui.

La réussite sera tout bonnement incroyable. En 1997, au soir d’un succès face à Lille (2-0), Lorient est propulsé en tête de la D2. Une première historique pour les « Merlus ». Et logiquement, à l’issue d’un championnat 1997-1998 de toute beauté, Lorient obtient la consécration d’une accession en première division, et ce, pour la toute première fois de sa longue histoire. Avec des joueurs comme Stéphane Pédron, Christophe Le Grix, Robert Malm et Djima Oyawolé notamment, Christian Gourcuff a créé comme par enchantement une véritable alchimie au sein de son collectif, accomplissant son rêve ultime : allier le beau jeu aux résultats. Le FCL éblouit durant douze mois le football de seconde division, régalant les spectateurs aussi bien à domicile qu’à l’extérieur. Le petit merlu a entrepris de manger tous les gros poissons du bocal et y parvient à merveille. Et Lorient décroche finalement la lune face à Wasquehal, grâce à une réalisation d’Ali Bouafia (1-0). Les Morbihannais deviennent ainsi vice-champions de France de D2 derrière l’AS Nancy-Lorraine.

Christian Gourcuff est prêt à mourir pour ses idées en matière de football, et ça a payé. À force de patience et de persévérance, le technicien breton a atteint son zénith en réussissant l’incroyable pari de faire monter le FCL en D1. Par le biais de cette accession historique, il a fait triompher ses convictions. Toujours avec cœur, parfois contre vents et marées, il a accompli un véritable tour de force. Grâce aux conseils du technicien, certains joueurs atteignent même leur plénitude sur le terrain. Comme Stéphane Pédron par exemple, qui après une dernière année galère à Laval, a réalisé la meilleure saison de sa carrière. Il faut dire que Christian Gourcuff s’implique totalement, et avec humanisme dans la vie du club. Finalement, il doit sa toute nouvelle reconnaissance aux fortes valeurs du jeu, et à sa quête permanente d’idéal qu’il a su intelligemment adapter aux exigences du football moderne. Après tant de galères et de sacrifices, le natif du Hanvec a touché le Graal, et ce n’est que justice. Mais la fête est partiellement gâchée au soir de la montée : « Lorsqu’en 1982 j’ai pris le club en DH pour le mener une première fois en D2 trois ans plus tard, la fête avait été fabuleuse, dans le stade comme en dehors. J’étais alors entraineur-joueur. Les sensations étaient trop fortes. Là, contre Wasquehal, on monte en D1 sous les sifflets. Les joueurs ont été interloqués par la réaction du public lorientais avant d’ouvrir le score » explique-t-il. Peu importe, le coach des « Merlus » s’offre au passage le titre de meilleur entraîneur de D2. Un prix qui lui est décerné par le magazine France Football.

Mieux, le panache de la formidable formation de Christian Gourcuff est désormais reconnu par la France entière du football. Et pourtant, malgré la montée en D1, le technicien morbihannais hésite un moment avant de continuer l’expérience avec le FCL. En effet, il veut des engagements de la part du club et de la mairie de Lorient, pour améliorer des infrastructures indignes d’un club de l’élite. Les enjeux sont alors cruciaux et les supporters l’ont bien compris. « Christian à Lorient, Christian à Lorient » est ainsi repris par tout le stade lors de la réception de Laval (40e journée), suite à la distribution d’un petit billet à l’entrée du Moustoir indiquant : « Ne laissons pas partir notre entraîneur avec les Parisiens. Réservez-lui un accueil en scandant Christian à Lorient, au début du match, à la mi-temps et à la fin du match ».

Quand bien même, le FC Lorient est devenu un modèle pour beaucoup de petites équipes aux budgets limités. Dans un monde aseptisé et dominé par l’argent, l’aventure humaine a encore sa place, pour peu qu’elle s’appuie sur des valeurs comme l’intelligence, le talent et l’ambition. Esprit d’équipe, envie, jeu, travail acharné, c’est avec ces ingrédients que Christian Gourcuff a fait monter la plus belle des mayonnaises. C’est également lui qui a apporté la plus-value à l’ensemble. Ses idées gagnent davantage qu’hier. Le jeune homme de vingt-sept ans qu’il était à ses débuts a mûri « J’ai structuré mes idées », dira ce monstre de travail.

Loin de l’image de doux rêveur qui lui a longtemps collé à la peau, il a su additionner le travail à une intelligence très au-dessus de la moyenne. Avec la complicité très active du président Le Gallo et du directeur sportif Nello Sbaïz, il a effectué un recrutement parfait pour épauler les anciens joueurs de son équipe, comme Schuth, Kerhuiel, Ripoll et Le Bert notamment. Avec les arrivées de Pédron, Le Grix et Bouafia, Christian Gourcuff a eu le nez creux. En effet, chacun dans leur registre, ces trois joueurs se sont révélés sans équivalent en D2. Il est donc fini le temps où certains esprits manichéens reprochaient à l’entraîneur lorientais de privilégier le jeu au détriment du résultat.

Christian Gourcuff a une certaine conception du football. Il doit être offensif, créatif et spectaculaire. L’entraîneur breton ne partage pas l’idée du résultat à tout prix. Il prône les bases d’un jeu tout en mouvement, où l’équipe se déplace comme un seul homme, attaque et défend main dans la main. Un système où chacun se couvre mutuellement, ce qui est la base de la solidarité. En outre, il est toujours concentré sur ses objectifs, et reste quoiqu’il arrive, toujours fidèle à sa ligne de conduite. Qui plus est, il fait toujours passer son collectif avant tout. Christian Gourcuff est un visionnaire, une sorte de précurseur, attaché à des idées fortes et au spectacle.

Tout au long de l’année, le restaurant grand luxe estampillé FCL a servi du caviar. Cette incroyable maîtrise collective du FCL propulse cette collection 1997-1998 dans le beau livre d’histoire de la ville. Pour ses débuts parmi l’élite, Christian Gourcuff ne sacrifie pas la manière au profit de résultat et reste fidèle à ses convictions : « Le jeu sera notre planche de salut. Nous devons être performants dans le jeu collectif ». Malheureusement, le FCL ne parviendra pas à se maintenir. Lorient est de retour en D2, mais pour une courte durée, puisque le club remontera en D1 deux saisons plus tard. Mais le technicien breton a attisé les convoitises.

JPEG - 75.7 ko
FCL, exercice 1984-1985

Une amère expérience rennaise

En effet, après avoir obtenu la reconnaissance nationale, Christian Gourcuff attire désormais le regard des dirigeants rennais. En 2001, il est ainsi recruté par le club de la capitale bretonne, et a pour mission de créer une identité de jeu au Stade rennais. Le SRFC souhaite clairement reproduire ce qui a fait la force du grand voisin nantais pendant de longues années. Le technicien breton se confie d’ailleurs à son arrivée : « Pour moi, le plus difficile a été de couper avec Lorient. J’y ai passé dix ans de mon existence. J’y avais des repères. Ma capacité à m’adapter ici va être intéressante à mes yeux, mon envie de progresser aussi  ». Mais l’expérience tournera court. Pour sa première rencontre de championnat à la tête du SRFC, Djibril Cissé auteur d’un quadruplé, et les joueurs auxerrois viennent jeter un énorme coup de froid au stade de la route de Lorient. Rennes s’incline lourdement sur le score de cinq buts à zéro. La dernière défaite aussi sévère du Stade rennais sur sa pelouse, remontait d’ailleurs à la saison 1946-1947, par le biais d’une raclée reçue face à Strasbourg (1-6). Le baptême du feu de Christian Gourcuff s’avère donc plus que difficile.

Cette saison-là, Rennes est également en course dans la défunte Coupe Intertoto. Mais le club breton est finalement battu par l’équipe anglaise d’Aston Villa d’un certain David Ginola, sur l’ensemble des deux rencontres. 2-1 à l’aller pour Rennes, puis défaite 1-0 au retour à Villa Park. Faisant fi des critiques, le technicien breton ne désarme pas. Perfectionniste, Christian Gourcuff sait qu’il a jeté les bases d’un projet intéressant. Et peu à peu, les joueurs bretons vont commencer à comprendre les exigences de son système et les efforts à fournir pour respecter les consignes. Pour le nouveau coach rennais, l’émulation positive du collectif est la condition sine qua non pour atteindre les objectifs et obtenir la réussite souhaitée.

En ce sens, certains éléments se révèlent ainsi au cours de la saison. Après une dernière saison gâchée, Yoann Bigné revit et confirme tout son potentiel. Il compose l’épine dorsale de l’équipe avec Lamine Diatta derrière, et Olivier Monterrubio devant. Autour de cet axe principal, les autres joueurs se mettent au diapason, et notamment lors d’une belle victoire face à l’AS Monaco, sur le score de trois buts à zéro (triplé de Monterrubio). Cyril Yapi confirme également ses qualités, et le brésilien Vander s’avère précieux par sa régularité. Tout au long de la saison, Christian Gourcuff lance également plusieurs jeunes pousses dans le grand bain, dont le paimpolais Étienne Didot.

Mais la mayonnaise ne veut vraiment pas prendre. Malgré un bon parcours à domicile, Rennes pêche surtout à l’extérieur. Pire, l’équipe de Christian Gourcuff est éliminée par le... FC Lorient lors des demi-finales de la Coupe de la Ligue, sur un but d’un ancien joueur stadiste, le Guyanais Jean-Claude Darcheville (0-1). Dès lors, le groupe s’effrite, et le technicien breton n’est pas non plus en odeur de sainteté auprès de ses dirigeants. Le navire coule à flot. Le SRFC voit même le spectre de la relégation se rapprocher irrémédiablement.

C’est ainsi qu’au cours de la saison, et pour éviter un possible naufrage en D2, Christian Gourcuff troque son habituel 4-4-2 pour l’aménager en 4-1-4-1. Heureusement, le Stade rennais renouvèle finalement son bail en D1, et ce pour la neuvième année consécutive. Les partenaires d’Éric Durand bouclent ainsi un exercice bien long et sans grand intérêt en parvenant à battre Sedan (1-0, but de Monterrubio) sur la plus petite des marges, lors de l’avant-dernière journée du championnat 2001-2002. Mais compte tenu des ambitions affichées à moyen terme par le club stadiste, les dirigeants rennais vont très vite tirer les conclusions de ce demi-échec. Ils veulent rapidement retrouver une spirale positive. Dès lors, le premier fusible est vite trouvé, ce sera Christian Gourcuff. Le technicien breton paie finalement les pots cassés, et subit probablement le retour de manivelle de ses prises de positions vis-à-vis de certains dirigeants stadistes.

Déçu par la tournure des évènements, il se livre : « Des choix ont été faits. On m’a demandé de venir à Rennes pour des raisons précises et notamment la mise en place d’un projet de jeu. Je me suis efforcé de le faire. Cela a sans doute été un peu plus long que prévu, mais on commençait à voir les prémices, à l’image de notre dernière victoire à Auxerre (3-2). Après, il y a des décideurs qui décident. Je n’ai jamais dérogé à mes options. On est toujours un peu amer face à de telles situations, mais cela fait partie du métier » et rajoute : « Je n’ai jamais eu de problème avec quiconque, ni avec les joueurs, ni avec les dirigeants  ». « Mais je n’ai pas pris assez de recul », avoue-t-il également. Pendant ce temps, Lorient vole la vedette au Stade rennais et s’adjuge la Coupe de France, que toute la Bretagne attendait depuis 1971.

Le SRFC décide alors de tout changer et recrute Philippe Bergeroo. C’est la fin de la courte histoire entre le Stade rennais et Christian Gourcuff. Le technicien finistérien garde, depuis cet échec, une certaine animosité à l’encontre du club de la capitale bretonne. L’épisode qui s’est déroulé quelques années plus tard, lors du départ de son fils Yoann, en témoigne si nécessaire. Il reviendra finalement quelques mois plus tard sur sa parenthèse stadiste : « J’y ai toujours abordé mon travail d’un point de vue technique. Or, il y avait une dimension politique à laquelle je ne me suis pas attaché. Je n’ai pas prêté attention à la communication : je veux ici parler de manipulation. Faire comme d’autres m’aurait sûrement été profitable, mais je ne fonctionne pas ainsi : je ne suis pas un manipulateur ».

Faute de résultats rapides, et rejeté par plusieurs joueurs de son effectif, Christian Gourcuff est limogé en mai 2002. Stéphane Grégoire raconte : « Avec Christian Gourcuff, cela ne s’est pas forcément bien passé. Dès sa prise de fonction, on lui a rappelé que j’avais ouvertement pris la défense de Paul Le Guen, car j’avais trouvé dommage de l’évincer quelques mois plus tôt. Christian Gourcuff est donc arrivé avec certains a priori sur moi. Il m’a clairement dit que je ne ferais pas fait partie des plans de l’équipe. J’ai accepté, en lui disant que je m’entraînerai sérieusement. Je suis revenu en jeu, car certains joueurs avaient milité pour mon retour dans le groupe. Derrière, j’ai eu la chance que les résultats reviennent, ça m’a bien aidé à rester dans l’équipe. Sinon, à part dans la communication, j’ai beaucoup évolué avec Christian Gourcuff, notamment dans l’aspect technique. Il a des qualités et des défauts, mais, par contre, on ne peut pas lui reprocher grand chose sur son travail. À sa façon, c’est un entraîneur qui m’a marqué durant ma carrière ».

Après un court intermède au Qatar, il revient dans le Morbihan en 2003, pour continuer à faire progresser « son » club. De retour à Lorient, il se nourrit toujours de la même farouche ambition, celle de faire remonter les « Merlus » en Ligue 1. Une mission qu’il réalise avec la manière, comme d’habitude, en 2006 – après les accessions de 1998 et 2001. Dans la foulée, le FC Lorient se maintient pour la première fois de son histoire en Ligue 1. Depuis, avec l’arrivée de Loïc Féry aux manettes du club morbihannais, le FCL continue à murir et va se doter d’un tout nouveau centre de formation. La méthode Gourcuff est simple en apparence. Relancer des joueurs aux potentiels certains, mais mal exploités. Ces dernières années, les exemples sont légions : « Baky » Koné, Christophe Jallet, André-Pierre Gignac, Laurent Koscielny, Michaël Ciani et Kévin Gameiro notamment. Sous sa houlette, ces derniers reprennent du poil de la bête et permettent au FCL de titiller les grands du championnat. Cette année encore, les « Merlus » sont passés tout près de l’exploit, éliminés seulement en demi-finale de la Coupe de la Ligue par l’Olympique lyonnais. L’histoire continue, même si le jeu « à la Lorientaise » se révèle être un mythe pour certains, et un absolu pour d’autres.

JPEG - 215 ko
Stade rennais, saison 2001-2002

Joueur :
Gas d’Ys Tréboul (1966-1972)
Stade rennais FC (1972-1974)
US Berné (1974-1978)
En Avant de Guingamp (1978-1980)
FC Rouen (1980-1981)
FC La Chaux-de-Fonds (Suisse, 1981-1982)
FC Lorient (1982-1986)
Le Mans UC (1986-1989)
Supra Montréal (Canada, 1989)
US Pont-l’Abbé (1989-1991)

Entraîneur :
FC Lorient (1991-2001)
Stade rennais FC (juin 2001 - mai 2002)
Al Ittihad Doha (Qatar, 2002-2003)
FC Lorient (juin 2003 - mai 2014)
Sélectionneur de l’Algérie (juillet 2014 - avril 2016)

Sources :
- Archives Le Télégramme et France Football
- forum footnostalgie
- « La grande histoire du football en Bretagne » par Georges Cadiou
- Wikipedia

Sources photos :
- forum footnostalgie
- www.fclorient.net
- srfc.frenchwill.fr
- XIIIfromTOKYO / Wikimedia Commons

Vos réactions (104 commentaires)Commenter
chris93529 février 2012 à 15h13

christian, revient !!!

71 votes
|
Louis G29 février 2012 à 15h56

L’histoire du FC Lorient sera marqué par les différentes périodes de leur entraineur Christian Gourcuff... ou comment devenir un Club qui compte dans le ghota du football français avec peu de moyens mais un entraineur créatif jouant le collectif avant tout...oui les merlus peuvent remercier Christian et son court séjour au Stade Rennais demeurera amer pour plusieurs d’entre nous !...il fallait seulement lui laisser un peu de temps mais des dirigeants peu connaisseurs en matière footballistique et/ou mettant leurs intérêts personnels avant tout, en ont jugé autrement !!...

81 votes
|
ERMINIG29 février 2012 à 18h44

Il reviendra au SRFC, il a pas fini le travail !!

54 votes
|
nostra29 février 2012 à 18h51

Je ne suis pas si sur que Gourcuff aurait ,avec un peu plus de patience de la part des dirigeants, réussit à Rennes. Il est evidemment un fin tacticien et un grand connaisseur de football mais quelles capacités possède t il véritablement dans la gestion d’un groupe ? Certes à Lorient il fait de l’excellent boulot mais il a affaire à des joueurs soit revanchards à l’etat d’esprit irréprochable, soit à des jeunes formés dans le moule lorientais et donc très respectueux de leur coach. Je pense pour ma part que ce monsieur si respectable soit t il a parfois des oeillères et un caractère obtus qui n’est pas forcément compatible avec la gestion d’un groupe plus élargi tant quantitativement que qualitativement. La gestion des égos, on peut le voir avec des types comme Ancelotti est une qualité primordiale pour un entraineur de très haut niveau et ça (ce n’est evidemment que mon avis) je ne pense pas que Gourcuff la possède. Il n’a d’ailleurs à ce qu’il me semble reçu que très peu d’offres de grands clubs ce qui peut paraitre etonnant lorsque l’on regarde les résultats qu’il réussit à obtenir avec les merlus depuis tant d’années. Il est à mon avis un peu à l’image d’un guy Roux c’est à dire grand entraineur mais difficilement exportable car ne maitrisant pas forcément tous les paramètres essentiels à la vie d’un grand club .

67 votes
|
Doudou29 février 2012 à 19h20

Y a un moment faut arrêter de mettre tout sur le dos des dirigeants ! Que ce soit aujourd’hui ou hier j’ai l’impression avec certain qu’il n’y a toujours eu que des dirigeants incompétents à Rennes. Je me demande comment on a réussi à passer du club « ascenseur » au club outsider ... Pour Gourcuff ça ne passait pas avec les joueurs. Ces méthodes ne plaisaient pas, notamment avec réveillère et escudé qui se plaignaient du fait qu’il utilisait énormément l’ordinateur délaissant le côté humain. Il n’a jamais réussi à avoir le groupe avec lui. Est-ce qu’il aurait réussi sinon ? Je pense qu’on ne le saura jamais. Mais reporter à chaque fois la faute sur les dirigeants ça devient lassant.

62 votes
|
MARSOLLIER1er mars 2012 à 12h12

Ce résumé de la carriére professionelle de CHRISTIAN GOURCUFF, est" magnifique",qu’un journaliste du STADE RENNAIS"ONLINE" en soit l’auteur,nous pouvons en être fiers.Ce surdoué du foot-ball, est à LORIENT ,ce que GUY ROUX était à AUXERRE, il a façonné ce club avec peu de moyens ,surtout financiers,mais avec son intelligence et ses compétences. Certains lui reprochent lors de son passage à RENNES, d’avoir oublié la communication au profit de l’informatique..c’est en « battant le fer ,que l’on devient forgeron »,ce passage difficile lui aura été bénéfique ,c’est aussi dans les défaites que l’on prépare les victoires.
Actuellement beaucoup de "joueurs clefs "sont blessés dans son effectif, tout comme nous,l’an dernier,il faudra en rechercher les causes.
Le soir du match de la coupe de la ligue LORIENT-lYON ,pour quelques secondes généreusement accordées.. et hélas des marquages oubliés sur un corner !.manque de lucidité ..,j’ai été très peiné ,car le club , les joueurs ( clin d’oeil à ARNOLD M’VUEMBA , GREG BOURILLON les ex-rennais ) et surtout l’homme trés attachant qu’est CHRISTIAN GOURCUFF méritaient une finale au STADE DE FRANCE.
On peut être adversaires et se respecter.Que l’amitié entre nos deux clubs puisse durer encore longtemps.
BRETON mon équipe fanion de coeur est le SRFC, mais après ,c’est le FCL , vous aviez compris !...

58 votes
|
le breton du 761er mars 2012 à 18h18

tiens comme c’est bizarre, christian gourcuff qui parle de manipulation dans la communication du club !!! Aujourd’hui je m’interroge et je m’aperçois que 10 ans après c’est toujours pareil non ????

41 votes
|
platicruyff3 mars 2012 à 02h13

le mail de Louis G est très intéressant et j’abonde entièrement dans son sens

22 votes
|
SEB862 mai 2016 à 20h09

Bonsoir ...
Nouveau coach GOURCUFF . ; officiel selon l equipe TV !
OUssmane DEMBELE a DORTMUND c est fait

et chaque année meme refrain et rebelote ?? c est NAVRANT de ne pas garder ce petit buteur !! Merci Monsieur COURBIS pour cet interimaire et nous avoir « esperer la ligue europa » mais le ressort a laché au stade du RAY !
KENAVO
RDV au prochain episode.. ... !!!!!!!

40 votes
|
le corsaire3 mai 2016 à 09h57

J’attends de Gourcuff,qu’il mette en place un style de jeu, ce que le club n’a pas connu depuis des lustres. Sans cela, nous n’y arriverons jamais et continuerons à faire les montagnes russes. Un jour oui, des jours non ! La formation semble être sur des bons rails, il reste maintenant à structurer une identité de jeu pour notre équipe, qui avec Gourcuff s’appuiera sur une culture tactique. Mais pour ça, il a besoin d’un groupe soudé, à l’écoute, qui le soutienne dans ses options, mais aussi de joueurs technique. Car ce fond de jeu ne peut-être mis en place sans cette indispensable acquis. Or à Rennes, je n’en vois pas tant que ça. Dembélé avait cette technicité mais va nous quitter, Gourcuff et André l’ont assurément. N’Tep ,Grosicky et Baal je pense pourrait progresser à son contact, mais pour les autres ? Je fais confiance à C.Gourcuff pour avoir pensé à quelques profils allant dans son sens. L’intérêt de cette longue trêve qui s’annonce, est qu’il va avoir un peu de temps pour construire. Il va lui en falloir, pour tout reprendre à zéro, mais j’ai l’espoir qu’il y arrive et qu’il s’inscrive dans le temps comme d’autres formateurs légendaires G.Roux mais aussi Suaudeau et Denoueix même s’ils étaient les coachs de nos meilleurs ennemis !

39 votes
|
Tchoupi11 mai 2016 à 08h14

Certes il faut essayer à nouveau un nouvel entraineur mais même si M Gourcuff est un grand monsieur avec de bonnes idées, il reste un entraineur qui mettra le club dans les 10 premiers et non dans les 5 comme on voudrait. Son approche mathématique est justement le problème ici on ne manipule pas des chiffres mais des humains..Cependant, son esprit du beau jeu est intéressant mais il faudra être très patient vis à vis des résultats pour que ça fonctionne...

32 votes
|
françois3511 mai 2016 à 08h25

tout d’abord félicitations pour cet article très fondé et fort interessant.
Je n’ai rien contre Christian Gourguff, je l’ai même vu jouer au Stade en 1972, l’année d’après 1971 et ’Colombes’.. mais objectivement qu’a-t-il prouvé en dehors de Lorient ? Il y a une floppée d’entraineurs qui ne réussissent rien en dehors de leur base. Alors je suis sceptique même si je lui souhaite ’bonne chance’.
Priorités : - Degresser le nombre de joueurs sous contrat,
- Stabiliser la défense (à la ’rue’ en ce moment),
- intégrer quelques jeunes,
- acheter un vrai ’9’ et un milieu de terrain succeptible de remplacer Y.G. trop souvent blessé.
- communiquer de façon cohèrente et réaliste (pas à la Courbis et sa ’deuxième’ place)..
- Une place dans les 8 premiers, des buts et du jeu collectif.. je signe tout de suite !
kenavo

42 votes
|
fred11 mai 2016 à 08h36

Quelle surprise !!!!!!!!!!!! :)

Bon et bien souhaitons lui le meilleur avec notre club !

l’arrivée de Montanier m’avait emballé, donc là je vais rester prudent ! qui vivra verra.

37 votes
|
ManuSRFC2211 mai 2016 à 08h48

Excellent article de la rédaction. Merci.
Je trouve que c’est une bonne nouvelle.
Maintenant, saurons-nous être patients cette fois-ci ? Car, ça risque d’être une énième saison de transition.
Notre époque veut des résultats immédiats, mais le travail de Gourcuff, reconnu de tous les spécialistes, ne porte pas forcément ses fruits au bout de 3 mois.
Il nous faudra l’encourager, le soutenir dans ses choix cette fois-ci. Quels regrets j’avais eus lorsqu’il s’était fait virer en 2002 alors que la fin de saison était prometteuse pour l’avenir...
Allez Rennes !

29 votes
|
nickkos11 mai 2016 à 08h51

le foot c’est comme la politique....toujours les mêmes tètes !

CG le come back.... tout ça me laisse perplexe !

41 votes
|
mister chris11 mai 2016 à 08h54

Bienvenue à Christian Gourcuff.
Pour réussir à donner une identité de jeu et réussir, C.G doit cette annee recruter des joueurs qu’il connaît et sont à l’aise avec son système de jeu. Avant de donner une identité de jeu via la formation qui prend du temps, il faut réussir la prochaine saison, sinon c’est un remake de 2002..
Il faut cibler des joueurs ayant une certaine intelligence de jeu et une connaissance de la méthode de C.G. Exit certains joueurs actuels incapables de faire 2 passes de suite ou trop individualistes, place aux joueurs ayant le sens du jeu collectif et qui savent bouger dans l’espace.
IL Y A DU BOULOT avec l’effectif actuel !

27 votes
|
fred197211 mai 2016 à 09h21

Une nouvelle page se tourne, encore une. On ne peux que faire confiance à Gourcuff, ce n’est pas nous qui choisissons mais subissons. Un Gourvennec aurait eu ma préférence.
A lire sur le twitter d’un site concurrent (RM), un ancien article sur la tactique Gourcuff. C’est très intéressant. Un certain arrière droit bien aimé à du souci à se faire.......Pour en revenir à Montanier, j’ai jamais eu l’impression qu’il ne maitrisait pas trop le football.
Seul doute : le caractère (comme pour Ruello) et là je rejoins le commentaire de nostra. Pour manager il faut faire avec tout le monde.
Nous allons ensuite entrer dans une de mes périodes préférée : le mercato. L’art de se débarasser des boulets pour en recruter d’autres :-)
J’espère que certains joueurs à potentiel se sublimeront grâce à gourcuff : André, baal , grosicki, Mexer.
Sinon au revoir à Moreira, Danzé, mbengue , Armand (a priori une porte de sortie honorable via un transfert), gelson, PH, Sio, et plein d’autres...

27 votes
|
x.henri11 mai 2016 à 09h25

Bon on verra le nouvel entraineur :
il y a des joueurs qui vont revenir style Habibou et compagnie...MDR
Moreira il sera encore présent, pas un club de L2 n’en voudra...

On ne démarre pas une course de chevaux avec des mulets.
Ha si ! il y a Guingamp...mais eux c’est normal ils arrivent à construire une équipe de ligue 1 avec des éléments de ligue 2 voir CFA...
N’oublions pas que c’est Le Graet qui possède les clés du camion de contrôle anti-dopage !

52 votes
|
marcoo11 mai 2016 à 09h28

Salut,

il y Michel Audrain qui arrive comme adjoint et qui était entraineur adjoint à l’OL et qui par ailleurs ancien milieu de terrain offensif.

J’espère qu’on aura du jeu et que Gourcuff aura les pleins pouvoirs. Parce que ’l’institution" stade rennais est clairement défaillante avec Ruello qui porte la responsabilité de la fin de saison pourrie.

41 votes
|
fkerzu11 mai 2016 à 09h46

Bonne chance, Christian !
Merci Roland de nous avoir fait rêver !

Allez Rennes

45 votes
|
11 mai 2016 à 10h24

Il aura mis 15 ans pour revenir !!! C’est dire que la plaie était profonde...et l’homme têtu !!!
Enfin, un grand entraîneur à Rennes ! Un grand éducateur aussi ! Il a tout pour réussir...si on lui en laisse le temps...seul obstacle ? Une communication pas toujours évidente, susceptible de créer des conflits avec certains joueurs aux ego surdimensionnés...?
En tout cas, je veux y croire ! Une nouvelle aventure qui commence pour le stade Rennais et ses supporters !!
J’aimerais aussi une fructueuse collaboration avec Julien Stephan, le coach de la réserve, apparemment proche des idées de Christian.
Bonne chance à toi, « Pen Sardine » !!!!

54 votes
|
Armindo11 mai 2016 à 10h26

Ola amigos, bonne nouvelle l’arrivée de Gourcuff mais il faudra etre patient car les joueurs doivent assimiler sa méthode (et probablement s’habituer à un peu plus se bouger).
Ceux qui pensent que Danzé partira se trompent. L’idée est de créer une identité bretonne, et Danzé est un super remplaçant, qui ne fera pas de vagues et donnera tout. Il a largement le niveau pour être le second arrière droit (derrière Cavaré ?). Pour moi Zeffane retrouvera un poste de doublure de Baal à gauche.
Au milieu, jouera-t-on en milieu en ligne à 4, comme à Lorient, ou avec deux défensifs (André, Mvuemba) et un meneur (Gourcuff) ? ou encore un milieu en losange, que C. Gourcuff apprécie ?
C’est en attaque qu’il va falloir recruter, Ntep et Grosicki correspondent au profil pour jouer sur les côtés en 4-2-3-1. Pedro Henrique et Sio se battent et bougent beaucoup, mais pas sûr qu’au niveau technique ça suffise pour devant.
Je mettrais bien une bille sur un 4-4-2 losange avec Gourcuff en 10. Ntep devant avec une recrue finisseuse (je verrais bien Hosiner...).

35 votes
|
françois3511 mai 2016 à 10h40

cela n’a rien à voir avec l’article, mais je trouve qu’Habibou n’était pas pire que Sio.
A garder : Costil (à mon avis ne partira pas, bon sur sa ligne, mauvais dans la relance (pas possible de faire du 3-5-2-1 avec lui comme le souhaite les nouveaux entraineurs), Mexer, Baal evtl. Mendes, Cavaré (?), Danzé (remplaçant ou en ballotage avec Cavaré), Gelson (remplaçant, est techniquement juste et même en équipe nationale suisse n’arrive pas à s’imposer), YG, Grosicki, Ntep, + jeunes Hunou, Janvier, S-L, Diallo (G)..cela ne fait pas beaucoup (Quoi de Hosiner - ne s’est pas imposé à Cologne, Habibou, Toivonen - dommage mais à Sunderland il ne s’est pas imposé - , Prisc, Henrique, Sylla, Moreira - techniquement trop faible -, Sio - à Bâle il ne l’ont pas gardé, même pour le championnat suisse de plus faible niveau - .. et j’en ai oublié plus d’un.. Quelle gestion catastrophique. En plus des salaires aux entraineurs et adjoints licenciés.. Heureusement que Pinault est là pour boucher les trous. Et la vente de Dembélé !
Qui est responsable de ce recrutement absolument chaotique : Montanier ? Busine ? Ruello ?

27 votes
|
Armindo11 mai 2016 à 10h48

L’exemple à suivre c’est le Nice de Puel, comme quoi on peut y arriver dès la première saison (Nice était déjà 4e il y a deux ans). Avec Gourcuff-Ntep à la place de Ben Arfa-Pléa. D’ailleurs, si Falcao revient vraiment à Monaco comme il l’a indiqué, il faut se précipiter sur Germain pour recruter un vrai finisseur !!!

29 votes
|
yan11 mai 2016 à 10h48

J’espère que gourcuff ne va pas recruter à tour de bras sur l’Afrique , je n’ai rien contre les africains mais il y a leurs coupe (C.A.) qui arrive et ca risque d’être très difficile

43 votes
|
mangeclou11 mai 2016 à 11h57

Bonjour les amis,

Je voudrais exposer des raisons objectives de d’intéresser au retour de C. Gourcuff au SRFC sans tomber dans la morale, le SRFC n’est pas moral, il est.

- Le personnage de C. Gourcuff intrigue par sa dimension tactique, son intelligence rare dans le milieu du foot et surtout par son caractère (une tête dure).

- Quelle va être son attitude avec l’expérience de son première échec ?

- Comment va-t-il gérer son fils ? Est-ce que Yoann va s’épanouir totalement dans ce cadre « œdipien » ?

- A quoi va ressembler le recrutement de C. Gourcuff ? Un recrutement régional ? Une forte sollicitation du centre de formation ?

- R. Ruello, et c’est là le paradoxe du foot business, malgré ses insuffisances certaines, est peut être en passe de réaliser un véritable coup de force avec le retour de C. Gourcuff (voir l’idée de morale exprimée précédemment) : donner une âme, un style de jeu à ce club.

Et pour finir une remarque sur Dembélé, il n’a encore rien prouvé (il est peut être surcoté), il peut se blesser, il incarne un jeu individualiste qui crée de la dépendance, il n’a surement plus envie de jouer à Rennes, donc à 25 millions, il faut le vendre sans regret.

Rouge et noir.

33 votes
|
SEB8611 mai 2016 à 12h00

COUCOU
Est ce une surprise ?? a mon gout NON dans la mesure où ce technicien hors pair et BRETON pure souche assistait au derby contre l EAG !!
Oui pour degraisser l effectif
Je miserais une petite piece concernant la place de gardien !
un nom : Benjamin LECOMTE ( FC LORIENT) !!
et le TOP .. LE REVE serait un vrai numero 9 .. KEVIN GUAMEIRO !!
encore un ex LORIENTAIS associé a NTEP .. plus YOANN et ANDRE ET MWUEMBA et de solides gaillards « MENHIRS » a l arriere garde

Y croire OUI et toujours .. ! KENAVO
Apres la pluie vient le BEAU TEMPS .. meme en BRETAGNE .

38 votes
|
Garbarec11 mai 2016 à 12h45

Tout d’abord bravo pour cet article très documenté.
Je suis très heureux du retour de Gourcuff qui n’a pas eu sa chance en 2002 et qui m’a laissé un goût d’inachevé. A ce propos j’ai lu une interview d’Echouafni qui explique qu’à l’époque les joueurs n’avaient pas digéré le renvoi de Le Guen dans un premier temps, d’autant que Gourcuff avait un mode de communication assez « breton » comme le décrit l’article de Rodighiero. Mais au bout du compte ils n’ont pas compris non plus l’éviction de Gourcuff au moment où l’équipe commençait à assimiler son système. Par ailleurs le franc parlé du lorientais n’avait pas plu à tout le monde en interne, notamment à François-Henri Pinault.
C’est F. Pinault qui avait tranché et renvoyé Gourcuff et Ruello.
C’est ce qui m’inquiète un peu aujourd’hui, car les rancœurs entre Gourcuff et le fils Pinault sont restées vives (à tel point que certains voyaient ce retour impossible).
Après, on peut imaginer que Yoann Gourcuff a pu rassurer son père sur l’absence désormais de « forces obscures » dans le club qu’il a lui-même décrit comme un « club sain ».

Sources : http://www.20minutes.fr/rennes/1843275-20160510-ligue-1-quand-christian-gourcuff-faisait-virer-stade-rennais, et les articles auxquels il fait référence.

21 votes
|
tu ne marcheras jamais seul11 mai 2016 à 13h02

l’officialisation de ruello est faite au bon moment pour calmer la grogne des supporters.
maintenant gourcuff va devoir faire des choix, peut etre que certaines recrues vont avoir leur chance, ces recrues que montanier ne voulaient pas parce qu’elles n’étaient pas assez physiques (pric,hosiner).
quid des jeunes formes et pretes (hunou,said).
de plus toivonen ,doit revenir lui aussi, dans une equipe joueuse avec du mouvement(Eindhoven à l’époque) peut etre a t’il une chance de prouver et de redevenir le joueur qu’il est et à été.
enfin l’integration de jeunes formes au club doit être privilégiés au profit de pseudos recrues uniquement présentes pour s’assoir sur le banc(ex zeffane)

26 votes
|
takac11 mai 2016 à 13h17

quelle surprise , je ne m’y attendais pas .
il aurait été plus élégant d’attendre Lundi
et maintenant dégraissons

32 votes
|
11 mai 2016 à 13h58

Article un peu pompeux pour un entraineur qui n’a finalement jamais rien gagné ni entrainé un « grand » club. En espérant quand même qu’il arrivera à faire produire du jeu à notre équipe.
Mlle Biz

45 votes
|
Lulu Berlu11 mai 2016 à 14h08

Christian Gourcuff le retour !!! Ou la chance de pouvoir revoir du beau jeu ( ça remonte à quand déjà ?) au Roazhon Park. A court ou plus sûrement à moyen terme !

Ce fameux jeu qui donne envie, sans hésitation, de faire 250 bornes( en ce qui me concerne ) pour venir voir du spectacle au stade !! Ou du moins ne pas assister à toutes les purges que j’ai pu voir et endurer ces dernières années ! Je ne les ai pas comptées mais tout ce que je sais c’est qu’il y en a eu une sacrée palanquée !!

Et ce football on sait qu’il existe encore comme on a pu le voir récemment avec le match Liverpool- Villareal ou encore Liverpool-Dortmund . Évidemment on ne peut pas atteindre un tel niveau de jeu à Rennes mais cet esprit ou cette vision du foot assurément si !

29 votes
|
philiplt11 mai 2016 à 15h14

Bonne chance Christian !

L’article de Ruello dans OF lui donne un rôle important dans le club pour mettre en place un style de jeu pour toutes les équipes du stade, comme Auxerre du temps de G. Roux. C’est essentiel car, d’une part c’est notre seule chance d’avoir des résultats un peu au dessus du budget, et d’autre part c’est quand même l’essentiel pour nous : voir un bon match de foot de notre équipe.

Maintenant les difficultés vont être nombreuses, mais la situation me parait plus favorable qu’en 2001 où Le Guen avait consommé toute la tirelire l’année précédente : cette année on devrait pouvoir recruter quelques bons joueurs.
Où je serais plus sceptique et où ça risque de demander un peu de temps et du travail c’est pour modifier la tactique de jeu : le 4-4-2 (tactique très exigeante au niveau physique, technique et collectif) n’a jamais été pratiqué à Rennes depuis son départ, et nous sommes très habitués à d’abord assurer derrière avant de penser à l’attaque (seule période réellement offensive : l’association Monterrubio-Frei).
Donc pour avoir l’appui du club et des supporters il sera préférable d’avoir des résultats assez rapidement, et pour celà il faut déjà trouver un avant centre efficace sans quoi on ne peut rien espérer même en jouant bien.

Conclusion : Gourcuff ne suffira pas, il faudra aussi avoir des excellents joueurs aux postes clefs.

32 votes
|
legoff77@free.fr11 mai 2016 à 15h41

bonjour,

Bon c’est entériné Gourcuff est le prochain entraineur, bien pour moi ça me va, encore faut il trouver des joueurs qui adhèrent vraiment à son système de jeu, on verra, quand à Courbis je le verrai bien rester à Rennes dans un role de directeur sportif comme communicant il est génial et paliera les manques de l’entraineur dans ce domaine, en ce qui concerne les retours de pret, qui peut on conserver ? ici je lis Said ? pas titulaire en D2 ou il est prèté aucun joueur prèté ne s’est imposé merci Montanier pour la grande vision technique du foot !!, tout est à revoir une grande lessive s’impose avec un grand essorage et on retrouvera peut être une équipe joueuse l’année prochaine, je serai au match contre Bastia, j’espère qu’ils défendront leur septième place honorablement, cette année je me suis déplacé souvent pour des matchs merdiques, j’ai abandonné après le match de marseille à Rennes, revenu contre Nantes et fidèle depuis certe je suis décu, mais admettons tous ici que le fuitage sur l’arrivée Gourcuff avant le match de Nice n’a pas motivé l’équipe, ainsi va la vie........

Bonne semaine

Germain

33 votes
|
mururoa11 mai 2016 à 15h47

N’oublions pas que, quelles que soient les qualités des divers entraîneurs appelés, notre malheureux club souffre d’un cancer généralisé, nommé Ruello. Un cancer dont les rechutes peuvent se révéler mortelles.

59 votes
|
x.henri11 mai 2016 à 15h57

rouge et noir/ et les Gourcuff sont là, père et fils .
Serions nous le Milan AC ???
Raaaaaaaa MDR.

23 votes
|
BONNET ROUGE11 mai 2016 à 16h25

On ne va quand même pas se plaindre. Nous réclamons tous du jeu, du beau jeu depuis des lustres et RUELLO nous apporte GOURCUFF père sur un plateau.
Que souhaiter de mieux que cet entraîneur et qui serait mieux que lui pour apporter un peu de plaisir aux supporters et contribuer à remplir un ROAZHON PARK qui ne demande que cela.
Cela ne veut pas dire qu’il va tout transformer en un coup de baguette magique mais, au moins, on ne verra plus certaines compositions d’équipes totalement hallucinantes !
Son premier chantier va être la gestion de l’effectif. Dans les joueurs prêtés, un seul à su montrer ses qualités : HUNOU. Lui a le potentiel pour plaire au nouveau coach. HOUTONDJI a fait une saison correcte à AUXERRE mais sans plus. Pour le reste, c’est le néant le plus complet.
Se débarrasser des HABIBOU, BRULS, TOIVONEN, PRCIC, SAID (qui a coulé à DIJON)..etc, cela ne va pas être de la tarte !
Tout le monde sait que GOURCUFF est un adepte du 4-4-2. Donc, on sait déjà qu’il continuera ainsi avec 2 attaquants : 1 plus physique chargé de fixer et 1 autre (sans doute NTEP) qui prendra la profondeur.
Pour ce qui concerne les joueurs au club, je pense qu’il faudra garder MEXER (mais le vrai : celui de sa première saison), MENDES, DIAGNE, CAVARE (pourvu qu’il retrouve son niveau), BAAL, ANDRE, GROSICKI, GOURCUFF et NTEP.
Pour les autres, je crois qu’il faut ouvrir les portes en grand et notamment pour ceux dont les qualités physiques et techniques seront plus adaptées à la L2 qu’à la L1.
Dans cette liste et n’en déplaise à certains, j’inclus DANZE qui ferait mieux de s’offrir une belle fin de carrière, à BREST par exemple, et dont le salaire élevé (85000 euros mensuels) ne justifie pas que l’on garde un joueur, même exemplaire, pour cirer le banc toute la saison.
Le constat est d’ailleurs le même pour ARMAND !
Enfin, les jeunes. Il y en a quelques bons et C.GOURCUFF était à GUINGAMP samedi pour les voir.
Nul doute qu’il en a tiré déjà quelques conclusions et qu’il saura faire confiance à certains d’entre eux.
Donc, attendons les premières mesures du nouvel entraîneur et notamment ses décisions en matière d’effectif. On risque sans doute d’être déjà pas mal surpris !

46 votes
|
galettes saucisses11 mai 2016 à 17h06

alors , on va voir les matchs sur synthétique , ah bas non . G.S.

19 votes
|
11 mai 2016 à 17h35

Bonsoir,

Le rideau tombe samedi contre BASTIA....et quelque soit l’issue de ce match et le classement final, il faut reconnaitre que cette équipe ne méritait pas mieux !

Un désastre au niveau du jeu, mais comment espérer autre chose quand une majorité des joueurs sont au « taquet » limite dans quasi toutes les lignes ! incapables de hausser leur niveau de jeu.
Et pire....sans réel fil conducteur, vraiment pas grand chose pour faire vibrer les supporters.

Nous avons juste eu droit à quelques « éclairs » de DEMBELE, maigre consolation.

Une stratégie de jeu qui en a laissé plus d’un perplexe, avec plusieurs joueurs pas au niveau de la L1...certainement de bons remplaçant, sans plus (je rejoint Bonnet Rouge sur le sujet)

Nouveau cycle...nouvel entraineur ! (Bienvenue C.GOURCUFF) et je l’espère nouveaux joueurs, mais avant, il va falloir faire « maigrir » cet effectif totalement surréaliste....sur ce plan, bon courage Mr GOURCUFF.

Juste un souhait : de voir quelques bons jeunes de CFA intégrer l’équipe professionnelle, ils valent autant, sinon mieux que certains pseudo pro de l’effectif actuel.

Sportivement,

ESYLANA

29 votes
|
pascal3511 mai 2016 à 17h38

Personnellement, je trouve les propose de René Ruello dans Ouest France inquiétants. Lorsqu’il parle non pas de Christian Gourcuff mais de Yohan Gourcuff. Dire que lorsque Yohan Gourcuff est sur le terrain, il est indiscutable, je me dis que l’on n’a pas du voir les mêmes matchs. Je suis désolé mais je l’ai vu transparent sur beaucoup de matchs. Le problème étant que Gourcuff rechute sans arrêt, il n’est jamais à 100 % physiquement et je suis persuadé qu’il ne le sera jamais que son père soit l’entraineur ou pas. Que doivent penser des joueurs comme Salles Lamonge ou Janvier après de tels propos ? En gros, c’est tant que Gourcuff est à l’infirmerie, vous aurez une chance de jouer mais dès qu’il revient vous allez sur le banc quelques soit votre rendement. C’est de l’aveuglement. La lucidité, c’était de déclarer que la première année de Gourcuff n’était pas suffisante au niveau des prestation et que l’on en attendait davantage.

47 votes
|
patrick11 mai 2016 à 18h08

bienvenue à Mr gourcuff .Nous sommes tous d’accord pour retrouver le plaisir de nous rendre au stade pour apprécier un spectacle riche et varié ou tous les joueurs sont impliqués ,soyons patients car il ne faut pas oublier qu’il faut en priorité nous séparer de joueurs non impliqués dans son projet
laissons le temps au temps soyons patients.une première ébauche de joueurs non désirés nous donnera une indication, d’abord vendre ou brader c’est nécessaire, ne garder que les joueurs au niveau , à mon avis il en reste peu , stop aux transferts arnaque ,arrêtons d’empiler des joueurs
erasmus, henrique , habibou , prcic ,boga , etc peu ou pas d’envie ou plus le niveau, danzé armand, moreira , etc

24 votes
|
Ririlepastis11 mai 2016 à 18h43

Encore un paquet qui s’enflamme...sûrement les mêmes qui voyaient Rennes jouer l’Europe l’année prochaine. Je me demande si vs regardez les matchs des fois. Rennes n’a rien proposé niveau jeu et le fait de finir dans les 10 premiers est un vrai hold up. En tout cas, rappeler un flop, ce n’est pas rassurant mais bon, bonne chance à Gourcuff et Allez Rennes malgré tout.

38 votes
|
Pepette11 mai 2016 à 18h50

Nous allons avoir une période de tranquillité .

Je suis convaincu que Gourcuff ne revient pas sans avoir mis noir sur blanc
une multitudes de garanties et que cette fois ci il est armé jusqu’aux dents................il sera le vrai et le seul patron du Stade Rennais pour sans doute 3 bonnes années, reconvertibles à son gré .

Il va avoir fait le vide et éradiqué ces fameuses forces obscures , bien réelles au Stade Rennais et très influentes lors de son premier passage .

Certain aussi que même ami Mr Ruello ne devra pas dépasser son rôle de président , ne pas lui amener dans les pattes des joueurs , à la façon Quintéro , faire des paris sur certains autres joueurs sans avoir l’aval du
nouveau Coach Rennais........qui doit avoir bétonné les rôles de chacun .

Quand je lis encore Ruello qui dit « nous n’avons pas encore parlé des conditions » , concernant Gourcuff......franchement j’éclate de rire , tout doit être pourtant clair et net sur le rôle des trois : c’est à dire l’Actionnaire .....le Président et Christian Gourcuff .......ce dernier devant
avoir une marge de manœuvre importante et non négociable .

Tout doit lui convenir en amont et en aval au nouveau , il n’est pas homme
à revenir sans être le vrai et le seul patron sur le plan sportif .
Financièrement il ne demandera pas plus , pour recruter par exemple mais n’acceptera pas moins que ce qui aura été décidé.

Il a une revanche à prendre , on ne lui mettra pas deux fois son projet Rennais à l’eau ..........

Ou ça fera comme le première fois , sauf que c’est loin d’être couru que cette fois ce soit lui qui parte en premier .

Qu’on le veuille ou non , Gourcuff arrive en position de force , la situation
du Stade n’est pas dramatique loin s’en faut , mais sportivement ce n’est
pas très florissant.........ça vivote à un niveau moyen , qu’il devra améliorer , en plus la folie des grandeurs a fait long feu , on ne lui demandera pas la lune........seulement de faire du cohérent à commencer
par un effectif cohérent , c’est la première chose avant de poursuivre avec une équipe , une identité de jeu et cela à tous les étages.........
ensuite « qui vivra verra » !

40 votes
|
11 mai 2016 à 19h28

le supporter rennais est un eternel croyant. gourcuff a rennes moi je suis septique.
la arche sera là eternellement tant qu’on continuera comme cela.
ce n’est pas l’entraineur qui construit une equipe... c’est le carnet de cheque.
qu’on vendent pour 20/30 millions en joueurs on aura toujours le même budget.

34 votes
|
sterennmor11 mai 2016 à 20h47

@Pascal 35 - 17 h 38, c’est bien à regret - j’aurais tant aimé mêler ma voix au concert de la vox populi (vox dei ?...) - mais je partage entièrement votre approche dans un domaine où la subjectivité l’a emporté sur une criante évidence :
- aveuglement sur le rendement de Y. Gourcuff (il est vrai quand on aime (on adule ?) on ne compte pas !),
- oubli ou tout simplement mépris des jeunes du centre de formation, de CFA. (on pourrait le regretter !)
Il y a encore la possibilité de ressaisir.

26 votes
|
11 mai 2016 à 21h13

- Christian Gourcuff entraineur, je dis oui (quand on pense aux pauvres nantais qui vont se taper Girard !!!)
- Yohann Gourcuff un an de plus, je dis oui (après quelques mois de reprise, il devrait pouvoir partir pour une saison complète ... ou pas selon les blessures, ca reste un pari avec aucune certitude,mais moi je trouve le pari intéressant)
- ou je suis plus embêté, c’est les 2 en même temps, j’espère que tout se passera bien, mais ce ne sera pas forcément très sain pour le vestiaire (vous vous imaginez travailler dans le même bureau que le fils de votre boss ?

Mort de Rire

PS pour Legoff : ca doit aller mieux ce soir après avoir craché ton venin sur Monty !!! j’adore ces personnes qui bavaient sur Monty car c’était un incompétent de ne pas faire jouer certains joueurs qui étaient brillants ... et qui maintenant bavent sur Monty car il n’avait pas de grande vision technique car ces joueurs n’ont rien fait dans les clubs ou ils étaient prêtés ... et bien au contraire je dirai qu’il a eu une grande vision technique a ne pas les faire jouer ou les retenir dans l’équipe ... le pb il vient surtout du recrutement et sur ce point, je ne suis pas certain que Monty était le premier décideur !!!
Pour ce qui est de Courbis qu’il faudrait garder dans le club et qui est un grand communicant, je ne partage pas cet avis, et d’une ca risque plus de mettre le bazar avec C Gourcuff que d’aider, et de 2, si c’est pour nous annoncer qu’on va finir 2e ou bout de 2 matchs, ou ne pas se présenter en conf de presse parce qu’on a perdu, il y a mieux comme communicant
Pour l’an prochain on connait déjà le discours, celui qu’on a déjà eu avec Courbis : si ca marche c’est bien la preuve que Monty était un nul et si ca ne marche pas, c’est bien la preuve que Monty a laissé le club dans un très mauvais état !!!
au fait la faim dans le monde, c’est Monty, le chômage, c’est Monty ...

36 votes
|
11 mai 2016 à 21h28

3 entraîneurs en 6 mois. . . bravo Jr ruello, c’est un record. ..apres pourquoi pas mais avec ruello ça risque d’être compliqué. . . Car jr aime bien faire ses propres recrutement. ..quintéro. ..boga. ..
Par contre j aurais pas garder gourcuff fils...trop souvent blessé, il n apporte rien, et à un salaire trop important, c’est un joueur surcoter qui aura jamais rien démontré.

34 votes
|
CUISSARD11 mai 2016 à 21h34

Pour les petits jeunes du forum
Jean Prouff et son 442 magique avec un dénommé Marcel L’oncle à la baguette que du bonheur
Peut être avec Notre nouvel entraîneur les mêmes sensations

32 votes
|
mururoa11 mai 2016 à 21h59

Le dictateur nord-coréen breton s’est encore distingué dans sa conférence de propagande. Par pitié, adulateurs du Ruello, ne me mettez pas une seule étoile : je suis si fier de ne partager aucune valeur avec ce bipède qui finira par anéantir notre club.

55 votes
|
jocelyn11 mai 2016 à 22h04

merci Courbis même si tu n as pas tout bon...et bonne chance a Gourcuff
père qui se doit de réussir des la 1 ere année !! on dit jamais 2 sans3 mais la je n en suis pas si ,sur !!ma préférence était pour mon homonyme ,,, c est partie remise..

22 votes
|
sterennmor11 mai 2016 à 22h05

« Quand René RUELLO interdit un journaliste de conférence de presse »

Sans attendre qu’un chapitre spécifique de discussion soit ouvert sur ce très intéressant point particulier je me laisse aller à vous livrer mon ressenti...qui n’est que le mien, évidemment et par conséquent très subjectif, je l’avoue humblement.
Ce RR, quel humaniste, quelle ouverture d’esprit, quel respect de la liberté de la presse !...
Nous avons peut-être une planche de salut, n’a-t-il pas déclaré qu’il « est président bénévole au stade rennais et libre comme l’air !... »(OF - mercredi 11 mai 2016).
Donc, s’il part il n’y aura pas d’indemnités faramineuses...(ouf !) et nous ne sommes pas ingrats il faut assurer son avenir...une
opportunité de reclassement très intéressante à la hauteur de ses immenses compétences semble s’offrir à lui, en effet, un de mes amis de longue date merdrignacien comme RR m’a soufflé dans le tuyau de l’oreille que l’union bouliste de Merdrignac fonctionne trop bien et fait de l’ombre à l’amicale merdrignacienne du palet et qu’il faudrait donc qu’elle sombre, tout comme le SRFC..en homme avisé et clairvoyant il a pensé à RR qui fait ses preuves au Roazhon Park.
Serons nous entendus ?
J’en doute.
« Errare humanum est, perseverare diabolicum ».

37 votes
|
x.henri11 mai 2016 à 22h23

Gourcuff père amène dans ses baguages M’Vemba !
Il y a déja Gourcuff fils, reste plus que Y M’Vila et nous avons le milieu de terrain qui à gagner la dernière Gambardella au stade. C’était le dernier titre il me semble ?

24 votes
|
the miz11 mai 2016 à 22h33

Que va il faire de mieux ?

Les moyens ridicules du roi François seront les mêmes et le duc Ruello sera encore là alors ?????

pour moi une place entre 7 et 10 et une nouvelle fois et pas de coupes.

Au roi de sortir son or et d’écouter sa populace.

52 votes
|
Mr S 11 mai 2016 à 22h39

Perso , Gourcuff père je n y crois pas du tout, c’est pas un tacticien qu il faut au stade rennais mais un meneur d’hommes , un vrai , quelqu’un qui donne envie , ah l ’envie ...... pas vraiment dans l’adn du club ça .... remarquez ,on aura dans la vitrine autant de Gourcuff que de trophées ! je sais elle était facile celle là.

45 votes
|
mururoa11 mai 2016 à 22h43

Merci pour ton humour Sterennmor. Mais fais gaffe,
le Ruello risque de te faire croupir dans les mines de sel du Massif-central.

28 votes
|
legoff77@free.fr11 mai 2016 à 23h22

Bonsoir,

A Mort de Rire

Monsieur, jamais je ne me suis permis ici de vous tutoyez alors s’il vous plait gardez vos distances et soyez respectueux, je n’ai jamais ici dégleingé Montanier comme vous le dite, je suis trop respectueux du métier d’entraineur et vu mon age aussi avisé sur le role effémère que peut avoir un manager dans un club, maintenant vous cher monsieur, roi dses stats dites moi combien de joueurs recrutés et présents dans l’effectif sont sur le terrain ?, la réalité est là, un point c’est tout et arrètez sur ce site vos simagrées ou autres donneur de leçons aux uns et aux autres et commentez uniquement les matchs et ça conviendra à tout un chacun.

Bonne soirée à tous.

Germain Le Goff

33 votes
|
tu ne marcheras jamais seul11 mai 2016 à 23h51

Ce soir j’ai fais un reve

J’imagine un stade rennais joueur,qui va constamment de l’avant.
Des joueurs qui pressent haut,courent,bougent.
Des matchs rythmés, enjoués, des retournements de situation.
Le stade en folie, des emotions. (ps mon pseudo est un hommage a ce reve).
Des victoires,des defaites toujours en jouant en bref la definition du football.

Demain je me reveillerais, ce reve ne sera qu’un espoir qui comme a chaque fin de saison fera son retour.

23 votes
|
Pepette12 mai 2016 à 00h41

J’ai lu que Courbis pourrait rester Rennais , je ne sais à quel poste , peu importe .

Comment penser cela un seul instant ,alors que le président vient de nommer Christian Gourcuff à la tête du Stade Rennais .

Il serait impensable pour le nouvel entraineur Rennais de se remettre d’un pareil camouflet , il perdrait en un instant tout crédit , ce serait déjà la fin de sa carrière Rennaise .

D’ailleurs il ne l’accepterai pas ! comment accepter de se sentir épier
à longueur de temps , quoiqu’il fasse , pas son prédécesseur .
Courbis n’acceptant lui que ce poste de conseiller d’entraineur , en homme de terrain qu’il est .

Un effort ! imaginez ce que serait la vie au Stade Rennais si ces deux
hommes devaient se côtoyer........non ne hurlez pas , réveillez vous .

La je ne douterai plus un instant des facultés mentales de notre président,
c’est un cauchemar qu’il offrirait à tous les supporters Rennais , comme je l’ai lu ici , « il tuerai en effet notre cher Stade Rennais ».

Qui a pu penser cela et oser l’écrire ?

Ca ne me serait même pas venu à l’esprit une chose pareille .

25 votes
|
12 mai 2016 à 06h12

un propriétaire de club né dans le 22
un président de club né dans le 22
un entraineur de club né dans le 29
un capitaine de club né dans le 29
une ex star née dans le 56
comment voulez vous viser autre chose qu’un titre régional !!!!

41 votes
|
pascal3512 mai 2016 à 07h57

Je rajoute à mon commentaire précédent que je souhaite que l’ensemble des journalistes qui couvrent le stade Rennais ne se laissent pas intimider par les pressions de Monsieur Ruello et qu’ils relatent davantage l’opinion des supporters. Monsieur Ruello a prolongé Montanier en 2015, ce fut un échec qu’il n’assume absolument pas. Il va prolonger Yohan Gourcuff, si ce dernier ne joue pas plus que cette année, il faudra le dire et pointer du doigt Ruello. Il se dit président bénévole mais je préfère un président rémunéré qui fait progresser le club à un bénévole qui nous envoi dans le mur.

36 votes
|
le bruzien12 mai 2016 à 09h29

Armand , sur le départ ? .
Si , d’après lui c’est un club de haut de tableau de L1, qui le demande .!
Alors , je verrai bien un échange avec ( Fabien Lemoine ).???
A suivre ...

29 votes
|
françois3512 mai 2016 à 10h11

Ruello et sa langue de bois.. y en a marre. Un Président ne doit pas tout dire, mais en général quand il dit quelque chose, il se passe le contraire.. Pour un soit disant Chef d’entreprise, c’est archi-nul. Il se fout du monde, du public, des supporteurs, des abonnés. Aucune ligne de conduite, de cohérence (qui l’obligeait à prolonger le contrat de Montanier & Adjoints ? Montanier a tous les pouvoirs mais il lui impose Quintero et peut-être Boga ? etc... Et sur le plan de la ’Corporate Governance’ aucun patron engage un cadre supérieur (ici l’entraineur) et son fils ... Pas étonnant que le bateau soit à la dérive.. je crains une ’rouste’ contre Bastia.. Le feu d’artifice sonnera creux .. Pétards mouillés.. Kenavo

33 votes
|
klosediepanzer12 mai 2016 à 10h17

je suis entièrement d accord avec MrS...je visais plutôt un entraineur etranger....un meneur un discours qui change....la derniere fois ou l on c est enflammer au stade c etait a l epoque Boloni...tout le monde s en soucvient.....maintenant wait and see..l organigramme interne restera le meme Ruello en tete ce n est pas un nouvel entraineur qui y changera quoique se soit....ce n est que mon avis...il eu ete plus judicueux d aller chercher un Lucien Favre...beau jeu ET meneur d hommes....

29 votes
|
galettes saucisses12 mai 2016 à 12h28

le souhait de mr pinaut , c’est de faire du stade , une équipe a codification bretonne , il commence par l’entraineur gourcuff , pourquoi pas ? meilleur que monty et tonton roland , surement . l’équipe pourra jouer au togo , burkina faso , l’autre j’ai oublié . G.S.

21 votes
|
françois3512 mai 2016 à 12h31

oui mais Lulu Favre ne viendrait pas au Stade Rennais. Il attend un challenge plus relevé et la LDC..

18 votes
|
12 mai 2016 à 13h08

Cher legoff
Je vous prie d’accepter mes excuses d’avoir osé vous tutoyer, je suis impardonnable
Comme déjà dit, je partage votre avis sur le fait qu’il n’est pas normal d’avoir recruté autant de joueurs, pour ensuite ne pas les faire jouer ... la question est de savoir si le responsable est Monty, Ruello ou la cellule recrutement ... sans doute un mixte des 3 avec des niveaux de responsabilité différents
... au fait pour Erasmus, c’est aussi Monty le responsable ou Courbis ?
Si Monty est à l’origine de la venue de joueurs, avec comme objectif d’en faire des titulaires puis ne les a pas fait jouer, c’est évidemment une faute ... mais il s’agit là de suppositions

Pour le reste l’objectif d’un blog est que chacun s’exprime et réagisse aux propos des autres.
Si vous ne souhaitez pas que l’on réagisse à vos propos, je vous suggère plutôt de les consigner vos états d’ames dans un cahier plutôt que de les partager sur un blog ... vous n’aurez alors aucun détracteur

Bien cordialement
Mort de rire

31 votes
|
Armindo12 mai 2016 à 15h05

Ruello nuit à l’image du stade rennais avec sa communication envers les journalistes, qui , pour la plupart, étaient ravi de le voir revenir.
Sinon, y a quelques joueurs interessant en fin de contrat et donc gratos, notamment des anciens lorientais et des anciens Rennais : Baca, Jouffre, Romao, Pied, Marveaux, Mvuemba, Mangane, Danic. Bon, y a aussi Chantome et Bedimo mais ça c’est pas pour nous.

19 votes
|
Dirk diggler12 mai 2016 à 15h39

Selon l’equipe,Dembelé aurait signé à Dortmund jusqu’en 2021. Pas de montant annoncé.

15 votes
|
12 mai 2016 à 16h44

Dembele à Dortmunt est officiel
il semblerait que le montant du transfert est de 15 millions, si c’est le cas, perso, je pense qu’on n’a pas bien joué le coup ...

La réaction de Courbis à ce départ est :
« Ousmane Dembélé, cette arme fatale qu’on a perdu à partir du match de Nice. C’est peut-être une des raisons de notre sprint final raté. »
Moi je dirais plutôt que Dembele a permis à l’équipe de ne pas sombrer et de nous laisser à flot dans le ventre mou
Un peu facile de charger un jeune de 18 ans qui a tenu l’équipe a bout de bras
... car sans dembele, il nous aurait ramené combien de points Courbis ?

Mort de Rire

33 votes
|
Dirk diggler12 mai 2016 à 17h05

Ruello,le président de club qui craint le plus les médias. Est-ce sain ?

22 votes
|
Pepette12 mai 2016 à 17h09

Nous sommes naïfs nous supporters , beaucoup cherchaient encore
ou allait partir Dembélé .

Il y a 1 mois que c’est fait à Dortmund ( quand Pinault a pris l’avion et les choses en mains ,bien sur , même si nous n’aurons jamais confirmation ) l’annonce vient d’être officialisée sur le site off, sans le prix ou alors la Ruello s’étrangle lol .

Comme quoi on se laisse facilement balader......sur les transferts et tout ce qui concerne le Stade concernant le sportif et le financier.........mais malgré tout nous insistons avec nos Ruello par ci , Courbis par la , Gourcuff et compagnie......bref nous tombons dans le panneau 8 fois sur 10 .
Il n’empêche que nous nous « engueulons gentiment » sur le forum et chacun défend vaillamment son point de vu et ses certitudes .

C’est super ! lol

Le prix : je me lance entre 25 peut être 30 maxi , maintenant..........et des bonus suivant carrière , transfert et tout ce qui va avec .
Je tablerai malgré tout sur 25 , finalement il a montré un énorme potentiel mais en L1 et pendant 3 mois, il est jeune , peu d’expérience...........ça demande travail et confirmation et 25M c’est un paquet 30 le jackpot .

Les 50 un truc de médias !

Je vais me faire écharper , il n’empêche que c’est du pognon.....une belle
somme

23 votes
|
BONNET ROUGE12 mai 2016 à 17h32

Et voilà, les grandes ambitions rennaises se confirment avec la vente de DEMBELE à DORTMUND.
Et comme d’habitude pour les transferts un tantinet importants, le montant est tenu secret. On se demande ce que veut dire une telle opacité ?
Serait-ce pour dissimuler un versement complémentaire sur un compte off-shore ?
Quoiqu’il en soit, la presse allemande parle de 15 millions d’euros. A ce tarif, c’est une aumône mais j’ose espérer que c’est beaucoup plus que cela.
Sinon, ARMAND à ANGERS. Là, il faut signer tout de suite car, à son âge et au salaire qui est le sien, ARMAND (qui fût un excellent joueur) n’est pas une solution viable pour C.GOURCUFF.
Pour finir, un mot sur RUELLO. Ce type, il a la grosse tête et prend les gens pour des cons.
Son attitude est déplorable et il est navrant que PINAULT père et fils tolèrent cela.
RUELLO est en train de rattraper KITA pour le prix citron du pire président de L1. c’était un sacré challenge mais, pour RUELLO, rien n’est impossible.

41 votes
|
Oisiveté Françi12 mai 2016 à 17h47

Bravo à Rennes qui a su mettre les souhaits et intérêts du joueur avant les intérêts du club.

C’est tout a fait normal puisque le joueur lui n’a jamais hésité à mettre le club avant ses propres intérêts ...

Ainsi alors que tout le monde se rince avec le championnat anglais (Amavi le LATERAL de Nice est parti en Angleterre pour 15 M), Rennes choisit la qualité et brade, pardon vend son joueur 15 M

N’oublions pas, de plus que les génies offensifs sont incroyablement nombreux dans le foot se qui légitime souvent des indemnités de transferts assez faibles (Lucas, Cavani, Martial ...)

Bien joué. Dembelé joueur décisif et incroyablement jeune et prometteur vaut donc 5 M de plus que Doucouré.

Ruello franchement perso je commence a devenir violent avec ce type ... j’ai pas envie d’être vulgaire mais quel guignol arrogant ce mec !

Et SURTOUT n’oubliez pas la phrase la plus importante a propos de Gourcuff : « on va ESSAYER de s’inscrire dans la durée » ... TOUT EST DIT !

Honte au club et plus encore honte à son président et à tout le comité de direction !

Ça les fait marrer qu’on passe pour les guignols de la Ligue 1 ?!

Sales nantis !

51 votes
|
legoff77@free.fr12 mai 2016 à 18h05

Bonsoir,

A Mort de rire,

Bien sur cher monsieur que l’on peut critiquer ce que j’écris et vous le faites et je le fais également, tant que la réaction concerne les écrits pas de prb pour moi, mais affirmer que je descendais Montanier je ne suis pas d’accord, j’ai critiqué ses recrues en nombre trop important à mon avis, maintenant la polémique s’arrète là ça ne fera pas avancer grand chose au stade Rennais

Bonne soirée et aller Rennes

28 votes
|
le bruzien12 mai 2016 à 18h21

Le SCO Angers , pour Armand .!
J ’étais loin de penser a ça , car il est Stéphanois d’origine .
Tant pis pour moi .

15 votes
|
galettes saucisses12 mai 2016 à 18h55

15 M pour dembélé sans bonus , c’est pas trop mal vendu , tant que ce joueur a pris le melon , caractériel et s’est accaparé le ballon , il y a longtemps que le stade a vendu un joueur qui a fait une demi saison a ce prix la . G.S.

26 votes
|
fkerzu12 mai 2016 à 19h10

Pour négocier avec Dortmund,
je fais plus confiance à la direction du stade rennais
qu’à mon voisin de tribune ou de forum.

Allez Rennes !

35 votes
|
Tonton4612 mai 2016 à 19h30

Et voilà le travail...
Dur de rester supporter de ce club ; je salivais d’avance de voir le gamin (O.D) évoluer sous les ordres de C.Gourcuff.
Eh ben non, raté.
J’ai, un peu, la sale sensation d’être pris pour un jambon.
Le pognon va servir à boucher les trous et à rémunérer les « lofteurs » qui vont revenir d’un peu partout. Cherchez l’erreur et ses responsables qui se sont pris les pieds dans le tapis.
C’est une version moderne de l’histoire de Perrette et du pot-au-lait. Adieu veaux, vaches, cochons et... SRFC.

34 votes
|
Joce Lerouge12 mai 2016 à 21h05

Message au modo : Fallait que ca sorte, désolé, tu peux supprimer mon post, pas de problème. Vive l’anonymat, yahoo !

Je ne pense plus rien de Rennes. C’est n’importe quoi.
Il faut que Ruello parte, c’est la cata depuis qu’il est là !

Y avait Joce dispo, qui avec une équipe de bras cassés en 3 saisons de L1 sauve 3 fois l’équipe (pour ses 3 premières années en L1), a remporté un trophée (coupe de France) et est allé en 1/8e de finale d’Europa League. Ce que Rennes, et encore moins Gourcuff avec toutes ses années, n’a jamais réussi à faire.

Gourcuff père est un perdant. La seule année ou Lorient gagne un truc (la Coupe de France), c’est l’une des rares fois ou il n’est pas entraineur de cette équipe.

Ruello avait le choix entre un entraineur jeune, qui remporte des titres, ancien et habitué de la maison face à un mec de 60 ans qui n’a jamais rien gagné et qui s’est fait virer après sa seule saison à la tête de l’équipe. On avait bien vu à l’époque qu’il n’avait pas le niveau pour un club comme Rennes.

C’est donc du grand n’importe quoi et je dis : Merci pour tout René mais maintenant faut laisser la place !

Et c’est sans parler du transfert de Dembele. 15 millions dit-on ?
Peut etre 52 millions au bout de compte ? Mais qu’en sera-t-il vraiment ?
On s’est vraiment fait voler.
Martial et 60 millions, avec en plus l’explosion des droits TV en Angleterre, ca lui dit rien à Ruello ? Et il n’a même pas réussi à se le faire prêter un an…

Quant à Courbis…
Je ne serai trop sévère sur lui car il nous a fait rêver.
Certes c’était plus grâce à Dembele que lui, mais quand même.
4-1 contre Nantes, 5-2 à Marseille, c’est pas tous les ans !
Mais le ressort s’est définitivement cassé quand les rumeurs de l’arrivée de Gourcuff sont sorties. Quel talent !

Merci pour tout René mais maintenant faut laisser la place !

Et maintenant il faut complètement rebâtir l’équipe.
Qui ne compte que des joueurs moyens ou faibles (hormis N’Tep s’il retrouve son niveau).
On est au même point qu’à l’arrivée de Montanier.
3 ans de perdus.
Et sans doute plus mais bon...

Souhaitons au moins à Gourcuff 2.0 un meilleur départ que lors de son unique saison avec Rennes qui avait démarré avec un magnifique 0-5 contre Auxerre. Il pourra difficilement faire pire !

Merci pour tout René mais maintenant faut laisser la place !

51 votes
|
Vincent3512 mai 2016 à 21h25

Les soldes au SR ont commencé avant l’heure ! 15M pour DEMBELE, on est loin des sommes annoncées par les journalistes de Pleine Lucarne....
Pitoyable la gestion de RUELLO qui de plus s’en prend au journaliste.....
Je souhaite bien du courage à C.GOURCUFF

33 votes
|
red&blackbzh12 mai 2016 à 21h59

pour revenir sur monty, il est tellement compétent qu’il ne voulait pas de dembele mdr
dans un club, il faut avoir de l’audace pour recruter et tenter des coups mais il est clair que les coups ne se transforment tous pas en 100% de reussite cf Erasmus, attendons wait and see

rappelez vous d’un certain FREI et COSTIL ou pour les anciens ANDRE pierre Yves inconnus avant d’etre recruté

27 votes
|
Dirk diggler12 mai 2016 à 22h37

Pas mal de gens semblent étonnés de voir Partir Dembelé.
Ca fait tout de mème quelques semaines que c’était dans les tuyaux.
Le Stade Rennais perd gros (footballistiquement) sur le coup,mais ainsi va la vie d’un club de L1,qui inmanquablement se fait chiper ses meilleurs éléments par des clubs qui ont les moyens.

33 votes
|
sterennmor12 mai 2016 à 22h50

joce lerouge (20h05), bsr, je partage la totalité de vos propos d’autant que depuis déjà de trop longues semaines je dénonce avec bien peu d’écho la nocivité de RR à laquelle s’ajoute la démotivation constatée avec la raclée subie à Nice et consécutive à l’annonce prématurée de l’arrivée du messie CG.
Nous sommes très peu nombreux à oser dénoncer cette double désespérante situation.
Hélas !
Et pourtant, malgré tout, chaque année nous nous entêtons à régler notre abonnement ...à fonds perdu bien évidemment (en toute connaissance de cause ou par pur masochisme ?) tant nous voudrions y croire...mais jusqu’à quand ?...

27 votes
|
rocheteau3512 mai 2016 à 22h50

Bonsoir à tous
Bravo la gestion du cas de Dembelé grâce à Montanier et Ruello un jeune de 18 ans qui part avec 6 mois de ligue 1 !
C’est quoi le bénéfice du stade ? compenser les prêts et transferts ratés Toivonen, Makoun, Oliveira, Quintero, Hosiner, Habibou, ........et lers boulets présents ! gestion Ruello !!!!!
Armand qui a bien profité veux mantenant couler des jours heureux à Angers !
Stop il faut arrêter ce délire on peut dire ce que l’on veut tout le monde n’est pas Aulas, lui il a gardé ses jeunes qui ont gardé la Gambardella c’était 1 pari gagnant aujourd’hui !

33 votes
|
Pepette12 mai 2016 à 23h30

Pas de quoi en faire un roman !

Dembélé vit sa vie , il ne doit rien au Stade Rennais , il a signé 3saisons
cela a permis à son club de toucher beaucoup d’argent , entre
les sommes annoncées et la réalité de ce transfert , il y a un monde
qui restera inconnue pour les supporters .

En fait ça les regarde si peu , que je ne vois pas l’importance de s’en inquiéter .

On oublie Dembélé et on s’occupe de la saison 2016-2017 , du projet
que Gourcuff va essayer de mettre en place......c’est l’avenir , le passé
n’ayant aucun intérêt .

Enfin c’est ma façon de voir , nous avançons avec les gens en place , même
s’ils ne nous plaisent pas , ils ne sont comme nous que de passages dans ce club .

Sinon nous prenons un abonnement dans un club Anglais , au Barça c’est
complet pour quelques siècles .

36 votes
|
tu ne marcheras jamais seul13 mai 2016 à 00h45

Pour moi la vente de dembele est une bonne nouvelle sportivement pour le club et pour le joueur.
Dembele part dans un club avec un gros collectif,il ne sera qu’un joueur parmis les plus reputes. Il pourra progresser tranquillement.
Pour le club le depart de dembele,qui etait deja devenue trop grand pour le stade,est egalement une bonne nouvelle il vont devoir enfin construire un collectif, et non plus dependre d un gamin avec 10 matchs de L1 qui cachait par ces fulgurances les défaillances collective de l’equipe et tres souvent la mediocrite de ses coequipiers.

Donc pour moi cette vente va en quelque sorte oblige le stade rennais a construire une equipe avec un collectif developpe et non plus attendre qu’un des rares joueurs de grand talent fassent des differences qui ne sont tres souvent que des mirages pour le club et ses supporters.

Donc a monsieur Gourcuff de nous donner cela tout en sachant qu’il faut du temps lorque l’on part du neant total.

33 votes
|
anonyme3513 mai 2016 à 05h52

« je ne pense pas que les gens soient étonnés de voir partir dembélé », dirk diggler , mais peut être que certains ( dont moi ) regrettent que ce transfert ne soit pas assorti d’un prêt d’un an à notre stade , comme cela se fait de plus en plus dans ce cas de transfert de tres jeune joueur .....Mais bon il a du avoir l’assurance de jouer un certain nombre de matchs en équipe première

21 votes
|
marcelaubour6413 mai 2016 à 07h13

Je vous lisais toujours mais l’arrivée de Courbis m’avait rendu si morose que je n’avais plus le coeur à « poster ». Qu’il retourne aux « affaires » avec son fils et la mafia.
Restons famille, Gourcuff arrive, très bien, c’est bon pour la fragilité psychologique du fils, vraiment un problème, ce mec a le talent pour faire basculer un match même de très haut niveau mais s’il n’a pas un mental de guerrier....Rien que pour ça, il ne pouvait pas devenir un nouveau Zidane..
Bon fallait virer Antonetti et Dreossi, Saint seurnin, Montanier, Courbis, Et maintenant Ruello..Et les joueurs ? Gourcuff arrive alors ça les pertube et on prend des roustes ? rien que pour ça ? c’est une équipe de junior ou de pros ? OK C’est pas fin en terme de management de la part de Ruello (dont c’est pourtant le métier), on avait déjà vu l’effet désastreux de l’annonce du départ de DOMENECH après la coupe du monde de 2010, la crédibilté d’un staff partant s’effondre... Mais bon y’a l’Europe à jouer, ça les motive pas ? Si c’est le cas, on va finir bien à notre place avec l’Europe qui nous passe sous le nez..On mérite pas mieux mais ça fait chier ...Je suis perplexe pour DEMBELE, il est super jeune, il a montré une vivacité dans ses dribbles, une spontanéité dans ses buts qui a fait bander tout le monde, une classe c’est sur...Mais que dire de ses derniers matches ? contrarié lui aussi ? chouchouté à Rennes, le sera-t-il à Dortmund ? Il peut s’éteindre rapidement ce qu’on espère pas, en attendant on prend du pognon non négligeable sur ce coût là.

33 votes
|
REDSTARS13 mai 2016 à 07h43

Un détail non négligeable : Christian Gourcuff est un entraineur qui a une bonne « image » dans le gotha du foot, les joueurs le connaissent et ses qualités de technicien reconnu peuvent jouer en notre faveur en cas de transfert de joueurs, ce qui n’était pas forcément le cas avant, il me semble !

30 votes
|
ManuSRFC2213 mai 2016 à 09h16

On va pouvoir suivre le mercato avec intérêt ! Hâte de voir les choix de Gourcuff père, aussi bien dans la colonne arrivées que celle des départs (nombreux j’espère, il faut dégraisser). Ce serait bien de reprendre Hunou, non ?

Pour Dembelé, il y a le transfert fixe + des bonus potentiels par la suite selon les perfs du joueur. Ne pas oublier ces bonus ! En espérant que les perfs du gamin soient excellentes !

Ce serait bien de terminer sur une note positive demain soir. Pour nous supporters, il y aurait un peu moins d’amertume sur la saison écoulée.

24 votes
|
galettes saucisses13 mai 2016 à 10h04

je ne vois pas dembélé titulaire a dortmund , ce jeune garçon est trop personnel et caracteriél , sa chance c’est d’etre jeune ,donc perfectible , avec lui c’est le flou artistique , j’espere que samedi , pour la derniere , sous les couleurs rouge et noire , il va nous sortir un bon match , le fait que dortmund ne l’achete 15 M + un gros bonus en cas de succés ou de transfert important , prouve qu’il sont pas sur de leur coup . en tout cas , je suivrais , ce joueur . G.S.

24 votes
|
Dirk diggler13 mai 2016 à 11h24

Pepette, que Dembelé parte déjà,après tout,le football d’aujourd’hui est comme ça. Mais dire que Dembelé ne doit rien au Stade Rennais..ça c’est fort de café.
Malgré son talent naturel,il s’est formé ou ? Il a apprit le metier ou ? dans le salon de ses parents ??..non je ne crois pas.
J’espère sincèrement que Dembelé va cartonner à Dortmund,qu’il fera une grande carrière,et que dans un futur proche il revète le maillot de l’equipe de France.

31 votes
|
Michel Der Saccharose13 mai 2016 à 11h55

Rennes s’est fait bolosser point barre.

15 M au vu du marché actuel c’est un cadeau.

En plus ca sent le montage financier favorable à Pinault ...

C’est bien pour Dembelé mais pour le club ?

Pourquoi on l’a pas vendu 55 M à Aston Villa comme tout le monde ?

16 votes
|
Pepette13 mai 2016 à 13h15

Il doit le respect au Stade Rennais, son club formateur . Ca c’est indiscutable .

Financièrement s’il n’avait pas été la cette saison nous serions combien au classement 9- 10 -12 - 15 , sachant qu’un écart d’une place c’est 1M€ , le compte est facile à faire .

Il vient depuis décembre de faire gagner au Stade plusieurs millions , beaucoup plus que ce qu’il n’aura couté en formation .

C’est purement affectif ce qu’il doit à Rennes et à part son embrouille
en début de saison , c’est un garçon correct qui n’a jamais craché sur son club.........il n’en dit que du bien du temps qu’il a passé ici .

Tout le restant c’est du méli mélo de supporters , de médias surtout , ça dure depuis que le foot existe , c’est devenu énorme un business et ça ne semble pas prêt de s’arrêter .

Je ne rentre pas dans ce foot sentiment entre joueur et club , c’est avant tout de l’hypocrisie car pour les uns comme pour les autres , la seule chose
qui les rapproche : c’est la réussite synonyme de pognon .

Merci Dembélé , je te souhaite une grande réussite , je t’aime bien, mais c’est surtout que ta réussite rapportera énormément de pognon au club ,
j’en suis sur .

LA VOILA LA VERITE , il faut avoir la franchise de ses opinions .

D’accord c’est triste , mais c’est la vie qui est triste en fait , ce qu’en fait l’humanité : la course au profil , les sentiments arrivent très loin derrière .

Rennes 3 Bastia 0 pour l’amour du Stade , mais aussi pour ne pas se faire piquer quelques millions en perdant cette 7 em place . lol

21 votes
|
13 mai 2016 à 14h35

Je souhaite à cet homme intelligent, compétent et honnête, grand connaisseur du foot, de réussir, mais je suis quand même surpris de le voir revenir après la fracture de sa mise à l’écart et quelques commentaires d’après-match Rennes-Lorient ou inversement, où il se félicitait ouvertement d’avoir battu Rennes, une satisfaction bien intérieure exprimée sans complexe.
S’il s’était agi d’une équipe style PSG d’aujourd’hui, on aurait compris sa joie, mais dans le contexte des matchs en question, hum....
Il est venu, il connaît les règles du jeu et sait ce qui l’attend et il a déjà prouvé qu’il savait assumer.

9 votes
|
yves9313 mai 2016 à 14h55

J’espère revoir un Christian Gourcuff plus footeux que matheux au stade Rennais ! « je plaisante »
Bienvenue à toi au Roazhon-Park,l’esthète Breton !
Mais,méfie-toi des forces obscures dans notre club phare de la Bretagne,à commencer par ton ami René Ruello...
Bonne chance à toi.

11 votes
|
SEB8613 mai 2016 à 16h56

Bonjour
Quid d eventuelles pistes en recrues que souhaiterait C. Gourcuff ???
a ceux et celles qui seront presents contre BASTIA .. SVP .. et malgré le contexte actuel .. OVATIONNEZ O.DEMBELE pour son dernier MATCH sous nos couleurs !! Un tonnerre d applaudissements pour ce jeune prodigue ..ne lui en tenez pas rigueur ! Demain soir en guise de cadeau d adieu il nous donnera la victoire .
Bon weekend a TOUS .

15 votes
|
klosediepanzer13 mai 2016 à 17h04

on verra si Dembélé est aussi fort que Coman qui accepte lui de ne pas etre titulaire.....je regarde 3 4 voir 5 match de Bundesliga chaque semaine on verra........parce qu il y a AUSSI le retour de Gotze entre a Dortmund......rajoutont Reux Ramos entre autre les places vont etre cheres...tres cheres....

12 votes
|
REDSTARS13 mai 2016 à 19h03

J’ai des doutes quant à la réussite future de Dembélé à Dortmund...Il a été une météorite chez nous quelques matchs avec une forte efficacité....puis plus rien. Personne ne connait sa vraie valeur dans la durée, et ce sera bien plus complexe dans le championnat Allemand, il me semble....Je demande à voir, en espérant me tromper !

17 votes
|
vincent13 mai 2016 à 21h12

Dembélé est un peu obligé de partir....Il faut payer les Gourcuffs....le limogeage de Montanier...le salaire de Courbis.. le salaire du conseiller spécial....du président...Sylvestre....et tous les joueurs qui vont bientot revenir....a peu pres 40 joueurs dans le groupe ?

27 votes
|
353413 mai 2016 à 21h21

Bon la saison prochaine je regarderais et suivrais un peu plus la bundesliga sur BEin. Bonne chance Ousmane et merci de nous avoir fais rêver pendant quelques matchs.

15 votes
|
manila14 mai 2016 à 07h39

Si Rennes s’était qualifié en coupe d’Europe, je pense que Dembélé serait resté une année supplémentaire.
Si il part maintenant, c’est pour plusieurs raisons combinées.
La première c’est la peur de la blessure, Briand en son temps aurait pu partir pour beaucoup plus si il ne s’était pas blessé pendant son stage en équipe de France. Ntep est dans le même contexte mais lui restera au moins une année chez nous pour le bien du club j’espère. Le club a ces antécédents dans un coin de sa tête.
Ensuite peut-être qu’il n’était pas indispensable dans le système que Goucuff veut instaurer sachant que à Rennes, Dembélé doit être un titulaire. Quand on a un joueur avec une telle valeur marchande, soit on en fait un joueur clé ou on le cède.
Puis Il y a donc cette fameuse non qualification à une coupe européenne sachant que Dembélé a la tête sur les épaules, il connait ses forces et sait ce qu’il peut et ce qu’il veut. Son choix définitif de Dortmund sans attendre de meilleurs offres en est une preuve.
Enfin cela permet au club de démontrer sa qualité de formation pour les futurs jeunes qui ont à choisir entre plusieurs clubs et donc d’être plus attractif. Cette attractivité sera maximum si on joue régulièrement l’europe et ça c’est le boulot de Gourcuff.
De mon côté, je suis sûr de la réussite de Dembélé en Allemagne où les équipes sont moins fermées et les défenses moins hermétiques.

9 votes
|
fkerzu14 mai 2016 à 09h13

fin de saison
la cabane sur le chien !
tout reconstruire, encore une fois ?

8 votes
|
klosediepanzer14 mai 2016 à 10h57

3534..tu ne le regrettera pas....meme les reléguables jouent a guichets fermes....

6 votes
|

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire ici
  • Votre commentaire sera publié après modération, sous réserve du respect des règles élémentaires d’orthographe, de syntaxe et de grammaire.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.