Feuilles de matches

Ligue 1, feuilles de matches de la saison 2006-2007. Pour chaque rencontre, la feuille de match, le film du match, les statistiques, les réactions et les échos du match.

Derniers articles de la rubrique

26 mai 2007
Comme l'an dernier...

Ils s'y voyaient, les joueurs rennais. Virtuels troisièmes après le but d'Utaka à 20 minutes de la fin du match, et après les défaites de Bordeaux et Lens, les Rennais ont vu Fauvergue égaliser dans le temps additionnel du match. Comme en 2005-2006, les Lillois privent les « Rouge et Noir » d'un grand bonheur, et leur enlèvent le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Consolation, le Stade Rennais jouera la Coupe de l'UEFA... ou mieux si les tribunaux en décident autrement.

19 mai 2007
Le rêve européen devient réalité

Ça y est, c'est fait ! En s'imposant 4 buts à 1 devant Lorient dans le derby breton, le Stade Rennais a décroché, avant même la dernière journée de championnat, sa place en Coupe d'Europe. Les « Rouge et Noir » n'auront pas traîné pour ouvrir le score : après 51 secondes de jeu, Mario Melchiot, oublié par les défenseurs lorientais dans la surface, trompait Riou suite à un corner. Et, après l'égalisation des Merlus par Ewolo (23e), c'est encore sur un coup de pied de coin que Bruno Cheyrou, en seconde période, redonnait l'avantage aux siens. Le reste ne fut que du bonheur. Pour les 29 425 spectateurs rennais (pas loin du record d'affluence), d'abord, qui se levèrent comme un seul homme lorsque John Utaka creusait le score (77e). Pour Cyril Jeunechamp surtout qui, rentré en cours de jeu et pour son premier match après une longue blessure, inscrivait le quatrième but stadiste. Pour une équipe rennaise, enfin, qui pouvait fêter avec son public sa qualification en Coupe d'Europe. Laquelle ? L'envahissement du terrain à Nantes à quatre minutes de la fin de la rencontre, alors que le score était de 0 à 0 (Toulouse jouant à dix), donne match gagné au TFC, et retarde une éventuelle qualification en Coupe UEFA qui tendait pourtant la main au Stade Rennais. Mais au minimum, les Rennais joueront la saison prochaine la Coupe Intertoto.

10 mai 2007
Une belle occasion manquée

À la lutte pour les places européennes, le Stade Rennais a manqué une belle occasion de se rassurer et de prendre l'ascendant sur plusieurs de leur concurrents. En faisant match nul 2-2 sur le terrain du relégable Troyes, les Rennais en supériorité numérique pendant une heure peuvent avoir des regrets. Une fois n'est pas coutume, c'est cette fois la défense qui peut être montrée du doigt, totalement indigente sur le deuxième but troyen. Deux réalisations de Briand (24e) et Utaka (29e) préservent l'essentiel, mais le manque de mordant des « Rouge et Noir » en seconde mi-temps est fort inquiétant à deux matches de la fin du championnat.

6 mai 2007
Rennes résiste et accroche le nul

Un stade plein, un duel de prétendants à l'Europe : il ne manquait que les buts pour compléter une belle affiche entre le Stade Rennais et Bordeaux, samedi soir, Route de Lorient. La faute, sans doute, aux deuxième et troisième meilleures défenses du championnat... et aux seizième et douzième attaques de Ligue 1. Les « Rouge et Noir » avaient pourtant ouvert le score en première période, mais l'arbitre refusait le but de Jimmy Briand pour une faute peu évidente du Rennais (22e). En seconde période, Bordeaux trouvait à deux reprises les montants par l'intermédiaire de Micoud, qui frappait sur le poteau d'abord (47e), puis sur la barre transversale suite à un coup-franc (76e). Un match nul finalement mérité pour les deux équipes et un Stade Rennais qui se déplacera à Troyes dès mercredi soir prochain.

28 avril 2007
« Qu'on ne nous parle plus de comparaison entre Rennes et Nantes »

Plus d'un millier de supporters rennais à la fête dans les tribunes, onze joueurs nantais dépités sur le terrain. Comme un symbole. Après quarante et une années de disette à la Beaujoire, les « Rouge et Noir », décomplexés par leur victoire en terre nantaise l'an dernier, ont remis ça. Après une première mi-temps plutôt pauvre en occasions, John Utaka ouvrait la marque dix minutes après la reprise de la seconde période (55e). Le Nigérian, buteur à la Beaujoire l'an dernier, commence à connaître le chemin... des filets. Quatre minutes plus tard, Jimmy Briand portait le coup de grâce à des « Canaris » définitivement cuits (59e). Et l'addition aurait pu être plus lourde sans un bon Fabien Barthez. Deux buts, et un enterrement. Les Rennais confirment qu'ils finissent fort leurs saisons. Si Étienne Didot, au micro de Foot+, se refuse encore à parler d'Europe, la rencontre face à Bordeaux (3e), le week-end prochain, y ressemble tout comme.

21 avril 2007
Course-poursuite victorieuse face à Toulouse

Une partie un peu folle, dans un stade désormais peu habitué à une telle déferlante de buts. Le Stade Rennais a fait une belle opération dans la course à l'Europe, en battant de façon laborieuse le Toulouse FC, 3 buts à 2. Dominateurs, les Rennais sont pourtant cueillis à froid par un superbe but d'Emana. Passée la mi-temps, les « Rouge et Noir » prennent l'avantage grâce à deux coups de pied arrêtés signés Briand et Marveaux, mais Toulouse égalise dans la foulée sur une action confuse. C'est finalement un but de Bruno Cheyrou à trois minutes de la fin du match qui donne une importante victoire au Stade Rennais... et sacre l'Olympique Lyonnais champion de France.

18 avril 2007
C'est du costaud !

Une défense rennaise décimée, des Lyonnais surmotivés à l'idée de remporter leur sixième titre de Champion de France : beaucoup d'observateurs ne donnaient pas cher de la peau des « Rouge et Noir », mercredi soir, sur la pelouse du stade Gerland. La réalité fut pourtant toute autre, et après de premières minutes difficiles, des Rennais bien en place prenaient presque le jeu à leur compte. Pas suffisant, toutefois, pour se créer la moindre occasion dangereuse. Côté lyonnais, quelques coup-francs de Juninho non cadrés n'inquiètaient guère plus une défense stadiste qui tenait le choc. La deuxième mi-temps se déroulera comme la première : sans véritable action dangereuse d'un côté comme de l'autre. Poussé par son public, l'OL sèmera en fin de match le trouble dans une arrière-garde bretonne (Edman, Mbia, Cheyrou, Danzé) inédite. Mais, pour la quatrième fois consécutive, Pouplin aura préservé sa cage inviolée. En prenant un point à Gerland, le Stade Rennais est toujours neuvième. Tout reste possible dans la course à l'Europe.

15 avril 2007
Un match nul estampillé Stade Rennais

Au terme d'un match équilibré qui aura vu les deux équipes se créer des occasions franches, le Stade Rennais repart du Mans avec un point. Insuffisant pour revenir sur les places européennes mais pas si déméritant au regard de la poisse qui s'abat sur la défense rennaise.

7 avril 2007
Les Rennais confirment enfin

Alors qu'ils avaient la fâcheuse habitude de manquer les matches dits « charnières » depuis le début de saison, les Rennais ont enfin confirmé leur statut de prétendant à l'Europe en venant à bout du RC Lens. Dans un match où chaque équipe aura eu sa mi-temps, c'est John Utaka qui a une nouvelle fois crucifié ses anciens coéquipiers, grâce à un but tout en finesse.

19 mars 2007
Rennes enterre un peu plus le Paris Saint-Germain

Le Stade Rennais a renoué ce dimanche avec la victoire en son antre de la Route de Lorient, face à une pâle équipe parisienne. Dominateurs pendant la majeure partie de la rencontre, les Rennais se sont heurtés à un très bon Landreau dans les buts parisiens. À un quart d'heure de la fin du match, les « Rouge et Noir » trouvent enfin l'ouverture, et Briand marque de la tête, sur un excellent centre d'Utaka (76e). Un score que les Rennais conserveront, malgré une réaction parisienne en fin de partie, et qui leur permet d'aborder la longue trêve à venir dans de bonnes dispositions.

0 | 10 | 20 | 30