Saison 2008-2009

Derniers articles de la rubrique

10 juin 2009
L'abécédaire de la saison rennaise (2e partie)

Suite et fin de l'abécédaire que Stade Rennais Online vous propose en guise de bilan de la saison des « Rouge et Noir ». Retrouvez aujourd'hui les lettres N comme Naming à Z comme « Zéro ? ».

7 juin 2009
L'abécédaire de la saison rennaise (1re partie)

En guise de bilan de la saison 2008-2009, Stade Rennais Online vous propose un abécédaire des mots ou expressions ayant marqué à leur manière l'année des « Rouge et Noir ». De A comme Affluences à M comme Masse salariale, retrouvez-en aujourd'hui la première partie.

2 juin 2009
Au revoir Guy, bonjour « Anto »

Frédéric Antonetti est le nouvel entraîneur du Stade Rennais ! Après une saison et demie contrastée, Guy Lacombe quitte la Bretagne, avec un bilan mi-figue mi-raisin. En route vers Monaco, l'Aveyronnais laisse derrière lui quelques regrets, mais beaucoup de rancœurs. En recrutant Antonetti, le Stade Rennais fait lui le choix d'un pari avec un technicien à l'image sulfureuse, mais qui pourrait apporter beaucoup au club breton.

30 mai 2009
Bredouilles et humiliés

Le Stade Rennais a clôt sa saison 2008-2009 sur une lourde défaite concédée au Stade Vélodrome. Obligés de l'emporter pour espérer être européens, les Rennais ont subi la loi de Marseillais en course pour le titre. En première mi-temps, les Phocéens dominent, mais butent sur un Douchez déterminant. Et puis, au retour des vestiaire, la défense rennaise craque. En l'espace de sept minutes, les « Rouge et Noir » encaissent trois buts. Koné ouvre le score (53e), Niang double la mise suite à une grossière erreur de Danzé (57e), avant que Douchez - malheureux - ne pousse du crâne dans son but un ballon qui avait frappé le poteau sur un tir de Koné (58e). Le dernier but de Niang sera anecdotique, mais viendra encore humilier une équipe rennaise totalement dépassée (72e). Battus 4-0, les Rennais voient leur saison se terminer en eau de boudin. Avec une septième place au classement 2008-2009, il faudra faire sans parcours européen l'an prochain.

23 mai 2009
Tout se jouera au Vélodrome !

Pour son dernier match à domicile de la saison Route de Lorient, le Stade Rennais n'a laissé aucune chance à son voisin morbihannais. Largement dominateurs en première mi-temps, les Rennais font la différence en fin de période. Lancé en profondeur, Sow résiste à la défense lorientaise pour crucifier Audard (41e). Quatre minutes plus tard, un corner est dévié de la tête par Bocanegra au premier poteau en direction de Fanni qui pousse le ballon au fond (45e). En seconde mi-temps, les Lorientais refont surface, et réduisent la marque par Vahirua (78e), mais quatre minutes plus tard, Leroy lance magnifiquement Kembo Ekoko dont la frappe enroulée se fiche dans la lucarne opposée (82e). Grâce à ce beau succès, le Stade Rennais revient à la sixième place du classement. Surtout, il se ménage la possibilité de se qualifier pour l'Europe. Cela passera par une victoire à Marseille, le week-end prochain.

20 mai 2009
Qui pour succéder à Moussa Sow ?

Prêté l'an dernier à Sedan, Moussa Sow a crevé l'écran cette saison. Lors des exercices précédents, les joueurs prêtés par le Stade Rennais n'avaient pourtant que rarement réussi à s'imposer lors de leur retour dans la capitale bretonne. En 2008-2009, ce sont pas moins de huit joueurs de l'effectif rennais qui ont dû chercher du temps de jeu loin de la Route de Lorient. Bilan et perspectives...

17 mai 2009
Ça n'arrange personne

Le Stade Rennais et le FC Nantes se sont séparés sur un match nul (1-1) dans un derby engagé mais d'un niveau technique très faible. Peu inspirés, les Rennais auront offert une opposition décevante à des Nantais déterminés mais limités. La première mi-temps voit les deux équipes se procurer chacune quelques belles occasions, mais Alonzo et Douchez restent vigilants. C'est finalement le second qui devra s'incliner devant Bagayoko après que celui-ci ait pris le dessus sur Hansson (42e). En seconde mi-temps, Rennes peine à réagir, englué dans ses approximations techniques et ses erreurs défensives. Nantes n'en profite pas pour autant et s'expose à un retour des « Rouge et Noir ». À quelques minutes du terme, c'est finalement Moussa Sow qui reprend son habituel costume d'homme décisif, et parvient à égaliser à bout portant (84e). Un match nul mérité, mais qui n'arrange aucune des deux équipes. Nantes reste en fâcheuse posture et voit la Ligue 2 se rapprocher à grands pas ; alors que Rennes manque une belle occasion de se replacer en bonne position dans la course à l'Europe.

13 mai 2009
Les Rennais peuvent viser l'Europe

Belle réaction du Stade Rennais, après l'immense déception du week-end dernier. Avec une équipe remaniée, où Sylvain Marveaux faisait son retour, les « Rouge et Noir » sont parvenus à battre un Stade Malherbe de Caen bien penaud, sans avoir vraiment à forcer leur talent. Rarement mis en danger, les Rennais s'appuient sur la vivacité et la technique d'un Marveaux retrouvé et sur la mobilité de Gyan pour solliciter leurs adversaires. Au cours d'une première mi-temps assez terne, seul Pagis parvient néanmoins à se procurer une grosse occasion, mais Planté repousse du pied (25e). Les débats sont plus animés en seconde mi-temps, et Caen commence enfin à s'approcher un peu des buts de Douchez. Mais c'est suite à un coup de pied arrêté que Rennes va faire la différence. Un corner repoussé par la défense bas-normande revient sur Marveaux, dont le centre parfait est repris victorieusement de la tête par Hansson (61e). Un avantage suffisant pour les Rennais, qui profitent des autres résultats pour revenir à hauteur de Lille, et se rapprocher à deux points de l'Europe.

9 mai 2009
Guingamp rit, Rennes pleure

Le Stade Rennais s'est incliné en finale de la Coupe de France face à son voisin guingampais. La première mi-temps est à la fois crispée et équilibrée, entre des Rennais dominateurs dans la possession de balle, mais incapables de se montrer dangereux devant, et des Guingampais bien regroupés derrière et rapide en contre. Ce sont d'ailleurs les Costarmoricains qui se créent les premières occasions par Eduardo, puis Soumah, mais Douchez reste vigilant. Côté rennais, seul Leroy, d'une demi-volée limpide, parvient à éclairer le ciel francilien. Mais le ballon frappe la barre transversale. La seconde mi-temps démarre mieux pour les Rennais, avec Sow repositionné dans l'axe. Celui-ci trouve à son tour la barre, alors qu'il se présentait face à Gauclin. Rennes domine, et la partie se tend. À la 68e, un coup-franc de Cheyrou est repris victorieusement de la tête par Bocanegra qui ouvre le score. On croit à un avantage décisif, mais Guingamp a de la ressource. Trois minutes plus tard, Eduardo profite d'une approximation défensive pour remettre son équipe à égalité. Et dix minutes plus tard, ce même Eduardo profite d'un mauvais placement de la défense pour enfoncer le clou d'une frappe croisée (78e). Le coup est rude pour les Rennais qui ne s'en remettront pas, et voient la coupe partir pour les Côtes d'Armor. Sombre désillusion.

9 mai 2009
La journée à suivre en direct et en photos

En cette journée historique pour le football breton, Stade Rennais Online de suivre le fil de la journée en direct, minute par minute. L'occasion également de découvrir, pour ceux qui n'auraient pas la chance d'aller au Stade de France, les photos de l'un de nos correspondants, qui fait le voyage en car jusqu'à Paris.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70