Laurent Pokou

Laurent Pokou

Laurent Pokou est l’un des meilleurs, sinon le meilleur joueur à avoir porté le maillot du Stade rennais. Il fait ses débuts de footballeur dans son pays, la Côte d’Ivoire, à l’ASEC Abidjan puis à l’USFRAN Bouaké. Revenu ensuite à l’ASEC, il se bâtit rapidement une réputation nationale en enchaînant les titres, puis internationale avec les « Éléphants ». Meilleur buteur des CAN 1968 et 1970, il plante à quatorze reprises lors de ces deux éditions, un record qui aura tenu pendant près de quarante ans. En 1972, il participe également à la « Mini Coupe du monde » au Brésil, lors de laquelle il s’attire les éloges d’un certain Pelé...
Logiquement courtisé par les clubs français les plus prestigieux, Pokou quitte la Côte d’Ivoire sur le tard, en décembre 1973. Il a déjà 27 ans et file au Stade rennais, grâce à l’entregent de François Pinault et de ses réseaux. Le public breton tombe immédiatement amoureux de cet avant-centre déroutant, capable d’exploits invraisemblables. L’équipe elle se relance grâce à ce renfort : jusque-là moribonde en D1, elle parvient dans un premier temps à arracher le maintien. Cependant, malgré cet apport (avec 15 buts de Pokou en 1974-1975), elle descend en D2 la saison suivante.
Poussé par la presse ivoirienne à quitter Rennes, Laurent Pokou décide finalement de rester. Son début de saison en D2 est époustouflant, avec dix-sept buts marqués lors de ses onze premiers matchs. Malheureusement, lors d’une rencontre à Châteauroux, sa saison s’arrête précocement, victime d’une grave blessure au genou. Pokou mettra dix-sept mois à revenir.
Victime de graves ennuis financiers, et de renouveau relégué en 1977, le Stade rennais doit alors lâcher sa perle ivoirienne. Pokou est transféré à Nancy, où il côtoie le jeune Michel Platini. L’attaquant ne parviendra pourtant jamais à y donner sa pleine mesure, victime d’une maladie parasitaire. En septembre 1978, il décide de revenir en Bretagne, dans le « club de sa vie », le Stade rennais. Ce retour ne dure malheureusement que quelques mois. Fin décembre 1978, il bouscule un arbitre lors d’un match de Coupe de France à Saint-Pol-de-Léon, et écope de deux ans de suspension (peine réduite à six mois en appel).
Écœuré, il rentre en Côte d’Ivoire, et termine sa carrière avec l’ASEC Abidjan. Il entame alors une courte carrière d’entraîneur, investit dans l’industrie textile, puis dirige quelques clubs. Il intègre ensuite la fédération ivoirienne, devient ambassadeur auprès de la FIFA.
En novembre 2016, il décède à Abidjan à l’âge de 69 ans des suites d’une longue maladie.

Nom : N’Dri Pokou

Prénom : Laurent

Surnoms : L’empereur baoulé, L’homme d’Asmara, Le Duc de Bretagne

Nationalité : Ivoirienne

Date de naissance : 10/08/1947

Lieu de naissance : Abidjan (Côte d’Ivoire)

Date de décès : 13/11/2016

Lieu de décès : Abidjan (Côte d’Ivoire)

Taille : 1,80 m

Poids : 78 kg

Poste : Attaquant

International : Équipe de Côte d’Ivoire

Carrière :

Joueur :
ASEC Abidjan (Côte d’Ivoire)
USFRAN Bouaké (Côte d’Ivoire)
ASEC Abidjan (Côte d’Ivoire, 1965 - décembre 1973)
Stade rennais FC (décembre 1973 - 1977)
AS Nancy-Lorraine (1977-1978)
Stade rennais FC (septembre 1978 - décembre 1978)
ASEC Abidjan (Côte d’Ivoire, janvier 1979 - mars 1980)

Entraîneur :
ASEC Abidjan (Côte d’Ivoire)
Rio Sports Anyama (Côte d’Ivoire)

Palmarès :
Champion de Côte d’Ivoire en 1970, 1972 et 1973 avec l’ASEC Abidjan
Vainqueur de la Coupe de Côte d’Ivoire en 1967, 1968, 1969, 1970, 1972 et 1973 avec l’ASEC Abidjan
Vainqueur de la Coupe de France en 1978 avec Nancy
Meilleur buteur de la Coupe d’Afrique des nations en 1968 et 1970 avec la Côte d’Ivoire

Statistiques :

- Premier match en Division 1 et avec Rennes : Troyes - Rennes (1-2), le 6 janvier 1974

- Saison 1973-1974 :

Compétition Matches Buts
Division 1 13 7
Coupe de France 1 1
Total 14 8

- Saison 1974-1975 :

Compétition Matches Buts
Division 1 27 14
Coupe de France 2 1
Total 29 15

- Saison 1975-1976 :

Compétition Matches Buts
Division 2 12 17
Coupe de France 0 0
Total 12 17

- Saison 1976-1977 :

Compétition Matches Buts
Division 1 11 6
Coupe de France 2 0
Total 13 6

- Saison 1978-1979 :

Compétition Matches Buts
Division 2 12 6
Coupe de France 2 0
Total 14 6

- Total :

Compétition Matches Buts
Division 1 51 27
Division 2 24 23
Coupe de France 7 2
Total 82 52

Buts pour le Stade rennais :

- 1 - le 06/01/74, Troyes - Rennes (1-2), J20 Division 1 (à la 30e pour le 1-1)
- 2 - le 20/01/74, Rennes - Lyon (1-0), J22 Division 1 (à la 57e)
- 3 - le 03/02/74, Rennes - Nantes (1-3), 32es Coupe de France
- 4 - le 24/02/74, Rennes - Marseille (3-1), J26 Division 1 (à la 24e pour le 2-0)
- 5 - le 24/02/74, Rennes - Marseille (3-1), J26 Division 1 (à la 90e pour le 3-1)
- 6 - le 16/03/74, Rennes - Saint-Étienne (1-0), J28 Division 1 (à la 49e)
- 7 - le 01/05/74, Rennes - Nancy (3-0), J35 Division 1 (à la 38e pour le 2-0)
- 8 - le 11/05/74, Nîmes - Rennes (0-2), J36 Division 1 (à la 89e pour le 0-2)
- 9 - le 23/08/74, Lyon - Rennes (4-1), J5 Division 1 (à la 2e pour le 0-1)
- 10 - le 13/09/74, Rennes - Marseille (1-0), J8 Division 1 (à la 90e)
- 11 - le 24/09/74, Nantes - Rennes (1-1), J9 Division 1 (à la 76e pour le 1-1)
- 12 - le 05/10/74, Red Star - Rennes (0-2), J11 Division 1 (à la 81e pour le 0-2)
- 13 - le 18/10/74, Rennes - Nîmes (2-1), J12 Division 1 (à la 3e pour le 1-0)
- 14 - le 29/10/74, Rennes - Saint-Étienne (3-1), J14 Division 1 (à la 47e pour le 2-1)
- 15 - le 09/11/74, Rennes - Strasbourg (5-1), J16 Division 1 (à la 44e pour le 2-0)
- 16 - le 09/11/74, Rennes - Strasbourg (5-1), J16 Division 1 (à la 56e pour le 3-0)
- 17 - le 09/11/74, Rennes - Strasbourg (5-1), J16 Division 1 (à la 84e pour le 5-0)
- 18 - le 20/11/74, Sochaux - Rennes (2-1), J17 Division 1 (à la 82e pour le 2-1)
- 19 - le 24/11/74, Rennes - Lille (3-0), J18 Division 1 (à la 61e pour le 3-0)
- 20 - le 26/01/75, Rennes - Paris SG (2-1), J25 Division 1 (à la 60e pour le 2-0)
- 21 - le 02/02/75, Rennes - Aulnoye (1-0), 32es Coupe de France
- 22 - le 09/02/75, Marseille - Rennes (3-1), J26 Division 1 (à la 63e pour le 3-1)
- 23 - le 30/05/75, Rennes - Reims (2-2), J37 Division 1 (à la 60e pour le 1-1)
- 24 - le 23/08/75, Boulogne - Rennes (1-2), J1 Division 2
- 25 - le 29/08/75, Rennes - Rouen (5-0), J2 Division 2
- 26 - le 29/08/75, Rennes - Rouen (5-0), J2 Division 2
- 27 - le 29/08/75, Rennes - Rouen (5-0), J2 Division 2
- 28 - le 29/08/75, Rennes - Rouen (5-0), J2 Division 2
- 29 - le 13/09/75, Rennes - Tours (5-1), J4 Division 2
- 30 - le 13/09/75, Rennes - Tours (5-1), J4 Division 2
- 31 - le 27/09/75, Rennes - Amiens (6-1), J6 Division 2
- 32 - le 27/09/75, Rennes - Amiens (6-1), J6 Division 2
- 33 - le 27/09/75, Rennes - Amiens (6-1), J6 Division 2
- 34 - le 04/10/75, Paris FC - Rennes (1-4), J7 Division 2
- 35 - le 04/10/75, Paris FC - Rennes (1-4), J7 Division 2
- 36 - le 11/10/75, Rennes - Angoulême (3-1), J8 Division 2
- 37 - le 18/10/75, Caen - Rennes (2-2), J9 Division 2
- 38 - le 25/10/75, Rennes - Sedan (3-0), J10 Division 2
- 39 - le 25/10/75, Rennes - Sedan (3-0), J10 Division 2
- 40 - le 31/10/75, Brest - Rennes (0-6), J11 Division 2
- 41 - le 02/04/77, Marseille - Rennes (3-2), J29 Division 1 (à la 73e pour le 2-2)
- 42 - le 16/04/77, Rennes - Troyes (2-2), J30 Division 1 (à la 17e pour le 1-0)
- 43 - le 16/04/77, Rennes - Troyes (2-2), J30 Division 1 (à la 67e pour le 2-2)
- 44 - le 03/05/77, Rennes - Bastia (1-1), J32 Division 1 (à la 23e pour le 1-0)
- 45 - le 07/05/77, Lille - Rennes (2-2), J33 Division 1 (à la 37e pour le 1-2)
- 46 - le 27/05/77, Rennes - Angers (4-2), J35 Division 1 (à la 86e pour le 4-2)
- 47 - le 14/10/78, Rennes - Rouen (2-2), J10 Division 2
- 48 - le 21/10/78, Lucé - Rennes (0-1), J11 Division 2
- 49 - le 25/11/78, Boulogne - Rennes (0-1), J16 Division 2
- 50 - le 09/12/78, Rennes - Blois (8-0), J17 Division 2
- 51 - le 09/12/78, Rennes - Blois (8-0), J17 Division 2
- 52 - le 09/12/78, Rennes - Blois (8-0), J17 Division 2

Synthèse :
- 34 buts marqués à domicile, 16 à l’extérieur, 2 sur terrain neutre
- 1 quadruplé, 3 triplés et 5 doublés

- Source photo : srfc.frenchwill.fr