Ligue 1

Toute l’actualité de la saison 2006-2007 de Ligue 1 du Stade Rennais :

- Classement

- Calendrier / Résultats

- Classement des buteurs

- Chiffres et statistiques du Stade Rennais

- Statistiques individuelles de chaque joueur

Derniers articles de la rubrique

26 mai 2007
Comme l'an dernier...

Ils s'y voyaient, les joueurs rennais. Virtuels troisièmes après le but d'Utaka à 20 minutes de la fin du match, et après les défaites de Bordeaux et Lens, les Rennais ont vu Fauvergue égaliser dans le temps additionnel du match. Comme en 2005-2006, les Lillois privent les « Rouge et Noir » d'un grand bonheur, et leur enlèvent le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Consolation, le Stade Rennais jouera la Coupe de l'UEFA... ou mieux si les tribunaux en décident autrement.

23 mai 2007
Le sprint final

Nous y voici ! L'ultime volet de cette saison en 38 épisodes, celui où les situations se dénouent, et où chaque club est fixé sur son sort. Chaque saison, pour une qualification européenne, un maintien, ou un titre de champion en d'autres temps, les prétendants ne manquent pas, mais les déçus sont nombreux. Regard rétrospectif sur la façon dont le Stade Rennais a déjà pu gérer ce genre de situation lors des dix dernières années...

19 mai 2007
Le rêve européen devient réalité

Ça y est, c'est fait ! En s'imposant 4 buts à 1 devant Lorient dans le derby breton, le Stade Rennais a décroché, avant même la dernière journée de championnat, sa place en Coupe d'Europe. Les « Rouge et Noir » n'auront pas traîné pour ouvrir le score : après 51 secondes de jeu, Mario Melchiot, oublié par les défenseurs lorientais dans la surface, trompait Riou suite à un corner. Et, après l'égalisation des Merlus par Ewolo (23e), c'est encore sur un coup de pied de coin que Bruno Cheyrou, en seconde période, redonnait l'avantage aux siens. Le reste ne fut que du bonheur. Pour les 29 425 spectateurs rennais (pas loin du record d'affluence), d'abord, qui se levèrent comme un seul homme lorsque John Utaka creusait le score (77e). Pour Cyril Jeunechamp surtout qui, rentré en cours de jeu et pour son premier match après une longue blessure, inscrivait le quatrième but stadiste. Pour une équipe rennaise, enfin, qui pouvait fêter avec son public sa qualification en Coupe d'Europe. Laquelle ? L'envahissement du terrain à Nantes à quatre minutes de la fin de la rencontre, alors que le score était de 0 à 0 (Toulouse jouant à dix), donne match gagné au TFC, et retarde une éventuelle qualification en Coupe UEFA qui tendait pourtant la main au Stade Rennais. Mais au minimum, les Rennais joueront la saison prochaine la Coupe Intertoto.

17 mai 2007
Derby à enjeux

Samedi soir, 20h45 au stade de la Route de Lorient. Que rêver de mieux qu’un derby pour fêter une qualification en Coupe d’Europe pour la saison prochaine ? Car, en effet, le Stade Rennais peut bel et bien s’assurer d’une qualification pour la Coupe de l’UEFA au terme de la 37e journée. Explications.

10 mai 2007
Un point qui ne satisfait personne

À force de dire qu'à ce stade de la compétition, chaque rencontre prend des allures de tournant, le Stade Rennais ralentit et rétrogade au classement. Pendant ce temps, Marseille met le turbo dans sa dernière ligne droite et grille tous les prétendants à la Ligue des Champions. Avec deux points engrangés en autant de matchs, les coéquipiers de Bruno Cheyrou lancent mal leur sprint final. Si l'on pouvait se satisfaire du point récolté face à un Bordeaux d'un bon cru, celui obtenu en Champagne n'a pas la même saveur.

10 mai 2007
Une belle occasion manquée

À la lutte pour les places européennes, le Stade Rennais a manqué une belle occasion de se rassurer et de prendre l'ascendant sur plusieurs de leur concurrents. En faisant match nul 2-2 sur le terrain du relégable Troyes, les Rennais en supériorité numérique pendant une heure peuvent avoir des regrets. Une fois n'est pas coutume, c'est cette fois la défense qui peut être montrée du doigt, totalement indigente sur le deuxième but troyen. Deux réalisations de Briand (24e) et Utaka (29e) préservent l'essentiel, mais le manque de mordant des « Rouge et Noir » en seconde mi-temps est fort inquiétant à deux matches de la fin du championnat.

9 mai 2007
La lumière européenne dans la clairière du Stade de l'Aube

Depuis la semaine dernière et le match nul face à Bordeaux, les « Rouge et Noir » ont été repoussés à quatre points des Girondins et du podium. Si une qualification pour la Ligue des Champions sera donc difficile à trois journées de la fin, l'UEFA est à portée de main des Rennais. Mais, pour ce faire, il faudra trouver la lumière dans le Stade de l'Aube de Troyes, équipe à la lutte pour le maintien, et aujourd'hui à trois petits points seulement du premier non-relégable Nice. Et tandis que les « Aiglons » recevront Paris au Stade du Ray, que Bordeaux reçoit le FC Nantes ou que Lens défiera Lyon à Gerland, ce soir à 20h30 lors de la 36e journée de Ligue 1, Rennais et Troyens pourraient profiter des résultats de leurs concurents pour atteindre leurs objectifs respectifs : l'Europe et le maintien...

6 mai 2007
Rennes résiste et accroche le nul

Un stade plein, un duel de prétendants à l'Europe : il ne manquait que les buts pour compléter une belle affiche entre le Stade Rennais et Bordeaux, samedi soir, Route de Lorient. La faute, sans doute, aux deuxième et troisième meilleures défenses du championnat... et aux seizième et douzième attaques de Ligue 1. Les « Rouge et Noir » avaient pourtant ouvert le score en première période, mais l'arbitre refusait le but de Jimmy Briand pour une faute peu évidente du Rennais (22e). En seconde période, Bordeaux trouvait à deux reprises les montants par l'intermédiaire de Micoud, qui frappait sur le poteau d'abord (47e), puis sur la barre transversale suite à un coup-franc (76e). Un match nul finalement mérité pour les deux équipes et un Stade Rennais qui se déplacera à Troyes dès mercredi soir prochain.

5 mai 2007
« Une sacrée étape »

À quelques heures de la rencontre entre le Stade Rennais et Bordeaux, deux supporters des Girondins nous livrent leurs impressions sur le match de ce soir. « Une sacrée étape » pour l'une et l'autre équipe, selon leurs propres mots, dans la course à l'Europe.

28 avril 2007
« Qu'on ne nous parle plus de comparaison entre Rennes et Nantes »

Plus d'un millier de supporters rennais à la fête dans les tribunes, onze joueurs nantais dépités sur le terrain. Comme un symbole. Après quarante et une années de disette à la Beaujoire, les « Rouge et Noir », décomplexés par leur victoire en terre nantaise l'an dernier, ont remis ça. Après une première mi-temps plutôt pauvre en occasions, John Utaka ouvrait la marque dix minutes après la reprise de la seconde période (55e). Le Nigérian, buteur à la Beaujoire l'an dernier, commence à connaître le chemin... des filets. Quatre minutes plus tard, Jimmy Briand portait le coup de grâce à des « Canaris » définitivement cuits (59e). Et l'addition aurait pu être plus lourde sans un bon Fabien Barthez. Deux buts, et un enterrement. Les Rennais confirment qu'ils finissent fort leurs saisons. Si Étienne Didot, au micro de Foot+, se refuse encore à parler d'Europe, la rencontre face à Bordeaux (3e), le week-end prochain, y ressemble tout comme.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70